Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Lun 14 Sep - 19:03

Question importante sur les EPI:
Obligation de croiser...quoi? les matières, non?
Donc, participation d'un seul prof possible, non?

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par ycombe le Lun 14 Sep - 19:03

@Adri a écrit:
@ycombe a écrit:
arth75 a écrit:Je ne pense pas que les EPI auront des horaires fixes et une ligne dans la DGH. Ils avanceront plus masqués que ça.
Ça va dépendre des établissements, mais il faudra bien faire la différence entre les disciplines qui s'y collent à un niveau donné et celles qui y échappent.

Toutes les disciplines devront faire des EPI (c'est dans le texte)
et à un niveau donné, si une matière fait un EPI, tous les profs de la matière doivent s'y coller, puisqu'il faut que tous les élèves d'un même niveau aient le même nombre d'heures disciplinaires (pour une matière donnée).
Ca laisse quand même peu de chance d'y échapper...
(Et quand on est peu nombreux dans une matière...)

ça va être drôle pour les répartitions aussi affraid
En cinquième par exemple, toutes les matières n'auront pas EPI. Il faudra bien marquer quelque part à l'emploi du temps des élèves de cinquième que les EPI c'est telle discipline et pas telle autre.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par zouz le Lun 14 Sep - 19:06

@micaschiste a écrit:
@zouz a écrit:Ici le principal a dit qu'on se dirigeait inexorablement vers des journées de présence de 8 à 17h30 tous les jours pour les enseignants en collège.
affraid

IL disait que cela serait inévitable en raison de l'allongement de la pause méridienne, des préparations en lien avec les EPI et des cours en barrette pour que les différents acteurs puissent se voir et enseigner, mais peut-être se trompe-t-il ? Personne d'autre n'a entendu parler de cela / y a réfléchi ?

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Lun 14 Sep - 19:06

ycombe: Oui, mais au total, au collège, on va tous s'y coller, sur l'ensemble du cycle.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par ycombe le Lun 14 Sep - 19:09

@laMiss a écrit:ycombe: Oui, mais au total, au collège, on va tous s'y coller, sur l'ensemble du cycle.
Mettons que si le Cde annonce que les maths font de l'EPI en 4e, je me précipiterai pour ne pas prendre ce niveau là.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par gauvain31 le Lun 14 Sep - 19:14

Cripure a écrit:
@gauvain31 a écrit:Cher Cripure , il y a deux écoles
-celle qui considère que les TZR, et autres compléments de service sont aptes à enseigner tous les niveaux, car on leur fait confiance. Heureusement pour moi, c'est ce que j'ai vécu en 10 ans de TZariat à Toulouse (j'ai pu faire tous les niveaux jusqu'à la spé)
-celle dans laquelle c'est chacun pour soi. "Moi je me sers d'abord, moi je veux surtout les classes scientifiques" Le TZR? Rien à branler, puisqu'il n'y a que mon nombril à moi qui importe ......
C'est ce que j'expérimente cette année. La coordinatrice m'a dit que le lycée est sympa, l'équipe est sympa.... oui, sauf pour la répartition des service.

De toute façon je ne vous apprends rien, mais c'est vrai que ce n'est pas agréable pour moi
On a déjà eu de quoi être échaudé par le passé avec nos répartitions sympas. On fait les répartitions des BMP et TZR éventuels en réfléchissant à la charge de travail totale. Donc oui, ils ont de l'AP, de la lit. & société, du BTS (quand j'en ai marre de m'y coller) et du TPE (pas de copies a priori). Mais par exemple, pas la 1re STMG, souvent délicate. La fofolle à qui on donne un service béton et qui fout tout par terre avec ses exposés à lac, sa littérature de jeunesse en 1re S et ses devoirs d'invention genre "construis ta cité idéale", ça va bien. J'en ai un peu marre, comme coordo, de passer ma vie chez le patron pour l'aider à répondre aux parents furieux.

Oui vu sous cet angle je comprends parfaitement, mais en SVT on a pas de fofolle heureusement car le programme nous cadre déjà beaucoup. Et en 13 ans de carrière et 16 établissements fréquentés, je n'ai croisé de 2-3 "foufou" ou "fofolle". On est assez préservé ici de ce genre de personnage.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Albert Jarl le Lun 14 Sep - 19:19

@Hermiony a écrit:
@Sphinx a écrit:Hah, mais ça fait des mois que je le dis, ça. Mes collègues ne me croient pas. "Mais si on ne veut pas, ils ne peuvent pas nous obliger !" Tu parles.

+1

Les EPI deviendront le seul moyen d'avoir un temps complet, d'éviter un CDS...tu parles d'un "choix".

Ca va faire comme au lycée :

- Les dédoublements au pifomètre dans la semaine c'est pourri.
- L'ECJS c'est pourri.
- L'AP c'est pourri.

Mais si on les enlève t'as direct deux ou trois postes qui sautent. Donc plus personne ne dis rien.

Vous aller manger de l'EPI et vous aller aimer ça, je vous le dis. humhum

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par gauvain31 le Lun 14 Sep - 19:25

@Albert Jarl a écrit:
@Hermiony a écrit:
@Sphinx a écrit:Hah, mais ça fait des mois que je le dis, ça. Mes collègues ne me croient pas. "Mais si on ne veut pas, ils ne peuvent pas nous obliger !" Tu parles.

+1

Les EPI deviendront le seul moyen d'avoir un temps complet, d'éviter un CDS...tu parles d'un "choix".

Ca va faire comme au lycée :

- Les dédoublements au pifomètre dans la semaine c'est pourri.
- L'ECJS c'est pourri.
- L'AP c'est pourri.

Mais si on les enlève t'as direct deux ou trois postes qui sautent. Donc plus personne ne dis rien.

Vous aller manger de l'EPI et vous aller aimer ça, je vous le dis. humhum

Oui , mais les EPI sont pris sur l'horaire disciplinaire, donc en imaginant l'abandon des EPI, comment pourrait-il y avoir des suppressions de poste ?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Carnyx le Lun 14 Sep - 19:26

@Albert Jarl a écrit:
@Hermiony a écrit:
@Sphinx a écrit:Hah, mais ça fait des mois que je le dis, ça. Mes collègues ne me croient pas. "Mais si on ne veut pas, ils ne peuvent pas nous obliger !" Tu parles.

+1

Les EPI deviendront le seul moyen d'avoir un temps complet, d'éviter un CDS...tu parles d'un "choix".

Ca va faire comme au lycée :
- Les dédoublements au pifomètre dans la semaine c'est pourri.
- L'ECJS c'est pourri.
- L'AP c'est pourri.
Mais si on les enlève t'as direct deux ou trois postes qui sautent. Donc plus personne ne dis rien.

Vous aller manger de l'EPI et vous aller aimer ça, je vous le dis. humhum
Exact ! No
Et puis, comme on nous le rabâche, « il faut gérer la pénurie. »
J'adore cette phrase…

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par ysabel le Lun 14 Sep - 19:27

@Carnyx a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
@Hermiony a écrit:
@Sphinx a écrit:Hah, mais ça fait des mois que je le dis, ça. Mes collègues ne me croient pas. "Mais si on ne veut pas, ils ne peuvent pas nous obliger !" Tu parles.

+1

Les EPI deviendront le seul moyen d'avoir un temps complet, d'éviter un CDS...tu parles d'un "choix".

Ca va faire comme au lycée :
- Les dédoublements au pifomètre dans la semaine c'est pourri.
- L'ECJS c'est pourri.
- L'AP c'est pourri.
Mais si on les enlève t'as direct deux ou trois postes qui sautent. Donc plus personne ne dis rien.

Vous aller manger de l'EPI et vous aller aimer ça, je vous le dis. humhum
Exact ! No
Et puis, comme on nous le rabâche, « il faut gérer la pénurie. »
J'adore cette phrase…

C'est pour cela qu'ils s'obstinent à rendre le métier impossible.
Ils ont quand même un souci au gouvernement.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Wilde le Lun 14 Sep - 19:29

@ycombe a écrit:
@laMiss a écrit:ycombe: Oui, mais au total, au collège, on va tous s'y coller, sur l'ensemble du cycle.
Mettons que si le Cde annonce que les maths font de l'EPI en 4e, je me précipiterai pour ne pas prendre ce niveau là.

D'accord avec toi, mais si d'autres collègues de maths font pareil?

Wilde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Bizardouille le Lun 14 Sep - 19:30

Cripure a écrit:
@Bizardouille a écrit:Pour vous dire, dans mon établissement on fait déjà des EPI en 6eme (en leur enlevant une heure d'AP du coup)... je dis pas que c'est pas intéressant...mais c'est le bord'hell !
Le prochain Hellfest ? Mais DTC ! (Dans ton collège Razz)

C'est ça ! Avec l'odeur de vomi en moins (quoi que EPI sur la digestion + éducation à la santé + éducation musicale) .... bon bah sortie scolaire au milieu des barbus-chevelus yesyes

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par ycombe le Lun 14 Sep - 19:40

@Wilde a écrit:
@ycombe a écrit:
@laMiss a écrit:ycombe: Oui, mais au total, au collège, on va tous s'y coller, sur l'ensemble du cycle.
Mettons que si le Cde annonce que les maths font de l'EPI en 4e, je me précipiterai pour ne pas prendre ce niveau là.

D'accord avec toi, mais si d'autres collègues  de maths font pareil?
On supprime les maths des quatrièmes pour leur en mettre deux fois plus en troisième. Grâce à la réforme, on peut le faire yesyes

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Wilde le Lun 14 Sep - 19:45

@ycombe a écrit:
@Wilde a écrit:
@ycombe a écrit:
@laMiss a écrit:ycombe: Oui, mais au total, au collège, on va tous s'y coller, sur l'ensemble du cycle.
Mettons que si le Cde annonce que les maths font de l'EPI en 4e, je me précipiterai pour ne pas prendre ce niveau là.

D'accord avec toi, mais si d'autres collègues  de maths font pareil?
On supprime les maths des quatrièmes pour leur en mettre deux fois plus en troisième. Grâce à la réforme, on peut le faire yesyes

Ah ben oui, suis-je bête cheers

Wilde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Adri le Lun 14 Sep - 19:59

@gnafron2004 a écrit:Alors la prof de musique n'a plus de musique avec cette classe? Parce qu'elle n'a pas de 2 heures de musique, hein…

edit: comprenez-moi bien: c'est une vraie question, je comprends pas tout! Laughing

Bien sûr, la prof de musique n'a plus d'heure de cours... Certains collègues vont avoir des réveils difficiles. pale

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par neo-fit le Mar 15 Sep - 12:29

@ycombe a écrit:
@Wilde a écrit:
@ycombe a écrit:
@laMiss a écrit:ycombe: Oui, mais au total, au collège, on va tous s'y coller, sur l'ensemble du cycle.
Mettons que si le Cde annonce que les maths font de l'EPI en 4e, je me précipiterai pour ne pas prendre ce niveau là.

D'accord avec toi, mais si d'autres collègues  de maths font pareil?
On supprime les maths des quatrièmes pour leur en mettre deux fois plus en troisième. Grâce à la réforme, on peut le faire yesyes
Je crois que l'article 10 de l'arrêté ne le permet pas. Par contre les semaines EPI en fin d'année pour reconquérir, ça semble possible et alors le programme étant traité, il pourra être ré-investi Twisted Evil


neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par trompettemarine le Mar 15 Sep - 13:46

Dans un collège que je connais, le Cde prévoit que l'EPI latin ne soit donné qu'aux professeurs de langues anciennes.



trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Hermiony le Mar 15 Sep - 14:01

@Adri a écrit:
@Hermiony a écrit:
@Sphinx a écrit:Hah, mais ça fait des mois que je le dis, ça. Mes collègues ne me croient pas. "Mais si on ne veut pas, ils ne peuvent pas nous obliger !" Tu parles.

+1

Les EPI deviendront le seul moyen d'avoir un temps complet, d'éviter un CDS...tu parles d'un "choix".

Mais enfin, les heures d'EPI seront prises sur les heures d'enseignement : ça ne permettra pas de compléter un service !!! Evil or Very Mad

(Sauf, à la marge, si on décide de consacrer 1h de marge à 1h de co-animation d'un EPI)

Oui, c'est ce que je voulais dire, pardon. D'ailleurs, je ne sais pas comment va se faire la DHG, puisqu'on ne saura pas qui va vouloir animer ces machins à l'avance...et donc à quelle matière on va enlever des heures.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Ronin le Mar 15 Sep - 14:02

Ben comme toujours quand la hiérarchie foire, ça finira en trucs imposés par autoritarisme.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Hermiony le Mar 15 Sep - 14:06

@Adri a écrit:
@gnafron2004 a écrit:Alors la prof de musique n'a plus de musique avec cette classe? Parce qu'elle n'a pas de 2 heures de musique, hein…

edit: comprenez-moi bien: c'est une vraie question, je comprends pas tout! Laughing

Bien sûr, la prof de musique n'a plus d'heure de cours... Certains collègues vont avoir des réveils difficiles. pale

Mon collègue de musique ne me croit pas. Il n'est pas "convaincu" par mes explications. Rolling Eyes

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Ronin le Mar 15 Sep - 14:07

Et bien tant pis pour lui....

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Hermiony le Mar 15 Sep - 14:07

@Ronin a écrit:Ben comme toujours quand la hiérarchie foire, ça finira en trucs imposés par autoritarisme.

Humm...j'espère qu'il ne leur prendra pas l'idée d'imposer les binômes, parce que ça pourrait finir en pugilat. Razz

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Hermiony le Mar 15 Sep - 14:08

@Ronin a écrit:Et bien tant pis pour lui....

Ah mais je suis d'accord ! Mais je l'imagine déjà monter sur ses grands chevaux quand il découvrira le pot aux roses (parce qu'il trouve ça bien, les EPI).

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Sphinx le Mar 15 Sep - 14:14

Ah, il trouve ça bien seulement quand c'est aux autres qu'on prend des heures ? Sympa le gars.

@trompettemarine a écrit:Dans un collège que je connais, le Cde prévoit que l'EPI latin ne soit donné qu'aux professeurs de langues anciennes.

Et comment compte-t-il s'y prendre ? Ca voudrait dire que le prof de LC assure toutes les classes de français auxquelles ont prend du temps d'EPI LCA + l'EPI en question + l'enseignement de complément. S'il ne propose l'EPI ne serait-ce que sur un niveau, ça fait déjà 5 classes pour le prof, parlant de mon collège, + l'EC = beaucoup trop d'heures, et ce faisant il s'asseoit sur la disposition qui permet aux élèves de le continuer sur trois ans. Ou alors, c'est un collège minuscule à une classe par niveau...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Hermiony le Mar 15 Sep - 14:18

@Sphinx a écrit:Ah, il trouve ça bien seulement quand c'est aux autres qu'on prend des heures ? Sympa le gars.

Ah non, pour lui ! Il voulait faire un truc qui n'a aucun rapport avec la musique, mais il n'a vraisemblablement pas compris que s'il faisait ça, il ne ferait plus musique du tout. Je le revois encore me dire qu'il était content parce que la réforme "cassait le moule 1h = 1 discipline". Shocked

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par archeboc le Mar 15 Sep - 14:52

@ycombe a écrit:
@laMiss a écrit:ycombe: Oui, mais au total, au collège, on va tous s'y coller, sur l'ensemble du cycle.
Mettons que si le Cde annonce que les maths font de l'EPI en 4e, je me précipiterai pour ne pas prendre ce niveau là.

Il reste possible, selon le bon vouloir du CDE, que la mention "EPI" figure exclusivement dans les documents remontant au rectorat, et que les enseignants et les élèves aient des cours normaux sur ces créneaux.

Le problème, c'est que les CDE auront du mal à se priver de ce volant de flexibilité.


@Hermiony a écrit:
@Sphinx a écrit:Ah, il trouve ça bien seulement quand c'est aux autres qu'on prend des heures ? Sympa le gars.

Ah non, pour lui ! Il voulait faire un truc qui n'a aucun rapport avec la musique, mais il n'a vraisemblablement pas compris que s'il faisait ça, il ne ferait plus musique du tout. Je le revois encore me dire qu'il était content parce que la réforme "cassait le moule 1h = 1 discipline". Shocked

Il aura "1h = 0 discipline", et "1 discipline = 0 heures"


Dernière édition par archeboc le Mar 15 Sep - 14:52, édité 1 fois

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum