Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par ycombe le Mar 15 Sep 2015 - 22:31

@MUTIS a écrit:"Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"...

Ils ont retiré leurs programmes et leur réforme ineptes ?

topela

Ça doit être ce qu'il appelle les critiques des polémistes professionnels.

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par kero le Mar 15 Sep 2015 - 23:36

Oui, enfin, si on considère que parmi les polémistes professionnels, il y a des gens comme Zemmour, qui croit avoir son mot à dire sur les programmes d'histoire (alors que ... Non.) et qui aimerait nous entendre réciter la liste des rois de France, je préfère en effet qu'ils n'en aient pas tenu compte. À choisir, je préfère Nora, qui est un historien et qui sait de quoi il parle.

Car une chose est vraie aussi, dans l'ensemble des réactions que les nouveaux programmes ont suscité, il y avait des choses à entendre, mais aussi beaucoup de choses à mettre de côté. Un n'importe quoi délirant.

Après, resterait à savoir, évidemment, qui est visé sous l'étiquette de "polémiste". Sorte de zone fourre-tout dans laquelle, comme celle des pseudoz'intellectuels, on peut mettre qui on a envie, selon sa propre sensibilité.

Quant au fait de traduire d'entrée de jeu "nous avons travaillé pendant les vacances" par "les profs ne sont que des feignasses qui n'en foutent pas une", ça me semble aller vite en besogne.

Après, je comprends les réactions. J'essaye de mobiliser les profs (de mon nouveau bahut où je suis arrivé il y a deux semaines, autant dire que je ne suis pas en position d'y aller comme un grand malade) contre cette saloperie de réforme à venir, et j'ai bien envie de gueuler contre tout.

Mais là, quand même, certaines réactions me semblent excessives.

Kero, qui n'est jamais d'accord avec personne.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par PauvreYorick le Mar 15 Sep 2015 - 23:45

Disons que « nous avons travaillé durant les vacances » n'est pas un titre de gloire. On espère bien que, pour quelque chose d'aussi important que les programmes, ils n'ont pas fait ça entre deux beuveries à Ibiza. À la limite, la phrase accuse juste un calendrier trop serré qui impose hâte et précipitation, mais je ne suis pas sûr que ce soit dans ce sens qu'elle a été prononcée.

Sinon, d'accord sur la remarque sur le flou de la catégorie de « polémistes professionnels » (et évidemment sur le cas de cet ignorant de Zemmour).

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par kero le Mar 15 Sep 2015 - 23:46

@PauvreYorick a écrit:Disons que « nous avons travaillé durant les vacances » n'est pas un titre de gloire. On espère bien que, pour quelque chose d'aussi important que les programmes, ils n'ont pas fait ça entre deux beuveries à Ibiza. À la limite, la phrase accuse juste un calendrier trop serré qui impose hâte et précipitation, mais je ne suis pas sûr que ce soit dans ce sens qu'elle a été prononcée.

Probablement pas.

Mais je ne pense pas non plus que ce fut une manière de sous-entendre que nous sommes des glandus.

Quant au fait que ça ne fait que mettre en lumière que tout, dans les réformes/refontes en cours, est précipité, alors là: aucun doute.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par PauvreYorick le Mar 15 Sep 2015 - 23:50

Moi non plus, je ne pense pas qu'il y ait d'implicite insultant. Enfin je me refuse à le croire.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par Ronin le Mar 15 Sep 2015 - 23:53

Pourquoi tu le refuses ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par kero le Mar 15 Sep 2015 - 23:56

Pourquoi supposer d'entrée de jeu une interprétation négative d'une phrase dont rien, en soit, ne suggère, même de loin, qu'elle doive être interprétée de cette manière ?

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par thierryK le Mar 15 Sep 2015 - 23:56

@Esméralda a écrit:"Les professeurs de français s’inquiétaient de ne voir aucune référence littéraire…
Dans la nouvelle version, nous indiquons des références à la culture littéraire, dès le CM2. Nous n’avons pas été jusqu’à lister des œuvres. Car ce n’est pas le rôle du CSP, cela reviendrait à nier la liberté pédagogique des enseignants. Mais nous avons renforcé les liens entre les thèmes, les genres et les périodes littéraires. Nous posons des balises pour les professeurs. Si on prend par exemple le thème de l’amour en 4e, nous indiquons qu’il doit être abordé avec des textes poétiques allant de la période antique au 19e siècle, avec une pièce de théâtre du 17e siècle - les enseignants choisiront sans doute les comédies de Molière qui plaisent aux élèves - et, s’il reste du temps, avec une série ou une œuvre audiovisuelle."

C'est quand même grave de choisir les comédies de Molière "parce qu'elles plaisent aux élèves" ! D'une part, Molière n'est pas un auteur facile à faire apprécier, d'autre part, on a l'impression que la valeur littéraire du texte n'a plus aucune importance.

Ne pas donner de référence, même indicative, au nom de la liberté pédagogique (par ailleurs bafouée allègrement), c'est aussi comique. Le programme de maths, au moins, est défini correctement (même si on peut le critiquer).

thierryK
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par PauvreYorick le Mar 15 Sep 2015 - 23:58

@Ronin a écrit:Pourquoi tu le refuses ?
J'essaie d'éviter tout ce qui ressemble de près ou de loin à un procès d'intention, au risque de me tromper. Et là, je n'ai pas l'impression de prendre un gros risque : ça ressemble à un propos qui dit exactement ce qu'il veut dire (il répond à une question sur le retard : il répond qu'ils ont fait le maximum).

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par Ronin le Mer 16 Sep 2015 - 0:04

Je comprends.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes scolaires : "Nous avons tenu compte des critiques, même les plus sévères"

Message par neo-fit le Mer 16 Sep 2015 - 8:17

En même temps, ayant été saisis en juin ou juillet (je sais plus) avec copie à rendre en septembre, on s'en doute bien qu'ils ont travaillé pendant les vacances… des autres… parce que eux, ils avaient posé des congés ?
C'est un peu inutile comme phrase non, c'est pour apitoyer ?
Et puis, c'est comme ça, quand on fait pas bien le boulot du 1er coup, faut le refaire, vacances ou pas !

PS @ThierryK, je ne crois pas qu'on puisse dire que le programme de maths était "bien défini" et il était très critiquable, en effet. J'attends avec impatience de voir ce qui aura changé (je parie sur pas grand chose, voire rien).

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum