Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
billet62
Niveau 5

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par billet62 le Lun 29 Fév 2016 - 17:53
Bonsoir,

j'aimerai travailler à la mgen dans le pas de calais ?
quels postes à pourvoir ? ou trouver des annonces?
lapetitemu
lapetitemu
Expert spécialisé

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par lapetitemu le Lun 29 Fév 2016 - 20:29
Sur leur site il y a des offres d'emploi. Il y en a deux dans ta région.
Al
Al
Expert spécialisé

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Al le Lun 29 Fév 2016 - 22:02
Pour ma part je suis très ouverte dans le dialogue avec les autres qui exercent des métiers qui pourraient m'intéresser mais à chaque fois que je fais le comparatif, les avantages du mien me sautent aux yeux. Il est vrai que j'ai peur de ce que les réformes vont nous faire. Mais ma situation n'a rien à voir avec les vôtres : je ne sais pas comment je me débrouille mais je m'épanouis au contact des élèves, même quand ils sont horribles (ils finissent toujours par me manquer pendant les vacances ou sinon à la fin de l'année je me dis que c'était quand même très sympa, je ne retiens que le bon) ; je ne ressens pas le manque de temps sauf l'an dernier quand je cumulais d'autres activités + pas mal de déplacements ; mon salaire et mon poste me plaisent. Je ne ressens pas de hiérarchie sur moi ou de problèmes qui me suivent à la maison, je ne me sens pas responsable du devenir des élèves, juste de ce que moi je peux faire au mieux pour eux. Ma passion pour le métier n'est pas née avant de l'exercer mais en début d'exercice et ne fait que se fortifier avec le temps, même si certaines impressions plus difficiles m'orientent vers certains postes plutôt que d'autres. Je pense que je me féliciterai toute ma vie d'avoir décidé toute jeune que prof ce serait avec l'agreg ou pas... j'aurais fait autre chose sinon. Le métier s'inverse très très vite selon qu'on fasse 25h sous payées dans de mauvaises conditions (enfin déjà 25H contractuel avec des déplacements pour moi c'est de mauvaises conditions) ou 15h près de chez soi avec une équipe sympa et un salaire d'agrégé. Il est tout à fait possible qu'exactement le même métier mais avec d'autres conditions ne me plaise pas du tout ou pas suffisamment. Déjà avoir du temps libre ça joue énormément.

Je ne comprends pas pourquoi vous dites qu'il y a un mythe comme quoi gagner de l'argent sans passion c'est mal, déjà c'est l'intimité de chacun, à part sur ce forum c'est pas trop le truc dont on parle (et on est libre d'en parler à qui on veut), quand on regarde les boulots de la majorité des gens c'est quand même extrêmement déshumanisé, ça fait longtemps que les gens ne vivent pas de leur passion!! et ça ne choque personne d'avoir une vie d'automate (je passe pour une extraterrestre avec tout le plaisir que j'ai dans mon travail et tous mes projets annexes...je ne connais pas grand monde qui partage mon enthousiasme pour mon boulot!). J'ai repris des études... en plus... qui ne serviront à rien, c'est pour la beauté du geste et ça me rend très heureuse. Le point capital c'est d'avoir l'impression de choisir sa vie et non de la subir. Faire quelque chose où l'on pourra se trouver, se retrouver, se révéler, s'y retrouver en termes de vie-à-côté aussi. On peut très bien s'épanouir dans quelque chose qui paraitra totalement rébarbatif à beaucoup de gens si ça permet de trouver son équilibre perso. De ce que je vois autour de moi, les gens ne cherchent pas assez à faire quelque chose qui leur convienne réellement à eux. Ajupouet fait un boulot qui n'a pas l'air tout rose, tout facile, mais elle est épanouie car c'était ce qui lui correspondait et entre les avantages et inconvénients elle a trouvé une formule qui marche pour elle.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
Héliandre
Héliandre
Expert spécialisé

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Héliandre le Lun 29 Fév 2016 - 23:12
Merci pour ton message qui me fait le coeur plus léger ce soir, Al, et me motive.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Gryphe le Mer 2 Mar 2016 - 10:47
Bonjour, pour info, Pronote recrute des ingénieurs et un graphiste :
https://www.index-education.com/fr/nous-recrutons.php
Pointvirgule
Pointvirgule
Niveau 6

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pointvirgule le Mer 27 Avr 2016 - 10:01
Je viens de lire les 11 pages et ça fait du bien de voir qu'il y a un échappatoire possible Laughing

Savez-vous quelles sont les formations possibles (et qui les dispense) pour créer son entreprise par exemple ? Vers qui doit-on se tourner pour faire un bilan de compétences et évaluer ce qu'il nous "manque" comme savoir ou savoir-faire en quelque sorte ?


Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pseudo le Mer 27 Avr 2016 - 10:29
@Pointvirgule a écrit:Je viens de lire les 11 pages et ça fait du bien de voir qu'il y a un échappatoire possible Laughing  

Savez-vous quelles sont les formations possibles (et qui les dispense) pour créer son entreprise par exemple ? Vers qui doit-on se tourner pour faire un bilan de compétences et évaluer ce qu'il nous "manque" comme savoir ou savoir-faire en quelque sorte ?



J'aurais tendance à dire qu'avant de savoir ce qui manque, l'idéal est déjà de savoir ce que l'on a. De plus, "ce qui manque" ça dépend beaucoup de ton projet.
Pour la formation, tout dépend de ce que tu en attends. On peut monter sa boite sans formation, et internet regorge déjà d'infos.
Il existe des centres de bilan de compétences, l'annuaire devrait t'en indiquer un certain nombre. Mais le souci, c'est le prix. Ne compte pas trop sur l'EN pour te le financer.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
WonderWoman
WonderWoman
Prophète

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par WonderWoman le Mer 27 Avr 2016 - 16:32
@Gryphe a écrit:Bonjour, pour info, Pronote recrute des ingénieurs et un graphiste :
https://www.index-education.com/fr/nous-recrutons.php
Dommage que ça soit à Marseille

_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
Ajupouet
Ajupouet
Fidèle du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Ajupouet le Mer 27 Avr 2016 - 17:25
@Al a écrit: Ajupouet fait un boulot qui n'a pas l'air tout rose, tout facile, mais elle est épanouie car c'était ce qui lui correspondait et entre les avantages et inconvénients elle a trouvé une formule qui marche pour elle.

C'est ça. Exactement ça. Je m'éclate dans ce que je fais, même si mon métier a aussi des défauts, évidemment.
En fait, c'est vraiment ça qui est difficile : trouver ce qu'on aimerait vraiment vraiment vraiment faire, le boulot qui nous épanouirait.
Après, il faut se bouger pour dégotter un job, se former, trouver le financement, démarrer l'activité...

Une fois qu'on a le projet, qu'on sait ce qu'on veut, pour peu que le projet ne soit pas totalement irréaliste, la motivation est telle qu'on arrivera à dépasser les difficultés, une par une.




_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
taxzentiw
taxzentiw
Niveau 1

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par taxzentiw le Jeu 28 Avr 2016 - 14:52
Dommage que le forum s('arrête là. Il y a encore bcp de collègues dans de beaux draps. Le nombre est proportionnel à la crise de l'enseignement st aux maladies des nouvelles générations. Anciens que vous êtes (en 2009),  donnez-nous encore des conseils pour ces 2016.

- Détachement.
- Retraite anticipée.
- Reclassement.
- Reconversion.
- Solde de départ,
- Mise en disponibilité.

etc.

J'ai 56 ans, bipolaire, 3 ans de PACD, Pald refusé en 2016
Je suis dans les bras de la dip et du drih...
Que faire ?
Zenxya
Zenxya
Doyen

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Zenxya le Jeu 28 Avr 2016 - 15:16
As-tu vu un conseiller mobilité au rectorat ?

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
taxzentiw
taxzentiw
Niveau 1

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty réponse PACD reclassement

par taxzentiw le Jeu 28 Avr 2016 - 15:53
Bjr,
Le rectorat ne m'a pas contacté.
On m'a proposé un poste à la DSDEN mais l'entretien a tourné court quand j'ai cité les vacances scolaires.
Ça n'a pas plu !
Depuis j’attends !
J'ai envoyé des mails à la DIP, le DRIH et au syndicat ...
Merci pour ta réponse rapide !
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Tamerlan le Jeu 28 Avr 2016 - 16:30
@taxzentiw a écrit:Bjr,
Le rectorat ne m'a pas contacté.
On m'a proposé un poste à la DSDEN mais l'entretien a tourné court quand j'ai cité les vacances scolaires.
Ça n'a pas plu !
Depuis j’attends !
J'ai envoyé des mails à la DIP, le DRIH et au syndicat ...
Merci pour ta réponse rapide !

C'était quand même une question curieuse.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Héliandre
Héliandre
Expert spécialisé

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Héliandre le Jeu 28 Avr 2016 - 16:34
Laquelle, Tamerlan ? "Que faire ?", ou bien la question des vacances ?
avatar
mistougri
Niveau 3

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 17:12
@Ajupouet a écrit:
@Al a écrit: Ajupouet fait un boulot qui n'a pas l'air tout rose, tout facile, mais elle est épanouie car c'était ce qui lui correspondait et entre les avantages et inconvénients elle a trouvé une formule qui marche pour elle.

C'est ça. Exactement ça. Je m'éclate dans ce que je fais, même si mon métier a aussi des défauts, évidemment.
En fait, c'est vraiment ça qui est difficile : trouver ce qu'on aimerait vraiment vraiment vraiment faire, le boulot qui nous épanouirait.
Après, il faut se bouger pour dégotter un job, se former, trouver le financement, démarrer l'activité...

Une fois qu'on a le projet, qu'on sait ce qu'on veut, pour peu que le projet ne soit pas totalement irréaliste, la motivation est telle qu'on arrivera à dépasser les difficultés, une par une.



et que fais tu?
Héliandre
Héliandre
Expert spécialisé

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Héliandre le Jeu 28 Avr 2016 - 19:23
Tu pourras le voir, Mistougri, en cliquant sur la petite planète, "site web du posteur".
avatar
mistougri
Niveau 3

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 20:53
@Héliandre a écrit:Tu pourras le voir, Mistougri, en cliquant sur la petite planète, "site web du posteur".
ok merci Wink
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Tamerlan le Ven 29 Avr 2016 - 8:46
@Héliandre a écrit:Laquelle, Tamerlan ? "Que faire ?", ou bien la question des vacances ?

La question des vacances :
- on est prof et les "petites vacances" sont des temps où on est dispensé de cours et qui sert aux prep, correction... Rappelons que pour nous il ne s'agit pas de vacances, mais seulement pour les élèves.
- soit on est administratif et on s'aligne sur le régime normal de présence des fonctionnaires.
Sinon c'est un peu le beurre et l'argent du beurre...

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pseudo le Ven 29 Avr 2016 - 8:55
@Tamerlan a écrit:
@Héliandre a écrit:Laquelle, Tamerlan ? "Que faire ?", ou bien la question des vacances ?

La question des vacances :
- on est prof et les "petites vacances" sont des temps où on est dispensé de cours et qui sert aux prep, correction... Rappelons que pour nous il ne s'agit pas de vacances, mais seulement pour les élèves.
- soit on est administratif et on s'aligne sur le régime normal de présence des fonctionnaires.
Sinon c'est un peu le beurre et l'argent du beurre...

C'est une bonne question, mais j'ai par exemple toujours pensé qu'un enseignant de discipline qui fait son service en documentation devait, de facto, faire le même service qu'un prof-doc (soit 30h00 de présence et 6h00 extérieur). Pourtant, on m'a toujours dit l'inverse : un tzr qui accepte un service en doc parce qu'il n'a pas d'heure d'enseignement ne fait que ses 18h00.
En suivant cette logique je ne vois pas pourquoi un prof qui va sur un poste de secrétariat devrait avoir le même emploi du temps que les secrétaires et devrait se voir spolier de ses vacances.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Pat B
Pat B
Habitué du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pat B le Ven 29 Avr 2016 - 10:05
@Pseudo a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Héliandre a écrit:Laquelle, Tamerlan ? "Que faire ?", ou bien la question des vacances ?

La question des vacances :
- on est prof et les "petites vacances" sont des temps où on est dispensé de cours et qui sert aux prep, correction... Rappelons que pour nous il ne s'agit pas de vacances, mais seulement pour les élèves.
- soit on est administratif et on s'aligne sur le régime normal de présence des fonctionnaires.
Sinon c'est un peu le beurre et l'argent du beurre...

C'est une bonne question, mais j'ai par exemple toujours pensé qu'un enseignant de discipline qui fait son service en documentation devait, de facto, faire le même service qu'un prof-doc (soit 30h00 de présence et 6h00 extérieur). Pourtant, on m'a toujours dit l'inverse : un tzr qui accepte un service en doc parce qu'il n'a pas d'heure d'enseignement ne fait que ses 18h00.
En suivant cette logique je ne vois pas pourquoi un prof qui va sur un poste de secrétariat devrait avoir le même emploi du temps que les secrétaires et devrait se voir spolier de ses vacances.

Bizarre, j'ai connu une prof de français qui faisait un mi-temps en prof-doc, son mi-temps de prof-doc était compté en temps de prof-doc (soit 18 h à faire), son mi-temps de français lui faisait 9h de cours à assurer. Bref, c'était normal... (et elle profitait des heures calmes de permanence au CDI pour corriger ses copies...)
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pseudo le Ven 29 Avr 2016 - 10:21
@Pat B a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Héliandre a écrit:Laquelle, Tamerlan ? "Que faire ?", ou bien la question des vacances ?

La question des vacances :
- on est prof et les "petites vacances" sont des temps où on est dispensé de cours et qui sert aux prep, correction... Rappelons que pour nous il ne s'agit pas de vacances, mais seulement pour les élèves.
- soit on est administratif et on s'aligne sur le régime normal de présence des fonctionnaires.
Sinon c'est un peu le beurre et l'argent du beurre...

C'est une bonne question, mais j'ai par exemple toujours pensé qu'un enseignant de discipline qui fait son service en documentation devait, de facto, faire le même service qu'un prof-doc (soit 30h00 de présence et 6h00 extérieur). Pourtant, on m'a toujours dit l'inverse : un tzr qui accepte un service en doc parce qu'il n'a pas d'heure d'enseignement ne fait que ses 18h00.
En suivant cette logique je ne vois pas pourquoi un prof qui va sur un poste de secrétariat devrait avoir le même emploi du temps que les secrétaires et devrait se voir spolier de ses vacances.

Bizarre, j'ai connu une prof de français qui faisait un mi-temps en prof-doc, son mi-temps de prof-doc était compté en temps de prof-doc (soit 18 h à faire), son mi-temps de français lui faisait 9h de cours à assurer. Bref, c'était normal... (et elle profitait des heures calmes de permanence au CDI pour corriger ses copies...)

Oui, c'est ce qui devrait se passer tout le temps. Enfin, il me semble. Mais je n'ai jamais connu cela. Et pour avoir abordé la discussion sur le forum quelques fois, c'est à peu près aussi explosif que le termomix ou les couches lavables. Laughing

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Tamerlan le Ven 29 Avr 2016 - 11:27
@Pseudo a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Héliandre a écrit:Laquelle, Tamerlan ? "Que faire ?", ou bien la question des vacances ?

La question des vacances :
- on est prof et les "petites vacances" sont des temps où on est dispensé de cours et qui sert aux prep, correction... Rappelons que pour nous il ne s'agit pas de vacances, mais seulement pour les élèves.
- soit on est administratif et on s'aligne sur le régime normal de présence des fonctionnaires.
Sinon c'est un peu le beurre et l'argent du beurre...

C'est une bonne question, mais j'ai par exemple toujours pensé qu'un enseignant de discipline qui fait son service en documentation devait, de facto, faire le même service qu'un prof-doc (soit 30h00 de présence et 6h00 extérieur). Pourtant, on m'a toujours dit l'inverse : un tzr qui accepte un service en doc parce qu'il n'a pas d'heure d'enseignement ne fait que ses 18h00.
En suivant cette logique je ne vois pas pourquoi un prof qui va sur un poste de secrétariat devrait avoir le même emploi du temps que les secrétaires et devrait se voir spolier de ses vacances.

Mais parce que nous ne sommes pas en vacances bon sang, je l'ai dit, ce sont les élèves qui sont en vacances. Vous croyez posséder plus de vacances que le reste des salariés ? Pour un TZR on peut considérer que le reste du temps est occupé à préparer des cours pour être efficace rapidement.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
almuixe
almuixe
Habitué du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par almuixe le Ven 29 Avr 2016 - 12:04
Mais si nous n'avons pas plus de vacances que les autres salariés, comment est pris en compte la pénibilité des heures de cours ? Même avec des élèves charmants, une heure de représentation, c'est plus fatiguant qu'une heure assis à un bureau.
De plus, le temps de travail a été défini à l'époque où le temps de travail hebdomadaire était de 40h avec 2 semaines de congés. Nous n'avons pas, à l'inverse des autres salariés, bénéficié de l'évolution favorable de la diminution du temps de travail.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pseudo le Ven 29 Avr 2016 - 12:09
@Tamerlan a écrit:

Mais parce que nous ne sommes pas en vacances bon sang, je l'ai dit, ce sont les élèves qui sont en vacances. Vous croyez posséder plus de vacances que le reste des salariés ? Pour un TZR on peut considérer que le reste du temps est occupé à préparer des cours pour être efficace rapidement.

Hi, hi... Ne vous agacez pas. Je me mettais à la place de celui qui se demandait pourquoi il "perdrait" ses vacances en changeant de job. Je ne présupposait pas de ce que les profs font ou pas de leurs vacances dont vous considérez qu'elles n'en sont pas. Peut-être même que reprendre les classes au retour est reposant pour certains du coup, c'est possible. Mais là n'était pas le propos.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pseudo le Ven 29 Avr 2016 - 12:16
@almuixe a écrit:Mais si nous n'avons pas plus de vacances que les autres salariés, comment est pris en compte la pénibilité des heures de cours ? Même avec des élèves charmants, une heure de représentation, c'est plus fatiguant qu'une heure assis à un bureau.

Hum... Si on commence à parler de pénibilité du travail, on s'engage sur une pente savonneuse. Combien de vacances pourrait réclamer une infirmière hospitalière, par exemple, dont personne ne doute que son travail est pénible.
Les profs seraient les seuls travailleurs à bénéficier de vacances pour travail pénible ? Et les autres alors ?
En plus, non, avec des élèves charmants je ne trouve pas que ce soit plus fatiguant qu'une heure derrière un bureau à remplir des fichiers ou je ne sais quoi. Je dis bien, avec des élèves charmants. Je suis bien moins fatiguée après une séance sympa avec des élèves qu'après un travail abrutissant derrière mon bureau. Question très subjective, donc.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 11 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Tamerlan le Ven 29 Avr 2016 - 20:11
@Pseudo a écrit:
@Tamerlan a écrit:

Mais parce que nous ne sommes pas en vacances bon sang, je l'ai dit, ce sont les élèves qui sont en vacances. Vous croyez posséder plus de vacances que le reste des salariés ? Pour un TZR on peut considérer que le reste du temps est occupé à préparer des cours pour être efficace rapidement.

Hi, hi... Ne vous agacez pas. Je me mettais à la place de celui qui se demandait pourquoi il "perdrait" ses vacances en changeant de job. Je ne présupposait pas de ce que les profs font ou pas de leurs vacances dont vous considérez qu'elles n'en sont pas. Peut-être même que reprendre les classes au retour est reposant pour certains du coup, c'est possible. Mais là n'était pas le propos.

C'est quand même extraordinaire. Ce n'est pas moi qui considère mais le droit du travail et de la fonction publique. Ce n'est pas une opinion, c'est la loi.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum