Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Page 20 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par PauvreYorick le Lun 30 Nov 2015 - 22:36

@Dalva a écrit:Au sujet du problème orthographique dans l'arrêté, c'est ce que je craignais aussi. M'est avis qu'on l'a dit trop tôt, il aurait fallu attendre les votes en CA au moment de la DHG, après il aurait été trop tard. En fait, il aurait même fallu attendre juin tout en travaillant en sous main.
Néanmoins, nous verrons si ce correctif arrive effectivement.
En revanche, un appui syndical ne sera pas de trop, car mon CdE, à qui j'ai fait part de cette lecture, a immédiatement redemandé en "haut lieu" et on lui a à nouveau répondu que non, EPI LCA obligatoire, c'est une question d'interprétation. J'ai eu beau dire qu'on n'a pas à nous imposer une interprétation si la nôtre ne va pas contre les textes, il ne se mouillera pas et n'ira pas contre l'avis du Recteur, c'est certain.
Franchement, c'est n'importe quoi.

Imaginer même qu'il puisse y avoir plusieurs interprétations de ce texte et que quiconque, fût-il recteur, prix Nobel, infirmier, jardinier, architecte ou ministre, aurait à donner là-dessus un quelconque « avis », c'est considérer que deux et deux font trois, quatre ou cinq et qu'on peut choisir lequel nous convient le mieux.

Je vais te prendre n'importe quel texte réglementaire ou n'importe quel texte de loi et l'interpréter en partant du principe que les verbes sont mal conjugués, tu vas voir le résultat. Non mais franchement.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Pat B le Lun 30 Nov 2015 - 22:39

@ Audrey : Déjà, je crois qu'il faut faire le forcing pour ne pas proposer des EPI tout de suite.
Si on lit le compte rendu de V. Marchais, on est sensés les faire au sein des cours quand ça nous semblera le mieux, non ? Et on n'est pas obligés de faire les mêmes sur toutes les classes ? (discours d'inspecteur qui contredit les textes non ?)... ce qui signifie en tout cas qu'on peut attendre fin juin pour les proposer puisque ça ne joue pas sur la répartition des heures. Donc en gros, tu peux dire "si la réforme n'est pas annulée et si vous me mettez un enseignement de complément, je réfléchirai à un EPI pendant les vacances d'été et je le proposerai en septembre. Pas maintenant."
Qu'est-ce qui oblige à décider avant après tout ?

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Tangleding le Lun 30 Nov 2015 - 22:40

Elle ne s'appliquera pas.

Je suis tout à fait optimiste.

D'une, les bulletins vengeurs vont pleuvoir dans quelques jours et le PS comprendra que "son" électorat enseignant ne bluffait pas.

De deux, nous nous dirigeons très sûrement vers un mois de janvier révolutionnaire dans les collèges.

Ce n'est vraiment pas le moment de flancher.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Audrey le Lun 30 Nov 2015 - 22:42

Si je ne fais pas de latin et de grec, des heures-postes sautent. On ne peut pas attendre septembre, désolée.
Je n'ai rien proposé comme EPI ce soir, et personne à part une collègue PE de segpa et les collègues de sciences ne l'a fait. Mais je ne vois pas comment faire l'autruche quand des postes de collègues sont en jeu.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Audrey le Lun 30 Nov 2015 - 22:42

@Tangleding a écrit:Elle ne s'appliquera pas.

Je suis tout à fait optimiste.

D'une, les bulletins vengeurs vont pleuvoir dans quelques jours et le PS comprendra que "son" électorat enseignant ne bluffait pas.

De deux, nous nous dirigeons très sûrement vers un mois de janvier révolutionnaire dans les collèges.

Ce n'est vraiment pas le moment de flancher.

Mouais. Dans mon coin, personne n'a entendu parler de tes bulletins de vote, hein, Tang...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Tangleding le Lun 30 Nov 2015 - 22:46

@Audrey a écrit:
@Tangleding a écrit:Elle ne s'appliquera pas.

Je suis tout à fait optimiste.

D'une, les bulletins vengeurs vont pleuvoir dans quelques jours et le PS comprendra que "son" électorat enseignant ne bluffait pas.

De deux, nous nous dirigeons très sûrement vers un mois de janvier révolutionnaire dans les collèges.

Ce n'est vraiment pas le moment de flancher.

Mouais. Dans mon coin, personne n'a entendu parler de tes bulletins de vote, hein, Tang...
Il te suffit d'en agiter quelques uns en HMIS Audrey. Ils sont en copyleft (c'est le cas de le dire).

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Audrey le Lun 30 Nov 2015 - 22:48

Euh, évoquer l'idée n'emporte pas une adhésion folle, déjà...
Désolée, mais non, les gens ne sont pas partout aussi "remontés" que tu sembles le croire.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par vyneil le Lun 30 Nov 2015 - 22:53

@Audrey a écrit:J'ai beau agir, rien n'y fait. Cette réforme sera appliquée.
Dans ce cas, elle sera responsable de l'illettrisme de nos gamins dans les collèges à venir. Elle toute seule. Pas nous. Et on pourra arrêter de se battre. Profiter de la vie. Ne PLUS RIEN FAIRE chez nous et prendre la paye à la fin du mois.













Vous y croyez ?






Bon, d'accord, cette réforme, elle dégage.

vyneil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par blanche le Lun 30 Nov 2015 - 22:58

@Tangleding a écrit:Elle ne s'appliquera pas.

Je suis tout à fait optimiste.

D'une, les bulletins vengeurs vont pleuvoir dans quelques jours et le PS comprendra que "son" électorat enseignant ne bluffait pas.

De deux, nous nous dirigeons très sûrement vers un mois de janvier révolutionnaire dans les collèges.

Ce n'est vraiment pas le moment de flancher.

J'aimerais tellement que tu aies raison... Mais j'ai envoyé un mail à tous mes collègues (avec liste de questions et compte-rendu de formation d'une prof de Franche-Comté) et je n'ai quasiment pas eu de réactions. Nous verrons mercredi...Je compte en tout cas exprimer ma colère.

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Tangleding le Lun 30 Nov 2015 - 22:59

S'ils ne le sont pas début décembre, ce sera une autre musique en janvier.

Je reste confiant. Je suis dans un bahut pépère et la tension est très perceptible. Même notre CE est à cran. Il suffit vraiment de pas grand chose pour que cela pète, et en janvier avec les DGH ça va devenir assez explosif. Sans compter les remontées de prévisions d'effectifs qui s'annoncent calamiteuses (sauf dans le privé)...

Je pense même que le MEN commence à chercher une sorte de crise. Ca leur coûtera bien plus cher une fois la révolte généralisée.

Ou alors nous avons affaire à une sacrée bande de bras-cassés...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Rendash le Lun 30 Nov 2015 - 23:01

@Tangleding a écrit:
Je pense même que le MEN commence à chercher une sorte de crise.

Joli lapsus Laughing

@Tangleding a écrit:
Ou alors nous avons affaire à une sacrée bande de bras-cassés...

Ben, justement... Neutral

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Dalva le Lun 30 Nov 2015 - 23:04

@Audrey a écrit:Si je ne fais pas de latin et de grec, des heures-postes sautent. On ne peut pas attendre septembre, désolée.
Je n'ai rien proposé comme EPI ce soir, et personne à part une collègue PE de segpa et les collègues de sciences ne l'a fait. Mais je ne vois pas comment faire l'autruche quand des postes de collègues sont en jeu.

Audrey, tu peux partir du principe que quoi qu'il arrive, il y aura latin et grec. Tu le présentes comme ça à ta CdE : soit il n'y a pas besoin d'EPI LCA comme le texte actuel le dit, et on ne propose pas un EPI qui sera forcément bancal ou usine à gaz, soit le texte est corrigé (donc un arrêté en abroge un autre, nous sommes bien d'accord, il ne s'agit pas de flanquer un coup d'effaceur), et nous proposerons un EPI LCA. Quoi qu'il arrive. Mais nous ne proposerons pas précisément un EPI LCA avant de connaître la DHG, le nombre de divisions, la répartition entre AP et EPI au cycle 4, etc. Bref, nous ne proposerons du contenu que lorsque la forme sera fixée.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Audrey le Lun 30 Nov 2015 - 23:06

Chez moi, les élèves sont partis l'année dernière vers le privé... Les collègues s'inquiètent à peine de l'annonce de la perte probable d'une classe de 5e l'an prochain.

Sérieusement, désolée, mais l'optimisme, là, je le trouve limite aveugle, et ça m'énerve.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Audrey le Lun 30 Nov 2015 - 23:07

@Dalva a écrit:
@Audrey a écrit:Si je ne fais pas de latin et de grec, des heures-postes sautent. On ne peut pas attendre septembre, désolée.
Je n'ai rien proposé comme EPI ce soir, et personne à part une collègue PE de segpa et les collègues de sciences ne l'a fait. Mais je ne vois pas comment faire l'autruche quand des postes de collègues sont en jeu.

Audrey, tu peux partir du principe que quoi qu'il arrive, il y aura latin et grec. Tu le présentes comme ça à ta CdE : soit il n'y a pas besoin d'EPI LCA comme le texte actuel le dit, et on ne propose pas un EPI qui sera forcément bancal ou usine à gaz, soit le texte est corrigé (donc un arrêté en abroge un autre, nous sommes bien d'accord, il ne s'agit pas de flanquer un coup d'effaceur), et nous proposerons un EPI LCA. Quoi qu'il arrive. Mais nous ne proposerons pas précisément un EPI LCA avant de connaître la DHG, le nombre de divisions, la répartition entre AP et EPI au cycle 4, etc. Bref, nous ne proposerons du contenu que lorsque la forme sera fixée.

Mais ça, Dalva, ça marche quand ton chef veut soutenir le latin (je ne parle même pas du grec...). La mienne, si elle peut se soustraire à la question d'avoir du latin à proposer, elle le fera. Désolée donc, mais non, je ne peux pas partir du principe qu'il y aura forcément du latin (je ne parle même pas du grec...).

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Luigi_B le Lun 30 Nov 2015 - 23:08

@V.Marchais a écrit:Il faut une réforme ambitieuse, on n'a jamais vu ça, tout rénover de la maternelle au collège, et tout appliquer d'un coup, c'est colossal, inouï, fantastoc, d'ailleurs (sans rire), entre eux, les mecs, à la DGESCO, ils appellent ça le big bang. Donc, nous explique-t-on, le big bang est censé tout changer. Le manque de motivation des élèves, de sens des apprentissages, de travail...
[...]
"C'est ce que vous faites déjà", assure l'IPR, se voulant rassurante.
Effectivement, en résumant, il y a quand même de quoi devenir schizophrène.

@V.Marchais a écrit:Et les EPI ne peuvent en aucun cas servir de variable d'ajustement pour les services, puisque, dixit l'IPR, c'est le temps disciplinaire.
Je ne saisis pas la justification. scratch

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Audrey le Lun 30 Nov 2015 - 23:11

L'IPR veut dire que l'EPI est fait sur les heures que l'on fait face à notre classe dans notre matière, qu'on n'a pas à disjoindre ces temps d'EPI de nos cours purement disciplinaires pour les donner à un autre collègue.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Tangleding le Lun 30 Nov 2015 - 23:12

@Rendash a écrit:
@Tangleding a écrit:
Je pense même que le MEN commence à chercher une sorte de crise.

Joli lapsus  Laughing

@Tangleding a écrit:
Ou alors nous avons affaire à une sacrée bande de bras-cassés...

Ben, justement...  Neutral
J'ai un clavier pour qui a du mal pour les "D" les "I" et les "G" (entre autres)... Wink

@ Audrey : Je suis optimiste quant à l’inflammabilité extrême de la profession, cela ne nous exonère pas de l'action. Optimiste avec lucidité.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Luigi_B le Lun 30 Nov 2015 - 23:14

Mais on partage déjà des classes pour des raisons de service. Les EPI, qui cloisonnent l'enseignement en deux parties distinctes (eh oui, quand on y réfléchit...), sont un prétexte en or pour ces ajustements.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Dalva le Lun 30 Nov 2015 - 23:16

@Audrey a écrit:
@Dalva a écrit:
@Audrey a écrit:Si je ne fais pas de latin et de grec, des heures-postes sautent. On ne peut pas attendre septembre, désolée.
Je n'ai rien proposé comme EPI ce soir, et personne à part une collègue PE de segpa et les collègues de sciences ne l'a fait. Mais je ne vois pas comment faire l'autruche quand des postes de collègues sont en jeu.

Audrey, tu peux partir du principe que quoi qu'il arrive, il y aura latin et grec. Tu le présentes comme ça à ta CdE : soit il n'y a pas besoin d'EPI LCA comme le texte actuel le dit, et on ne propose pas un EPI qui sera forcément bancal ou usine à gaz, soit le texte est corrigé (donc un arrêté en abroge un autre, nous sommes bien d'accord, il ne s'agit pas de flanquer un coup d'effaceur), et nous proposerons un EPI LCA. Quoi qu'il arrive. Mais nous ne proposerons pas précisément un EPI LCA avant de connaître la DHG, le nombre de divisions, la répartition entre AP et EPI au cycle 4, etc. Bref, nous ne proposerons du contenu que lorsque la forme sera fixée.

Mais ça, Dalva, ça marche quand ton chef veut soutenir le latin (je ne parle même pas du grec...). La mienne, si elle peut se soustraire à la question d'avoir du latin à proposer, elle le fera. Désolée donc, mais non, je ne peux pas partir du principe qu'il y aura forcément du latin (je ne parle même pas du grec...).
Certes, mais ta chance, c'est que tout ça se prépare en conseil péda et en commission permanente et se vote en CA.
Au lieu de préparer des EPI, pourquoi ne pas contacter les parents élus au CA (si ce n'est pas déjà fait) afin de s'assurer de leur soutien en commission permanente lorsqu'il faudra discuter du TRMD et l'amender, puis au CA ?
Le seul problème qui peut apparaître, ce sont tes collègues, toutes matières confondues. Si eux ne veulent pas soutenir l'existence du latin et du grec, ce sera beaucoup plus difficile.

Par curiosité, le projet d'établissement et le contrat d'objectifs ne disent strictement rien à propos du latin et du grec ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Audrey le Lun 30 Nov 2015 - 23:18

Eh oui, mais que veux-tu? Là, je ne cherche plus àcomprendre ou expliquer quoi que ce soit... vraiment. Ce bouzin est délirant.
C'est pire que lire et corriger un paquet de rédac de 4 pages rédigées par des primo-arrivants dont la moitié est dysorthographique et l'autre dyspraxique.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Tangleding le Lun 30 Nov 2015 - 23:19

Un témoignage tout frais qui explique mon optimisme :
http://www.neoprofs.org/t96527p40-temoignages-sur-la-formation-a-la-reforme-du-college-recension#3401597

Je cite le passage qui me semble d'excellente augure :
Dans chaque salle, les CE et l'IPR se sont relayés pour nous ... surveiller ?? Attitudes d'ailleurs très instructives : un CE nous a discrètement demandé de lister tout ce qui nous paraissait infaisable - stupide - bancal (et j'en passe !) et nous a avoué à demi-mots qu'ils avaient besoin de munitions pour pouvoir argumenter en haut lieu et ne pas se faire défoncer ... et un autre est parti en claquant la porte quand je lui ai très calmement expliqué que je ne pouvais pas préparer et cautionner un truc qui signait la mort de ma matière (chuis, plus pour très longtemps, mais encore, lettres classiques !!

Même état d'esprit de notre CE pourtant très disciplinée (sans les propos eux-mêmes). La situation me semble échapper au MEN.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Dalva le Lun 30 Nov 2015 - 23:21

@Luigi_B a écrit:Mais on partage déjà des classes pour des raisons de service. Les EPI, qui cloisonnent l'enseignement en deux parties distinctes (eh oui, quand on y réfléchit...), sont un prétexte en or pour ces ajustements.
On partage des classes, sauf si on le refuse.

Nous sommes 7 collègues de lettres, nous avons toutes refusé, une année où le cas s'est présenté, à la fois les heures sup au-delà d'une heure et demie (l'heure obligatoire + la demi-heure qui dépasse à cause de la 3e, à l'époque) et le partage de classe.
Eh bien nous avons vu se créer comme par enchantement un BMP.

C'est beaucoup plus difficile quand on vous appelle au mois de juillet, suite à une modification de ceci ou cela, pour vous dire qu'on ne pourra pas se débrouiller autrement qu'avec le partage de classe, et qu'on a déjà commencé à en parler avec Mme Machin, et qu'on s'arrangera pour que votre emploi du temps ne soit pas trop nul (comprendre "vous n'aurez pas cours sur 5 jours" ou "pas cours le samedi matin", etc.).

Bref.
Tout ce qui est à refuser doit l'être dès maintenant, et en groupe soudé.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Audrey le Lun 30 Nov 2015 - 23:22

@Dalva a écrit:
@Audrey a écrit:
@Dalva a écrit:
@Audrey a écrit:Si je ne fais pas de latin et de grec, des heures-postes sautent. On ne peut pas attendre septembre, désolée.
Je n'ai rien proposé comme EPI ce soir, et personne à part une collègue PE de segpa et les collègues de sciences ne l'a fait. Mais je ne vois pas comment faire l'autruche quand des postes de collègues sont en jeu.

Audrey, tu peux partir du principe que quoi qu'il arrive, il y aura latin et grec. Tu le présentes comme ça à ta CdE : soit il n'y a pas besoin d'EPI LCA comme le texte actuel le dit, et on ne propose pas un EPI qui sera forcément bancal ou usine à gaz, soit le texte est corrigé (donc un arrêté en abroge un autre, nous sommes bien d'accord, il ne s'agit pas de flanquer un coup d'effaceur), et nous proposerons un EPI LCA. Quoi qu'il arrive. Mais nous ne proposerons pas précisément un EPI LCA avant de connaître la DHG, le nombre de divisions, la répartition entre AP et EPI au cycle 4, etc. Bref, nous ne proposerons du contenu que lorsque la forme sera fixée.

Mais ça, Dalva, ça marche quand ton chef veut soutenir le latin (je ne parle même pas du grec...). La mienne, si elle peut se soustraire à la question d'avoir du latin à proposer, elle le fera. Désolée donc, mais non, je ne peux pas partir du principe qu'il y aura forcément du latin (je ne parle même pas du grec...).
Certes, mais ta chance, c'est que tout ça se prépare en conseil péda et en commission permanente et se vote en CA.
Au lieu de préparer des EPI, pourquoi ne pas contacter les parents élus au CA (si ce n'est pas déjà fait) afin de s'assurer de leur soutien en commission permanente lorsqu'il faudra discuter du TRMD et l'amender, puis au CA ?
Le seul problème qui peut apparaître, ce sont tes collègues, toutes matières confondues. Si eux ne veulent pas soutenir l'existence du latin et du grec, ce sera beaucoup plus difficile.

Par curiosité, le projet d'établissement et le contrat d'objectifs ne disent strictement rien à propos du latin et du grec ?

Le proejt d'établissement parle d'ouverture culturelle et inclut les langues anciennes, quant au contrat d'objectif, dans mon souvenir, il ne prend en compte que le niveau de redoublement, de réussite au brevet et d'exclusion de cours.

Le CA n'est que consultatif. Si la chef ne veut pas de langues anciennes, y en aura pas. Certais parents au dernier CA ont demandé s'il y aurait encore du latin et du grec, la chef a répondu qu'elle ne le savait pas, et ajouté ensuite que les plus à plaindre seraient les collègues d'allemand et d'italien, que moi, si je n'avais plus les langues anciennes, j'aurais toujorus le français... voilà voilà.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Audrey le Lun 30 Nov 2015 - 23:24

@Dalva a écrit:
@Luigi_B a écrit:Mais on partage déjà des classes pour des raisons de service. Les EPI, qui cloisonnent l'enseignement en deux parties distinctes (eh oui, quand on y réfléchit...), sont un prétexte en or pour ces ajustements.
On partage des classes, sauf si on le refuse.

Nous sommes 7 collègues de lettres, nous avons toutes refusé, une année où le cas s'est présenté, à la fois les heures sup au-delà d'une heure et demie (l'heure obligatoire + la demi-heure qui dépasse à cause de la 3e, à l'époque) et le partage de classe.
Eh bien nous avons vu se créer comme par enchantement un BMP.

C'est beaucoup plus difficile quand on vous appelle au mois de juillet, suite à une modification de ceci ou cela, pour vous dire qu'on ne pourra pas se débrouiller autrement qu'avec le partage de classe, et qu'on a déjà commencé à en parler avec Mme Machin, et qu'on s'arrangera pour que votre emploi du temps ne soit pas trop nul (comprendre "vous n'aurez pas cours sur 5 jours" ou "pas cours le samedi matin", etc.).

Bref.
Tout ce qui est à refuser doit l'être dès maintenant, et en groupe soudé.

Moi, quand j'ai refusé qu'on partage des classes, et mes collègues avec moi, on m'a dit que dans ce cas je devais prendre une classe de français en plus et passer à 22H de cours, sinon on faisait sauter le grec. Voilà voilà.

Sérieusement, y a des situations où on se retrouve seul, surtout quand on est LC.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Dalva le Lun 30 Nov 2015 - 23:26

Le CA n'est plus consultatif.
Il peut voter contre une TRMD et pour une autre. Le tout est que cette autre soit proposée. Une autre dans laquelle il soit tenu compte du latin et du grec.
Un échange suite à une question posée à la volée ne vaut rien. Les commentaires de la CdE sur les profs les plus à plaindre encore moins, ils n'ont aucune valeur et ce ne sont pas des arguments.

La seule question est : les parents souhaitent-ils que le latin et le grec continuent à être proposés à leurs enfants dans les années à venir ?
Question annexe : le projet d'établissement mentionne-t-il le latin et le grec comme un "levier" pour ceci ou cela ? (Tu dis que oui, on voit mal comment un CdE pourrait justifier de ne pas respecter son propre projet d'établissement, celui-là même sur lequel il peut s'appuyer pour justifier de son utilisation de la marge en toute autonomie).

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Luigi_B le Lun 30 Nov 2015 - 23:29

@Dalva a écrit:
@Luigi_B a écrit:Mais on partage déjà des classes pour des raisons de service. Les EPI, qui cloisonnent l'enseignement en deux parties distinctes (eh oui, quand on y réfléchit...), sont un prétexte en or pour ces ajustements.
On partage des classes, sauf si on le refuse.
C'est malgré tout une réalité qui existe déjà dans certains établissements. Et, comme je le disais, les EPI offrent une justification nouvelle à ce cloisonnement absurde. Neutral

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum