Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par gnafron2004 le Mer 16 Sep 2015 - 9:28

Horaire plafond puisque c'est sur cet horaire hebdomadaire que doivent être ponctionnés les EPI (fais le total, dans le tableau, des heures/matières en cycle 4: 26. Sauf qu'il est bien indiqué en bas: total: 22+4 !)

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Mer 16 Sep 2015 - 9:35

Oui d'accord sur le fond, on ne s'entend pas sur la terminologie.
Pour moi horaire plafond veut dire il y a 3h max de langues, tout confondu (cours normaux et EPI), donc potentiellement que 2heures.
Bref, comme les horaires plafond de l'option latin.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par gnafron2004 le Mer 16 Sep 2015 - 10:03

@laMiss a écrit:
Pour moi horaire plafond veut dire il y a 3h max de langues, tout confondu (cours normaux et EPI), donc potentiellement que 2heures.

c'est bien le cas, non?

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Mer 16 Sep 2015 - 10:13

@gnafron2004 a écrit:
@laMiss a écrit:
Pour moi horaire plafond veut dire il y a 3h max de langues, tout confondu (cours normaux et EPI), donc potentiellement que 2heures.

c'est bien le cas, non?
Non, il y aura bien 3h de langue, réparties en EPI et cours normaux, certes.
Mais ce n'est pas comme si on pouvait avoir carrément que 2h de langue, réparties en EPI et cours normaux.
3h, c'est l'horaire légal normal, dans le tableau.

Après, je suis de ceux qui considèrent en effet qu'EPI et AP ne sont pas des cours (d'ailleurs franchement pour l'AP, je ne vois pas comment on pourrait soutenir le contraire). Mais l'expression "horaires plafond" pour moi recouvre quelque chose de différent: les nouveaux horaires de l'option latin, par exemple. Là, l'horaire est vraiment plafond, car on peut très bien mettre en place l'option et ne proposer qu'une heure toutes les deux semaines.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par gnafron2004 le Mer 16 Sep 2015 - 10:35

ok, je vois ce que tu veux dire, la confusion vient de la nature des EPI; pour moi, ce n'est pas du cours de langue.

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Mer 16 Sep 2015 - 10:39

Oui oui d'accord, mais ce serait encore plus catastrophique si les horaires du tableau de l'arrêté étaient en plus des horaires estampillés officiellement "plafonds"! Bref, on se comprend!

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Hermione0908 le Mer 16 Sep 2015 - 11:16

@zouz a écrit:Ici le principal a dit qu'on se dirigeait inexorablement vers des journées de présence de 8 à 17h30 tous les jours pour les enseignants en collège.

Donc avec 8 créneaux horaires par jour (on a déjà une pause d'1h30 chez nous), et 4 le mercredi, on est à 36h de présence par semaine. Pour tous les profs. Question : on les met où ? Question subsidiaire : et les écus sonnants et trébuchants, ils sont où ? Remarque : On ne va plus rien faire à la maison donc ?  Twisted Evil


@gauvain31 a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
@Hermiony a écrit:
@Sphinx a écrit:Hah, mais ça fait des mois que je le dis, ça. Mes collègues ne me croient pas. "Mais si on ne veut pas, ils ne peuvent pas nous obliger !" Tu parles.

+1

Les EPI deviendront le seul moyen d'avoir un temps complet, d'éviter un CDS...tu parles d'un "choix".

Ca va faire comme au lycée :

- Les dédoublements au pifomètre dans la semaine c'est pourri.
- L'ECJS c'est pourri.
- L'AP c'est pourri.

Mais si on les enlève t'as direct deux ou trois postes qui sautent. Donc plus personne ne dis rien.

Vous aller manger de l'EPI et vous aller aimer ça, je vous le dis. humhum

Oui , mais les EPI sont pris sur l'horaire disciplinaire, donc en imaginant l'abandon des EPI, comment pourrait-il y avoir des suppressions de poste ?

Parce que si jamais à l'usage ça finit par capoter (Zeus m'entende), les heures perdues ne seront jamais rendues, comme lors des réformes précédentes. Enfin c'est ce que j'imagine.

@neo-fit a écrit:
@ycombe a écrit:
@Wilde a écrit:
@ycombe a écrit:
Mettons que si le Cde annonce que les maths font de l'EPI en 4e, je me précipiterai pour ne pas prendre ce niveau là.

D'accord avec toi, mais si d'autres collègues  de maths font pareil?
On supprime les maths des quatrièmes pour leur en mettre deux fois plus en troisième. Grâce à la réforme, on peut le faire yesyes
Je crois que l'article 10 de l'arrêté ne le permet pas. Par contre les semaines EPI en fin d'année pour reconquérir, ça semble possible et alors le programme étant traité, il pourra être ré-investi Twisted Evil

Elyas avait proposé un mode de fonctionnement qui était pertinent, banaliser deux ou trois semaines pour que ça corresponde à l'horaire dévolu aux EPI, et travailler normalement le reste du temps, en faisant en sorte qu'il y ait un projet abouti à la fin de chacune de ces semaines. Ce mode de fonctionnement est possible dans les textes, évidemment pas souhaité par nos hautes instances, mais ça a le mérite de désorganiser le moins le mode de fonctionnement, et de faciliter la tâche de tout le monde, profs comme perdir.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Mer 16 Sep 2015 - 11:20

Oui je crains que dans quelques années on supprime les heures d'EPI. Donc des heures tout court.


Dernière édition par laMiss le Mer 16 Sep 2015 - 11:21, édité 1 fois

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Ilse le Mer 16 Sep 2015 - 11:20

.


Dernière édition par Ilse le Mer 16 Sep 2015 - 11:22, édité 1 fois

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Ilse le Mer 16 Sep 2015 - 11:21

@Hermione0908 a écrit:
@zouz a écrit:Ici le principal a dit qu'on se dirigeait inexorablement vers des journées de présence de 8 à 17h30 tous les jours pour les enseignants en collège.

Donc avec 8 créneaux horaires par jour (on a déjà une pause d'1h30 chez nous), et 4 le mercredi, on est à 36h de présence par semaine. Pour tous les profs. Question : on les met où ? Question subsidiaire : et les écus sonnants et trébuchants, ils sont où ? Remarque : On ne va plus rien faire à la maison donc ?  Twisted Evil


@gauvain31 a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
@Hermiony a écrit:

+1

Les EPI deviendront le seul moyen d'avoir un temps complet, d'éviter un CDS...tu parles d'un "choix".

Ca va faire comme au lycée :

- Les dédoublements au pifomètre dans la semaine c'est pourri.
- L'ECJS c'est pourri.
- L'AP c'est pourri.

Mais si on les enlève t'as direct deux ou trois postes qui sautent. Donc plus personne ne dis rien.

Vous aller manger de l'EPI et vous aller aimer ça, je vous le dis. humhum

Oui , mais les EPI sont pris sur l'horaire disciplinaire, donc en imaginant l'abandon des EPI, comment pourrait-il y avoir des suppressions de poste ?

Parce que si jamais à l'usage ça finit par capoter (Zeus m'entende), les heures perdues ne seront jamais rendues, comme lors des réformes précédentes. Enfin c'est ce que j'imagine.

@neo-fit a écrit:
@ycombe a écrit:
@Wilde a écrit:

D'accord avec toi, mais si d'autres collègues  de maths font pareil?
On supprime les maths des quatrièmes pour leur en mettre deux fois plus en troisième. Grâce à la réforme, on peut le faire yesyes
Je crois que l'article 10 de l'arrêté ne le permet pas. Par contre les semaines EPI en fin d'année pour reconquérir, ça semble possible et alors le programme étant traité, il pourra être ré-investi Twisted Evil

Elyas avait proposé un mode de fonctionnement qui était pertinent, banaliser deux ou trois semaines pour que ça corresponde à l'horaire dévolu aux EPI, et travailler normalement le reste du temps, en faisant en sorte qu'il y ait un projet abouti à la fin de chacune de ces semaines. Ce mode de fonctionnement est possible dans les textes, évidemment pas souhaité par nos hautes instances, mais ça a le mérite de désorganiser le moins le mode de fonctionnement, et de faciliter la tâche de tout le monde, profs comme perdir.
exactement ! à méditer...

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par El-vacator le Mer 16 Sep 2015 - 11:21

Quelqu'un a-t-il une idée de la façon dont ça va se passer pour les TZR/contractuels affectés sur deux établissements ou plus ? Et les vacataires ?

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Daphné le Mer 16 Sep 2015 - 11:23

@El-vacator a écrit:Quelqu'un a-t-il une idée de la façon dont ça va se passer pour les TZR/contractuels affectés sur deux établissements ou plus ? Et les vacataires ?

Pourquoi : il y a quelque chose de prévu ?? heu scratch

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par El-vacator le Mer 16 Sep 2015 - 11:26

@Daphné a écrit:
@El-vacator a écrit:Quelqu'un a-t-il une idée de la façon dont ça va se passer pour les TZR/contractuels affectés sur deux établissements ou plus ? Et les vacataires ?

Pourquoi : il y a quelque chose de prévu ?? heu scratch

a priori non... mais si les EPI se font sur l'année, quel établissement aura la main sur celle ou celui "dispatché" ? Et comment concilier les edt ?

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Mer 16 Sep 2015 - 11:26

El-vacator: aucune idée, si ce n'est que comme n'importe quel arrivant, il faudra s'intégrer dans l'EPI décidé sans toi (vive la liberté pédagogique).
Mais pour les questions concrètes, il faudra repasser dans un an...Regarde, les collègues d'allemand vont voir leurs heures fondre comme neige au soleil et ne savent pas ce qu'ils vont devenir.
En réalité, il n'y a aucune réponse concrète de prévue aux questions concrètes.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Hermione0908 le Mer 16 Sep 2015 - 11:27

@El-vacator a écrit:Quelqu'un a-t-il une idée de la façon dont ça va se passer pour les TZR/contractuels affectés sur deux établissements ou plus ? Et les vacataires ?

Comme d'hab, ils vont se retrouver parachutés sur les trucs dont personne ne veut et seront mis devant le fait accompli. Ce sera la même chose qu'actuellement, avec des variables encore plus variables... Evil or Very Mad

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par El-vacator le Mer 16 Sep 2015 - 11:28

@Hermione0908 a écrit:
@El-vacator a écrit:Quelqu'un a-t-il une idée de la façon dont ça va se passer pour les TZR/contractuels affectés sur deux établissements ou plus ? Et les vacataires ?

Comme d'hab, ils vont se retrouver parachutés sur les trucs dont personne ne veut et seront mis devant le fait accompli. Ce sera la même chose qu'actuellement, avec des variables encore plus variables... Evil or Very Mad

C'est bien ce qui me semblait... à 10% des effectifs rien que sur les contractuels / vacataires, ça va faire du dégât.

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Mer 16 Sep 2015 - 11:29

10% seulement? Je suis étonnée, j'ai l'impression que c'est plutôt 20%. On a des chiffres officiels?

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par El-vacator le Mer 16 Sep 2015 - 11:30

@laMiss a écrit:10% seulement? Je suis étonnée, j'ai l'impression que c'est plutôt 20%. On a des chiffres officiels?

J'ai cité de mémoire, sans inclure les TZR. Mais j'ai pu me tromper ! Si c'est 20%, grosse katastrophe...

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Hermione0908 le Mer 16 Sep 2015 - 11:44

@El-vacator a écrit:
@laMiss a écrit:10% seulement? Je suis étonnée, j'ai l'impression que c'est plutôt 20%. On a des chiffres officiels?

J'ai cité de mémoire, sans inclure les TZR. Mais j'ai pu me tromper ! Si c'est 20%, grosse katastrophe...
Mais puisqu'on te dit que tout va bien ! Homme de peu de foi ! Twisted Evil

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par El-vacator le Mer 16 Sep 2015 - 11:50

@Hermione0908 a écrit:
@El-vacator a écrit:
@laMiss a écrit:10% seulement? Je suis étonnée, j'ai l'impression que c'est plutôt 20%. On a des chiffres officiels?

J'ai cité de mémoire, sans inclure les TZR. Mais j'ai pu me tromper ! Si c'est 20%, grosse katastrophe...
Mais puisqu'on te dit que tout va bien ! Homme de peu de foi ! Twisted Evil

Je me flagelle en rentrant dans ma cellule, promis

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Luigi_B le Mer 16 Sep 2015 - 14:57

@El-vacator a écrit:
@laMiss a écrit:10% seulement? Je suis étonnée, j'ai l'impression que c'est plutôt 20%. On a des chiffres officiels?

J'ai cité de mémoire, sans inclure les TZR. Mais j'ai pu me tromper ! Si c'est 20%, grosse katastrophe...
Les contractuels, c'est 7,8% des effectifs (5% dans le public), soit pour un collège moyen entre deux et trois postes.

Le problème va concerner :
- les contractuels et vacataires
- les TZR
- les nouveaux professeurs
- les stagiaires.

Ça peut faire du monde.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Luigi_B le Mer 16 Sep 2015 - 14:59

@Hermione0908 a écrit:
@El-vacator a écrit:Quelqu'un a-t-il une idée de la façon dont ça va se passer pour les TZR/contractuels affectés sur deux établissements ou plus ? Et les vacataires ?

Comme d'hab, ils vont se retrouver parachutés sur les trucs dont personne ne veut et seront mis devant le fait accompli. Ce sera la même chose qu'actuellement, avec des variables encore plus variables... Evil or Very Mad
C'est pas grave puisqu'ils vont "donner du sens aux apprentissages".

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Hermione0908 le Mer 16 Sep 2015 - 15:04

@Luigi_B a écrit:
@Hermione0908 a écrit:
@El-vacator a écrit:Quelqu'un a-t-il une idée de la façon dont ça va se passer pour les TZR/contractuels affectés sur deux établissements ou plus ? Et les vacataires ?

Comme d'hab, ils vont se retrouver parachutés sur les trucs dont personne ne veut et seront mis devant le fait accompli. Ce sera la même chose qu'actuellement, avec des variables encore plus variables... Evil or Very Mad
C'est pas grave puisqu'ils vont "donner du sens aux apprentissages".
Ça me rappelle l'IPR qui nous avait présenté les programmes de 2008, et qui nous parlait de l'impérieuse nécessité de s'harmoniser entre collègues sur les différents niveaux pour l'enseignement de la langue. À ma question naïve du "quid des TZR dans cette belle harmonie", il m'a répondu textuellement : "Nous savons que vous, les TZR, vous plâtrez admirablement bien."
Ça fait sept ans, je ne m'en suis toujours pas remise.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par gauvain31 le Mer 16 Sep 2015 - 15:20

@Hermione0908 a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@Hermione0908 a écrit:
@El-vacator a écrit:Quelqu'un a-t-il une idée de la façon dont ça va se passer pour les TZR/contractuels affectés sur deux établissements ou plus ? Et les vacataires ?

Comme d'hab, ils vont se retrouver parachutés sur les trucs dont personne ne veut et seront mis devant le fait accompli. Ce sera la même chose qu'actuellement, avec des variables encore plus variables... Evil or Very Mad
C'est pas grave puisqu'ils vont "donner du sens aux apprentissages".
Ça me rappelle l'IPR qui nous avait présenté les programmes de 2008, et qui nous parlait de l'impérieuse nécessité de s'harmoniser entre collègues sur les différents niveaux pour l'enseignement de la langue. À ma question naïve du "quid des TZR dans cette belle harmonie", il m'a répondu textuellement : "Nous savons que vous, les TZR, vous plâtrez admirablement bien."
Ça fait sept ans, je ne m'en suis toujours pas remise.

Quel cynisme... je compatis en tant que TZR, même si ma matière est relativement moins touchée.... jusqu'à la réforme. Je sens que mes futurs services vont être folkloriques...

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Luigi_B le Mer 16 Sep 2015 - 15:32

Eh bah...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par El-vacator le Mer 16 Sep 2015 - 15:42

@Luigi_B a écrit:
@El-vacator a écrit:
@laMiss a écrit:10% seulement? Je suis étonnée, j'ai l'impression que c'est plutôt 20%. On a des chiffres officiels?

J'ai cité de mémoire, sans inclure les TZR. Mais j'ai pu me tromper ! Si c'est 20%, grosse katastrophe...
Les contractuels, c'est 7,8% des effectifs (5% dans le public), soit pour un collège moyen entre deux et trois postes.

Le problème va concerner :
- les contractuels et vacataires
- les TZR
- les nouveaux professeurs
- les stagiaires.

Ça peut faire du monde.

Merci de la précision. Ça risque de faire mal...

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum