Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Page 22 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Luigi_B le Mar 1 Déc 2015 - 23:40

"les cycles, pourquoi ? parce que les enfants n'apprennent pas au rythme des conseils de classe"
Qu'on était bête de n'avoir pas compris jusqu'ici que les enfants apprennent... au rythme des cycles ! Mais, au fait, ce n'est pas déjà ce qu'on fait depuis longtemps ? scratch

"le véritable moment de l'évaluation, ce sera la fin du cycle", les conseils de classes étant seulement des indicateurs"
Puisque "le programme des programmes, c'est le Socle", disons que l'indicateur des indicateurs, c'est le socle. professeur

Dispensons-nous des conseils comme nous devons nous dispenser des notes.

"Il s'agit de former par ma discipline à des compétences", et non de former à ma discipline
Phrase de l'année ! veneration


Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Ronin le Mar 1 Déc 2015 - 23:43

Les cycles c'est depuis 89. Donc on faisait quoi ? et si ça n'allait pas, ils foutaient quoi les inspecteurs ? et si on évalue en fin de cycle c'est facile, plus de contrôles, plus de devoirs, y a plus qu'à faire une évaluation en fin de CE2, fin de 6ème et le brevet, et hop, du taf en moins ! merci génial IPR !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Hermione0908 le Mar 1 Déc 2015 - 23:49

@Ilse a écrit:
@Ventre-Saint-Gris a écrit:
@Dalva a écrit:Ben ? Tu n'as pas crié dans la salle : "Moi, Ilse, recherche Ventre-Saint-Gris !" ??
Je n'ai rien entendu !

Notre (con)formation a bien eu lieu, et je n'ai pas le courage de vous en faire un compte-rendu détaillé. Un certain nombre de collèges venaient donc en délégation.

Deux heures et demie le matin dans un amphithéâtre, une armada d'IPR et d'IEN.

Deux IPR d'histoire-géographie ont mené le bousin.
Le monsieur ferait un parfait politique : généralités, blablabla, identifier les besoins des élèves, blablabla, origines socio-culturelles, généralités, quelles évaluations, blablabla, temps des cycles plus souple que programmes annuels pour s'adapter aux rythmes divers d'apprentissage chez nos élèves, blablabla, socle et compétences qui transcendent les disciplines, généralités.
Entre profession de foi et propos consensuels. Sur un rythme posé, mesuré, sachant ménager des temps de silence propices à la réflexion de l'auditoire. Interminable. J'ai pensé au suicide.

Le monsieur a demandé s'il y avait des questions. Il a offert à toutes de longues réponses noyant le sujet dans de nouveaux flots de généralités.

La madame a dit de curieuses choses. Sur la différenciation, la personnalisation, qu'il ne faut pas confondre avec l'individualisation. J'ai cru comprendre que cette dernière, qui faisait les gros titres de formations il y a quelques années, était devenue une bien vilaine chose. Y a eu un truc sur la "zone proximale du développement de l'élève", aussi.
Et puis une métaphore qui commençait par : "Si je suis un arbre...", et dont le développement semblait signifier que l'arbre est un sujet interdisciplinaire, pour qui sait le regarder sous des angles appartenant à différentes disciplines (si j'ai bien compris).
Et puis : "le programme des programmes, c'est le socle".

L'après-midi en ateliers était bien, aussi. Avec des inspecteurs et deux formatrices dont l'une est prof documentaliste en lycée et sans expérience du collège. Un tour de table pour nous entendre exprimer nos attentes pour cette année de formation. Et puis chaque délégation de collège s'est groupée pour travailler. Il fallait réfléchir aux choses que l'on faisait déjà et qui allaient bien avec la réforme. Le genre de réunion qu'on ferait aussi bien chez nous, quoi, sauf que là, c'était à côté des autres.

Voilà. Une bonne journée.

Nous étions 8 professeurs de mon collège, en fait les coordonnateurs de maths, langues, lettres, etc. tous désignés (orde de mission) car aucun volontaire au conseil pédagogique (qui pour l'instant n'est donc même pas installé...)
Je confirme ce qui est dit sur la présentation dans l'ampli.
Quelques phrases notées, entre autres ;
"les cycles, pourquoi ? parce que les enfants n'apprennent pas au rythme des conseils de classe"
"le véritable moment de l'évaluation, ce sera la fin du cycle", les conseils de classes étant seulement des indicateurs
" Il s'agit par de former par ma discipline à des compétences", et non de former à ma discipline
"le programme des programmes, c'est le Socle"
pas de personnalisation des apprentissages, mais différencier càd au même objectif avec différentes méthodes

Le travail en atelier (3h) fut grandiose...
Nos 2 formatrices : une CPE et une prof d'EPS de LP
Nous étions 2 équipes de collèges, avec des profs de 3ème Prépa-pro de LEP (chacun avec un adjoint, sauf nous)
Un IPR de physique était dans un coin.
Travail par collège : lister ce qu'on fait actuellement en AP en 6ème et tous nos projets interdisciplinaires (1h)
Puis chaque groupe le présente aux autres (j'ai appris plein de trucs sur les stages des prépa-pro, la passation de l'Hida ou le projet ski du collège d'à côté...) (1h)
Puis distribution d'un doc (un seul par groupes...) de l'académie de Nantes avec les cases à remplir pour faire un EPi (et un exemple du doc rempli sur la 2è page). Rien d'autre.
A nous de créer un EPI (30mn à 1h) Puis présentation aux autres groupes
4 de mes collègues ont déliré : la bûche de Noël (proportions pour la recette, provenance des aliments, voca et chants en anglais, ...). Les 3 autres (1 était parti le midi) : on a papoté.
(J'ai quand même dit à une formatrice qu'on ne nous montrait rien et que c'était en plus à nous de bosser...)
Le groupe de l'autre collège ont dit qu'ils n'avaient rien fait : ils ont parlé des postes, répartitions par année, ...
Le groupe LEP : ils n'ont pas encore leurs programmes, alors ils n'ont rien fait.
Aucune remarque, ajout, bilan, doc. par les formatrices ! Rien !
Fin des ateliers... !

PS : dans l'amphi, je n'ai pas pu m'empêcher de poser 2 questions (sur l'AP et l'EPI LCA) ...

Paie quand même la pertinence du bouzin si 30 minutes à 1h suffisent à le créer et le présenter. Ça en montre bien le sérieux...

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Ilse le Mer 2 Déc 2015 - 7:41

@Luigi_B a écrit:
"les cycles, pourquoi ? parce que les enfants n'apprennent pas au rythme des conseils de classe"
Qu'on était bête de n'avoir pas compris jusqu'ici que les enfants apprennent... au rythme des cycles ! Mais, au fait, ce n'est pas déjà ce qu'on fait depuis longtemps ?  scratch

"le véritable moment de l'évaluation, ce sera la fin du cycle", les conseils de classes étant seulement des indicateurs"
Puisque "le programme des programmes, c'est le Socle", disons que l'indicateur des indicateurs, c'est le socle.  professeur

Dispensons-nous des conseils comme nous devons nous dispenser des notes.

"Il s'agit de former par ma discipline à des compétences", et non de former à ma discipline
Phrase de l'année !  veneration

C'est bien pourquoi je l'ai notée aussitôt, et encadrée !!

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Ilse le Mer 2 Déc 2015 - 8:33

J'oubliais mon moment préféré :
A la question de savoir si le privé supprimera aussi ses "sections euro", on nous a répondu que oui, qu'il n'aurait plus le droit d'en faire.
L'amphi entier a alors éclaté de rires...
On nous a dit alors que si c'était le cas, il fallait le signaler aussitôt, les dénoncer...
De nouveau : rires de l'amphi.
Ma collègue a pris la parole pour dire qu'il suffisait d'aller sur leurs sites pour le lire...

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par t3- le Mer 2 Déc 2015 - 13:10

@Luigi_B a écrit:
"Il s'agit de former par ma discipline à des compétences", et non de former à ma discipline
Phrase de l'année !  veneration

Ce n'est pas si nouveau... Je me souviens d'une inspectrice de maths, il y a 3 ans, nous expliquant que la partie importante dans le programme, ce ne sont pas les cases encadrées avec plein de tirets, mais ce qui est avant que personne ne lit : le préambule.
Je suis d'accord avec ce point de vue.

Pour prendre un exemple en maths, quand mes élèves utilisent le théorème de Pythagore, ce n'est pas juste pour savoir le théorème de Pythagore. Le théorème de Pythagore ne sert pas dans la vie de tous les jours, à moins d'être ingénieur (et encore, n'importe quel logiciel de géométrie donnera une valeur approchée aussi précise que l'on souhaite d'une longueur) ou mathématicien. Ce qui est important, c'est qu'en utilisant les théorèmes de géométrie, on apprend à raisonner, à chercher, à se poser, à être rigoureux, à développer sa capacité d'abstraction, puis à communiquer (lorsqu'il faut mettre en forme par écrit ses raisonnements), etc.
C'est donc bien ma discipline (théorème de Pythagore) qui est au service de l’acquisition des compétences plus générale que je souhaite transmettre à mes élèves.
La formation à ma discipline se fera au lycée et dans le supérieur, pour les élèves qui le souhaitent.

Cela étant dit, il est clair qu'on n'apprend pas à raisonner "sur rien", et qu'il faut un minimum de matière et de contenu disciplinaire pour développer de nouvelles compétences. Il faut donc aussi du disciplinaire. Mais du disciplinaire au service des compétences.

t3-
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Pat B le Mer 2 Déc 2015 - 14:51

@t3- a écrit:
@Luigi_B a écrit:
"Il s'agit de former par ma discipline à des compétences", et non de former à ma discipline
Phrase de l'année !  veneration

Ce n'est pas si nouveau... Je me souviens d'une inspectrice de maths, il y a 3 ans, nous expliquant que la partie importante dans le programme, ce ne sont pas les cases encadrées avec plein de tirets, mais ce qui est avant que personne ne lit : le préambule.
Je suis d'accord avec ce point de vue.

Pour prendre un exemple en maths, quand mes élèves utilisent le théorème de Pythagore, ce n'est pas juste pour savoir le théorème de Pythagore. Le théorème de Pythagore ne sert pas dans la vie de tous les jours, à moins d'être ingénieur (et encore, n'importe quel logiciel de géométrie donnera une valeur approchée aussi précise que l'on souhaite d'une longueur) ou mathématicien. Ce qui est important, c'est qu'en utilisant les théorèmes de géométrie, on apprend à raisonner, à chercher, à se poser, à être rigoureux, à développer sa capacité d'abstraction, puis à communiquer (lorsqu'il faut mettre en forme par écrit ses raisonnements), etc.
C'est donc bien ma discipline (théorème de Pythagore) qui est au service de l’acquisition des compétences plus générale que je souhaite transmettre à mes élèves.
La formation à ma discipline se fera au lycée et dans le supérieur, pour les élèves qui le souhaitent.

Cela étant dit, il est clair qu'on n'apprend pas à raisonner "sur rien", et qu'il faut un minimum de matière et de contenu disciplinaire pour développer de nouvelles compétences. Il faut donc aussi du disciplinaire. Mais du disciplinaire au service des compétences.

Attention, les maths c'est quand même à part. Parce qu'effectivement, on y apprend à raisonner, à calculer, à modéliser le monde, et des tas de choses qui peuvent être classées explicitement comme compétences, et qui pourtant font partie intégrante de la discipline. Et rester sur de simples compétences, pourtant, reste un leurre (savoir calculer une quatrième proportionnelle est une compétence, mais comprendre réellement ce qu'est la proportionnalité pour pouvoir ensuite utiliser cette compréhension dans des études de fonction, c'est du disciplinaire).
Il y a d'autres matières où c'est différent. En histoire-géo, en SVT, en physique, le contenu importe bien plus que les compétences ! Et inventer des compétences absurdes du genre "connaitre le fonctionnement du corps humain" ou "savoir situer un événement dans une chronologie", ou que sais-je, c'est vraiment du grand n'importe quoi, qui a juste pour but d'adapter à la sauce "compétences" ce qui relève tout simplement de connaissances à avoir...
Donc non, le disciplinaire n'a pas à être au service de compétences. Il doit aussi exister en tant que tel : en histoire, il est très important d'avoir quelques bases solides concernant le passé de notre pays, ce sont des connaissances et pas des compétences, il faut savoir aussi que la terre est ronde et tourne autour du soleil, connaitre un peu le fonctionnement de notre corps ou de la planète... et ça, ce sont des connaissances !

J'avoue, je vois rouge au sujet des compétences depuis que j'ai lu Nico Hirtt qui explique que cette mode des "compétences" est demandée par les lobbies patronaux soi-disant pour plus de clarté au niveau du recrutement (et en réalité, à terme, pour pouvoir certifier autrement que par un diplôme l'acquisition de telle et telle compétence, ce qui ouvre la voie à des certifications privées... y'a du fric à se faire !)... alors qu'avant ça ne me semblait pas problématique en soi. Oui, il faut leur faire acquérir des compétences. Mais considérer que ma discipline n'a que cet objectif, ça, non ! (encore qu'en maths, c'est certainement la matière où on s'en approche le plus)

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Ventre-Saint-Gris le Mer 2 Déc 2015 - 15:17

@t3- a écrit:
@Luigi_B a écrit:
"Il s'agit de former par ma discipline à des compétences", et non de former à ma discipline
Phrase de l'année !  veneration

Ce n'est pas si nouveau... Je me souviens d'une inspectrice de maths, il y a 3 ans, nous expliquant que la partie importante dans le programme, ce ne sont pas les cases encadrées avec plein de tirets, mais ce qui est avant que personne ne lit : le préambule.
Je suis d'accord avec ce point de vue.

Pour prendre un exemple en maths, quand mes élèves utilisent le théorème de Pythagore, ce n'est pas juste pour savoir le théorème de Pythagore. Le théorème de Pythagore ne sert pas dans la vie de tous les jours, à moins d'être ingénieur (et encore, n'importe quel logiciel de géométrie donnera une valeur approchée aussi précise que l'on souhaite d'une longueur) ou mathématicien. Ce qui est important, c'est qu'en utilisant les théorèmes de géométrie, on apprend à raisonner, à chercher, à se poser, à être rigoureux, à développer sa capacité d'abstraction, puis à communiquer (lorsqu'il faut mettre en forme par écrit ses raisonnements), etc.
C'est donc bien ma discipline (théorème de Pythagore) qui est au service de l’acquisition des compétences plus générale que je souhaite transmettre à mes élèves.

La formation à ma discipline se fera au lycée et dans le supérieur, pour les élèves qui le souhaitent.

Cela étant dit, il est clair qu'on n'apprend pas à raisonner "sur rien", et qu'il faut un minimum de matière et de contenu disciplinaire pour développer de nouvelles compétences. Il faut donc aussi du disciplinaire. Mais du disciplinaire au service des compétences.

Je trouve ton raisonnement ambigu, pour ne pas dire contradictoire. Tu expliques à mon sens très justement la façon dont l'apprentissage disciplinaire permet l'acquisition de compétences plus générales.
Il me semble qu'on a déjà dit l'essentiel en disant cela. Le prof de latin n'est pas davantage prof de déclinaisons que le prof de sport n'est enseignant de ballon. Quand un gamin dit "je n'aime pas les conjugaisons", on peut s'amuser à démonter la chose en lui expliquant que son propos est tout à fait équivalent à un "je n'aime pas les fourchettes" ou un "s'il y a bien un truc qui me débecte, c'est la poignée de porte".
Le glissement que nous sommes nombreux à craindre est précisément celui qui prétend faire l'impasse sur les connaissances disciplinaires, et qui confond le moyen et la finalité. J'espère bien faire des cours qui rendent intelligents, mais je ne sais pas faire des cours d'intelligence.

Avec "un minimum de contenu disciplinaire", je crains fort que l'on ne développe au mieux qu'un minimum de "nouvelles compétences". L'arlésienne caricaturale de l'enseignant techniciste qui prendrait la conjugaison et la fourchette pour des finalités sert aujourd'hui à vendre le modèle d'un enseignement qui vide les disciplines d'une bonne part de leur contenu, quand les élèves souffrent déjà beaucoup d'une insuffisance effrayante de connaissances.

Je finis sur les maths : j'ai rencontré un PE chargé de formation. Du genre qui ne peut parler trois minutes sans avoir mentionné deux fois "mon inspectrice", avec un sourire de fierté au coin des lèvres. Ce qu'il professe donc en formation, c'est qu'il ne faut pas contraindre les enfants à apprendre les tables de multiplication, "trop éloignées de leur univers culturel". Il suffit que les élèves aient acquis le sens de la multiplication, ce qui doit bien permettre de cocher une case de compétence. C'est, je trouve, une bonne illustration de la dérive moderne.

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Leclochard le Mer 2 Déc 2015 - 15:27

@Ilse a écrit:J'oubliais mon moment préféré :
A la question de savoir si le privé supprimera aussi ses "sections euro", on nous a répondu que oui, qu'il n'aurait plus le droit d'en faire.
L'amphi entier a alors éclaté de rires...
On nous a dit alors que si c'était le cas, il fallait le signaler aussitôt, les dénoncer...
De nouveau : rires de l'amphi.
Ma collègue a pris la parole pour dire qu'il suffisait d'aller sur leurs sites pour le lire...

Se faire moquer par tout un amphi, passer pour un perroquet ou un imbécile devant tant de gens, et rester imperturbable. Continuer. veneration

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par did le Mer 2 Déc 2015 - 16:12

bonjour, alors sorti de "formation" hier un peu (beaucoup) déprimé, j'ai seulement appris que le pays de référence n'était plus la Finlande mais l'Espagne (d'après l'IPR qui était là!) pour les questions sur le tps de travail que ça demande, sur les gamins qui allaient essuyer les platres, ..... pas de réponses!!

alors un lien pour sourire .. ......!!

https://www.youtube.com/watch?v=rjkK2zK92Oc

did
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par arum le Mer 2 Déc 2015 - 19:12

Message reçu aujourd'hui via le secrétariat du collège:

"
Mesdames, Messieurs les chefs d'établissements,

la formation "réforme du collège" des professeurs ressources de vos établissements commencera lundi prochain, le 7 décembre,

Voici quelques informations à transmettre aux professeurs convoqués afin que leur arrivée au lycée Uruguay-France se passe pour le mieux, dans les conditions de sécurité accrues du moment :

L'entrée des stagiaires se fera par la loge ; il est indispensable qu'ils se munissent d'une pièce d'identité qui sera laissée à la loge pendant la journée.
Il est possible pour chacun de prendre le repas du midi à la restauration scolaire, moyennant le tarif "extérieur" habituel (6,10€).

Pouvez-vous également leur faire parvenir le document suivant (voir en pièce jointe) ? Il s'agit de la nouvelle version du Socle sur laquelle les formateurs baseront toutes les réflexions de la formation. Il est nécessaire que les professeurs ressources viennent avec une version "papier" de ce document. Peut-être que vos établissements pourraient leur en fournir une version reprographiée ? Sachant que le document fait 20 pages et afin d'éviter toute réclamation des professeurs quant aux difficultés matérielles qu'ils pourraient rencontrer dans la reproduction du document par eux-mêmes...

Enfin, les formateurs mettent à disposition des professeurs ressources un espace partagé (Padlet) accessible à l'adresse suivante : http://padlet.com/pruvoceline/reformeducollege2016. Pouvez-vous communiquer cette adresse aux professeurs ressources de votre établissement ?

Les formateurs, madame l'IPR d'allemand et moi, vous remercions de votre aide dans la transmission de ces informations utiles au bon déroulement des journées de formation à la réforme du collège.

Bien cordialement,

.IPR Economie et gestion.


Le comble une IPR d'allemand pour nous dire que nos sections bilangues disparaissent!!!

Mes collègues ont cours et ont choisi de faire cours....Je suis la seule parmi les "désignés" à ne pas avoir classe ce jour là...

Alors, je ne sais que faire?

Une journée de grève, chaud avant les fêtes, ou bien y aller avec mes questions et mon brassard "contre la réforme"?

Je déprime.... Sad

Je suis partagée car je n'ai vraiment pas envie d'y aller, surtout quand je lis tous vos retours de formations, mais à la fois, j'aimerais avoir la force de les questionner sur toutes les aberrations de la réforme.

Et puis , je n'ai pas envie d'être personne "ressources"!!!! furieux

arum
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Agrippina furiosa le Mer 2 Déc 2015 - 20:25

J'ai été désignée aussi, et visiblement aussi motivée que toi ... chez nous c'était le mercredi 25 novembre, je ne bossais pas ... ma cpe, désignée aussi, non plus, donc on n'y est pas allé ... on verra bien ! Mais pour l'instant RAS.
Sauf ma CE qui enrage parce que pour elle, ça la fout mal furieux
On lui avait communiqué une lettre avec les signatures des personnes réfractaires ... mais sur nos ordres de mission, il était écrit en tout petit "vous êtes invité" ... et on en a bien profité !! Depuis on a aussi appris que notre rectrice avait commis une lettre dans laquelle elle nous autorisait à assurer nos fonctions ce jour-là  santa . Donc on attend de voir, mais on ne regrette pas du tout !

Agrippina furiosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par laMiss le Mer 2 Déc 2015 - 21:47

arum : si tu en as encore la force, vas-y, pose les questions, calmement, et rien ne t'oblige à devenir ressource.
Si tu es fatiguée, laisse tomber pour cette fois.
Il n'y a pas de mauvais choix. Tu as déjà fait beaucoup.
fleurs

La présence de l'IPR d'allemand, je trouve ça plutôt sain. Il est temps qu'ils communiquent, non? Il ne manquerait plus qu'ils se planquent pendant un an!
Non, vraiment, c'est normal qu'elle soit là.


Dernière édition par laMiss le Mer 2 Déc 2015 - 22:04, édité 1 fois

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par arum le Mer 2 Déc 2015 - 22:01

Merci laMiss.
Je vais tenter d'y aller, mes questions sont prêtes...
J'espère que les collègues présents seront aussi remontés que moi....

Pour la prochaine formation, le 16.12, je pense prévenir la presse et solliciter les parents pour faire comme à Argenteuil....http://www.leparisien.fr/argenteuil-95100/argenteuil-gonesse-ils-denoncent-la-reforme-des-colleges-02-12-2015-5333599.php

Sur facebook, on partage aussi beaucoup d’expériences:
https://www.facebook.com/pouruneautrereformeducollege/

Merci

arum
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Malaga le Mer 2 Déc 2015 - 22:53

@arum a écrit:Message reçu aujourd'hui via le secrétariat du collège:

"
Mesdames, Messieurs les chefs d'établissements,

la formation "réforme du collège" des professeurs ressources de vos établissements commencera lundi prochain, le 7 décembre,

Voici quelques informations à transmettre aux professeurs convoqués afin que leur arrivée au lycée Uruguay-France se passe pour le mieux, dans les conditions de sécurité accrues du moment :

       L'entrée des stagiaires se fera par la loge ; il est indispensable qu'ils se munissent d'une pièce d'identité qui sera laissée à la loge pendant la journée.
   Il est possible pour chacun de prendre le repas du midi à la restauration scolaire, moyennant le tarif  "extérieur" habituel (6,10€).

Pouvez-vous également leur faire parvenir le document suivant (voir en pièce jointe) ? Il s'agit de la nouvelle version du Socle sur laquelle les formateurs baseront toutes les réflexions de la formation. Il est nécessaire que les professeurs ressources viennent avec une version "papier" de ce document. Peut-être que vos établissements pourraient leur en fournir une version reprographiée ? Sachant que le document fait 20 pages et afin d'éviter toute réclamation des professeurs quant aux difficultés matérielles qu'ils pourraient rencontrer dans la reproduction du document par eux-mêmes...

Enfin, les formateurs mettent à disposition des professeurs ressources un espace partagé (Padlet) accessible à l'adresse suivante : http://padlet.com/pruvoceline/reformeducollege2016. Pouvez-vous communiquer cette adresse aux professeurs ressources de votre établissement ?

Les formateurs, madame l'IPR d'allemand et moi, vous remercions de votre aide dans la transmission de ces informations utiles au bon déroulement des journées de formation à la réforme du collège.

Bien cordialement,

.IPR Economie et gestion.


Le comble une IPR d'allemand pour nous dire que nos sections bilangues disparaissent!!!

Mes collègues ont cours et ont choisi de faire cours....Je suis la seule parmi les "désignés" à ne pas avoir classe ce jour là...

Alors, je ne sais que faire?

Une journée de grève, chaud avant les fêtes, ou bien y aller avec mes questions et mon brassard "contre la réforme"?

Je déprime.... Sad

Je suis partagée car je n'ai vraiment pas envie d'y aller, surtout quand je lis tous vos retours de formations, mais à la fois, j'aimerais avoir la force de les questionner sur toutes les aberrations de la réforme.

Et puis , je n'ai pas envie d'être personne "ressources"!!!! furieux

J'ai plusieurs de mes collègues qui seront là aussi lundi. J'imagine que l'ambiance sera "tendue" car pas mal d'établissements sont plutôt remontés contre la réforme dans le coin.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par arum le Ven 4 Déc 2015 - 22:02

Finalement nous n'irons pas...à cette formation "formatage".
Les collègues d'un autre collège du district font pareil...

Les courageux qui seront sur place nous feront un CR...
Mais chez nous, nous sommes CONTRE donc, nouvelle lettre à la rectrice ce matin, pour lui dire que nous refusons une formation que nous n'avons pas demandée...

On verra bien.

arum
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par vyneil le Ven 11 Déc 2015 - 19:11

Guer. Les profs du collège manifestent (Ouest France).

A Guer, les enseignants ont débrayé, ce vendredi 11 décembre. Ils s’opposent à une décision du recteur qui les considère comme grévistes alors qu’ils voulaient travailler.


Dernière édition par henriette le Ven 11 Déc 2015 - 22:08, édité 1 fois (Raison : ajout d'un extrait de l'article - merci d'éviter de poster des liens "nus" ;-))

vyneil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par arum le Ven 11 Déc 2015 - 19:18

veneration
Bravo. Nous aussi nous avons refusé d'aller aux formations et avons préfèré faire cours. A ce jour ,pas de retours de bâton pour nous "les rebelles"...


Vous avez de la chance que la presse locale publie vos actions...chez nous, rien....

Poursuivons la lutte.

arum
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation : qui fait quoi dans chaque académie?

Message par Serge le Ven 11 Déc 2015 - 19:27

Dans un de mes collègues, nous avons décidé à l'unanimité de faire une lettre expliquant que nous refusons cette formation.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum