Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par archeboc le Mar 15 Sep 2015 - 14:52

@ycombe a écrit:
@laMiss a écrit:ycombe: Oui, mais au total, au collège, on va tous s'y coller, sur l'ensemble du cycle.
Mettons que si le Cde annonce que les maths font de l'EPI en 4e, je me précipiterai pour ne pas prendre ce niveau là.

Il reste possible, selon le bon vouloir du CDE, que la mention "EPI" figure exclusivement dans les documents remontant au rectorat, et que les enseignants et les élèves aient des cours normaux sur ces créneaux.

Le problème, c'est que les CDE auront du mal à se priver de ce volant de flexibilité.


@Hermiony a écrit:
@Sphinx a écrit:Ah, il trouve ça bien seulement quand c'est aux autres qu'on prend des heures ? Sympa le gars.

Ah non, pour lui ! Il voulait faire un truc qui n'a aucun rapport avec la musique, mais il n'a vraisemblablement pas compris que s'il faisait ça, il ne ferait plus musique du tout. Je le revois encore me dire qu'il était content parce que la réforme "cassait le moule 1h = 1 discipline". Shocked

Il aura "1h = 0 discipline", et "1 discipline = 0 heures"


Dernière édition par archeboc le Mar 15 Sep 2015 - 14:52, édité 1 fois

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par trompettemarine le Mar 15 Sep 2015 - 14:52

@Sphinx a écrit:Ah, il trouve ça bien seulement quand c'est aux autres qu'on prend des heures ? Sympa le gars.

@trompettemarine a écrit:Dans un collège que je connais, le Cde prévoit que l'EPI latin ne soit donné qu'aux professeurs de langues anciennes.

Et comment compte-t-il s'y prendre ? Ca voudrait dire que le prof de LC assure toutes les classes de français auxquelles ont prend du temps d'EPI LCA + l'EPI en question + l'enseignement de complément. S'il ne propose l'EPI ne serait-ce que sur un niveau, ça fait déjà 5 classes pour le prof, parlant de mon collège, + l'EC = beaucoup trop d'heures, et ce faisant il s'asseoit sur la disposition qui permet aux élèves de le continuer sur trois ans. Ou alors, c'est un collège minuscule à une classe par niveau...

Ah, mais j'attends de voir... diable
sachant que les collègues concernés ne bougent pas... cafe

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Roumégueur Ier le Mar 15 Sep 2015 - 14:58

@Hermiony a écrit:
@Adri a écrit:
@gnafron2004 a écrit:Alors la prof de musique n'a plus de musique avec cette classe? Parce qu'elle n'a pas de 2 heures de musique, hein…

edit: comprenez-moi bien: c'est une vraie question, je comprends pas tout! Laughing

Bien sûr, la prof de musique n'a plus d'heure de cours... Certains collègues vont avoir des réveils difficiles. pale

Mon collègue de musique ne me croit pas. Il n'est pas "convaincu" par mes explications. Rolling Eyes

Fais-lui aussi remarquer, document officiel en main, que la musique peut tout à fait être semestrialisée avec l'Arts Plastiques (voir les nouveaux horaires ou le power point de présentation de début d'année).

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Roumégueur Ier le Mar 15 Sep 2015 - 14:59

@Hermiony a écrit:
@Sphinx a écrit:Ah, il trouve ça bien seulement quand c'est aux autres qu'on prend des heures ? Sympa le gars.

Ah non, pour lui ! Il voulait faire un truc qui n'a aucun rapport avec la musique, mais il n'a vraisemblablement pas compris que s'il faisait ça, il ne ferait plus musique du tout. Je le revois encore me dire qu'il était content parce que la réforme "cassait le moule 1h = 1 discipline". Shocked

Il doit être à la FCPE, c'est leur devise (enfin, aux plus illuminés!) : arrêter le système 1h, 1prof, 1classe...

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Luigi_B le Mar 15 Sep 2015 - 15:31

@Sphinx a écrit:
@trompettemarine a écrit:Dans un collège que je connais, le Cde prévoit que l'EPI latin ne soit donné qu'aux professeurs de langues anciennes.
Et comment compte-t-il s'y prendre ? Ca voudrait dire que le prof de LC assure toutes les classes de français auxquelles ont prend du temps d'EPI LCA + l'EPI en question + l'enseignement de complément.
On peut très bien séparer le cours de français en deux :
- la partie disciplinaire pour un professeur
- la partie EPI pour un autre

C'est même le but de la réforme, au fond : optimiser les ressources humaines.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Luigi_B le Mar 15 Sep 2015 - 15:33

@Hermiony a écrit:Humm...j'espère qu'il ne leur prendra pas l'idée d'imposer les binômes, parce que ça pourrait finir en pugilat. Razz
Avec 60 EPI dans un collège moyen de 500 élèves, il y aura forcément des binômes imposés.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Sphinx le Mar 15 Sep 2015 - 15:43

@Luigi_B a écrit:
@Sphinx a écrit:
@trompettemarine a écrit:Dans un collège que je connais, le Cde prévoit que l'EPI latin ne soit donné qu'aux professeurs de langues anciennes.
Et comment compte-t-il s'y prendre ? Ca voudrait dire que le prof de LC assure toutes les classes de français auxquelles ont prend du temps d'EPI LCA + l'EPI en question + l'enseignement de complément.
On peut très bien séparer le cours de français en deux :
- la partie disciplinaire pour un professeur
- la partie EPI pour un autre

C'est même le but de la réforme, au fond : optimiser les ressources humaines.

Un professeur peut donc ne faire que de l'EPI, en vivant sur les heures de cours des autres ? Ou comment nous faire passer pour des vampires aux yeux des collègues...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Fesseur Pro le Mar 15 Sep 2015 - 15:51

@Sphinx a écrit: Ou comment nous faire passer pour des vampires aux yeux des collègues...
Un nouveau corps ensaignant...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Luigi_B le Mar 15 Sep 2015 - 16:00

Vu comme ça, c'est assez tordant. Laughing

Rien ne l'interdit. De même qu'on peut déjà partager des classes pour des raisons de répartition de service : c'est très pédagogique.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par gauvain31 le Mar 15 Sep 2015 - 16:59

@Fesseur Pro a écrit:
@Sphinx a écrit: Ou comment nous faire passer pour des vampires aux yeux des collègues...
Un nouveau corps ensaignant...

Tout à fait : moi je me verrai bien me transformer en cet émoticône :

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par aanjali le Mar 15 Sep 2015 - 17:37

Bon, mon petit caillou à l'édifice.
Le collège dans lequel j'enseigne actuellement a décidé de se rôder et de tester des sortes d'EPI. En gros, chaque niveau a un projet annuel et dirigé par quelques enseignants (qui resteront les mêmes).

Sauf que ça a tellement bien été organisé, qu'on a fait la répartition des groupes fin août pendant une journée de formation et sans nos emplois du temps ! Quelle aberration déjà...

Dans mon cas, je suis avec les 5èmes qui ont le projet "Mont Saint Michel". Cool, sauf que les ateliers sont sur 2 journées et que sur les 5 personnes prévues à la base, nous ne sommes plus que 2 à cause de ces fameux emplois du temps alors que d'autres groupes ont 6 professeurs ! Je me retrouve à piloter un projet branlant bien malgré moi où je ne vais JAMAIS aborder de point scientifique avec mon groupe puisque mon binôme est prof de français/latin (et moi anglais). Donc pour les non-littéraires, méga top quoi.

On n'a pas de temps de concertation/d'organisation, donc forcément on fait ça en dehors des heures travaillées et ça demande un investissement de dingue en plus avec une grosse charge de travail en plus.

Je n'ose imaginer ce que ce sera l'année prochaine...

aanjali
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Luigi_B le Mar 15 Sep 2015 - 18:10

Oui, c'est ce que je disais plus haut : un projet ponctuel peut se monter facilement.  Mais deux projets par classe, ce sont des répartitions de service complexe qu'on ne peut plus anticiper (de même que l'horaire à y affecter ou le thème à traiter).

Les tenants de la pédagogie de projet (dont je ne suis pas sauf à titre très ponctuel), devraient s'horrifier de la caricature glaçante de cette pédagogie qu'imposent les EPI. Sur le forum, Elyas ne me contredira pas, si j'ai bien compris sa position.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par ycombe le Mar 15 Sep 2015 - 23:01

@aanjali a écrit:
Dans mon cas, je suis avec les 5èmes qui ont le projet "Mont Saint Michel".
Quel dommage d'avoir mis «Mont Saint-Michel» comme titre. Avec Saint Michel tout court, vous auriez pu manger des galettes.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par neo-fit le Mer 16 Sep 2015 - 8:03

Les exemples proposés par L. Fillion sont des EPI pensés avec les programmes et les horaires actuels et seulement sur deux classes, ce qui limite quand même bien la portée de la "démonstration".

Si les EPI sont organisés sans co-animation, ni dédoublement, leur organisation peut être simple et ne pas apparaître comme tels sur les Edt puisque faits pendant le temps disciplinaire : charge à chaque prof concerné par l'EPI d'y consacrer le temps prévu pendant ses séances hebdo.
Difficile alors de vérifier que l'EPI a reçu son quota (le prof qui doit 1/2h pourrait très bien ne faire 1/4h ou 3/4h sur une séance  ni vu, ni connu…Twisted Evil puisqu'on y travaille le programme : ah mais là je prépare pour l'EPI voyez vous !!).
Ce qui va tenir par les c……, c'est que l'EPI va participer au DNB, impossible à contourner complètement donc.

C'est en cas de co-animation ou de dédoublements ou d'heures d'affilée que ça se complique pour les Edt et le décompte du temps consacré à chaque discipline dans l'EPI.

Toutes les matières doivent participer aux EPI, je croyais au début que cela voulait dire, toutes chaque année mais d'après le diaporama du MEN, ce serait toutes sur le cycle puisque dans les exemples proposés les LV par exemple n'apparaissent pas en 5° (contrairement d'ailleurs à toutes les injonctions).

Chaque année du cycle, chaque discipline doit avoir le même nombre d'heures et ce sera le cas qu'elle participe ou non à l'EPI, puisque de toutes façons, le temps consacré à l'EPI dans la discipline compte dans la discipline.

Alors, imaginons qu'à un niveau, toutes les classes ne fassent pas le même EPI, c'est-à-dire des EPI qui ne mobilisent pas les mêmes disciplines.
Ycombe ne sera pas obligé de ne prendre que des 6° Wink
Il aura les classes de 5°, 4° et 3° qui font des EPI sans maths.
Par contre, un élève qui n'a eu que ycombe de la 5° à la 3° ne saura donc jamais comment les maths peuvent contribuer aux EPI (ce qui n'est peut être pas plus mal pour lui) et là il y a un couac : n'est-ce pas contraire à l'air du temps ?

Bien sûr, dès qu'un prof ne participe pas à un EPI, il faut qu'un autre le remplace alors que des volontaires  heu  heu  heu
Et puis pour les services : si un prof délaisse une partie de son horaire "en faveur" d'un collègue qui ferait l'EPI à sa place, sur un trimestre, semestre ou année, ça va être de vrais comptes d'épithicaire pour établir les services !!


Si on peut imaginer des EPI différents selon les classes, difficile d'imaginer que ces EPI ne soient pas dans le même thème car alors comment assurer qu'un élève à l'issue du cycle aura bien eu ces 6 thèmes différents (déjà impossible à garantir en cas de changement d'établissement).

Bon, encore une fois, des interprétations multiples dans lesquelles on s'égare, tellement les explications sont mal fichues.

L'AP si on respecte l'idée de reconstituer des groupes de niveau (en dehors du groupe classe) modulables sur l'année, je me demande si finalement c'est pas plus compliqué que les EPI.

Joker MEN : "La confiance dans les initiatives des équipes pédagogiques et éducatives est une des clés de la réussite"
Autrement dit, on n'a pas vraiment bien réfléchi au bazar mais vous aurez bien des idées lumineuses. Oui : abrogation !

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Babayaga le Mer 16 Sep 2015 - 8:19

Plus ça va, plus ça me désespère. J'ai 15 heures sur mon établissement principal, ça va chuter à 10 l'an prochain avec la réforme. Je sens que je vais avoir le choix entre trois collèges ou des EPI à toutes les sauces.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Not a Panda le Mer 16 Sep 2015 - 8:40

@neo-fit a écrit:Difficile alors de vérifier que l'EPI a reçu son quota (le prof qui doit 1/2h pourrait très bien ne faire 1/4h ou 3/4h sur une séance  ni vu, ni connu…Twisted Evil puisqu'on y travaille le programme : ah mais là je prépare pour l'EPI voyez vous !!).
Ce qui va tenir par les c……, c'est que l'EPI va participer au DNB, impossible à contourner complètement donc.

Cela veut-il dire qu'il y a une note pour l'EPI qui compte pour le DNB ? Qui met cette note ?

Not a Panda
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par neo-fit le Mer 16 Sep 2015 - 8:45

@Not a Panda a écrit:
@neo-fit a écrit:Difficile alors de vérifier que l'EPI a reçu son quota (le prof qui doit 1/2h pourrait très bien ne faire 1/4h ou 3/4h sur une séance  ni vu, ni connu…Twisted Evil puisqu'on y travaille le programme : ah mais là je prépare pour l'EPI voyez vous !!).
Ce qui va tenir par les c……, c'est que l'EPI va participer au DNB, impossible à contourner complètement donc.

Cela veut-il dire qu'il y a une note pour l'EPI qui compte pour le DNB ? Qui met cette note ?

Il faudrait que je retrouve mais je suis sûre d'avoir vu que le DNB nouveau prendrait en compte les EPI.
Pour en savoir plus, patience, il faut attendre la réforme de l'évaluation : annonces à venir.

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par Ilse le Mer 16 Sep 2015 - 8:53

@neo-fit a écrit:
@Not a Panda a écrit:
@neo-fit a écrit:Difficile alors de vérifier que l'EPI a reçu son quota (le prof qui doit 1/2h pourrait très bien ne faire 1/4h ou 3/4h sur une séance  ni vu, ni connu…Twisted Evil puisqu'on y travaille le programme : ah mais là je prépare pour l'EPI voyez vous !!).
Ce qui va tenir par les c……, c'est que l'EPI va participer au DNB, impossible à contourner complètement donc.

Cela veut-il dire qu'il y a une note pour l'EPI qui compte pour le DNB ? Qui met cette note ?

Il faudrait que je retrouve mais je suis sûre d'avoir vu que le DNB nouveau prendrait en compte les EPI.
Pour en savoir plus, patience, il faut attendre la réforme de l'évaluation : annonces à venir.

Moi aussi

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Mer 16 Sep 2015 - 9:06

Attendez là, je ne comprends pas du tout quand vous dites qu'un prof peut vivre sur les EPI d'un autre. Certes, il y a des EPI, mais chaque discipline a un horaire hebdomadaire défini dans le tableau de l'arrêté du 19 mai, non?
A moins que vous ne parliez que du cas des matières vouées à disparaitre, comme le latin? EPI LCA créé pour "faire un peu de latin", et donc moins d'heures de français?

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par gnafron2004 le Mer 16 Sep 2015 - 9:10

C'est un horaire plafond, pas un horaire plancher, et ça change tout...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Mer 16 Sep 2015 - 9:19

@gnafron2004 a écrit:C'est un horaire plafond, pas un horaire plancher, et ça change tout...

Où as-tu vu la mention "horaire plafond"?

Ce n'est le cas que pour les nouveaux horaires de l'option latin. Pour les autres disciplines, il n'est pas question d'horaire plafond.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par neo-fit le Mer 16 Sep 2015 - 9:20

@laMiss a écrit:Attendez là, je ne comprends pas du tout quand vous dites qu'un prof peut vivre sur les EPI d'un autre. Certes, il y a des EPI, mais chaque discipline a un horaire hebdomadaire défini dans le tableau de l'arrêté du 19 mai, non?
A moins que vous ne parliez que du cas des matières vouées à disparaitre, comme le latin? EPI LCA créé pour "faire un peu de latin", et donc moins d'heures de français?
Exemple : 3,5h de maths en 5° réparties en 3h maths avec un profA et 0,5h pendant 1 trimestre pour EPI avec profB, deux autres trimestres 3,5h maths sans EPI avec prof A
Mais je pense que c'est à éviter, l'EPI doit quand même s'articuler avec le programme de la discipline et c'est plus simple de s'articuler avec soi même.

Horaire ni plafond, ni plancher : horaire au ras des pâquerettes oui.

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par laMiss le Mer 16 Sep 2015 - 9:22

Ah oui, tu fais bien de rappeler que ce sont les horaires hebdomadaires par matière, et qu'on peut toujours s'amuser à mettre la classe avec deux profs de la même discipline, ce qui est déjà la cas maintenant, mais plus rarement. C'est vrai.
Mais en quoi y a-t-il vampirisation de B sur A? A doit par ailleurs avoir un service complet de toute façon, non?

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par neo-fit le Mer 16 Sep 2015 - 9:24

Oui, ces échanges ne peuvent que respecter ce que doivent chacun.

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par micaschiste le Mer 16 Sep 2015 - 9:24

@ycombe a écrit:
@aanjali a écrit:
Dans mon cas, je suis avec les 5èmes qui ont le projet "Mont Saint Michel".
Quel dommage d'avoir mis «Mont Saint-Michel» comme titre. Avec Saint Michel tout court, vous auriez pu manger des galettes.

Ils feront des omelettes à la façon de la Mère Poulard ! gouteur
Spoiler:
Excuse-moi toi Tip-Top pour tes frères et soeurs sacrifiés sur l'autel les EPI de la connaissance

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les EPI pour les "volontaires" ? C'est une fable !

Message par gnafron2004 le Mer 16 Sep 2015 - 9:28

Horaire plafond puisque c'est sur cet horaire hebdomadaire que doivent être ponctionnés les EPI (fais le total, dans le tableau, des heures/matières en cycle 4: 26. Sauf qu'il est bien indiqué en bas: total: 22+4 !)

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum