Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Dorian Gray
Niveau 7

L’école française, démocratique ou élitiste ?

par Dorian Gray le Ven 11 Sep 2015 - 18:09
"La rentrée scolaire 2015 a fait l’objet de polémiques centrées sur l’inégalité de l’école française. Le débat est aussi présent parmi les chercheurs : l’école française se démocratise-t-elle ou les logiques de reproduction sont-elles dominantes ? L’une et l’autre se combinent-elles ? Un bilan est-il possible ? Pour répondre à ces interrogations, les sociologues ont décliné le concept de démocratisation de l’enseignement de différentes façons : démocratisation quantitative, qualitative, uniforme, ségrégative… Autant de notions essentielles à la compréhension des transformations actuelles de l’école française. Les données empiriques les plus récentes relatives à l’évolution de la scolarisation en France remettent cependant en cause le mouvement de démocratisation. Ne faut-il pas désormais donner un nom à ces nouvelles dynamiques ? N’assiste-t-on pas à une élitisation de l’enseignement ?"

http://www.laviedesidees.fr/L-ecole-francaise-democratique-ou-elitiste.html

_________________
"we're not scaremongering / this is really happening"
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L’école française, démocratique ou élitiste ?

par User5899 le Ven 11 Sep 2015 - 18:16
La démocratie sert à élire.

Vous avez 4h.
Jézabel
Habitué du forum

Re: L’école française, démocratique ou élitiste ?

par Jézabel le Ven 11 Sep 2015 - 18:21
Avec la réforme du collège, l'école deviendra élitiste. Car ceux qui en auront les moyens rattraperont la casse avec des cours particuliers.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story
CarmenLR
Fidèle du forum

Re: L’école française, démocratique ou élitiste ?

par CarmenLR le Ven 11 Sep 2015 - 18:23
@Jézabel a écrit:Avec la réforme du collège, l'école deviendra élitiste. Car ceux qui en auront les moyens rattraperont la casse avec des cours particuliers.

La réforme des rythmes scolaires a déjà créé un bel exode dans le privé... Le collège suivra...
avatar
Dorian Gray
Niveau 7

Re: L’école française, démocratique ou élitiste ?

par Dorian Gray le Ven 11 Sep 2015 - 18:55
Je n'ai jamais vu en quoi l'école ne pouvait pas être "démocratique" et élitiste heu

_________________
"we're not scaremongering / this is really happening"
avatar
PabloPE
Érudit

Re: L’école française, démocratique ou élitiste ?

par PabloPE le Ven 11 Sep 2015 - 19:12
@Dorian Gray a écrit:Je n'ai jamais vu en quoi l'école ne pouvait pas être "démocratique" et élitiste heu
Pareil.. pour moi sans exiger le meilleur pour tous on ne peut être démocratique.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L’école française, démocratique ou élitiste ?

par Ronin le Ven 11 Sep 2015 - 19:20
zélitiste va !

_________________
avatar
Paraffin
Niveau 10

Re: L’école française, démocratique ou élitiste ?

par Paraffin le Sam 12 Sep 2015 - 10:16
Effectivement, ce n'est pas parce que l'école est dédiée au peuple français qu'elle doit viser le bas. Il me semble démocratique de donner les meilleures chances de réussir à tous les enfants du peuple.


_________________
If you want to go nowhere, you're sure to get there.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: L’école française, démocratique ou élitiste ?

par Presse-purée le Sam 12 Sep 2015 - 10:22
On n'assiste pas à une élitisation mais une fracture. Gauchet l'analyse bien dans son dernier bouquin.

L'écart se creuse entre ceux qui peuvent compenser les manques de l'école actuelle - en terme de lecture, écriture, entraînement (exercices de répétition et assimilation) et culture - dûs à divers facteurs, et ceux qui ne le peuvent pas et pour qui on ne le fait pas parce que cela serait avouer que les présupposés idéologiques sur lesquels on construit et impose (surtout dans le primaire, voir le livre Réapprendre à lire) les pratiques pédagogiques doivent être revus.

Donc, regardons tranquillement le bateau couler, envoyons sur les roses les nouveaux petits chefs pédagogiques qui vont se lâcher, soutenus par une hiérarchie dont la progéniture ne subit pas l'enseignement qu'ils préconisent pour les autres, et agissons là où nous le pouvons: dans nos classes.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum