Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nitescence
Érudit

Stigmatisation d'un élève

par nitescence le Lun 14 Sep 2015 - 23:39
En 1ère STMG, des élèves ont tendance à se moquer d'un autre qui suit sérieusement les cours (au premier rang), qui pose des questions et tente de répondre aux miennes, bref qui s'intéresse au cours...
Je ne sais pas vraiment comment réagir : si je prends sa défense, je crains d'accentuer encore sa stigmatisation et je ne peux pas ne pas réagir. C'est vraiment délicat et le PP est face au même dilemme que moi... Comment feriez-vous ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Stigmatisation d'un élève

par Dimka le Lun 14 Sep 2015 - 23:41
Bonsoir,
Une intervention sur le harcèlement, éventuellement avec quelqu’un extérieur à l’établissement ?

_________________
Spoiler:
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Stigmatisation d'un élève

par Hermione0908 le Mar 15 Sep 2015 - 9:53
Tu en as parlé avec l'élève ? Peut-être que lui pourrait te dire comment il vit la situation et voir avec lui quel pourrait être le plan d'attaque qui lui porterait le moins préjudice.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Stigmatisation d'un élève

par Rendash le Mar 15 Sep 2015 - 14:24
@Hermione0908 a écrit:Tu en as parlé avec l'élève ? Peut-être que lui pourrait te dire comment il vit la situation et voir avec lui quel pourrait être le plan d'attaque qui lui porterait le moins préjudice.


+1.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Stigmatisation d'un élève

par Sphinx le Mar 15 Sep 2015 - 15:23
Pour avoir vécu la même situation étant élève, honnêtement tu ne peux pas y faire grand chose. Ce n'est pas en expliquant frontalement aux gamins qu'ils ont tort que tu les en convaincras, bien au contraire. La seule chose que tu peux faire c'est 1°) en prendre certains à part dans la classe, ceux qui te semblent les moins bêtes, pour essayer de les retourner (histoire de fractionner les groupes et de casser la logique de meute), 2°) prendre l'élève à part pour l'assurer de ton soutien (qu'il ne se sente pas tout seul, c'est important) et éventuellement lui donner quelques billes : un élève qui a du répondant (sans s'énerver, hein !) et qui prend les attaques avec humour, c'est tellement moins drôle à embêter...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Chertea
Niveau 9

Re: Stigmatisation d'un élève

par Chertea le Mar 15 Sep 2015 - 15:56
Dis leur qu'ils rigoleront moins quand ils nettoieront les toilettes du MacDo plus tard.

Ils sont en 1ères, l'école n'est donc plus obligatoire pour eux, pourquoi est-ce qu'ils continuent de venir?


Dernière édition par Chertea le Mar 15 Sep 2015 - 15:57, édité 1 fois
avatar
nitescence
Érudit

Re: Stigmatisation d'un élève

par nitescence le Mar 15 Sep 2015 - 15:56
Merci pour vos conseils. Je vais essayer d'en discuter avec lui, mais il a l'air assez mature et pas trop déstabilisé pour l'instant...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Spartacus
Niveau 8

Re: Stigmatisation d'un élève

par Spartacus le Mar 15 Sep 2015 - 16:47
Intervention HS (j'assume) Wink

Spoiler:
Le mot "stigmatisation" est habituellement employé pour dénoncer un amalgame avec une caractéristique perçue ou présentée comme négative. D'où le caractère infamant de la stigmatisation, car la personne est ainsi dévalorisée par cette association d'idées.

Dans le cas de cet élève, qui est un élève sérieux et appliqué, parler de "stigmatisation" c'est accepter le système de valeurs des persécuteurs.

En réalité il s'agit de harcèlement, ni plus ni moins, et l'élève qui subit injustement des brimades est une victime, non de stigmatisation, mais de persécutions systématiques à cause de sa faiblesse présumée de bon élève qui n'osera pas se défendre ou ne sera pas en mesure de le faire.
Également parce que ses bourreaux savent qu'ils ne risquent pas grand chose... Nuance.

Chaque année j'ai au moins un cas comme celui-là. Plusieurs fois, j'ai dû, en désespoir de cause, conseiller aux parents de mettre leurs enfants dans le privé, dans certains quartiers où ces enfants sérieux ne peuvent être protégés par l'administration et restent livrés à la vindicte de cette haine très ordinaire.
avatar
jonjon71
Habitué du forum

Re: Stigmatisation d'un élève

par jonjon71 le Mar 15 Sep 2015 - 17:06
De quel ordre sont les moqueries ? Les autres élèves se moquent-ils de lui pendant ton cours, devant toi ? Ou bien attendent-ils d'être dehors pour le faire ?

Si un élève prend la parole pendant le cours pour se moquer de son camarade, déjà tu peux lui demander de se taire et lui dire qu'il n'a pas à s'exprimer en classe sans ton autorisation. S'il persiste, il perturbe de façon récurrente et t'empêche de faire cours donc tu le mets à la porte. Avec rapport au CPE/CDE à la clé qui reprend les propos de l'élève.
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Stigmatisation d'un élève

par Provence le Mar 15 Sep 2015 - 19:45
@nitescence a écrit:En 1ère STMG, des élèves ont tendance à se moquer d'un autre qui suit sérieusement les cours (au premier rang), qui pose des questions et tente de répondre aux miennes, bref qui s'intéresse au cours...
Je ne sais pas vraiment comment réagir : si je prends sa défense, je crains d'accentuer encore sa stigmatisation et je ne peux pas ne pas réagir. C'est vraiment délicat et le PP est face au même dilemme que moi... Comment feriez-vous ?
Qui ne dit mot consent.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Stigmatisation d'un élève

par nitescence le Mar 15 Sep 2015 - 19:55
@Provence a écrit:
@nitescence a écrit:En 1ère STMG, des élèves ont tendance à se moquer d'un autre qui suit sérieusement les cours (au premier rang), qui pose des questions et tente de répondre aux miennes, bref qui s'intéresse au cours...
Je ne sais pas vraiment comment réagir : si je prends sa défense, je crains d'accentuer encore sa stigmatisation et je ne peux pas ne pas réagir. C'est vraiment délicat et le PP est face au même dilemme que moi... Comment feriez-vous ?
Qui ne dit mot consent.

Et alors tu dirais quoi ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
nitescence
Érudit

Re: Stigmatisation d'un élève

par nitescence le Mar 15 Sep 2015 - 19:56
@jonjon71 a écrit:De quel ordre sont les moqueries ? Les autres élèves se moquent-ils de lui pendant ton cours, devant toi ? Ou bien attendent-ils d'être dehors pour le faire ?

Si un élève prend la parole pendant le cours pour se moquer de son camarade, déjà tu peux lui demander de se taire et lui dire qu'il n'a pas à s'exprimer en classe sans ton autorisation. S'il persiste, il perturbe de façon récurrente et t'empêche de faire cours donc tu le mets à la porte. Avec rapport au CPE/CDE à la clé qui reprend les propos de l'élève.

C'est en cours et bien sûr c'est ce que je fais : mais je m'attaque à la prise de parole injustifiée...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
jonjon71
Habitué du forum

Re: Stigmatisation d'un élève

par jonjon71 le Mar 15 Sep 2015 - 20:02
@nitescence a écrit:
@jonjon71 a écrit:De quel ordre sont les moqueries ? Les autres élèves se moquent-ils de lui pendant ton cours, devant toi ? Ou bien attendent-ils d'être dehors pour le faire ?

Si un élève prend la parole pendant le cours pour se moquer de son camarade, déjà tu peux lui demander de se taire et lui dire qu'il n'a pas à s'exprimer en classe sans ton autorisation. S'il persiste, il perturbe de façon récurrente et t'empêche de faire cours donc tu le mets à la porte. Avec rapport au CPE/CDE à la clé qui reprend les propos de l'élève.

C'est en cours et bien sûr c'est ce que je fais : mais je m'attaque à la prise de parole injustifiée...

Voilà, quoi qu'il ait à dire, l'élève n'a pas à prendre la parole sans autorisation.
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Stigmatisation d'un élève

par Provence le Mar 15 Sep 2015 - 20:16
@nitescence a écrit:
@Provence a écrit:
@nitescence a écrit:En 1ère STMG, des élèves ont tendance à se moquer d'un autre qui suit sérieusement les cours (au premier rang), qui pose des questions et tente de répondre aux miennes, bref qui s'intéresse au cours...
Je ne sais pas vraiment comment réagir : si je prends sa défense, je crains d'accentuer encore sa stigmatisation et je ne peux pas ne pas réagir. C'est vraiment délicat et le PP est face au même dilemme que moi... Comment feriez-vous ?
Qui ne dit mot consent.

Et alors tu dirais quoi ?

Je ne sais pas: je ne sais pas ce que disent tes élèves.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Stigmatisation d'un élève

par Elyas le Mar 15 Sep 2015 - 20:20
@nitescence a écrit:
@Provence a écrit:
@nitescence a écrit:En 1ère STMG, des élèves ont tendance à se moquer d'un autre qui suit sérieusement les cours (au premier rang), qui pose des questions et tente de répondre aux miennes, bref qui s'intéresse au cours...
Je ne sais pas vraiment comment réagir : si je prends sa défense, je crains d'accentuer encore sa stigmatisation et je ne peux pas ne pas réagir. C'est vraiment délicat et le PP est face au même dilemme que moi... Comment feriez-vous ?
Qui ne dit mot consent.

Et alors tu dirais quoi ?

A la lecture de ton témoignage, cet élève sera stigmatisé toute l'année sauf événement métamorphique comme seule l'adolescence peut en donner. A ta place, je soutiendrai l'élève, il verra qu'une voix s'élève et conteste les remarques blessantes, ce qui peut permettre d'éviter de penser que tout le monde pense comme ça comme nul ne s'élève pour s'opposer aux propos blessants qu'il entend tout le temps. Mais tu en dis trop peu, on ne peut que dire des généralités.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Stigmatisation d'un élève

par Thalia de G le Mar 15 Sep 2015 - 21:32
@Elyas a écrit:
@nitescence a écrit:
@Provence a écrit:
@nitescence a écrit:En 1ère STMG, des élèves ont tendance à se moquer d'un autre qui suit sérieusement les cours (au premier rang), qui pose des questions et tente de répondre aux miennes, bref qui s'intéresse au cours...
Je ne sais pas vraiment comment réagir : si je prends sa défense, je crains d'accentuer encore sa stigmatisation et je ne peux pas ne pas réagir. C'est vraiment délicat et le PP est face au même dilemme que moi... Comment feriez-vous ?
Qui ne dit mot consent.

Et alors tu dirais quoi ?

A la lecture de ton témoignage, cet élève sera stigmatisé toute l'année sauf événement métamorphique comme seule l'adolescence peut en donner. A ta place, je soutiendrai l'élève, il verra qu'une voix s'élève et conteste les remarques blessantes, ce qui peut permettre d'éviter de penser que tout le monde pense comme ça comme nul ne s'élève pour s'opposer aux propos blessants qu'il entend tout le temps. Mais tu en dis trop peu, on ne peut que dire des généralités.
+1 et +1 avec Provence. Tu ne peux faire comme si tu n'avais rien vu. Et même si tu te sens démuni, n'hésite pas à demander conseils et appui auprès des membres de l'équipe péda, du CPE, du cde, de l'infirmière.
Et le message de Spartacus me paraît très juste.
Lenagcn
Niveau 10

Re: Stigmatisation d'un élève

par Lenagcn le Mar 15 Sep 2015 - 22:06
L'EN a produit un document pas mal fait (pour une fois) à propos du harcèlement. Pas de solution toute faite, mais de quoi réfléchir.

http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/wp-content/uploads/2013/11/campagne_agir_contre_le_harcelement_guide_pratique_le_harcelement_entre_eleves1.pdf

Une (psy?) renverse la mécanique de gestion du harcèlement par les adultes; tentative avec Fiston (12 ans à l'époque), il n'a pas réussi à tirer sa flèche, mais d'en inventer à la maison l'a déjà bien regonflé. A tester, vraiment!

https://www.youtube.com/watch?v=iMGLy-juSxw
avatar
livie
Fidèle du forum

Re: Stigmatisation d'un élève

par livie le Mar 15 Sep 2015 - 22:11
Je colle directement. Franchement, je n'ai pas collé souvent l'année dernière (peut-être 4 heures en tout ?) et à chaque fois c'était pour moqueries. C'est quelque chose qui me touche particulièrement.
avatar
Nita
Esprit sacré

Re: Stigmatisation d'un élève

par Nita le Mar 15 Sep 2015 - 22:54
En collège, (et ce n'est pas une mince différence) mes élèves apprennent vite que le contraire d'intello, c'est débilo, et que c'est bien qu'ils aient choisi leur camp.
Après, je n'entends plus rien.


Dernière édition par Nita le Mar 15 Sep 2015 - 23:36, édité 1 fois (Raison : s)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Stigmatisation d'un élève

par Rendash le Mar 15 Sep 2015 - 23:06
@Nita a écrit:mes élèves apprennent vite que le contraire d'intello, c'est débilo, et que c'est bien qu'il aient choisi leur camp.
.


I love you

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
kero
Grand sage

Re: Stigmatisation d'un élève

par kero le Mar 15 Sep 2015 - 23:11
@Rendash a écrit:
@Nita a écrit:mes élèves apprennent vite que le contraire d'intello, c'est débilo, et que c'est bien qu'il aient choisi leur camp.
.


I love you

Oh, j'aime. Carrément. Je vais la ressortir. Very Happy
avatar
Nita
Esprit sacré

Re: Stigmatisation d'un élève

par Nita le Mar 15 Sep 2015 - 23:37
Fais-toi plaisir... mais ajoute le -s que j'ai oublié, ça fera plus joli...

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Stigmatisation d'un élève

par Ronin le Mar 15 Sep 2015 - 23:45
@Lenagcn a écrit:L'EN a produit un document pas mal fait (pour une fois) à propos du harcèlement. Pas de solution toute faite, mais de quoi réfléchir.

http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/wp-content/uploads/2013/11/campagne_agir_contre_le_harcelement_guide_pratique_le_harcelement_entre_eleves1.pdf

Une (psy?) renverse la mécanique de gestion du harcèlement par les adultes; tentative avec Fiston (12 ans à l'époque), il n'a pas réussi à tirer sa flèche, mais d'en inventer à la maison l'a déjà bien regonflé. A tester, vraiment!

https://www.youtube.com/watch?v=iMGLy-juSxw

C'est pas l'EN qu'a rédigé ( jme disais aussi ) Razz

_________________
avatar
florestan
Grand sage

Re: Stigmatisation d'un élève

par florestan le Mer 16 Sep 2015 - 7:55
@Lenagcn a écrit:L'EN a produit un document pas mal fait (pour une fois) à propos du harcèlement. Pas de solution toute faite, mais de quoi réfléchir.

http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/wp-content/uploads/2013/11/campagne_agir_contre_le_harcelement_guide_pratique_le_harcelement_entre_eleves1.pdf

Une (psy?) renverse la mécanique de gestion du harcèlement par les adultes; tentative avec Fiston (12 ans à l'époque), il n'a pas réussi à tirer sa flèche, mais d'en inventer à la maison l'a déjà bien regonflé. A tester, vraiment!

https://www.youtube.com/watch?v=iMGLy-juSxw


Très très intéressante cette video!
Chertea
Niveau 9

Re: Stigmatisation d'un élève

par Chertea le Mer 16 Sep 2015 - 16:15
@Nita a écrit:En collège, (et ce n'est pas une mince différence) mes élèves apprennent vite que le contraire d'intello, c'est débilo, et que c'est bien qu'ils aient choisi leur camp.
Après, je n'entends plus rien.

pas mal du tout!
Contenu sponsorisé

Re: Stigmatisation d'un élève

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum