Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Inhumaine
Niveau 6

Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Inhumaine le Mar 8 Sep 2015 - 16:56
Bonjour,

Je suis stagiaire en LM et j'ai deux classes de 5e cette année.
Après vous avoir lus avec beaucoup d'intérêt, j'ai décidé d'adopter une progression en langue indépendante de mes séquences d'étude de texte, comme vous êtes nombreux à le faire.
Seulement, je sais que l'espe n'encourage pas cette méthode, et ma tutrice aujourd'hui même me l'a fortement déconseillée. Elle voudrait que je fasse comme elle, un peu de langue dans beaucoup de littérature : "sinon les élèves cloisonnent dans leur tête et ne comprennent pas l'intérêt de la grammaire".
Par ailleurs, les nouveaux programmes indiquent : "Des séances spécifiques en étude de la langue peuvent se trouver justifiées à l’intérieur de la séquence. L’étude de la langue se fait néanmoins prioritairement dans une dynamique d’ensemble incluant activités de lecture, d’écriture et d’oral dans une même perspective de développement des compétences langagières.". Cela veut-il dire qu'on n'aura plus le droit de "cloisonner" ?

En fait, est-il trop risqué pour moi de persévérer dans mon idée de progression autonome, passant outre l'avis de ma tutrice et celui de l'espe, et avec la perspective que ce soit de toute manière interdit en 2016 ?

Merci à vous.


Dernière édition par Inhumaine le Mar 8 Sep 2015 - 17:13, édité 1 fois
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Presse-purée le Mar 8 Sep 2015 - 17:10
Les nouveaux programmes sont applicables à la rentrée 2016. Nous sommes en septembre 2015. CQFD.

Quant à ta tutrice, elle se trompe, mais tu n'es pas en position de le lui dire.
P.S.: penser une seconde, comme semble le faire ta tutrice, que lorsqu'on "cloisonne", i.e. qu'on met en place deux progressions distinctes AVEC DES HORAIRES EQUIVALENTS (car là est bien le principal problème posé par la séquence, outre le désordre: l'inclinaison à ne plus faire de langue du tout), on n'utilise pas en lecture ce que l'on travaille en grammaire, c'est assez hallucinant.  

Néanmoins, connaissant la manière de fonctionner des formidables personnes qui sont fans de ces nouveaux programmes et la manière qu'à l'ESPE de traiter les déviants, je te conseille de faire ce qu'ils préconisent pendant un an: de la merde.
Pour 2016, tout va dépendre de ce que demanderont les IPR dans l'académie. Je ne suis pas sûr que tous soient favorables à la diarrhée qui est proposée pour enseigner la langue.

Bon courage.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Inhumaine
Niveau 6

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Inhumaine le Mar 8 Sep 2015 - 17:33
Merci pour ces conseils.
Je suis un peu frustrée de devoir changer mon fusil d'épaule quand bien même je ne suis pas convaincue du bien fondé de cette méthode...



Dernière édition par Inhumaine le Mar 8 Sep 2015 - 17:47, édité 1 fois
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Fires of Pompeii le Mar 8 Sep 2015 - 17:34
Même avis que presse-purée, fais la merde qu'ils te demandent de faire. C'est ce que j'ai fait l'an dernier, et maintenant que je suis titulaire je m'en donne à coeur joie et je savoure ma progression grammaticale séparée.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par V.Marchais le Mar 8 Sep 2015 - 17:37
Je te dirai comme Presse-Purée : tu es stagiaire, ton but est d'abord d'être titularisée. Ne t'expose pas trop. Tu peux à tout le moins "maquiller" ta progression, en faisant semblant de traiter la langue à partir des textes. En tout cas, sois prudente. L'an prochain, tu pourras investir pleinement ta liberté pédagogique. Mais celle-ci ne fait manifestement pas partie du vocabulaire des ESPE, ni de certains tuteurs.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Lefteris le Mar 8 Sep 2015 - 17:44
@Inhumaine a écrit:Bonjour,

Je suis stagiaire en LM et j'ai deux classes de 5e cette année.
Après vous avoir lus avec beaucoup d'intérêt, j'ai décidé d'adopter une progression en langue indépendante de mes séquences d'étude de texte, comme vous êtes nombreux à le faire.
Seulement, je sais que l'espe n'encourage pas cette méthode, et ma tutrice aujourd'hui même me l'a fortement déconseillée. Elle voudrait que je fasse comme elle, un peu de langue dans beaucoup de littérature : "sinon les élèves cloisonnent dans leur tête et ne comprennent pas l'intérêt de la grammaire".
Par ailleurs, les nouveaux programmes indiquent : "Des séances spécifiques en étude de la langue peuvent se trouver justifiées à l’intérieur de la séquence. L’étude de la langue se fait néanmoins prioritairement dans une dynamique d’ensemble incluant activités de lecture, d’écriture et d’oral dans une même perspective de développement des compétences langagières.". Cela veut-il dire qu'on n'aura plus le droit de "cloisonner" ?

En fait, est-il trop risqué pour moi de persévérer dans mon idée de progression autonome, passant outre l'avis de ma tutrice et celui de l'espe, et avec la perspective que ce soit de toute manière interdit en 2016 ?

Merci à vous.
Il est vrai que quand on est stagiaire, on est parfois traité comme un irresponsable incompétent qui n'a que le droit de la fermer et de travailler comme les sachants (ceux qui ont sauvé l'école, comme on le voit), mais sur le fond, le débat est grotesque : il va de soi qu'en étudiant des textes, on peut faire des points de langue , aborder des nouvelles notions, faire des rappels sur des points déjà vus. Bien sûr que la langue employée fait partie de l'étude des textes. mais il faut aussi savoir se poser , et prendre du temps, avec méthode , exercices répétés, difficultés variées , sur ces points de langue . Et là, il faut bien  faire des cours de langue à part entière. Tu peux donc, couper la poire en deux et faire des cours de langue séparés, en rappelant que c'est lié à un point abordé dans tel texte, et développé. Imaginons que les élèves rencontrent par exemple le conditionnel, l'expression de l'hypothèse et la concordance des temps. Exemple qui me vient, parce que mon "public" a toujours eu de grandes difficultés avec ça (je ne suis peut-être pas chanceux).  Imagine-t-on raisonnablement  y passer 5 minutes   ici, 5 minutes plusieurs semaines après ? Rien que le fait de zapper en permanence leur donne l'impression que ce n'est pas si important, et ils oublient entre les deux ces vagues et légère remarques éparpillées. Eh oui, il faut marteler, insister sur certains points, n'en déplaise aux rêveurs, et ça demande de s'y consacrer spécifiquement.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Inhumaine
Niveau 6

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Inhumaine le Mar 8 Sep 2015 - 17:48
Merci à vous, vous me confirmez dans ma compréhension de la situation... (ie, j'ai pas trop le choix).

Voici ma 1ère séquence où j'ai essayé de mêler langue et étude de texte de manière cohérente (espe style, ou presque). Pouvez-vous me dire si vous pensez que ça fonctionne bien ?


Séquence 1 : Partir à l'aventure avec les pirates

Séance 1 (1h) : HDA Analyse d'image : affiches de film

Grammaire 1 Comment analyser un groupe de mots + Les mots variables et invariables manuel p.278 (révisions)

Séance 2 (2h) : Lectures analytiques comparatives en groupes : portraits de pirates (Fleur d'encre p.56, Mémoires d'une pirate (2004) Celia Rees, p.256 FES)

Grammaire 2 L’adjectif, degrés et fonction

Séance 3 (1h) : Fiche méthode « portrait » + Rédaction d'un portrait de pirate (on y évaluera l'adjectif)

Grammaire 3 Le verbe

Séance 4 (1h) : HDA Etude de « Hissons nos couleurs », extrait de Pirates des Caraïbes 3 + apport contexte sociohistorique.
https://www.youtube.com/watch?v=ooHfBzps33Q

Conjugaison 1 Le mode indicatif (révisions)

Séance 5 (1h) : Lecture analytique extrait de L'Ile au Trésor p.44 TDL

Orthographe 1 Homophones liés à être/avoir

Séance 6 (1h) : HDA Analyse d'image : extrait cinématographique scène de combat.

Conjugaison 2 Employer les temps du passé

Séance 8 (1h) : Rédiger son aventure de pirate, fiche méthode p.264 FES (on y évalue les temps du passé)

Vocabulaire 1 La formation des mots + tableau préfixes/suffixes TDL

Séance 9 (1h) : Ecriture d'invention en classe : « Vous êtes pirate et vous vous trouvez face à un navire ennemi sur le point d'aborder. Racontez » (évaluer les adjectifs, le mode indicatif, les temps du passé)

Grammaire 3 Les déterminants (révisions) et leurs homophones (orthographe)

Dictée d'homophones + dictée préparée et analyse grammaticale du poème « Le pirate » de P. Soupault (vu au fur et à mesure des cours en « phrase du jour »)
avatar
corailc
Fidèle du forum

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par corailc le Mar 8 Sep 2015 - 17:49
Je cloisonne mais je prends un risque. Ma tutrice me l'a dit. Je vais essayer de faire ma tambouille. J'essaie de partir d'un extrait qu'on a lu ensemble pour la phase d'observation et après, exercices et écriture à la fin. Ce que j'entends à l'epsé de mon coin c'est 1/3 langue, le reste lecture-écriture. A cela s'ajoutent les évaluations, et avec 4 heures par semaine, mama mia!

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Presse-purée le Mar 8 Sep 2015 - 19:06
@Lefteris a écrit:
Il est vrai que quand on est stagiaire, on est parfois traité comme un irresponsable incompétent qui n'a que le droit de la fermer et de travailler comme les sachants (ceux qui ont sauvé l'école, comme on le voit), mais sur le fond, le débat est grotesque : il va de soi qu'en étudiant des textes, on peut faire des points de langue , aborder des nouvelles notions, faire des rappels sur des points déjà vus. Bien sûr que la langue employée fait partie de l'étude des textes. mais il faut aussi savoir se poser , et prendre du temps, avec méthode , exercices répétés, difficultés variées , sur ces points de langue . Et là, il faut bien  faire des cours de langue à part entière. Tu peux donc, couper la poire en deux et faire des cours de langue séparés, en rappelant que c'est lié à un point abordé dans tel texte, et développé. Imaginons que les élèves rencontrent par exemple le conditionnel, l'expression de l'hypothèse et la concordance des temps. Exemple qui me vient, parce que mon "public" a toujours eu de grandes difficultés avec ça (je ne suis peut-être pas chanceux).  Imagine-t-on raisonnablement  y passer 5 minutes   ici, 5 minutes plusieurs semaines après ? Rien que le fait de zapper en permanence leur donne l'impression que ce n'est pas si important, et ils oublient entre les deux ces vagues et légère remarques éparpillées. Eh oui, il faut marteler, insister sur certains points, n'en déplaise aux rêveurs, et ça demande de s'y consacrer spécifiquement.

Voilà. Le mépris de l'exercice, de la répétition, la croyance que lorsque, par la pédagogie et uniquement par elle, on déclenche la prise de conscience, la compréhension, qui est dans leur langue synonyme de maîtrise et que donc on a aucun besoin de pratiquer ensuite.

Ces gens sont des nuls nombrilistes.

Il suffit de lire n'importe quelle biographie de musicien ou de sportif pour se rendre compte que pour maîtriser quelque chose, il faut du travail et de l'entraînement.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
allan
Niveau 6

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par allan le Mar 8 Sep 2015 - 21:35
Arrêtez de trembler devant le pontificat pédagogique!!! Croyez en vous , en votre enseignement et surtout faites ce qui vous semble utile et nécessaire pour vos élèves. Envoyez valser ce catéchisme "pédagogol"!
Pour moi ce qui compte , c'est qu'un gamin vienne volontiers à mon cours pour étudier le français, tout le reste ne m'importe pas. Si l'on défend son enseignement , tout est possible.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par V.Marchais le Mar 8 Sep 2015 - 21:45
Ça, allan, c'est ce qu'Inhumaine pourra faire l'année prochaine, quand elle sera titulaire. D'ici là, un minimum de prudence s'impose.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Salammb0
Expert spécialisé

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Salammb0 le Mar 8 Sep 2015 - 21:52
Exactement. Je préférerais avoir deux progressions séparées, mais je ne peux pas en cette année de stage. Je te conseille de partir des textes pour faire tes séances de langue. Ce seront des séances de langue décrochées.

J'avais aussi prévu de faire deux heures de langue (grammaire, orthographe, et voca) et deux heures de litté. On m'a ri au nez. J'ai donc demandé comment boucler le programme en faisant si peu de grammaire. Réponse : il ne faut pas approfondir.

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 8 Sep 2015 - 21:57
C'est fou quand même qu'on puisse reprocher aux stagiaires de faire comme le programme il dit. Neutral

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
allan
Niveau 6

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par allan le Mar 8 Sep 2015 - 22:07
Ce qu'on prescrit dans les ESPE est calamiteux humhum Comment peut on avoir autant de malhonnêteté intellectuelle devant des futurs professeurs de lettres? Mais quand l'éducation nationale fera t - elle le grand ménage pour retirer ces incompétents?
Leur catéchisme est à vomir.
Leur missel diffuse un poison venimeux.
Leurs évangiles sont nocifs.
C'est une liturgie que je ne peux plus supporter!!!! cafe
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Amaliah le Mer 9 Sep 2015 - 8:22
Inhumaine, je trouve étonnant que tu aies trois séances HiDA et seulement deux séances lecture au cours de toute une séquence.
D'autre part, tes séances grammaire me semblent bien trop ambitieuses pour une seule séquence! Revoir les classes grammaticales prend déjà pas mal de temps.
steph17
Niveau 4

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par steph17 le Mer 9 Sep 2015 - 8:58
Je suis du même avis, cela fait beaucoup d'HDA pour une seule séquence.
Pour ce qui est de la grammaire, sois prudente cette année, surtout si ta tutrice ne partage pas ton avis!! Pour la suite, profite de ce que nos inspecteurs appellent "la liberté pédagogique"
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par User5899 le Mer 9 Sep 2015 - 11:11
@Inhumaine a écrit:Bonjour,

Je suis stagiaire en LM et j'ai deux classes de 5e cette année.
Après vous avoir lus avec beaucoup d'intérêt, j'ai décidé d'adopter une progression en langue indépendante de mes séquences d'étude de texte, comme vous êtes nombreux à le faire.
Seulement, je sais que l'espe n'encourage pas cette méthode, et ma tutrice aujourd'hui même me l'a fortement déconseillée. Elle voudrait que je fasse comme elle, un peu de langue dans beaucoup de littérature : "sinon les élèves cloisonnent dans leur tête et ne comprennent pas l'intérêt de la grammaire".
Par ailleurs, les nouveaux programmes indiquent : "Des séances spécifiques en étude de la langue peuvent se trouver justifiées à l’intérieur de la séquence. L’étude de la langue se fait néanmoins prioritairement dans une dynamique d’ensemble incluant activités de lecture, d’écriture et d’oral dans une même perspective de développement des compétences langagières.". Cela veut-il dire qu'on n'aura plus le droit de "cloisonner" ?

En fait, est-il trop risqué pour moi de persévérer dans mon idée de progression autonome, passant outre l'avis de ma tutrice et celui de l'espe, et avec la perspective que ce soit de toute manière interdit en 2016 ?

Merci à vous.
Comme stagiaire, vous devriez faire comme c'est prescrit par ESPE/tutrice : ces gens sont souvent trop limités pour supporter qu'on conteste le dogme.
L'année prochaine, vous ferez à votre guise : le programme n'a pas à prescrire une démarche et il n'a rien à vous interdire.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par User5899 le Mer 9 Sep 2015 - 11:12
@Presse-purée a écrit:Pour 2016, tout va dépendre de ce que demanderont les IPR dans l'académie.
Non. L'Education nationale est nationale, elle ne dépend d'aucun roitelet local qui, par ailleurs, est là pour observer et non pour prescrire (combien de fois faudra-t-il l'écrire ?). Ne nous fabriquons pas les œillères que nous n'avons pas.
vivi1982
Niveau 10

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par vivi1982 le Mer 9 Sep 2015 - 20:42
Ca me questionne toujours le fait de partir d'un texte pour travailler par exemple les mots variables!!!!! Je ne vois pas en quoi ce serait particulier dans un texte plus que dans un autre! C'est forcément artificiel et le teste sert de prétexte.
Mes collègues avaient poussé les hauts cris en sachant que je cloisonnais, il y a un an j'ai été inspectée, l'inspecteur n'a rien trouvé à y redire, après avoir regardé des classeurs d'élèves (bien cloisonnés donc), il m'a même félicitée d'avoir de l'ambition pour mes élèves et de présenter des cours très clairs.
Après ça dépend des inspecteurs, le nôtre du moment que les élèves bossent et qu'il y ait du contenu, il se moque de la méthode employée.

En temps que stagiaire, bricole un truc artificiel, texte prétexte pour la langue, et voilà!
avatar
Ilse
Expert

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Ilse le Mer 9 Sep 2015 - 20:44
@vivi1982 a écrit:Ca me questionne toujours le fait de partir d'un texte pour travailler par exemple les mots variables!!!!! Je ne vois pas en quoi ce serait particulier dans un texte plus que dans un autre! C'est forcément artificiel et le teste sert de prétexte.
Mes collègues avaient poussé les hauts cris en sachant que je cloisonnais, il y a un an j'ai été inspectée, l'inspecteur n'a rien trouvé à y redire, après avoir regardé des classeurs d'élèves (bien cloisonnés donc),  il m'a même félicitée d'avoir de l'ambition pour mes élèves et de présenter des cours très clairs.

Même chose pour moi (inspectée l'an passé)
avatar
allan
Niveau 6

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par allan le Mer 9 Sep 2015 - 21:43
Même chose pour moi!quand j'ai été inspecté, l'inspecteur a trouvé mes cours structurés et organisés. Donc je cloisonne et les textes "prétextes" pour étudier un fait de langue, ce n'est pas ma tasse de thé...
avatar
Sytrie
Niveau 5

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Sytrie le Jeu 10 Sep 2015 - 1:10
Mais quand vous dites que vous cloisonnez, vous ne faites pas de lien du tout avec les textes vus dans la séquence, ou en rapport avec le thème de la séquence ?
Ex : "Aujourd'hui, nous allons réviser l'adjectif" : leçon + exercices ?
Personnellement je pars toujours du texte vu dans la séance précédente, et j'essaie de proposer comme première activité quelque chose d'assez ludique pour qu'ils accrochent.
J'ai essayé de faire des séances de grammaire pure sans lien, mais honnêtement je ne suis pas fan car je trouvais que je ne donnais pas du sens à mon enseignement en procédant de la sorte.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Isidoria le Jeu 10 Sep 2015 - 1:32
Inhumaine, tes propositions d'étude de la langue en une séquence me paraissent vraiment trop ambitieuses.
Ajouter des textes et prendre le temps de revoir les fondamentaux serait sans doute judicieux en début d'année de 5è.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 10 Sep 2015 - 6:21
@Sytrie a écrit:Mais quand vous dites que vous cloisonnez, vous ne faites pas de lien du tout avec les textes vus dans la séquence, ou en rapport avec le thème de la séquence ?
Ex : "Aujourd'hui, nous allons réviser l'adjectif" : leçon + exercices ?

Oui ! cheers

@Sytrie a écrit:Personnellement je pars toujours du texte vu dans la séance précédente, et j'essaie de proposer comme première activité quelque chose d'assez ludique pour qu'ils accrochent.
J'ai essayé de faire des séances de grammaire pure sans lien, mais honnêtement je ne suis pas fan car je trouvais que je ne donnais pas du sens à mon enseignement en procédant de la sorte.

Je ne comprends pas.

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Etude de la langue, nouveaux programmes et ESPE

par V.Marchais le Jeu 10 Sep 2015 - 6:40
Ce qui a du sens, Sytrie, c'est de faire des cours que les élèves comprennent. Tout le reste est poudre aux yeux. Et, souvent, "cloisonner" permet de rendre les choses bien plus claires pour les élèves. Surtout pour ceux qui peinent en lecture et compréhension (et ils sont nombreux), qui se traînent le sentiment de leurs difficultés encore et encore en grammaire quand on inféode celle-ci aux textes.

Cela dit, je mets cloisonner entre guillemets, parce que des liens, même ceux qui travaillent ainsi en font tout le temps, faut pas croire. Nous passons notre temps à faire employer des structures dans l'écriture, à faire toutes les remarques utiles sur la langue de tel texte... Les remarques utiles. Pas des remarques inutiles qui ne font qu'instrumentaliser le texte.

Bref, ne te laisse pas enfumer par le discours de la doxa. Ce n'est pas parce que tu organises tes cours de façon rigoureuse et claire pour tes élèves qu'ils perdraient d'un seul coup leur sens. Bien au contraire. Et un élève qui, par les vertus de cette clarté, accède mieux à la grammaire, est davantage capable de réinvestir ce qu'il en a appris dans l'étude des textes ou la rédaction.


Dernière édition par V.Marchais le Jeu 10 Sep 2015 - 8:44, édité 1 fois

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum