Je suis déjà à bout

Page 3 sur 44 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 23 ... 44  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par MelanieSLB le Ven 18 Sep 2015 - 18:25

@Mlle_Andromede a écrit:
Sinon, je voulais savoir une petite chose: hier, l'un des perturbateurs (que j'ai d'ailleurs exclu) m'a dit qu'il n'avait pas de classeur alors que j'avais demandé à tout le monde de s'en procurer un pour le cours (autre recommandation de mon tuteur). Lorsque je lui ai demandé de s'en procurer un, il s'est montré particulièrement insolent en faisant un "Ah!" moqueur et en haussant les épaules, on aurait dit qu'il me prenait vraiment pour une débile (j'ignore comment traduire au mieux la réaction qu'il a eue, mais elle était vraiment déplacée). J'ai été déstabilisée par sa réaction et je me suis donc rattrapée au mieux en lui disant qu'il pouvait garder le trieur qu'il avait actuellement (je me suis dit qu'il n'avait peut-être pas les moyens de s'acheter un classeur...). Qu'en pensez-vous?

Sans vouloir t'offenser, je pense que tu t'es tiré une balle dans le pied. Tu as des exigences, elles n'ont pas à varier parce qu'un petit se montre arrogant/méprisant ou je ne sais quoi. As-tu dit cela de telle façon qu'on pouvait comprendre pour ce cours-ci ou lui as-tu clairement dit que c'était pour l'année? Si c'est le 2e cas, tu vas avoir un tas de gamins (voire de parents si les parents sont pénibles là où tu es) venir te demander pourquoi machin a un traitement de faveur, et pourquoi eux n'auraient pas le droit aussi au trieur parce que leurs sacs sont lourds et leurs dos fragiles.
Deux règles à respecter absolument:
- être juste (pas de traitement de faveur à qui que ce soit)
- connaître ses exigences, être convaincu de leur bienfondé, et du coup, les appliquer sans vaciller.

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par lisette83 le Ven 18 Sep 2015 - 18:33

@CotPouletCot a écrit:Comme je l'ai dit ailleurs, avec une classe assez anarchique, j'avais adoptée le mauvais caractère dès l'escalier. Ce n'était pas difficile, avec toute l'énergie négative à convertir qu'ils octroyaient. La mauvaise humeur rend réactif, quand il s'agit de sanctionner. Assis dans le couloir > avertissement, bavardage chuchoté en cours > punition de rédaction à oraliser au cours suivant (ça, ça les calme), pas son matériel > direction permanence. Tous ces petits détails qui, dans une classe normale, ne posent pas tant de problèmes que ça, ont vite été réglés dans une classe où ils étaient amplifiés à l'extrême par le tirage de gueule intensif, les réponses sèches.

Alors oui, c'est terrible, c'est violent, c'est même méchant, mais au bout de quelques séances, ils connaissent le regard "mauvaise humeur" et on peut se détendre un peu, et l'adopter quand on a besoin.
La plupart des établissements ne permettent pas l'exclusion pour oubli de matériel.

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par aposiopèse le Ven 18 Sep 2015 - 18:55

L'année où j'étais stagiaire, les élèves ont essayé de me pousser à bout car ils ont vite compris que c'était mon année de stage. Si un collègue mettait un mot dans le carnet pour bavardage, ça les calmait. Si c'était moi, ça n'avait pas d'effet à part de pousser la classe à me huer... bref, une année difficile !

Un des trucs qui m'a empêchée d'asseoir mon autorité : j'étais réticente à punir au début. La première fois que j'ai mis une heure de colle, je m'en suis voulu toute la soirée, en pensant à cette pauvre élève. Je pense que les élèves l'ont senti et en ont joué (si ça peut te rassurer, à la fin, je collais ou excluais sans état d'âme !)

Autre truc que j'ai mis du temps à tester mais qui a fait ses preuves : le coup de fil aux parents, plus efficace que le mot dans le carnet (que l'élève ne montre pas ou essaie d'enrober de toute une histoire à base de "les autres aussi ont fait ça mais comme la prof ne m'aime pas..." Là, au moins, les parents ont d'abord ta version et peuvent passer un savon au gamin)

Bon courage, essaie de travailler main dans la main avec la Vie Sco si ça te semble possible.

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par User5899 le Ven 18 Sep 2015 - 19:01

@Mlle_Andromede a écrit:deux ou trois élèves m'ont dit qu'il y avait trop de chahut pendant les cours de français
C'est sans doute le prof qui crée les chahuts Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par User5899 le Ven 18 Sep 2015 - 19:02

@Mlle_Andromede a écrit:En fait, c'est mon tuteur qui m'avait conseillé, pendant l'heure de vie de classe, de leur demander ce qu'ils avaient pensé des premières semaines, des premiers cours... . Etant stagiaire et PP de cette classe, j'ignorais quoi faire pour les heures de vie de classe donc je lui ai demandé de m'aiguiller quelque peu.

Sinon, je voulais savoir une petite chose: hier, l'un des perturbateurs (que j'ai d'ailleurs exclu) m'a dit qu'il n'avait pas de classeur alors que j'avais demandé à tout le monde de s'en procurer un pour le cours (autre recommandation de mon tuteur). Lorsque je lui ai demandé de s'en procurer un, il s'est montré particulièrement insolent en faisant un "Ah!" moqueur et en haussant les épaules, on aurait dit qu'il me prenait vraiment pour une débile (j'ignore comment traduire au mieux la réaction qu'il a eue, mais elle était vraiment déplacée). J'ai été déstabilisée par sa réaction et je me suis donc rattrapée au mieux en lui disant qu'il pouvait garder le trieur qu'il avait actuellement (je me suis dit qu'il n'avait peut-être pas les moyens de s'acheter un classeur...). Qu'en pensez-vous?
Ben non. Vous avez dit "classeur", c'est classeur. 1°) Parce que vous l'avez dit. 2°) Parce que même en lycée, ils sont incapables de travailler avec un trieur, qui est le mot le plus anti-performatif que je connaisse.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par ysabel le Ven 18 Sep 2015 - 19:09

J'ai interdit le trieur pour mes cours.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par aposiopèse le Ven 18 Sep 2015 - 19:12

le trieur = le pire fourre-bordel que je connaisse !

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par fabienne7564 le Ven 18 Sep 2015 - 20:49

@CotPouletCot a écrit:
BenjaminD a écrit:J'apporte mon témoignage car moi aussi je commence à très sérieusement fatigué.

Je fais un remplacement dans un collège depuis 15 jours et ça commence déjà à devenir difficile ; j'ai trois classes de 5ème particulièrement bavardes et je ne sais plus vraiment quoi faire. Je n'arrive pas à venir à bout des bavards malgré tous mes efforts et tout l'arsenal de sanctions que j'ai à disposition. Je passe un temps fou à demander le silence, et il m'arrive d'élever la voix ( oui, je sais, ce n'est bien...). Les élèves vont finir par avoir une image de moi désastreuse, si ce n'est pas déjà fait.

Je précise que je suis contractuel ( préparation du capes en parallèle) donc pas de tuteur ; quelques collègues me donnent des conseils de temps à autre mais je ne me sens pas assez appuyé. Je commence à me décourager et à me demander si je ferais un bon prof...

Ne vous posez pas cette question BenjaminD, nous sommes beaucoup, dans nos débuts contractuels, à avoir eu du mal avec la gestion de classe, vu que nous n'étions ni formés ni soutenus.
Et même en n'étant pas contractuels, même avec un tuteur, même en étant formés à l'ESPE (non, là, je plaisante...) nous avons tous eu, pour la plupart,  des débuts difficiles. Ne pas négocier, ne pas transiger : c'est toi qui décide.

fabienne7564
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par ysabel le Ven 18 Sep 2015 - 20:55

Evidemment que les débuts sont difficiles. Il faut trouver sa posture de prof. Cependant, je crois qu'aujourd'hui c'est pire avec toutes les injonctions qui sortent de toute part.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par Mlle_Andromede le Ven 18 Sep 2015 - 20:57

Edit


Dernière édition par Mlle_Andromede le Jeu 25 Fév 2016 - 20:14, édité 1 fois

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par fabienne7564 le Ven 18 Sep 2015 - 21:00

@Mlle_Andromede a écrit:Merci encore à tous pour vos réponses.

En effet, j'éprouve toujours quelques scrupules à sanctionner car j'ai sans cesse l'impression que la sanction est plus "importante" que sa cause... même si ce n'est pas forcément le cas. Mais c'est décidé: dès lundi j'instaure de nouvelles règles: un nouveau plan de classe, des notes de participation (très chouette idée, soit-dit en passant)... .

Par contre, la mère de l'un des perturbateurs que j'ai exclus tient absolument à me rencontrer. J'ai l'impression d'aller à l'échafaud...

N'y va pas seule peut-être mais avec le CPE si c'est possible.

fabienne7564
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par ysabel le Ven 18 Sep 2015 - 21:01

Le premier principe c'est de toujours maintenir ce que l'on a promis (ou ne pas faire de "promesse" en l'air). Donc ne pas faire une menace si tu sais que tu ne pourras pas la mettre en application.
Etre convaincu de ce que l'on exige. Ne même pas imaginer que l'élève n'obéira pas...
Quand tu rencontres un parent : c'est toi le professeur, c'est toi le professionnel. si le parent dévie sur tes compétences professionnel, toujours ramener le débat sur le  comportement/travail de l'élève.
Si le parent s'énerve, crie : rompre l'entretien.


Dernière édition par ysabel le Sam 19 Sep 2015 - 9:11, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par Zagara le Sam 19 Sep 2015 - 0:16

@Mlle_Andromede a écrit:Merci encore à tous pour vos réponses.

En effet, j'éprouve toujours quelques scrupules à sanctionner car j'ai sans cesse l'impression que la sanction est plus "importante" que sa cause... même si ce n'est pas forcément le cas. Mais c'est décidé: dès lundi j'instaure de nouvelles règles: un nouveau plan de classe, des notes de participation (très chouette idée, soit-dit en passant)... .

Par contre, la mère de l'un des perturbateurs que j'ai exclus tient absolument à me rencontrer. J'ai l'impression d'aller à l'échafaud...


- Les punitions scolaires sont bien trop faibles par rapport à ce que peuvent faire subir les élèves aux profs. On est pas dans la même ampleur de violence : eux peuvent pourrir la vie... toi tu peux juste vaguement les enbêter. Alors autant utiliser tout l'arsenal légal que tu as à disposition. Les faire bosser 1h de plus en colle, c'est pas la mort.

- Les parents ne sont pas habilités à interférer dans ta manière de faire cours. Si ce n'est pas courtois, tu es dans ton droit de dire que l'entretien s'arrête ici et maintenant, serrer la main et partir (j'ai dû voir 3 collègues le faire l'année dernière avec les gros cons).

- Si tu tiens à passer une année normale et à ne pas vivre un enfer au quotidien, il faut réagir immédiatement pour recadrer ta classe. Plus tu attendras et plus ce sera difficile. En Septembre, tu peux surement encore les redresser. Par contre après des mois de mauvaises habitudes, ce sera impossible. Donc tu dois prendre des mesures et des décisions fortes maintenant.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par Mlle_Andromede le Sam 19 Sep 2015 - 16:55

Edit


Dernière édition par Mlle_Andromede le Jeu 25 Fév 2016 - 20:15, édité 1 fois

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par Marie Laetitia le Sam 19 Sep 2015 - 17:05

@Mlle_Andromede a écrit:En effet, dès lundi j'ai bien l'intention de mettre en place des mesures drastiques.

Sinon, je voulais savoir: mon CPE me demande de donner du travail aux élèves que j'ai exclus et qui vont donc écoper d'une heure de colle. Quel type de travail pourrais-je leur donner? Par exemple, le fait de recopier un texte en écrivant les consonnes et les voyelles de deux couleurs différentes serait-il une bonne idée ou dois-je réserver ce type de punition à d'autres occasions?

Dans ce type de circonstances, j'ai tendance à donner le cours à recopier (dans ma matière, suffit d'imprimer le cours version élève, avec les parties, sous-parties, la succession leçon / vocabulaire). Rien à corriger en tout cas. Vu que l'élève aura suivi le cours avec une concentration limitée, revoir le contenu de l'essentiel du chapitre et le recopier n'est pas un luxe).

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par dami1kd le Sam 19 Sep 2015 - 17:07

@thierry75 a écrit:Il y a beaucoup de verbes de crainte dans vos messages ; "je redoute", "je crains ". Il ne faut surtout pas avoir peur, de quoi auriez-vous peur, OBJECTIVEMENT  ?

Le titre du topic suggère également que vous vous attendiez, sinon, pourquoi écrire "déjà" ?
La confiance en soi est une des clés de la réussite, même si j'ai bien conscience que c'est plus facile à dire qu'à faire.

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par fabienne7564 le Sam 19 Sep 2015 - 17:10

Comme Marie Laetitia. Ne te sanctionne pas toi-même en t'imposant un travail de correction... Si ton cours n'est pas rédigé sur un support que tu peux prêter à l'élève puni, il file en retenue avec le cahier (ou sa photocopie) d'un élève sérieux et ouste !

fabienne7564
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par Mlle_Andromede le Sam 19 Sep 2015 - 17:12

Edit


Dernière édition par Mlle_Andromede le Jeu 25 Fév 2016 - 20:15, édité 1 fois

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par kahiina le Sam 19 Sep 2015 - 17:34

@Mlle_Andromede a écrit:En effet, dès lundi j'ai bien l'intention de mettre en place des mesures drastiques.

Sinon, je voulais savoir: mon CPE me demande de donner du travail aux élèves que j'ai exclus et qui vont donc écoper d'une heure de colle. Quel type de travail pourrais-je leur donner? Par exemple, le fait de recopier un texte en écrivant les consonnes et les voyelles de deux couleurs différentes serait-il une bonne idée ou dois-je réserver ce type de punition à d'autres occasions?

 Voici un exemple de travail que je donne en punition, qui est dans la même veine, c'est-à-dire très pénible à faire, mais qui a l'avantage d'être une activité à valeur éducative, puisque cela les oblige à se poser des questions de grammaire. La simple copie étant, m'avait-on dit, interdite.


Punition : motif : ……………………………………………………………………………………..

« Afin de progresser au mieux au cours de cette année scolaire, je dois impérativement m'astreindre à suivre le cours avec sérieux, attention et concentration.
Pour ce faire, il m'est indispensable d'écouter avec soin ce qui est dit (tant par le professeur que par les autres élèves), de participer autant que je le peux en ayant toutefois toujours à l'esprit que je dois lever la main pour demander la parole et attendre que celle-ci me soit donnée pour exprimer mon point de vue ou poser ma question.
En procédant de la sorte, et, naturellement, en apprenant mes leçons régulièrement et en faisant mon travail assidûment, je suis sûr(e) de réussir convenablement mon année scolaire. »



Recopier ce texte en noir …… fois en écrivant les noms communs en bleu,
les adjectifs et participes passé en vert,
les verbes conjugués en rouge,
et en soulignant en rouge les verbes à l'infinitif,
en noir les adverbes,
en bleu les pronoms.


Cette consigne sera collée sur ta feuille et la punition sera signée par tes parents.




Contractuelle, je suis testée par mes élèves chaque fois que j'arrive dans un établissement, ce n'est pas réservé aux débutants, rassure-toi ! Après avoir posé clairement les règles, j'utilise ce genre de punition, que je distribue allègrement avec un air sec et désagréable. Je ne remplis pas le nombre de copies demandées avant la fin de l'heure, en invitant l'élève puni à se tenir correctement jusqu'à la fin du cours pour ne pas voir ce nombre augmenter. En général, au bout de deux ou trois cours, je n'en distribue plus. D'autant que s'ils me le rendent incomplet ou plein de fautes, il est déchiré et la punition est doublée pour la fois suivante. Evidemment je modifie la consigne si cela concerne un 6ème (je ne donne rien à souligner).

Bon courage à toi fleurs

kahiina
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par Mlle_Andromede le Sam 19 Sep 2015 - 17:45

Edit


Dernière édition par Mlle_Andromede le Jeu 25 Fév 2016 - 20:15, édité 1 fois

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par fabienne7564 le Sam 19 Sep 2015 - 17:52

En gros, on est censé leur donner une punition "intelligente" et non du simple recopiage de lignes par exemple (100 fois quelque chose). Du coup, la proposition que Kahiina est formidable car l'élève doit à la fois recopier (donc il ne reste pas le nez en l'air devant un exercice dont il dit ne pas comprendre la consigne pour ne pas avoir à le faire) et réfléchir. D'une pierre deux coups...

fabienne7564
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par kahiina le Sam 19 Sep 2015 - 17:58

C'est une CPE qui m'avait expliqué cela. Mais la consigne "recopie 10   fois le texte" (par exemple, je fais recopier 10 fois une poésie lorsqu'un élève n'a pas pris la peine de l'apprendre pour le jour de la récitation, et je précise qu'après, il la saura au moins un peu...) est illégale. En revanche, "Apprendre en recopiant 10 fois" est autorisé !! Twisted Evil

kahiina
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par roxanne le Sam 19 Sep 2015 - 17:59

@fabienne7564 a écrit:En gros, on est censé leur donner une punition "intelligente" et non du simple recopiage de lignes par exemple (100 fois quelque chose). Du coup, la proposition que Kahiina est formidable car l'élève doit à la fois recopier (donc il ne reste pas le nez en l'air devant un exercice dont il dit ne pas comprendre la consigne pour ne pas avoir à le faire) et réfléchir. D'une pierre deux coups...
Mais recopier un texte est possible.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par Reine Margot le Sam 19 Sep 2015 - 18:04

Je me souviens de parents qui râlaient quand je donnais des conjugaisons, j'expliquais l'aspect pédagogique, pour eux c'était "copier" quand même, et ils réclamaient une punition "intelligente" (et puis il fallait que je corrige ensuite, bien sûr).

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par roxanne le Sam 19 Sep 2015 - 18:09

Une fois, le fils de la CPE m'a parlé  aussi de punition " pédagogique". Il s'est pris un sujet complet de brevet, j'ai demandé si quelqu'un d'autre préférait une punition pédagogique ( j'avais donné à copier dix fois une pauvre définition à apprendre ), ils ont tous dit que non. C'était même devenu un jeu après : " tu veux une punition pédagogique?" " non, Madame,j'arrête. "

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis déjà à bout

Message par InvitéeC9 le Sam 19 Sep 2015 - 18:10

@Mlle_Andromede a écrit:
Sinon, je voulais savoir une petite chose: hier, l'un des perturbateurs (que j'ai d'ailleurs exclu) m'a dit qu'il n'avait pas de classeur alors que j'avais demandé à tout le monde de s'en procurer un pour le cours (autre recommandation de mon tuteur). Lorsque je lui ai demandé de s'en procurer un, il s'est montré particulièrement insolent en faisant un "Ah!" moqueur et en haussant les épaules, on aurait dit qu'il me prenait vraiment pour une débile (j'ignore comment traduire au mieux la réaction qu'il a eue, mais elle était vraiment déplacée). J'ai été déstabilisée par sa réaction et je me suis donc rattrapée au mieux en lui disant qu'il pouvait garder le trieur qu'il avait actuellement (je me suis dit qu'il n'avait peut-être pas les moyens de s'acheter un classeur...). Qu'en pensez-vous?

J'ai connu une première année similaire à la vôtre, et j'ai mis en gras exactement le genre d'erreur que j'ai dû faire à mes débuts.
Vous avez exigé un classeur, point. Vous n'aviez pas à fléchir devant l'insolence du gamin. En lui permettant d'avoir un trieur (ou en fait, d'avoir ce qu'il voulait), vous lui avez montré (ainsi qu'à ses camarades) que c'étaient les élèves qui commandaient.
Il n'est pas trop tard et vous pouvez toujours exiger de lui un classeur. Donnez-lui une semaine pour s'en procurer un : au-delà, punition.
Ce que vous pouvez faire d'autre : dire aux élèves que vous relèverez les classeurs une fois par trimestre, et que vous mettrez une note de présentation. Si le zozo que vous avez décrit n'a pas de classeur, sa note en prendra un coup.
Bon courage à vous, la première année est rarement facile fleurs

_________________
Contre la réforme 2016 !

InvitéeC9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 44 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 23 ... 44  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum