Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
marlene
Niveau 10

hésitations sur un point de vue

par marlene le Lun 14 Sep 2015 - 15:32
Voici le texte:
On était au commencement d'avril, quand les primevères sont écloses; un vent tiède se déroule sur les plates-bandes labourées, et les jardins, comme des femmes, semblent faire leur toilette pour les fêtes de l'été. Par les barreaux de la tonnelle et au-delà tout alentour, on voyait la rivière dans la prairie, où elle dessinait sur l'herbe des sinuosités vagabondes.[...]Au loin, des bestiaux marchaient; on n'entendait ni leurs pas, ni leurs mugissements; et la cloche, sonnant toujours, continuait dans les airs sa lamentation pacifique.
A ce tintement répété, la pensée de la jeune femme s'égarait dans ses vieux souvenirs de jeunesse et de pension. Elle se rappela les grands chandeliers, qui dépassaient sur l'autel les vases pleins de fleurs et le tabernacle à colonnettes.[...]
Flaubert, Madame Bovary.
Si dans le deuxième paragraphe, le point de vue est celui d'Emma (interne), dans le premier, peut-on y voir un point de vue omniscient en pensant que c'est ce que tout le monde peut voir?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum