Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Luigi_B le Jeu 10 Sep 2015 - 9:39

Attention ça envoie du lourd : le think-tank PS "Terra Nova", main dans la main avec les "Cahiers pédagogiques", donne de nouveaux coups de boutoirs contre la formation des enseignants, et sans guère s'embarrasser de précautions oratoires.

Compte-rendu dans le "Café pédagogique" : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/09/10092015Article635774657847003012.aspx

Extraits :

Comment faire des enseignants des porteurs actifs des valeurs de la République et d'une pédagogie moins frontale ? En changeant la formation des professeurs et des cadres de façon à changer les identités professionnelles. C'est l'objectif d'un rapport présenté par le think tank Terra Nova, un organisme proche du parti socialiste. Le rapport est piloté par Jean-Pierre Obin avec Jean-Louis Auduc, Gilles Langlois, directeur d'école primaire, Gérard Phelippeau, responsable de l'Espe de Créteil, et Philippe Watrelot, ancien président du Crap. Il dénonce le "corporatisme" et demande une refonte de la formation et des Espe pour rééquilibrer la part du professionnel et de l'académique.

[...] Très sévère sur les jurys des concours qui "ont développé des préoccupations essentiellement disciplinaires", qui ne mentionneraient pas les valeurs de la République et qui auraient une conception "indépendantiste" envers l'Etat, le rapport préconise une refonte de la formation initiale avec le report de la titularisation à la fin de la 1ère année d'enseignement de façon à juger le professeur sur son enseignement réel. Les épreuves d'admission seraient placées en fin de M2 ce qui économiserait les postes correspondant aux stages. Les épreuves des concours devraient devenir plus professionnelles. " Dans le premier degré, l'épreuve d’admission « Mise en situation professionnelle » pourrait se dérouler sur un dossier permettant d'évaluer un premier niveau de construction de compétences scientifiques, didactiques et pédagogiques dans un domaine tiré au sort – et non plus choisi par le candidat - parmi les huit domaines d'enseignement autres que les mathématiques et le français ; la seconde épreuve serait remplacée par une séquence d'enseignement avec des élèves, suivie d'un entretien. Pour tous, l’interrogation orale sur la transmission des valeurs de la République, en principe partie intégrante aujourd’hui de l’épreuve d’admission « Entretien à partir d’un dossier » devrait être « sanctuarisée » grâce à un horaire et un coefficient spécifiques".

[...] Les auteurs veulent aussi une refonte sérieuse de la formation des IPR accusée d'être trop disciplinaire et trop indépendante. " Comment s'étonner alors, qu’au moment des réformes et des expérimentations, les corps d'inspection apparaissent souvent dans une grande empathie sinon une forme de connivence avec les résistances au changement d’un corps enseignant qu’ils sont pourtant censés accompagner pour le faire évoluer ?", accuse le rapport. Le rapport recommande d'aligner le concours d'IPR sur celui des personnels de direction et de faire entrer dans les jurys des "profils plus diversifiés".

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Luigi_B le Jeu 10 Sep 2015 - 9:40

Attention : si vous pratiquez une "pédagogie frontale", c'est que vous n'êtes pas un "porteur actif des valeurs de la République ? professeur

Est-ce que je suis le seul à comprendre qu'on demande ici la suppression de l'année de stage ? scratch

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Ronin le Jeu 10 Sep 2015 - 9:42

Bon je peux rien dire becose la charte mais je n'en pense que du charte-non compatible...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Luigi_B le Jeu 10 Sep 2015 - 9:49

Comment faire des enseignants des porteurs actifs des valeurs de la République et d'une pédagogie moins frontale ?
La "pédagogie frontale" (sic) serait donc opposée aux "valeurs de la République"

En changeant la formation des professeurs et des cadres de façon à changer les identités professionnelles. C'est l'objectif d'un rapport présenté par le think tank Terra Nova, un organisme proche du parti socialiste. Le rapport est piloté par Jean-Pierre Obin avec Jean-Louis Auduc, Gilles Langlois, directeur d'école primaire, Gérard Phelippeau, responsable de l'Espe de Créteil, et Philippe Watrelot, ancien président du Crap. Il dénonce le "corporatisme"...
Oui, quelle honte, ces enseignants qui défendent leurs conditions d'enseignement.

...et demande une refonte de la formation et des Espe pour rééquilibrer la part du professionnel et de l'académique.
Traduire : diminuer la part de l'académique (celle qui fonctionne, selon les professeurs eux-mêmes cf OCDE) et augmenter la part d'une formation idéologique.

Titularisation au bout d'un an d'exercice du métier

" La profession enseignante est aujourd’hui interrogée : quelle part doit y prendre la transmission des connaissances et quelle part y donner à l’éducation civique et comportementale ainsi qu’à la transmission des valeurs politiques et morales ?", écrit le rapport.
L'école n'a pas vocation à transmettre des "valeurs".

"Cette question, qui déborde d’ailleurs largement celle de l’éducation civique, est à l’ordre du jour dans beaucoup de pays, étant donnée l’évolution des sociétés (crise de la démocratie, montée des inégalités, ségrégations…), des comportements juvéniles (violences, addictions…) et des équilibres géopolitiques (développements des migrations, montée des fondamentalismes religieux…)".
Il faut donc renoncer à la mission d'enseigner et de faire des élèves, par l'instruction, des citoyens libres et autonomes pour transmettre à la place un catéchisme moralisant.

Ce n'est pas de morale qu'ont besoin les élèves, mais d'instruction. Comment comprendre le sens allégorique de "Je suis Charlie" sans connaissance historique ("Ich bin ein Berliner") ?

Très sévère sur les jurys des concours qui "ont développé des préoccupations essentiellement disciplinaires", qui ne mentionneraient pas les valeurs de la République et qui auraient une conception "indépendantiste" envers l'Etat...
L'école devrait donc soumettre les élèves et les professeurs à une "dépendance" envers l'Etat" ? Prometteur...

Souvenons d'où vient ce rapport. Mais pensons également à ce que "l’État" pourrait devenir en cas de nouvelle catastrophe électorale. Les programmes ou les horaires sont ainsi soumis à un simple arrêté ministériel....., sans plus aucune garantie démocratique.

...le rapport préconise une refonte de la formation initiale avec le report de la titularisation à la fin de la 1ère année d'enseignement de façon à juger le professeur sur son enseignement réel.
Si l'on pouvait le "juger" de façon permanente, d'ailleurs. C'est quand même regrettable que les futurs professeurs puissent échapper à la mainmise idéologique des ESPE après leur titularisation.

Voilà qui renforcerait en tout cas un peu plus l'attractivité du métier !  santa


Les épreuves d'admission seraient placées en fin de M2 ce qui économiserait les postes correspondant aux stages. Les épreuves des concours devraient devenir plus professionnelles."
Comprendre que les compétences disciplinaires sont des ennemis à abattre dans une école que l'on veut "interdiscipliner".

"Economiser les postes correspondant aux stages", c'est supprimer la formation comme a fait la majorité précédente ?  Shocked

Dans le premier degré, l'épreuve d’admission « Mise en situation professionnelle » pourrait se dérouler sur un dossier permettant d'évaluer un premier niveau de construction de compétences scientifiques, didactiques et pédagogiques dans un domaine tiré au sort – et non plus choisi par le candidat - parmi les huit domaines d'enseignement autres que les mathématiques et le français ;
Pour l'admission, il serait malheureux de s'intéresser aux enseignements fondamentaux...

...la seconde épreuve serait remplacée par une séquence d'enseignement avec des élèves, suivie d'un entretien. Pour tous, l’interrogation orale sur la transmission des valeurs de la République, en principe partie intégrante aujourd’hui de l’épreuve d’admission « Entretien à partir d’un dossier » devrait être « sanctuarisée » grâce à un horaire et un coefficient spécifiques".
Une sorte de serment "républicain", en somme.

Les IPR mis au pas

Le rapport recommande aussi de revoir le statut des Espe pour en faire des établissements membres d'une COMUE et ayant ainsi plus d'autonomie par rapport aux universités.
Il serait en effet de favoriser le retour aux dérives des IUFM. Les universités ont le malheur de dispenser un enseignement disciplinaire poussé, duquel il faut arracher impérativement les futurs professeurs. La réforme du collège rend les disciplines de plus en plus caduques.

Pour la formation continue, le rapport préconise la création d'une structure autonome alliée à une obligation de formation pour les enseignants.
Vœu pieux...

Les auteurs veulent aussi une refonte sérieuse de la formation des IPR accusée d'être trop disciplinaire et trop indépendante."
Voilà qui a le mérite de la clarté.

Comment s'étonner alors, qu’au moment des réformes et des expérimentations, les corps d'inspection apparaissent souvent dans une grande empathie sinon une forme de connivence avec les résistances au changement d’un corps enseignant qu’ils sont pourtant censés accompagner pour le faire évoluer ?", accuse le rapport. Le rapport recommande d'aligner le concours d'IPR sur celui des personnels de direction et de faire entrer dans les jurys des "profils plus diversifiés".
La caporalisation des IPR d'une part, leur recrutement par des personnalités extérieures à l'école d'autre part. C'est encourageant !

Cette obsession pour la formation montre bien qu'un certain "progressisme" enrage de ne pouvoir agir sur les enseignants en poste.


Dernière édition par Luigi_B le Jeu 10 Sep 2015 - 9:57, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Mazuzu le Jeu 10 Sep 2015 - 9:56

Dans un siècle, le jugement de l'histoire sera implacable envers ces apprentis-sorciers de l'éducation...


Dernière édition par Mazuzu le Jeu 10 Sep 2015 - 9:59, édité 1 fois

Mazuzu
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Condorcet le Jeu 10 Sep 2015 - 9:58

Terra Nova tel qu'en lui-même : un cercle à dépenser !


Dernière édition par Condorcet le Jeu 10 Sep 2015 - 12:18, édité 1 fois

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Ronin le Jeu 10 Sep 2015 - 10:04

Ils veulent des commissaires politiques. Marrant si le FN arrive au pouvoir.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par El-vacator le Jeu 10 Sep 2015 - 10:06

@Luigi_B a écrit:Attention ça envoie du lourd : le think-tank PS "Terra Nova", main dans la main avec les "Cahiers pédagogiques", donne de nouveaux coups de boutoirs contre la formation des enseignants, et sans guère s'embarrasser de précautions oratoires.

Compte-rendu dans le "Café pédagogique" : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/09/10092015Article635774657847003012.aspx

Extraits :



[...] Les auteurs veulent aussi une refonte sérieuse de la formation des IPR accusée d'être trop disciplinaire et trop indépendante. "

Si nous remplaçons "IPR" par "journalistes", ça devient franchement tordant...

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Laotzi le Jeu 10 Sep 2015 - 10:11

Cela devient un grand délire, leur obsession de la "transmission des valeurs" (sans jamais définir clairement ce qu'ils entendent par là) ! Je trouve ces propos extrêmement méprisants pour les professeurs actuels que nous sommes...

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Tangleding le Jeu 10 Sep 2015 - 10:25

@Laotzi a écrit:Cela devient un grand délire, leur obsession de la "transmission des valeurs" (sans jamais définir clairement ce qu'ils entendent par là) ! Je trouve ces propos extrêmement méprisants pour les professeurs actuels que nous sommes...
Les valeurs de l'entreprise ("J'aime l'entreprise."), car, c'est bien connu, ce  ne sont pas celles de la compétition... Suffit maintenant de regarder M6 pour s'en convaincre si on avait eu un doute...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Luigi_B le Jeu 10 Sep 2015 - 10:54

Je propose qu'on rebaptise ce think-tank "Tabula rasa". Ce sera plus explicite.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Ronin le Jeu 10 Sep 2015 - 10:55

Ils vont embaucher Nadine Morano ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par egomet le Jeu 10 Sep 2015 - 11:07

Ce qui m'effraie dans l'affaire , c'est qu'ils ne font que pousser un tout petit peu plus loin ce qui est DÉJÀ la politique de l'éducation nationale.

La caporalisation? La dépendance envers l'Etat? Le primat du politique sur les savoirs? Ça n'a rien de nouveau.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par egomet le Jeu 10 Sep 2015 - 11:12

@Tangleding a écrit:
@Laotzi a écrit:Cela devient un grand délire, leur obsession de la "transmission des valeurs" (sans jamais définir clairement ce qu'ils entendent par là) ! Je trouve ces propos extrêmement méprisants pour les professeurs actuels que nous sommes...
Les valeurs de l'entreprise ("J'aime l'entreprise."), car, c'est bien connu, ce  ne sont pas celles de la compétition... Suffit maintenant de regarder M6 pour s'en convaincre si on avait eu un doute...

Ils n'ont pas parlé d'entreprise.
Ce serait plutôt celles d'un vivre ensemble un peu béat, de la confiance aveugle dans l'Etat et d'un légalisme absolu. Le tout baignant dans une "égalité réelle" qui met toute idée de mérite au placard.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par egomet le Jeu 10 Sep 2015 - 11:14

@Ronin a écrit:Ils veulent des commissaires politiques. Marrant si le FN arrive au pouvoir.
Eh! L'école monopolistique est un formidable outil pour accéder aux consciences. Ce qu'on fait de cet outil, c'est une autre affaire...

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par egomet le Jeu 10 Sep 2015 - 11:22

Un truc remarquable, c'est la façon dont on conçoit l'autonomie:

Le rapport recommande aussi de revoir le statut des Espe pour en faire des établissements membres d'une COMUE et ayant ainsi plus d'autonomie par rapport aux universités. Pour la formation continue, le rapport préconise la création d'une structure autonome alliée à une obligation de formation pour les enseignants. Les auteurs veulent aussi une refonte sérieuse de la formation des IPR accusée d'être trop disciplinaire et trop indépendante.

Autonomie est un joli mot. Mais il n'a de sens que par rapport à quelque chose. Ici autonomie par rapport à l'université! Très fort. Pourquoi l'université? Parce que les universités sont trop autonomes par rapport à l'Etat.
C'est fou comme l'Etat veut nous libérer de tout: de la famille, de la religion, de l'université, de l'entreprise, même de la nature... de tout, sauf de l'Etat.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Ronin le Jeu 10 Sep 2015 - 11:27

Dictature molle..

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par trompettemarine le Jeu 10 Sep 2015 - 11:28

Ce texte fait froid dans le dos.
Mais pourquoi le PS pense-t-il ainsi l'éducation ?

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Ronin le Jeu 10 Sep 2015 - 11:30

Remplace le mot "pense" par "endoctrine" et tu as tout bon.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par egomet le Jeu 10 Sep 2015 - 11:31

@trompettemarine a écrit:Ce texte fait froid dans le dos.
Mais pourquoi le PS pense-t-il ainsi l'éducation ?
Parce que le socialisme pense que la société est à construire. Il est logique que l'école soit mobilisée pour transformer les mentalités.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par archeboc le Jeu 10 Sep 2015 - 11:32


Il faut bien trouver des responsables à l'échec de la refondation Peillon-Belkacem.

Le pire, pour moi, est ici :
Pour la formation continue, le rapport préconise la création d'une structure autonome alliée à une obligation de formation pour les enseignants.

Un cadre, on lui fait confiance pour qu'il se forme de lui-même : on lui propose des formations, on ne les lui impose pas.

Terranova veut transformer l'enseignant en laquais.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Carnyx le Jeu 10 Sep 2015 - 11:40

@egomet a écrit:
@trompettemarine a écrit:Ce texte fait froid dans le dos.
Mais pourquoi le PS pense-t-il ainsi l'éducation ?
Parce que le socialisme pense que la société est à construire. Il est logique que l'école soit mobilisée pour transformer les mentalités.
Citations :
« Le CRAP se veut engagé, parce qu’il ne croit pas à une pédagogie pure : changer la société pour changer l’école, changer l’école pour changer la société. »

Vincent Peillon (http://www.cahiers-pedagogiques.com/C-est-a-l-ecole-de-changer-la-societe) :
« C’est une très grande réforme, certains l’attendaient peut-être depuis des décennies. Au moment où elle est là, j’ai besoin de l’implication de tous, j’ai besoin d’un peu de courage, j’ai besoin de générosité, j’ai besoin de loyauté, non pas à l’égard d’un ministre, non pas à l’égard d’un gouvernement, mais à l’égard de convictions qui sont anciennes dans la fidélité à ceux, vous les avez évoqués, qui vous ont précédé et qui comme nous pensaient que l’on ne peut pas séparer la République et la pédagogie ; et que c’est bien à l’école de changer la société. »

Ils veulent créer l'homme nouveau en transformant nos enfants.
Et ils se demandent pourquoi ils nous foutent les jetons avec leurs délires et que certains les traitent parfois de « pédagogues fous ».

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par egomet le Jeu 10 Sep 2015 - 11:46

Ça fait mal quand on découvre ce projet, mais il est très ancien en réalité. C'est toute l'éducation nationale qui est conçue pour cela.
La liberté pédagogique, vous pouvez l'attendre longtemps.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par Spartacus le Jeu 10 Sep 2015 - 11:50

Petit rappel :

La Révolution française n'est pas terminée, Vincent Peillon, éd. Seuil, 2008

"D’où l’importance de l’école au cœur du régime républicain. C’est à elle qu’il revient de briser ce cercle, de produire cette auto-institution, d’être la matrice qui engendre en permanence des républicains pour faire la République, République préservée, république pure, république hors du temps au sein de la République réelle, l’école doit opérer ce miracle de l’engendrement par lequel l’enfant, dépouillé de toutes ses attaches pré-républicaines, va s’élever jusqu’à devenir le citoyen, sujet autonome. C’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Eglise, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi."

Les voilà les fameuses valeurs de la république...

La suite ici : https://fr.wikiquote.org/wiki/Vincent_Peillon

Spartacus
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions de "Terra nova" pour déformer... euh réformer la formation des enseignants

Message par egomet le Jeu 10 Sep 2015 - 11:58

@Spartacus a écrit:Petit rappel :

La Révolution française n'est pas terminée, Vincent Peillon, éd. Seuil, 2008

"D’où l’importance de l’école au cœur du régime républicain. C’est à elle qu’il revient de briser ce cercle, de produire cette auto-institution, d’être la matrice qui engendre en permanence des républicains pour faire la République, République préservée, république pure, république hors du temps au sein de la République réelle, l’école doit opérer ce miracle de l’engendrement par lequel l’enfant, dépouillé de toutes ses attaches pré-républicaines, va s’élever jusqu’à devenir le citoyen, sujet autonome. C’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Eglise, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi."

Les voilà les fameuses valeurs de la république...  

"Citoyen autonome", soumis exclusivement à la République qui aura fait le vide autour d'elle. Entre l'Etat et l'individu, il n'y a rien. L'Etat est un dieu jaloux.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum