déçu par les collègues

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par User5899 le Jeu 14 Avr 2016 - 14:30

On a réussi à faire pleurer une jeune TZR d'histoire qui est arrivée en janvier.

diable



Spoiler:
Oui, elle a pleuré à chaudes larmes la semaine dernière, au moment de partir coeurs
Toute la section "anonymes consternants" sait se faire regretter des gens qui viennent sans a priori sur les âges et les démarches. La jeune T1 n'en est pas revenue de la façon dont on peut traiter IO et IPR lol!

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par JPhMM le Jeu 14 Avr 2016 - 14:33

@jésus a écrit:Jamais non plus de discussions sympa avec les collègues de philo.
Une discussion sur la position d'Hegel conséquente à un excès de Banquet peut posséder un certain côté ludique pourtant.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par phil(...) le Jeu 14 Avr 2016 - 14:55

Y'en a des très sympas, des qui savent se marrer, qui sont sérieux sans se prendre au sérieux
et d'autres moins... vraiment moins, qui donnent envie de fuir car incapables de gérer un truc ou qui ne sont pas ce qu'on pourrait appeler des bosseurs.... et qui ont toujours une bonne excuse....
Après ce ne sont que des collègues... ce simple mot me fait sourire.

phil(...)
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par LilieDoc le Jeu 14 Avr 2016 - 18:26

Pour ma part, je suis actuellement dans un collège qui n'a strictement (et à bien des égards !) rien à voir avec mon collège précédent. Autant dans ce dernier, l'atmosphère était très agréable et les collègues plutôt unis, solidaires et accueillants, autant là, c'est chacun pour soi !
Je suis là depuis 3 mois et c'est à peine si on m'adresse un bonjour, un regard, ... Ils restent entre eux et moi, qui suis là tous les midis pour manger, je ne les vois qu'en coup de vent. Je ne suis pas du genre bavarde mais quand même ! Je passais des pauses déj bien plus sympas dans mon ancien collège !
Je ne sais pas si ça tient à leur personnalité ou autre, mais je trouve cela un peu décevant, d'autant que, du coup, ça ne donne lieu à aucune communication aussi bien perso que pro, aucune collaboration prof dis/prof doc... C'est dommage car ils ont pourtant l'air sympa. Crying or Very sad

LilieDoc
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par User5899 le Jeu 14 Avr 2016 - 18:41

@JPhMM a écrit:Une discussion sur la position d'Hegel

C'est chaud ! lol!

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par Kiki1991 le Mar 19 Avr 2016 - 21:11

J'ai fait ma troisième rentrée en septembre dans un troisième établissement... J'ai vite appris qu'en salle des profs il y a à prendre et à laisser.
Personnellement, j'y vais pour décompresser aux récrés donc oui, souvent, je craque et je parle de sujets qui "ne sont pas dignes de profs", mais avec deux ou trois collègues seulement... Car tous les autres se prennent un peu trop au sérieux à mon goût Rolling Eyes
Le tout, c'est de trouver des collègues avec lesquels on s'entend bien... et laisser les autres de côté en se limitant à une collaboration laborieuse... professeur

Kiki1991
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par Penthesileee le Dim 9 Oct 2016 - 19:18

Moi c'est assez mitigé cette année. Autant l'an dernier ça se passait bien avec les collègues : il y en avait des sympas et des moins sympa mais je trouvais toujours quelqu'un avec qui papoter choses sérieuses mais aussi avec qui rigoler et décompresser.

Cette année, nouvel établissement. La salle des profs est quasi déserte. Il m'arrive de passer des journées presque sans croiser personne.
Et les quelques collègues qui y traînent et avec qui j'ai un peu parlé... Shocked  Les discussions ont tourné autour de leur dernière cuite dans le collège (si si, Truc avait amené des bouteilles et X a bu au point de vomir dans une salle de classe vide en fin de journée... et les collègues ne comprenaient pas pourquoi la proviseur en avait fait tout un flan !), du signe astral de Chose et de sa compatibilité amoureuse avec Chouette, des fesses de X le nouveau stagiaire (avec des commentaires limites... un collègue homme dirait ça d'une stagiaire, il passerait pour le pire des machos) ...
J'avoue que je ne m'attendais pas à ça !

Je ne suis pas contre les conversations de détente et les tranches de marrade, mais là j'ai un peu halluciné...


Dernière édition par Penthesileee le Dim 9 Oct 2016 - 19:26, édité 2 fois

Penthesileee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par Ignatius Reilly le Dim 9 Oct 2016 - 19:22

@Penthesileee a écrit: du signe astral de Chose et de sa compatibilité amoureuse avec Chouette, des fesses de X le nouveau stagiaire (avec des commentaires limites... un collègue homme dirait ça d'une stagiaire, il passerait pour le pire des machos) ...

Comme dans le mien, tiens...

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par la schtroumpfette le Dim 9 Oct 2016 - 20:50

TZR cette année encore j'avais peur de se qui m'attendait. Je suis arrivée dans un gros lycée et j'avais un peu peur que ça soit comme les 2 années précédentes: bahut tellement grand qu'on ne connait personne et qu'on reste avec les collègues de la matière.

Finalement hyper agréablement surprise: pleins de jeunes comme moi (stagiaires ou TZR majoritairement), des sujets de conversation qui ne tourneront pas autour de nos enfants car personne n'en a lol! Et au contraire on a décidé avec un petit groupe de se faire une sortie ensemble 1 soir par semaine (resto ou simplement un coup au bar pour décompresser pendant l'happy hour ).

Finalement j'ai peur de regretter cette super ambiance quand certains seront envoyés dans d'autres établissements ou même lorsque je partirai l'année prochaine Sad Sad

_________________
"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrettent jamais" O. Wilde
"Le futur appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves" E. Roosevelt

la schtroumpfette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par BelaLugosi le Dim 9 Oct 2016 - 21:28

***, mais moi je vous envie d'avoir des collègues qui veulent boire des coups ou qui parlent de trucs graveleux Very Happy Perso, ça m'amuserait beaucoup !

_________________
Avant 2015 : j'étais une salariée du privé
Session 2015 : obtention du capes
2015-2016 : Professeur stagiaire
2016-2017 : T1

BelaLugosi
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par La-vie-en-rouge le Jeu 10 Nov 2016 - 13:19

Bonjour, même genre de situation (à peu près) que l'auteur initial du sujet.
Néo-tit' donc nouvel établissement, je me sens très seule entre un personnel de direction très froid et austère et des collègues sympas mais avec qui rien ne se passe, j'ai l'impression d'être une sorte de plante verte spectatrice.
L'équipe de ma discipline est totalement invisible, je ne me suis entretenue avec elle au complet que le jour de la pré-rentrée! On ne vient me voir que pour des sujets purement "administratifs", ils ont l'air d'avoir totalement zappé que je suis prof à part entière (même si je n'ai qu'un an à mon actif)! C'est très frustrant et démoralisant, d'autant que j'ai tendance à comparer cette situation à celle que j'ai vécue dans mon précédent établissement (stagiaire dans une "usine" (plus de 120 profs) où cependant je me sentais à ma place, prise en compte, etc.).
Je pense déjà à demander ma mut pour l'an prochain...

La-vie-en-rouge
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par Whypee le Jeu 10 Nov 2016 - 15:13

@BelaLugosi a écrit:***, mais moi je vous envie d'avoir des collègues qui veulent boire des coups ou qui parlent de trucs graveleux Very Happy Perso, ça m'amuserait beaucoup !
Nous avons toujours un poste à pourvoir , wawawa devrait correspondre Very Happy

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: déçu par les collègues

Message par Not a Panda le Jeu 10 Nov 2016 - 19:34

@Ignatius Reilly a écrit:
@Penthesileee a écrit: du signe astral de Chose et de sa compatibilité amoureuse avec Chouette, des fesses de X le nouveau stagiaire (avec des commentaires limites... un collègue homme dirait ça d'une stagiaire, il passerait pour le pire des machos) ...

Comme dans le mien, tiens...

J'ai pensé à cette réflexion quand je suis tombé sur cette étude de 1983 :

En ce qui concerne le niveau de croyances en fonction des catégories socioprofessionnelles, les résultats sont tout aussi éloquents et les enquêteurs Boy et Michelat notaient même que "les instituteurs sont un groupe pivot puisqu'ils se définissent comme le groupe qui croit le plus fréquemment à l'astrologie et au paranormal". On peut noter sur ce graphe que la crédibilité des réputées et tant débattues "croyances dans les campagnes" prend un sérieux coup de massue puisque les agriculteurs forment en fait la catégorie socioprofessionnelle qui croit le moins simultanément à l'astrologie et aux phénomènes paranormaux.

Par contre, les professeurs, bien qu'ayant un niveau de croyance en l'astrologie "faible" (près de 30% tout de même !), ont un niveau de croyance au paranormal supérieur à la moyenne française.

En résumé, le résultat surprenant qui se dégage de l'ensemble de ces travaux est le fait que le milieu éducatif - et l'ensemble de ses acteurs: instituteurs, professeurs, étudiants - est particulièrement caractérisé par son niveau élevé de croyance au paranormal.

http://sites.unice.fr/site/broch/zetetique.html#profession

Not a Panda
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum