Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Touche pas à ma SEGPA le Dim 20 Sep 2015 - 20:20

@palomita a écrit:Pour ma part, je pense que ce sont toutes les LV qui seront touchées à terme . Dans mon établissement," l'offre " a été" réduite de manière draconienne depuis une dizaine d'années.
On y proposait auparavant du portugais ( LV1, LV2, LV3) , du russe ( LV1, LV2, LV3) ; ils ont profité des départs à la retraite des titulaires pour supprimer le portugais en tant que matière ; le prof de portugais en est réduit à organiser des ateliers de portugais entre midi et deux et complète son service avec du FLE et autres bricoles . Pour le russe, le poste a été remplacé par un BMP .L'allemand était proposé auparavant en LV1,LV2 et LV3 ; ils ont supprimé la LV3 . Heureusement, il existe la classe européenne et la section Abibac . En espagnol, on a perdu la LV3 .
 Je pense qu'en réalité, l'enseignement des langues coûte trop cher pour ceux qui nous gouvernent . Et dans quelques temps, on se demandera sûrement s'il est vraiment nécessaire que tous les élèves fassent une LV2 .Je rappelle qu' à une époque, la LV2 était obligatoire dans certaines filières seulement ( ailleurs, c'était une option) , et que dans d'autres pays , c'est toujours une option non obligatoire, en concurrence avec d'autres options .

Tu sais, sur ce forum, on trouve déjà des profs qui remettent en question l'utilité de la LV2... TU as raison, c'est pour très bientôt, la disparition.

Touche pas à ma SEGPA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par florestan le Dim 20 Sep 2015 - 20:21

Une collègue de quoi LaMiss. Qu'est-ce qu'elle envisage de faire?
Elle est au moins en DNL, ou elle est germanophone?

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Presse-purée le Dim 20 Sep 2015 - 20:22

En gros, soit on laisse comme cela et effectivement, de nombreux postes sautent, soit consigne sera donnée aux établissements qui ont de l'Allemand et un prof d'allemand d'ouvrir deux groupes de LV2. Et alors, ce seront les élèves qui n'auront pas le choix.

Ils ont vraiment fait cela sur un coin de table après avoir lu une interview de Dubet...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par auléric le Dim 20 Sep 2015 - 21:05

Botchan a écrit:Et en plus ils vont commencer dès le CP. Un formateur des ex IUFM m'a dit sans rire que grâce à l'anglais au primaire, les élèves auraient un niveau de Terminale L à la fin de la classe de Troisième. Quant à nos collègues qui font de la DNL, je ne leur jette pas la pierre et les félicite de leur travail mais leur niveau en anglais n'est pas toujours extraordinaire.

mouahmouahmouah c'est des grands comiques tes formateurs IUFM (non sérieusement on bidouille, mais je doute que ce soit vraiment profitable à tous et pas seulement à ceux qui auraient de toute façon eu des facilités en 6ème)

@Ronin a écrit:En CP ça fait déjà un moment que nous sévissons. Et avec nos 20 heures de formation vous imaginez bien l'excellence de la formation des petits yesyes  i am spiking like the president Chirac cheers
oh Chirac çà va encore, çà aurait pu être Mitterrand Wink

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par KinetteKinette le Lun 21 Sep 2015 - 1:48

@florestan a écrit:
@laMiss a écrit:
@Adri a écrit:pour les LV : diminution progressive des horaires puisque le temps d'exposition à la langue est "augmenté" si d'autres profs disent 3 mots en anglais, en espagnol ou en allemand, etc. pendant leur cours.

Oui, certains manuels de sciences ont déjà des exercices en anglais.

Mais quel entubage, il y a des gens qui vont gober ça! On n'est pas près de rattraper le niveau des scandinaves, néerlandais et allemands en anglais je vous dit. Une langue on se plonge dedans.
Quand on voit le niveau de nos politiques pour les langues étrangères, on comprend pourquoi on va droit dans le mur.

C'est quand même incroyable pour un pays aussi touristique que la France de n'être pas foutu d'avoir un enseignement correct des langues (on passe à l'étranger au mieux pour des couillons, au pire pour des abrutis qui pensent que leur langue est la seule valable).
Franchement, quand dans un congrès un interlocuteur vous dit que vous parlez bien anglais... pour une française, vous vous demandez si c'est un compliment ou bien de l'ironie (et ça m'est arrivé plusieurs fois).

K

_________________
Spoiler:

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Caspar Goodwood le Mar 22 Sep 2015 - 21:16

Mon collègue d'italien fait des cours "en distanciel" (c'est le jargon) et ne voit ses élèves qu'ne fois par quinzaine, le reste du temps il doit leur prévoir des activités sur ordinateur à faire au cdi, il paraît que c'est un enseignement "pilote", d'après les supérieurs en tout genre. cafe

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par CarmenLR le Mar 22 Sep 2015 - 21:21

Les élèves suivent le cours depuis l'établissement ? Qui est donc équipé pour la visioconférence ? Wu'en pense le collègue ? Le contact svec la classe ne lui manque pas ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Charivari le Mar 22 Sep 2015 - 21:29

Ouah, on touche le fond là avec les cours en distanciel...

_________________
2016: réforme NVB...j ai été upgradee: en plus des cours d allemand, je fais de l AP en anglais, après tout c est presque pareil... Evil or Very Mad
2015: enfin un poste fixe!!!  cheers
2006-2015: TZR

Charivari
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Caspar Goodwood le Mar 22 Sep 2015 - 21:36

@CarmenLR a écrit:Les élèves suivent le cours depuis l'établissement ? Qui est donc équipé pour la visioconférence ? Wu'en pense le collègue ? Le contact svec la classe ne lui manque pas ?

Le deuxième établissement doit se trouver à 500 mètres du premier donc ce n'est pas vraiment un problème de distance. Pas de visioconférence mais il doit préparer des activités que les élèves font au cdi. Je ne sais pas si les élèves lui manquent ou pas mais on ne lui a pas trop donné le choix.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par CarmenLR le Mar 22 Sep 2015 - 21:41

Je ne comprends pas la logique de la chose si les établissements sont à 500 mètres de distance. Il n'y a pas de gain financier pour l'établissement et pédagogiquement, c'est... inepte. Quelle est la raison invoquée pour mettre en place ce système ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Irisse le Mar 22 Sep 2015 - 21:48

C'est amusant je disais justement en plaisantant a mon collegue d'italien qui n'en peut plus du partage de son service entre etablissements et a du s'arreter que ce genre de dispositif serait bien pour lui. Les cours par correspondance c'est pas mieux

Irisse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par RogerMartin le Mar 22 Sep 2015 - 21:52

@gauvain31 a écrit:
@RogerMartin a écrit:Il faut se battre, sinon l'allemand va devenir une langue niche comme le russe -- sauf peut-être dans les régions frontalières. Quand Allègre s'est fait le russe, les collègues ont été forcés de changer de matière ou d'accepter des postes de documentaliste. Une de mes amies d'amies avait exigé une formation de PE de maternelle (à quelques années de la retraite) pour faire ch** le plus possible. Elle l'a obtenue puis un poste, et elle s'est trouvée satisfaite, mais quel gâchis global.
Je ne veux pas voir ça une deuxième fois. Hors de question.

langue niche comme le russe  ; c'est intéressant ça , comment Allègre s'y est-il pris à l'époque?

Eh bien en ne permettant pas aux élèves de préciser qu'ils voulaient faire du russe en 6e pour assécher le vivier des LV1 (à Paris je connais un collège dans le 15e où c'est aujourd'hui possible, je ne sais pas s'il y en a beaucoup d'autres, alors qu'il y avait au moins 4 collèges du 15e où c'était possible quand j'étais môme) + en refusant de maintenir les heures même titulaire  en deçà de seuils élevés: il ne fallait que des classes complètes de russisants. A la moindre baisse d'effectifs en LV2 on sucrait la 4e, ce qui fait que l'année suivante le collègue devait trouver ailleurs un nouveau complément de service, etc.
Pour une évolution des choix de LV entre environ 1991 et 2003, je n'ai trouvé que:
(1) Des évolutions contrastées selon les langues

- L'évolution la plus préoccupante concerne l'érosion continue des effectifs d'allemand. La langue de Goethe n'est choisie que par moins de 9 % des collégiens en LV1, 13% en LV2 ; dans les lycées d'enseignement général et technologique, ils sont 10 % à l'étudier en LV1, à peine 20 % en LV2, alors qu'ils étaient 13,5% et 29 % en 1995 ; dans le second cycle professionnel, seuls 13 % étudient l'allemand en LV2, contre 17% en 1995 ;

- Si l'italien résiste à la pression hispanisante, avec des effectifs en hausse légère depuis 5 ans, cette augmentation se concentre sur un nombre limité d'académies du Sud-est (Grenoble notamment), celles où la langue est déjà fortement présente ;

- En outre, la situation du russe s'est particulièrement dégradée, même si elle reste la 5ème langue étudiée, très loin derrière l'italien : en 10 ans, cette langue a perdu 54 % de ses effectifs (26 795 élèves en 1990-91). Paradoxe alors même que le pays s'ouvre sur l'Europe, que les demandes de contacts et d'échanges scolaires avec la France en particulier sont nombreux, et que l'Europe se prolonge à l'Est...

Si la rentrée 2001 (- 1,8 %) a marqué un temps d'arrêt dans un mouvement de baisse qui subissait ces dernières années une accélération très préoccupante (- 6 % en 1998, - 7 % en 1999, - 8 % en 2000), la baisse des effectifs se poursuit, principalement en LV2 et LV3 dont les sections, plus nombreuses et plus disséminées que celles de LV1, atteignent souvent le seuil critique de fermeture : plus de la moitié des sections de LV2 ont été fermées dans l'académie de Paris à la seule rentrée 1999.  
...

http://www.senat.fr/rap/r03-063/r03-0631.html

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par dandelion le Mar 22 Sep 2015 - 22:06

@KinetteKinette a écrit:
@florestan a écrit:
@laMiss a écrit:
@Adri a écrit:pour les LV : diminution progressive des horaires puisque le temps d'exposition à la langue est "augmenté" si d'autres profs disent 3 mots en anglais, en espagnol ou en allemand, etc. pendant leur cours.

Oui, certains manuels de sciences ont déjà des exercices en anglais.

Mais quel entubage, il y a des gens qui vont gober ça! On n'est pas près de rattraper le niveau des scandinaves, néerlandais et allemands en anglais je vous dit. Une langue on se plonge dedans.
Quand on voit le niveau de nos politiques pour les langues étrangères, on comprend pourquoi on va droit dans le mur.

C'est quand même incroyable pour un pays aussi touristique que la France de n'être pas foutu d'avoir un enseignement correct des langues (on passe à l'étranger au mieux pour des couillons, au pire pour des abrutis qui pensent que leur langue est la seule valable).
Franchement, quand dans un congrès un interlocuteur vous dit que vous parlez bien anglais... pour une française, vous vous demandez si c'est un compliment ou bien de l'ironie (et ça m'est arrivé plusieurs fois).

K
Oui, bon, on dit ça aussi à beaucoup de Français, c'est un peu comme les Anglais qui ne savent pas cuisiner, ce n'est souvent pas si vrai que ça (pour le 'tout-bouilli/ sauce à la menthe' on risque d'être déçu par exemple). En école d'ingé, j'avais une moitié d'élèves qui avaient le niveau B2 en entrant à l'école, et comme ils étaient nombreux à effectuer des stages à l'étranger, ils sortaient quand même avec un bon niveau. Pour ceux qui avaient fait des sections euro, ils entraient avec un très bon niveau, et sortaient avec un niveau excellent.
Pour le russe, c'est vraiment dommage, j'ai eu des copains qui en avaient fait à l'école et avaient continué à la fac, et le parlaient très bien.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par KinetteKinette le Mer 23 Sep 2015 - 16:17

Je ne suis pas certaine que ça ne relève que du cliché (pour les français).
En fac de sciences on avait seulement quelques heures d'anglais, réparties seulement sur un semestre (la première année au premier semestre, la seconde au second... donc une année sans anglais). Une année, j'ai eu une prof complètement à l'ouest en plus (elle enseignait la grammaire en fac de lettres... elle avait un accent français qui me gratouillait les oreilles, et nous a une fois fait un coup incroyable: elle lisait un article de journal, où en dessous d'une image il y avait la légende de l'image. Au-dessous et au-dessus de l'image il y avait du texte. Elle nous a lu le bloc de texte au-dessus, puis la légende de l'image, puis la suite de l'article (et tous les étudiants qui pionçaient dans la salle n'y ont vu que du feu). En gros, elle ne faisait pas attention au sens de ce qu'elle lisait.

Et je passe sur le niveau d'anglais des chercheurs français, que l'on voit souvent rester entre eux sur les congrès alors que les autres chercheurs se mêlent et papotent en anglais (anglais international...).

OK, peut-être que les écoles d'ingé relèvent le niveau, mais je ne pense pas que ce soit grâce au collège et au lycée...
K

_________________
Spoiler:

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Caspar Goodwood le Mer 23 Sep 2015 - 20:26

Tu eu une prof nulle, ce sont des choses qui arrivent, et sinon, si je comprends bien le sens de ta dernière phrase, tous les profs de langues des collègues et lycées sont nuls aussi et seules les écoles d'ingé relèvent le niveau, eh bien merci beaucoup!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Sulfolobus le Mer 23 Sep 2015 - 22:49

Botchan a écrit:si je comprends bien le sens de ta dernière phrase, tous les profs de langues des collègues et lycées sont nuls aussi et seules les écoles d'ingé relèvent le niveau, eh bien merci beaucoup!
Je pense que vous avez mal compris. En tout cas, ce n'est pas comme ça que je comprends le message de Kinette.

Par contre, j'appuie son constat : au moins dans le monde de la recherche, les français ont la réputation d'être mauvais en anglais (j'ai aussi connu le "tu parles bien anglais...pour une française"). Et je dois dire que de mon expérience on ne vole pas notre réputation. Alors certes on n'est pas les seuls, mais ce genre d'argument ne me convainc pas.

Je plussoie aussi la trop faible importance donnée à l'anglais dans les formations scientifiques du supérieur (et du secondaire).

Sulfolobus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Caspar Goodwood le Mer 23 Sep 2015 - 22:56

J'ai peut-être mal compris alors mais come je l'ai dit sur de nombreux fils, les Français ne font pas, pour des raisons culturelles entre autres, l'effort d'apprendre les langues étrangères. Il n'empêche que les professeurs de langue dont je fais partie font de leur mieux, et que nous avons aussi des élèves qui se débrouillent fort bien et peuvent tenir une conversation en anglais/allemand/italien etc sans avoir à rougir.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par KinetteKinette le Jeu 24 Sep 2015 - 1:01

Botchan a écrit:Tu eu une prof nulle, ce sont des choses qui arrivent, et sinon, si je comprends bien le sens de ta dernière phrase, tous les profs de langues des collègues et lycées sont nuls aussi et seules les écoles d'ingé relèvent le niveau, eh bien merci beaucoup!

Non non non, là tu ne m'as pas comprise.
J'ai eu de super profs au collège et au lycée! Heureusement...
Mais les réformes successives, le peu d'heures de langues que l'on a, ceci ajouté au peu d'intérêt que beaucoup ont pour les langues en France, ça ne permet pas à beaucoup d'élèves d'atteindre un niveau de langues correct (de plus, une mauvaise maîtrise du français handicape pas mal d'élèves pour l'apprentissage d'une langue étrangère). Mon explication sur la fac (de sciences) où j'ai étudié était là juste pour dire que dans le supérieur ce n'est pas beaucoup mieux (les prépas et écoles d'ingénieurs sont mieux loties de ce côté).

J'ai eu l'occasion d'enseigner à des étudiants allemands: aucun problème avec eux pour passer en anglais quand mon allemand accrochait (un truc inimaginable avec des étudiants français de même niveau).

K
PS: et en plus on fiche les classes euro et bilangue à la poubelle...

_________________
Spoiler:

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par CarmenLR le Jeu 24 Sep 2015 - 7:51

L'allemand et l'anglais sont des langues cousines, donc, oui, les germanophoned ont bien plus de facilités avec l'anglais que les francophones.

Tout candidat à un M2 en France doit valider un niveau B2, et fait donc, d'une manière ou d'une autre, de l'anglais...

Ah oui, dans les écoles d'ingénieurs, on trouve les bons élèves drainés par les prépas... Pour moi, il y a comme un lien...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Caspar Goodwood le Jeu 24 Sep 2015 - 9:37

Tu as raison pour le lien entre l'allemand et l'anglais (de même qu'il est plus facile pour nous d'apprendre l'espagnol ou l'italien, qui nous sont proches). De toute façon à force de répéter "les Français sont nuls en langues" ça devient une espèce de prophétie auto-réalisatrice et une excuse (pour les élèves et leurs parents) pour ne rien faire.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Rendash le Jeu 24 Sep 2015 - 10:02

Ouais, enfin faut voir le niveau, même en M2... je lis et écris plutôt pas trop mal l'anglais et l'allemand parce que j'y ai été confronté dans mes recherches, je comprends pas trop mal l'anglais bikoz séries et films, mais si vous voulez prendre un fou rire (ou un infarctus), écoutez moi parler :p

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par florestan le Jeu 24 Sep 2015 - 10:07

Les allemands ont quatre "heures" (séances) d'anglais de la sixième à la terminale, ça fait une sacrée différence! Ca plus la proximité de la langue...
Et sinon mes meilleurs élèves sont bien entendu issus de bilangues et/ ou en section euro. Bref, ça ne va pas s'améliorer.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Sulfolobus le Jeu 24 Sep 2015 - 10:49

@KinetteKinette a écrit:(les prépas et écoles d'ingénieurs sont mieux loties de ce côté).
Ou pas.
En prépa scientifique c'est deux heures hebdomadaires à 48 sur des exercices...pas très utiles aux scientifiques (thème et version littéraire, commentaire d'articles de journaux (mais sans programme, allant des questions qui touchent à la sciences à la politique de Dilma Roussef au Brésil: allez dire un truc intelligent sur la politique de Dilma Roussef au Brésil sans formation...)...
Bref, tout élève de prépa scientifique sait que l'anglais en prépa ça ne sert à rien et que c'est une perte de temps pour la maitrise de la langue.

En école, par contre, là oui. Mille fois oui.

@CarmenLR a écrit:Tout candidat à un M2 en France doit valider un niveau B2, et fait donc, d'une manière ou d'une autre, de l'anglais...
B1.
Ils ont abandonné le B2.

Par contre, je crois que c'est au moins B2 dans les écoles d'ingénieurs (et je me demande si c'est pas passé au C1 récemment).

Ah oui, dans les écoles d'ingénieurs, on trouve les bons élèves drainés par les prépas... Pour moi, il y a comme un lien...
Pas forcément les bons élèves en anglais cependant. Les langues pour entrer et réussir sa prépa scientifique, c'est vraiment pas indispensable.

Je pense surtout que la différence se fait par les petits groupes, le nombre d'heures de cours, l'importance du travail en dehors du cours d'anglais (en plus des devoirs donnés par les profs d'anglais, les articles de sciences sont en anglais, beaucoup de confs sont en anglais, un certain nombre de rapports sont à rendre en anglais, les présentations orales sont souvent à faire en anglais, un certain nombre d'étudiants sont non-francophones....), l'importance de l'anglais pour valider son diplôme (ça motive à travailler), l'incitation à partir à l'étranger, la grande diversité de formation (on ne peut que trouver chaussure à son pied), l'importance du niveau d'anglais pour trouver un stage/boulot...

Sulfolobus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par dandelion le Jeu 24 Sep 2015 - 11:14

Sans compter les excellents profs d'anglais qui remettent à niveau les élèves arrivant avec un petit niveau A2 Wink . Mais comme indiqué plus haut, j'avais tout de même beaucoup d'élèves qui arrivaient avec un niveau très correct, il y a quand même beaucoup de collègues et d'élèves qui font du bon travail. Je constate aussi qu'il y a beaucoup de Français qui parviennent à se débrouiller en anglais (et, par expérience, quand on arrête de pratiquer une langue, on la perd très rapidement). Le système n'est pas parfait, mais franchement les enseignants français n'ont pas à rougir de leurs résultats en anglais. Là où je vis il y a des groupes plus restreints (je dirais 30% d'élèves en moins), plus de moyens, je ne trouve pas pour autant les élèves meilleurs (c'est une expérience forcément limitée, mais je me fais souvent la réflexion que le prof français, avec ses souvent presque deux cent élèves, sa maîtrise de la mise en page qui permet de faire le moins de photocopies possibles, ses contraintes administratives, tout ça pour un salaire pas reluisant, a quand même bien du mérite).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par archeboc le Jeu 24 Sep 2015 - 15:12

@Sulfolobus a écrit:
@KinetteKinette a écrit:(les prépas et écoles d'ingénieurs sont mieux loties de ce côté).
Bref, tout élève de prépa scientifique sait que l'anglais en prépa ça ne sert à rien et que c'est une perte de temps pour la maitrise de la langue.

J'ai commencé à vraiment faire de l'allemand (ma LV1) en prépa.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs d'allemand en 2016 ? Silence. Les médecins sont prêts. Ecole primaire ou autre discipline pour compléter le service (p.12)

Message par Sulfolobus le Ven 25 Sep 2015 - 13:32

Si j'étais de mauvaise fois, je dirais que je parlais de l'anglais. Wink

(après mauvaise fois relative, je doute que vous ayez connu les cours de lV1 allemand à 48 comme c'est classique en anglais et le nombre d'étudiants et leur motivation change beaucoup de choses).

Mais de bonne fois, je répondrais qu'il y a des exceptions et que c'est heureux.

Sulfolobus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum