Saborder les EPI...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saborder les EPI...

Message par ysabel le Jeu 17 Sep 2015 - 20:30

Cette réforme, contrairement aux précédentes, est vraiment structurelle puisque les EPI ne seront pas en plus des heures disciplinaires mais prises sur les heures disciplinaires.
Or, le MEN a dit clairement, via la voix de sa ministre, qu'il fallait que les professeurs s'en emparent.

Et bien, il ne faut pas s'en emparer, justement mais rejeter.

On voit déjà les tièdes renâcler devant les 2 jours de formation durant les vacances - bon, il y aura toujours des lèche-bottes enthousiastes pour se dévouer mais comment pourront-ils "former" des collègues si ces derniers refusent d'écouter - comme les élèves, finalement...

Ensuite, il y a les EPI en eux-mêmes. Certes il y a une liste mais cette liste, il va falloir la remplir par des projets. On peut avoir obligation de moyens (réunions où on peut corriger des copies, préparer des cours, lire, jouer sur son téléphone, bavarder avec le voisin, dormir...) mais pas de résultats ("désolé, on a rien trouvé, trop fatigués pour avoir des idées avec tous les programmes à refaire").
Ne trouvez aucune idée d'EPI ou pourquoi pas des idées complètement délirantes, impossibles à réaliser avec les moyens ridicules qui seront alloués à ces projets. Comme cela, pendant les heures EPI, les cours continueront normalement.
Engueulez-vous avec le collègue qu'on vous a attribué (même si c'est faux) et allez voir le chef pour lui dire que vous ne pouvez plus travailler avec ce

Bref, je pense que le MEN a raté un truc : si vraiment on n'en veut pas, personne ne peut nous forcer à les inventer ces maudits EPI.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par nitescence le Jeu 17 Sep 2015 - 20:34

A mon avis, tu voulais dire "saboter" les EPI (et non "saborder")

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Fesseur Pro le Jeu 17 Sep 2015 - 20:37

Ils vont se saborder tout seul.
Je ne vois vraiment pas comment ça va pouvoir s'organiser concrètement.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Lefteris le Jeu 17 Sep 2015 - 20:41

@ysabel a écrit:Cette réforme, contrairement aux précédentes, est vraiment structurelle puisque les EPI ne seront pas en plus des heures disciplinaires mais prises sur les heures disciplinaires.
Or, le MEN a dit clairement, via la voix de sa ministre, qu'il fallait  que les professeurs s'en emparent.

Et bien, il ne faut pas s'en emparer, justement mais rejeter.

On voit déjà les tièdes renâcler devant les 2 jours de formation durant les  vacances - bon, il y aura toujours des lèche-bottes enthousiastes pour se dévouer mais comment pourront-ils "former" des collègues si ces derniers refusent d'écouter - comme les élèves, finalement...

Ensuite, il y a les EPI en eux-mêmes. Certes il y a une liste mais cette liste, il va falloir la remplir par des projets. On peut avoir obligation de moyens (réunions où on peut corriger des copies, préparer des cours, lire, jouer sur son téléphone, bavarder avec le voisin, dormir...) mais pas de résultats ("désolé, on a rien trouvé, trop fatigués pour avoir des idées avec tous les programmes à refaire").
Ne trouvez aucune idée d'EPI ou pourquoi pas des idées complètement délirantes, impossibles à réaliser avec les moyens ridicules qui seront alloués à  ces projets. Comme cela, pendant les heures EPI, les cours continueront normalement.
Engueulez-vous avec le collègue qu'on vous a attribué (même si c'est faux) et allez voir le chef pour lui dire que vous ne pouvez plus travailler avec ce

Bref, je pense que le MEN a raté un truc : si vraiment on n'en veut pas, personne ne peut nous forcer à les inventer ces maudits EPI.
Ce que tu dis coule de source : je ne vais m'emparer de rien. On flingue ma matière, en plus, je ne vais pas arriver la bouche en coeur pour collaborer. En tant que fonctionnaire, je serai obligé de faire ce qu'on me dit avec la baïonnette dans les reins. Mais pas plus, le CDE n'a qu'à créer les EPI. Si un collègue fayot fait du zèle, il fera l'EPI sans moi.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par HORA le Jeu 17 Sep 2015 - 20:48

@Fesseur Pro a écrit:Ils vont se saborder tout seul.
Je ne vois vraiment pas comment ça va pouvoir s'organiser concrètement.

Pas si sûr. Je pense que ce tas de boue va fonctionner sur le mode bancal mais bien réel des idd.
Bon, ordre du jour : répartition de la dgh ; qui a besoin de compléter son service ? epi ; qui peut céder une partie de ses horaires disciplinaires ? epi ; le privé d'en face maintient-il le latin / l'allemand / les groupes de sciences, etc ? il faut faire pareil, chers collègues, car pensez aux effectifs, qui conditionnent le volume horaire consacré aux enseignements complémentaires... Et ainsi de suite. Ce sera le concours du sauve ta peau si tu peux.

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Angua le Jeu 17 Sep 2015 - 20:48

Moi, j'envisageais la réalisation de recueil de nouvelles. Écrire, c'est concret non ? Donc, vlan, réalisation de textes, et re-vlan, vocabulaire, syntaxe, orthographe. Oh, et puis, tiens, on se lirait bien un livre ou deux au passage. Quoi, les thèmes ? Rhô, ça va bien, hein, j'ai un projet, déjà.

Plus sérieusement, j'attends de voir la tournure que prennent les choses chez nous, mais à première vue, je suis bien décidée à faire... pas grand-chose.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par ysabel le Jeu 17 Sep 2015 - 20:50

@nitescence a écrit:A mon avis, tu voulais dire "saboter" les EPI (et non "saborder")

pas du tout j'ai écrit ce que je voulais dire.
saborder : Mettre fin volontairement à l'activité d'une entreprise.
sauf que là, il faut en faire des mort-nés.

Saboter, on le fait de l'extérieur, saborder c'est de l'intérieur et les professeurs sont à l'intérieur du système.


Dernière édition par ysabel le Jeu 17 Sep 2015 - 20:53, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par ysabel le Jeu 17 Sep 2015 - 20:52

@HORA a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Ils vont se saborder tout seul.
Je ne vois vraiment pas comment ça va pouvoir s'organiser concrètement.

Pas si sûr. Je pense que ce tas de boue va fonctionner sur le mode bancal mais bien réel des idd.
Bon, ordre du jour : répartition de la dgh ; qui a besoin de compléter son service ? epi ; qui peut céder une partie de ses horaires disciplinaires ? epi ; le privé d'en face maintient-il le latin / l'allemand / les groupes de sciences, etc ? il faut faire pareil, chers collègues, car pensez aux effectifs, qui conditionnent le volume horaire consacré aux enseignements complémentaires... Et ainsi de suite. Ce sera le concours du sauve ta peau si tu peux.

sauf que les EPI rentrent dans les matières et qu'il semblerait qu'ils rentreraient dans le cadre de l'évaluation du brevet...
J'ai eu la "chance" de faire des IDD quand j'étais TZR, et bien je n'ai rien fait... je n'avais malheureusement aucune idée et aucune compétence en dehors des lettres. Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par bruno09 le Jeu 17 Sep 2015 - 20:58

Mouais. Pour moi, personne ne s'attend à un succès de ce truc. Par contre, les heures siphonnées ne reviendront pas.
Tout le monde a des exemples en tête. Je me souviens des sciences eco en histoire géo (ça remonte aux années 80) . Personne ne les faisait. Hop, une demi-heure en moins... Les IDD ont crevé comme un sovkhoze biélorusse et on prend les mêmes et on recommence.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Amaliah le Jeu 17 Sep 2015 - 20:58

Ma hiérarchie a dit que faire écrire les élèves sans rien d'autre ne rentrait pas dans l'EPI création et culture... Shocked Razz
On leur fera faire un dessin pour la première page...

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par ysabel le Jeu 17 Sep 2015 - 21:01

@bruno09 a écrit:Mouais. Pour moi, personne ne s'attend à un succès de ce truc. Par contre, les heures siphonnées ne reviendront pas.
Tout le monde a des exemples en tête. Je me souviens des sciences eco en histoire géo (ça remonte aux années 80) . Personne ne les faisait. Hop, une demi-heure en moins... Les IDD ont crevé comme un sovkhoze biélorusse et on prend les mêmes et on recommence.

Les heures ne sont pas véritablement siphonnées puisque les EPI font partie des horaires disciplinaires : plus d'EPI, tout pour la matière ; contrairement aux IDD qui ont pris des heures disciplinaires, heures qui n'ont pas été rendues après leur mort naturelle.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par El-vacator le Jeu 17 Sep 2015 - 21:06

IL est fort probable que cette usine à gaz dont personne ne veut contrôler le fonctionnement va imploser d'elle-même. Les horaires ne seront pas rendus, c'est une évidence, avec les sempiternels "regardez la Finlande, 19H hebdomadaires, gnagna".

Je me demande même, avec un rien de perversité, si ce n'est pas le but ultime des EPI : tailler dans la masse horaire d'ici deux ou trois ans...

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Lizdarcy le Jeu 17 Sep 2015 - 21:08

Mais bien sûr que non, nous a dit Florence Robine...

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par InvitéeC9 le Jeu 17 Sep 2015 - 21:16

Si on est entouré de collègues qui refusent les EPI, c'est faisable.
Dans l'établissement où je suis, c'est impossible : à titre d'exemple, toute l'équipe de PP accepte de faire l'HVC tous les 15 jours et semble prendre cela comme un avantage ("avant, c'était une fois par semaine", me suis-je vu répondre).

_________________
Contre la réforme 2016 !

InvitéeC9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par HORA le Jeu 17 Sep 2015 - 21:19

@ysabel a écrit:
@HORA a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Ils vont se saborder tout seul.
Je ne vois vraiment pas comment ça va pouvoir s'organiser concrètement.

Pas si sûr. Je pense que ce tas de boue va fonctionner sur le mode bancal mais bien réel des idd.
Bon, ordre du jour : répartition de la dgh ; qui a besoin de compléter son service ? epi ; qui peut céder une partie de ses horaires disciplinaires ? epi ; le privé d'en face maintient-il le latin / l'allemand / les groupes de sciences, etc ? il faut faire pareil, chers collègues, car pensez aux effectifs, qui conditionnent le volume horaire consacré aux enseignements complémentaires... Et ainsi de suite. Ce sera le concours du sauve ta peau si tu peux.

sauf que les EPI rentrent dans les matières et qu'il semblerait qu'ils rentreraient dans le cadre de l'évaluation du brevet...
J'ai eu la "chance" de faire des IDD quand j'étais TZR, et bien je n'ai rien fait... je n'avais malheureusement aucune idée et aucune compétence en dehors des lettres. Twisted Evil

Oui, c'est vrai, j'avais omis cet aspect des choses ; en fait, l'epi est le fruit des amours monstrueuses des idd et de l'hda : côté face, on supprime des heures d'enseignement pour supprimer des postes et mater Merkel fera un bisou à François, côté pile, on force les enseignants à pondre un projet puisque c'est celui-ci qui servira de base à l'éval des élèves au brevet et donc à l'affichage triomphant des 120 % de réussite, en sachant que l'éval en question aura été concoctée en interne et sera donc un tantinet biaisée.
Beurk.

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par gauvain31 le Jeu 17 Sep 2015 - 21:22

@El-vacator a écrit:IL est fort probable que cette usine à gaz dont personne ne veut contrôler le fonctionnement va imploser d'elle-même. Les horaires ne seront pas rendus, c'est une évidence, avec les sempiternels "regardez la Finlande, 19H hebdomadaires, gnagna".

Je me demande même, avec un rien de perversité, si ce n'est pas le but ultime des EPI : tailler dans la masse horaire d'ici deux ou trois ans...

Beh bien sûr, ils ont fait comment avec les IDD? La question que se posent les hauts-fonctionnaire du MEN n'est pas "comment faire réussir le plus de monde ?" ou "quel est l'intérêt des élèves?" mais "quelle structure pédagogique vais-je bien inventer pour baisser les taux horaires des disciplines dans 3-4 ou 5 ans? Regardez l'HG en TS: avant on avait 2h d'histoire et une heure de géographie, maintenant , il n'y a plus que deux heures.(et encore, après avoir rétablie l'HG en TS).
Ces personnes se foutent totalement des élèves, ils veulent juste conserver leur poste au MEN . C'est tout.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Dalva le Jeu 17 Sep 2015 - 21:25

@Amaliah a écrit:Ma hiérarchie a dit que faire écrire les élèves sans rien d'autre ne rentrait pas dans l'EPI création et culture... Shocked Razz
On leur fera faire un dessin pour la première page...
Oui, enfin, la hiérarchie n'est pas Dieu. Ecrire, c'est créer. Pour écrire, faut du contenu. Le contenu, c'est la culture. Si ta hiérarchie veut venir t'apprendre à faire cours, qu'elle s'occupe des parcours diversifiés IDD EPI.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par roxanne le Jeu 17 Sep 2015 - 21:35

Cactus29 a écrit:Si on est entouré de collègues qui refusent les EPI, c'est faisable.
Dans l'établissement où je suis, c'est impossible : à titre d'exemple, toute l'équipe de PP accepte de faire l'HVC tous les 15 jours et semble prendre cela comme un avantage ("avant, c'était une fois par semaine", me suis-je vu répondre).
Mais évidemment. Et j'aurais dû vous enregistrer les réunions sur l'hda dans mon ancien collège. Il fallait voir comme ils prenaient ça au sérieux tout en se valorisant et se gargarisant de suffisance et de " moi je", alors les ÉPI , c'est l'occasion tant attendue pour certains justement de ne plus faire leurs matières tout en se faisant mousser.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par ethelred le Jeu 17 Sep 2015 - 21:36

ma principale nous a annoncé plusieurs réunions autour des EPI, histoire qu'on y réfléchisse et qu'elle élabore la DGH en fonction de ça ... on aura plus d'infos la semaine prochaine lors du conseil pédagogique. Ces 5 à 8 jours de formation, est-on obligé de les faire s'ils sont en plus de nos cours ? Je refuse de participer à cette usine à gaz, sur le ton de "cette réforme est formidâââble, elle va changer nos pratiques et faire enfin réussir nos élèves" (discours de nos chefs, qui devraient à mon sens se limiter à "on doit appliquer la réforme en tant que CE, pas se prononcer dessus"). D'après le SNES qui est passé dans notre établissement, on peut refuser ces jours de formation s'ils sont en plus de notre service. Vous en pensez quoi ?

ethelred
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par ysabel le Jeu 17 Sep 2015 - 21:38

@El-vacator a écrit:IL est fort probable que cette usine à gaz dont personne ne veut contrôler le fonctionnement va imploser d'elle-même. Les horaires ne seront pas rendus, c'est une évidence, avec les sempiternels "regardez la Finlande, 19H hebdomadaires, gnagna".

Je me demande même, avec un rien de perversité, si ce n'est pas le but ultime des EPI : tailler dans la masse horaire d'ici deux ou trois ans...

Mais ils ne pourront pas.
Quand ils ont inventé les IDD, en 5ème par exemple ils ont retiré 1/2 h en français (je dis les chiffres au hasard, je ne sais plus)
avant IDD, c'était 5h en français après IDD, c'est devenu 4h30 + 1/2h IDD. Les IDD disparues (féminin ou masculin IDD ?) on est resté à 4h30.

Avec les EPI il y aura 4h30 (je crois) en français avec possibilité d'amputer l'horaire pour les EPI, mais cet horaire reste un horaire de français.
en plus, tous les établissements ne vont pas prendre en 5ème sur le français. Autant de collèges, autant de configuration différentes donc impossibilité de diminuer sauf à faire une nouvelle réforme pour retirer des heures.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par ysabel le Jeu 17 Sep 2015 - 21:40

@ethelred a écrit:ma principale nous a annoncé plusieurs réunions autour des EPI, histoire qu'on y réfléchisse et qu'elle élabore la DGH en fonction de ça ... on aura plus d'infos la semaine prochaine lors du conseil pédagogique. Ces 5 à 8 jours de formation, est-on obligé de les faire s'ils sont en plus de nos cours ? Je refuse de participer à cette usine à gaz, sur le ton de "cette réforme est formidâââble, elle va changer nos pratiques et faire enfin réussir nos élèves" (discours de nos chefs, qui devraient à mon sens se limiter à "on doit appliquer la réforme en tant que CE, pas se prononcer dessus"). D'après le SNES qui est passé dans notre établissement, on peut refuser ces jours de formation s'ils sont en plus de notre service. Vous en pensez quoi ?

Ne pas y réfléchir... votre cerveau est gelé, comme notre point d'indice.
Il est clair que je n'irais pas.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par ylm le Jeu 17 Sep 2015 - 21:41

Cactus29 a écrit:Si on est entouré de collègues qui refusent les EPI, c'est faisable.
Dans l'établissement où je suis, c'est impossible : à titre d'exemple, toute l'équipe de PP accepte de faire l'HVC tous les 15 jours et semble prendre cela comme un avantage ("avant, c'était une fois par semaine", me suis-je vu répondre).
Et il les sort d'où votre chef les HSE pour rémunérer toutes ces HVC?

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par pinioufette le Jeu 17 Sep 2015 - 21:43

@ylm a écrit:
Cactus29 a écrit:Si on est entouré de collègues qui refusent les EPI, c'est faisable.
Dans l'établissement où je suis, c'est impossible : à titre d'exemple, toute l'équipe de PP accepte de faire l'HVC tous les 15 jours et semble prendre cela comme un avantage ("avant, c'était une fois par semaine", me suis-je vu répondre).
Et il les sort d'où votre chef les HSE pour rémunérer toutes ces HVC?

Je pense connaître la réponse: "mais c'est inclus dans ta prime de PP" Twisted Evil

pinioufette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Dinaaa le Jeu 17 Sep 2015 - 21:46

Alors là, tu prêches une convaincue.

La direction nous a déjà demandé de pondre un projet d'EPI pour le mois de Novembre : on aura droit à une jolie réunion de mise en commun cheers

Je m'attendais à un tollé, mais non, les collègues notent soigneusement la date dans leur bel agenda tout neuf... pfff...

Désolée, moi j'ai pô d'idées. C'est ballot, hein...

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par HORA le Jeu 17 Sep 2015 - 21:47

@ysabel a écrit:
@El-vacator a écrit:IL est fort probable que cette usine à gaz dont personne ne veut contrôler le fonctionnement va imploser d'elle-même. Les horaires ne seront pas rendus, c'est une évidence, avec les sempiternels "regardez la Finlande, 19H hebdomadaires, gnagna".

Je me demande même, avec un rien de perversité, si ce n'est pas le but ultime des EPI : tailler dans la masse horaire d'ici deux ou trois ans...

Mais ils ne pourront pas.
Quand ils ont inventé les IDD, en 5ème par exemple ils ont retiré 1/2 h en français (je dis les chiffres au hasard, je ne sais plus)
avant IDD, c'était 5h en français après IDD, c'est devenu 4h30 + 1/2h IDD. Les IDD disparues (féminin ou masculin IDD ?) on est resté à 4h30.

Avec les EPI il y aura 4h30 (je crois) en français avec possibilité d'amputer l'horaire pour les EPI, mais cet horaire reste un horaire de français.
en plus, tous les établissements ne vont pas prendre en 5ème sur le français. Autant de collèges, autant de configuration différentes donc impossibilité de diminuer sauf à faire une nouvelle réforme pour retirer des heures.

Mais ils diminuent : en français 6ème, 4h30 au lieu de 5 et sucrage des heures d'AP. D'où les inquiétudes légitimes sur la pérennité de certains postes lettres, sans parler de la menace immédiate sur les postes lettres classiques et allemand.

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum