Les universités confrontées à l’explosion du nombre d’étudiants.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les universités confrontées à l’explosion du nombre d’étudiants.

Message par Iphigénie le Mer 23 Sep 2015 - 9:27

HS sur le titre du fil

Pourtant j'ai entendu l'autre jour à la radio le secrétaire d'état aux universités qui trouvaient qu'on n'avait pas encore assez ouvert les universités, qu'il fallait que "comme en Allemagne" il n'y ait plus aucune barrière à l'entrée à l'université de son choix, sans sélection, "car la sélection était faite par le bac". A la question du journaliste sur la valeur du bac, il a répondu que c'était loin d'être vrai qu'on donnait le bac aujourd'hui, qu'il y avait encore trop d'élèves qui ne l'avaient pas.
Bref...
fin du HS

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les universités confrontées à l’explosion du nombre d’étudiants.

Message par Edgar le Mer 23 Sep 2015 - 9:31

@ysabel a écrit:Quand je vois qu'on a eu 95% de réussite au bac des STMG cette année, quand on connaît les gamins...
Une infime partie a pu aller en BTS, les autres, à la fac...
Je ris jaune.

Cette bêtise des statistiques ne satisfait que les chefs d'établissement et les politiques. Aucun vrai professeur en exercice ne se réjouit de ces chiffres en inflation permanente quand on sait que le seul vrai moyen utilisé pour faire monter les scores est de baisser la barre sans arrêt? quitte à carrément la poser par terre pour être sur que le dernier passe aussi. Le contrôle continu est le levier le plus facile à manipuler, pour faire en sorte que les élèves aient tant de points d'avance qu'il faudrait être un débile moyen ou être absent pour réussir à rater son DNB ou son bac. Et depuis que j'ai des cours en fac, je me rends compte que c'est exactement pareil : j'ai de (très gentils) clampins dans certains de mes cours dont je sais déjà qu'ils n'ont pas de niveau cohérent dans le domaine dont ils vont pourtant finir diplômés : mais c'est peut-être un problème inhérent aux sciences humaines-lettres, sciences molles...

Je pense que l'école et la fac se tirent une balle dans le pied car j'attends que des familles se tournent vers des formations alternatives exigeantes avec un vrai label qualité et de vrais qualifs en sorties..


Dernière édition par Edgar le Mer 23 Sep 2015 - 13:58, édité 1 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les universités confrontées à l’explosion du nombre d’étudiants.

Message par Samuel DM le Mer 23 Sep 2015 - 11:13

Comment faites-vous pour les M2R ?

Samuel DM
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum