Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Calandria
Sage

Re: Des prononciations et des accents

par Calandria le Mer 9 Sep 2015 - 23:41
Et 'taon',  vous le prononcez comment?  Je suis en désaccord avec ma belle-famille.
avatar
Salammb0
Expert spécialisé

Re: Des prononciations et des accents

par Salammb0 le Mer 9 Sep 2015 - 23:52
Comme paon, non ?

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
avatar
Nita
Empereur

Re: Des prononciations et des accents

par Nita le Jeu 10 Sep 2015 - 0:32
@Salammb0 a écrit:Comme paon, non ?

C'est comme ça que je fais. Et pour faon aussi.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Calandria
Sage

Re: Des prononciations et des accents

par Calandria le Jeu 10 Sep 2015 - 4:00
Je prononce 'an' également mais ils prononcent 'on' et ça semble être le cas des gens ici. Du coup, voir un thon voler me fait bizarre...

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl
avatar
Seikilos
Niveau 9

Re: Des prononciations et des accents

par Seikilos le Jeu 10 Sep 2015 - 6:42
Je prononce taon comme "temps" et "tant".
Prononciation du dico d'ailleurs.

Ceux qui prononcent ta-on me font bien rigoler.

_________________
Inter deum et diabolum semper musica est.
avatar
leskhal
Niveau 9

Re: Des prononciations et des accents

par leskhal le Jeu 10 Sep 2015 - 7:21
Qui est ce « on » qui prononce ?

Chacun fait ce qu'il veut dans le limite du raisonnable, afin que je puisse rigoler encore un peu de ces Bordelais qui prononcent « moins » avec le s final bien sonnant

_________________
pingouin Dans consensus, la première syllabe prend trop de place. pingouin
avatar
Calandria
Sage

Re: Des prononciations et des accents

par Calandria le Jeu 10 Sep 2015 - 8:21
Ici (en Charente), taon est prononcé "thon" (du moins dans ma belle-famille mais une autre connaissance bien du coin dit pareil) alors que j'ai toujours prononce "temps". Ils ne me croyaient pas quand je leur disais que taon se prononce "temps" (même ma belle-soeur, prof de français, prononce "thon"). J'ai un peu cherché et il semblerait que la prononciation ait évolué au cours des siècles : https://fr.wiktionary.org/wiki/taon

Au Québec, taon se prononce "thon". http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=3106 Je me rends compte qu'il y a souvent des liens étroits entre le québécois et le charentais.


Dernière édition par Calandria le Jeu 10 Sep 2015 - 10:49, édité 1 fois

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl
avatar
ysabel
Devin

Re: Des prononciations et des accents

par ysabel le Jeu 10 Sep 2015 - 9:15
@Calandria a écrit:Et 'taon',  vous le prononcez comment?  Je suis en désaccord avec ma belle-famille.

En Lorraine on dit : ton

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin

Re: Des prononciations et des accents

par ysabel le Jeu 10 Sep 2015 - 9:18
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@florestan a écrit:Mais on peut parler partout avec un accent du sud en se faisant chambrer mais sans "mépris" alors qu'un accent picard ou lorrain (je parle encore de ce que je connais d'expérience) passera tout de suite pour plouc, ce qui n'est pas le cas pour un accent du Sud, connoté beaucoup plus positivement. Mais il est possible (et même  vraisemblable) que ma subjectivité joue un rôle dans cette perception.

J'ai eu un fort accent lorrain jusqu'à mes 17 ans et ne le retrouve qu'en parlant avec des gens de là-bas (et Dieu merci, c'est rare). Effectivement, c'est "plouc".
Mais je peux te dire que tu te trompes si tu crois qu'on ne se moque pas des gens avec un accent du Midi. C'est peut-être une moquerie plus discrète, mais chez "les gens bien", ça fait se pouffer d'entendre quelqu'un avec un accent du sud. Ce qui explique que dans la ville la plus bourge du sud (Bordeaux), les gens se vantent de parler sans accent (ce qui est presque vrai).

qu'est-ce que tu as contre l'accent de chez moi !? Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
klaus2
Niveau 10

Re: Des prononciations et des accents

par klaus2 le Jeu 10 Sep 2015 - 9:36
Quand le français est une langue apprise, on se rend compte que la réalité phonétique est parfois loin de la théorie apprise ! il suffit d'ailleurs de lire vos messages... du vertige !
On apprend à distinguer le brun du brin (ce que sait faire le Provençal mais pas le Parisien), le viendrai de viendrais (c'est l'inverse ; en voie de disparition ? je l'ai entendu dans une chanson de Mouloudji et chez des gens de Nancy), le guet du gué ; on nous dit que le i de fille est plus long que celui de fils, que le fusil finit par un i, mais pour sourcil, on entend i ou il (il dans le sud, si j'ai ben compris)... c'est quand même compliqué !
Pour un Allemand, plus on va vers le sud, moins on comprend, mais je ne vois pas pourquoi on dirait qu'un méridional a un accent et pas un Parisien ? On en a forcément tous un ? il y a quand même un racisme entre les élèves pour ceux qui ont l'accent du sud, c'est assez méchant, je trouve. On n'a pas ce phénomène en Allemagne, mais c'est vrai, à part Berlin et Munich, ce sont tous des provinciaux, tout le monde pourrait se moquer de tout le monde.
P.S.: pour la fac, Paul a un o ouvert, Paule un o fermé..

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
avatar
florestan
Grand sage

Re: Des prononciations et des accents

par florestan le Jeu 10 Sep 2015 - 9:48
@klaus2 a écrit:Quand le français est une langue apprise, on se rend compte que la réalité phonétique est parfois loin de la théorie apprise ! il suffit d'ailleurs de lire vos messages... du vertige !
On apprend à distinguer le brun du brin (ce que sait faire le Provençal mais pas le Parisien), le viendrai de viendrais (c'est l'inverse ; en voie de disparition ? je l'ai entendu dans une chanson de Mouloudji et chez des gens de Nancy), le guet du gué ; on nous dit que le i de fille est plus long que celui de fils, que le fusil finit par un i, mais pour sourcil, on entend i ou il (il dans le sud, si j'ai ben compris)... c'est quand même compliqué !
Pour un Allemand, plus on va vers le sud, moins on comprend, mais je ne vois pas pourquoi on dirait qu'un méridional a un accent et pas un Parisien ? On en a forcément tous un ? il y a quand même un racisme entre les élèves pour ceux qui ont l'accent du sud, c'est assez méchant, je trouve. On n'a pas ce phénomène en Allemagne, mais c'est vrai, à part Berlin et Munich, ce sont tous des provinciaux, tout le monde pourrait se moquer de tout le monde.
P.S.: pour la fac, Paul a un o ouvert, Paule un o fermé..

Mais les gens qui ne parlent pas avec l'accent du sud ont un accent pour les méridionaux, à Montpellier on dit qu'ils parlent "pointu". C'est juste qu'il y a le français prononcé de manière"standard" et que ça n'est pas la prononciation méridionale. En arrivant à Angers en sixième venant de Montpellier, je disais moinsse pour moins, la prof et les camarades hallucinaient, ce n'est pas standard. En Allemagne, je connais très bien Hanovre et ils disent qu'ils parlent l'Allemand le plus standard qui soit. Tu montes à Hambourg et ça n'est plus du tout pareil! Bon le Sud c'est un autre monde, mais ils peuvent faire un effort. Les accents sont beaucoup plus marqués qu'en français je trouve et en plus les variantes tendent beaucoup plus vers le dialecte, il n'y a pas que la prononciation.
avatar
klaus2
Niveau 10

Re: Des prononciations et des accents

par klaus2 le Jeu 10 Sep 2015 - 10:16
Oui, à Hanovre, l'accent se rapproche beaucoup du Bühnenhochdeutsch (amélioré dans le Standarddeutsch), mais c'est vrai chez beaucoup d'Allemands, c'est aussi une question de culture plus que de région. Le problème, c'est quand le dialecte déforme le Standarddeutsch et donne une faute ; ainsi, on entend au sud "er ist größer wie ich" (correct : als) ; on se moque gentiment des Berlinois quand ils maîtrisent mal les déclinaisons, mais beaucoup de Rhénans ne distinguent pas sch de ch : on entend "isch will.." et pas "ich".. bref, chacun a ses problèmes.

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
archeboc
Sage

Re: Des prononciations et des accents

par archeboc le Jeu 10 Sep 2015 - 10:24
Ce qui m'a toujours fait halluciner, c'est la nasalisation du "a" dans "année", qui signe je crois une origine toulousaine. Dans le même temps, les "on" accentués seront peu nasalisés : "mon petit" devient facilement "mohome petit".

avatar
klaus2
Niveau 10

Re: Des prononciations et des accents

par klaus2 le Jeu 10 Sep 2015 - 10:34
j'ai entendu cet été "juillette" pour juillet. Et les gens du Gers disent que le parisien ne sait pas qu'on prononce tout dans "Gers".

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
avatar
florestan
Grand sage

Re: Des prononciations et des accents

par florestan le Jeu 10 Sep 2015 - 10:39
@klaus2 a écrit:j'ai entendu cet été "juillette" pour juillet. Et les gens du Gers disent que le parisien ne sait pas qu'on prononce tout dans "Gers".

Ah oui! Dans le Tarn aussi, pour les noms de familles qui se terminent en -et, on peut entendre brunette pour Brunet. Mais on prononce tout dans Gers même à Paris je crois, qui dit le "gère"?
Moi ce qui me choque c'est quand j'entends Metz avec le z prononcé. Etant Lorraine de naissance, il est inimaginable de prononcer le nom "à l'allemande". Les lorrains disent messe.





avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Des prononciations et des accents

par Marcel Khrouchtchev le Jeu 10 Sep 2015 - 11:14
@florestan a écrit:Moi ce qui me choque c'est quand j'entends Metz avec le z prononcé. Etant Lorraine de naissance, il est inimaginable de prononcer le nom "à l'allemande". Les lorrains disent messe.

Et il en a toujours été ainsi, Metz étant une ville de langue romane depuis l'Antiquité (elle se situe à quelques kilomètres à l'ouest de la frontière linguistique).
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Des prononciations et des accents

par Carnyx le Jeu 10 Sep 2015 - 11:19
@florestan a écrit:
@klaus2 a écrit:j'ai entendu cet été "juillette" pour juillet. Et les gens du Gers disent que le parisien ne sait pas qu'on prononce tout dans "Gers".

Ah oui ! Dans le Tarn aussi, pour les noms de familles qui se terminent en -et, on peut entendre brunette pour Brunet. Mais on prononce tout dans Gers même à Paris je crois, qui dit le "gère"?
En occitan du sud-ouest on prononce généralement les consonnes à la fin des mots : Mazamétt, Djèrrss, Pézénass (et pas pèzna).
Montpellier : mounppélié pour faire plaisir à Cl. Chazal.
On ne prononce pas le n final dans Tarn (Tar).

Le y sert à noter en français la diphtongue dans les noms francisés  : Peyrou = pèïrou, Lapeyre = lapèïro (pèira : pierre), Fraysse = fraïssé (frêne).

Différence entre Provence et Languedoc : en provençal on prononce les consonnes finales sauf le s, en languedocien c'est l'inverse, on prononce tout sauf le n final. Very Happy
Pichon (petit) = pitchou sud-ouest, pitchoun sud-est (féminin pitchouno).

Un nom (gascon) de célébrité : Beigbeder (bètchbédé) = beauvoir.
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Des prononciations et des accents

par Carnyx le Jeu 10 Sep 2015 - 11:25
@archeboc a écrit:Ce qui m'a toujours fait halluciner, c'est la nasalisation du "a" dans "année", qui signe je crois une origine toulousaine. Dans le même temps, les "on" accentués seront peu nasalisés : "mon petit" devient facilement "mohome petit".
Substrat : annada (an’nado).
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Des prononciations et des accents

par NLM76 le Jeu 10 Sep 2015 - 15:27
Et cette mode depuis quelques mois, qui consiste à prononcer l'adjectif possessif pluriel comme le pronom ("nôtre ami"), d'où vient-elle ? Je crois que je vais finir par faire une crise d'apoplexie.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Des prononciations et des accents

par doctor who le Jeu 10 Sep 2015 - 15:52
En Savoie, on dit qu'on a été en "vaca/ance"...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Des prononciations et des accents

par Carnyx le Jeu 10 Sep 2015 - 16:13
@nlm76 a écrit:Et cette mode depuis quelques mois, qui consiste à prononcer l'adjectif possessif pluriel comme le pronom ("nôtre ami"), d'où vient-elle ? Je crois que je vais finir par faire une crise d'apoplexie.
Ça va bien avec smartphône. Very Happy
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Des prononciations et des accents

par Marcel Khrouchtchev le Jeu 10 Sep 2015 - 16:15
@Carnyx a écrit:
@nlm76 a écrit:Et cette mode depuis quelques mois, qui consiste à prononcer l'adjectif possessif pluriel comme le pronom ("nôtre ami"), d'où vient-elle ? Je crois que je vais finir par faire une crise d'apoplexie.
Ça va bien avec smartphône. Very Happy

On ne prononce pas "phône" en anglais?
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Des prononciations et des accents

par Carnyx le Jeu 10 Sep 2015 - 16:19
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Carnyx a écrit:
@nlm76 a écrit:Et cette mode depuis quelques mois, qui consiste à prononcer l'adjectif possessif pluriel comme le pronom ("nôtre ami"), d'où vient-elle ? Je crois que je vais finir par faire une crise d'apoplexie.
Ça va bien avec smartphône. Very Happy

On ne prononce pas "phône" en anglais?
smɑːtfəʊn, à peu près smatfeu-oun.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Des prononciations et des accents

par Marcel Khrouchtchev le Jeu 10 Sep 2015 - 16:30
Merci!
Déjà que je n'en ai pas, je me sentirais encore plus con de ne pas savoir le prononcer!
avatar
klaus2
Niveau 10

Re: Des prononciations et des accents

par klaus2 le Jeu 10 Sep 2015 - 16:43
et puis il y a la côte / cote, tache / tâche, il eut /eût.. tout pour embêter les étrangers ! sans oublier : quels que soient / quelquesoi leurs mérites.

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Des prononciations et des accents

par PabloPE le Jeu 10 Sep 2015 - 18:42
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@florestan a écrit:Mais on peut parler partout avec un accent du sud en se faisant chambrer mais sans "mépris" alors qu'un accent picard ou lorrain (je parle encore de ce que je connais d'expérience) passera tout de suite pour plouc, ce qui n'est pas le cas pour un accent du Sud, connoté beaucoup plus positivement. Mais il est possible (et même  vraisemblable) que ma subjectivité joue un rôle dans cette perception.

J'ai eu un fort accent lorrain jusqu'à mes 17 ans et ne le retrouve qu'en parlant avec des gens de là-bas (et Dieu merci, c'est rare). Effectivement, c'est "plouc".
Mais je peux te dire que tu te trompes si tu crois qu'on ne se moque pas des gens avec un accent du Midi. C'est peut-être une moquerie plus discrète, mais chez "les gens bien", ça fait se pouffer d'entendre quelqu'un avec un accent du sud. Ce qui explique que dans la ville la plus bourge du sud (Bordeaux), les gens se vantent de parler sans accent (ce qui est presque vrai).
Euh comment dire .. il y a un accent à Bordeaux assez énorme, la différence est que en fait il y a peu de bordelais à Bordeaux, alors on se lâche entre nous Wink je ne parle pas avec mon voisin 100% bordelais comme je parle avec mes collègues charentais ou bretons. Par contre quand un basque débarque dans la conversation ça se sent Laughing
J'ai parfois l'impression qu'on a perdu l'accent mais quand je parle avec des amis du pôle Nord (enfin du nord de Blaye quoi) je sens bien que c’est un énorme leurre Razz

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Contenu sponsorisé

Re: Des prononciations et des accents

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum