Lettre ouverte d'un prof d'anglais contractuel à NVB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre ouverte d'un prof d'anglais contractuel à NVB

Message par Celadon le Mar 15 Sep 2015 - 3:54

"Chère Madame,
Non, Non, rassurez vous ! Je ne suis pas l'un de vos fonctionnaires qui va encore se plaindre à propos de ses conditions de travail, son salaire, ses classes surchargées, sa hiérarchie en verticale vertigineuse, ses programmes, ses déplacements en dizaines de km, ses mutations improbables, ses élèves intenables, irrespectueux, sans mentionner des parents parfois autant au-delà ; NON, NON ! C'est bien pire, Je suis un professeur d'anglais contractuel, qui subit tous les avatars susnommés, mais, payé une misère (1425 net par mois), qui souvent doit attendre le virement de son salaire 1 mois en retard et plus, (record à battre, 5 mois à l'ile de la Réunion) ; qui remplace au pied levé un titulaire, dans un collège de Zep, dans un lycée général, technologique, professionnel : qui chaque année fait passer des baccalauréats, des brevets des écoles, des BTS, qui, ne travaille pas toute l'année et reste en moyenne de 3 à 5 mois au chômage par an (allocation d'environ 900 euros), sachant qu'il faut à chaque fois 2 mois pour que les allocations arrivent sur mon compte, et ultime mesquinerie, chaque fois 1 semaine de carence m'est retirée...

Pourtant, chère Ministre, j'estime faire correctement mon travail,
La suite ici :
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-madame-vallaud-171786
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un prof d'anglais contractuel à NVB

Message par Mazuzu le Mar 15 Sep 2015 - 4:18

Un témoignage terrible...
Mais ben peu crédible quand on le lit en entier !

Mazuzu
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum