Saborder les EPI...

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Dalva le Jeu 17 Sep 2015 - 23:17

@CNFA a écrit:
@Dalva a écrit:On ne peut pas refuser de venir à ces réunions, qui seront sans doute organisées sur la fameuse deuxième journée de pré-rentrée + sur la journée de solidarité si elle existe encore.
En revanche, on peut exiger qu'il soit question de l'année en cours, qui n'est tout de même pas une année blanche, les élèves de 2015-2016 ont encore un peu le droit d'exister, me semble-t-il.
Et ne proposer aucun EPI, bien sûr, ça va sans dire. Mais pour ça, il vaut mieux que ce soit une décision d'équipe (ce qui sera le cas dans mon collège), car il suffit que deux ou trois se lancent dans des projets fous pour que ceux-ci s'imposent à l'ensemble des collègues via le conseil péda (puis vote au CA).
D'un autre côté, si on m'impose un truc, je serai encore seule devant ma classe avec les élèves. Qui viendra vérifier le quoi du qu'est-ce ?

Sinon, on peut aussi opter pour le zèle : trouver des tas d'EPI formidables, mais vraiment formidables et vraiment interdisciplinaires, avec co-interventions multiples, diciplines nombreuses à intervenir sur le même EPI (même si ce n'est pas la même semaine). On livre tout au CdE, charge pour lui de constituer les emplois du temps. Et là, on va commencer à rire.

Non ! Tu ne seras pas seule devant TA classe ! Chez nous, pour éviter qu'on continue à avancer en AP, ou on ne nous donne pas nos élèves ! Là, nous ne ferons pas forcément les EPI sur un niveau que nous aurons!
Bien sûr que si : il est impossible de mettre un autre prof que celui de la classe devant la classe (pour ce qui est de la matière "dominante", qui donnera son heure disciplinaire), puisque c'est lui qui aura ce créneau dans l'emploi du temps. Les EPI ne dureront pas toute l'année, donc même si on voulait le faire, on ne pourrait pas matériellement modifier les emplois du temps de tout le monde à chaque changement d'EPI, d'autant plus que les EPI des différents niveaux n'auront pas forcément les mêmes durées.
Pour simplifier, si tu fais EPI français-techno, si la matière dominante est le français, c'est le prof de français qui devra utiliser une de ses quatre heures de cours (donc nécessairement avec sa classe) pour avancer dans ce projet, et un prof de techno (de la classe ou pas) viendra en co-intervention (ou prendre un demi-groupe) ponctuellement ou plusieurs fois ou sur toute la durée de l'EPI, pour apporter ses connaissances propres (côté techno) ou accompagner l'encadrement (côté projet). Au bout de X semaines, changement d'EPI, le prof de français peut refaire quatre heures de français "pur" avec sa classe.
Tu noteras que pour que ça marche, il faut qu'un prof de techno soit dispo pour chaque classe du niveau concerné par l'EPI (puisque tous les élèves doivent bénéficier des mêmes enseignements sur un niveau), donc qu'au moins un prof de techno ait au moins une heure "libre" dans son emploi du temps pour chaque classe de 5e (par exemple). Dans certains bahuts, ça ne choque peut-être pas, mais quand on en est à 6 ou 7 classes d'un même niveau, on comprend que ça va poser des problèmes. Les emplois du temps seront catastrophiques. Et il faut prévoir ça sur trois ans, pas seulement pour la rentrée 2016, puisqu'il faut s'assurer que les élèves auront réalisé des EPI sur au moins 6 thématiques, il faut donc prévoir les profs nécessaires, donc les DHG, sur 3 ans.
Et on croit vraiment, en haut lieu, qu'il suffit de 5 jours de formation pour que les profs s'emparent de la chose et fassent de beaux EPI ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par laMiss le Jeu 17 Sep 2015 - 23:31

Nan mais attendez là, cette réforme ne doit pas passer, du tout. Utilisons plutôt nos forces pour faire abroger le décret!
Du monde dans la rue le 10 octobre, après on verra, non? L'occasion est unique.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par El-vacator le Jeu 17 Sep 2015 - 23:34

@ysabel a écrit:
@El-vacator a écrit:IL est fort probable que cette usine à gaz dont personne ne veut contrôler le fonctionnement va imploser d'elle-même. Les horaires ne seront pas rendus, c'est une évidence, avec les sempiternels "regardez la Finlande, 19H hebdomadaires, gnagna".

Je me demande même, avec un rien de perversité, si ce n'est pas le but ultime des EPI : tailler dans la masse horaire d'ici deux ou trois ans...

Mais ils ne pourront pas.
Quand ils ont inventé les IDD, en 5ème par exemple ils ont retiré 1/2 h en français (je dis les chiffres au hasard, je ne sais plus)
avant IDD, c'était 5h en français après IDD, c'est devenu 4h30 + 1/2h IDD. Les IDD disparues (féminin ou masculin IDD ?) on est resté à 4h30.

Avec les EPI il y aura 4h30 (je crois) en français avec possibilité d'amputer l'horaire pour les EPI, mais cet horaire reste un horaire de français.
en plus, tous les établissements ne vont pas prendre en 5ème sur le français. Autant de collèges, autant de configuration différentes donc impossibilité de diminuer sauf à faire une nouvelle réforme pour retirer des heures.

Bien vu. Mais ils trouveront sans doute un moyen de grapiller...

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Ilse le Jeu 17 Sep 2015 - 23:40

@El-vacator a écrit:
@ysabel a écrit:
@El-vacator a écrit:IL est fort probable que cette usine à gaz dont personne ne veut contrôler le fonctionnement va imploser d'elle-même. Les horaires ne seront pas rendus, c'est une évidence, avec les sempiternels "regardez la Finlande, 19H hebdomadaires, gnagna".

Je me demande même, avec un rien de perversité, si ce n'est pas le but ultime des EPI : tailler dans la masse horaire d'ici deux ou trois ans...

Mais ils ne pourront pas.
Quand ils ont inventé les IDD, en 5ème par exemple ils ont retiré 1/2 1 h en français (je dis les chiffres au hasard, je ne sais plus)
avant IDD, c'était 5h en français après IDD, c'est devenu 4h30 + 1/2h   1h d'IDD. Les IDD disparues (féminin ou masculin IDD ?) on est resté à 4h30.


Avec les EPI il y aura 4h30 (je crois) en français avec possibilité d'amputer l'horaire pour les EPI, mais cet horaire reste un horaire de français.
en plus, tous les établissements ne vont pas prendre en 5ème sur le français. Autant de collèges, autant de configuration différentes donc impossibilité de diminuer sauf à faire une nouvelle réforme pour retirer des heures.

Bien vu. Mais ils trouveront sans doute un moyen de grapiller...

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par e-Wanderer le Ven 18 Sep 2015 - 0:00

@ysabel a écrit:Cette réforme, contrairement aux précédentes, est vraiment structurelle puisque les EPI ne seront pas en plus des heures disciplinaires mais prises sur les heures disciplinaires.
Or, le MEN a dit clairement, via la voix de sa ministre, qu'il fallait  que les professeurs s'en emparent.

Et bien, il ne faut pas s'en emparer, justement mais rejeter.

On voit déjà les tièdes renâcler devant les 2 jours de formation durant les  vacances - bon, il y aura toujours des lèche-bottes enthousiastes pour se dévouer mais comment pourront-ils "former" des collègues si ces derniers refusent d'écouter - comme les élèves, finalement...

Ensuite, il y a les EPI en eux-mêmes. Certes il y a une liste mais cette liste, il va falloir la remplir par des projets. On peut avoir obligation de moyens (réunions où on peut corriger des copies, préparer des cours, lire, jouer sur son téléphone, bavarder avec le voisin, dormir...) mais pas de résultats ("désolé, on a rien trouvé, trop fatigués pour avoir des idées avec tous les programmes à refaire").
Ne trouvez aucune idée d'EPI ou pourquoi pas des idées complètement délirantes, impossibles à réaliser avec les moyens ridicules qui seront alloués à  ces projets. Comme cela, pendant les heures EPI, les cours continueront normalement.
Engueulez-vous avec le collègue qu'on vous a attribué (même si c'est faux) et allez voir le chef pour lui dire que vous ne pouvez plus travailler avec ce

Bref, je pense que le MEN a raté un truc : si vraiment on n'en veut pas, personne ne peut nous forcer à les inventer ces maudits EPI.

Bref, organiser des EPI-rétifs avec ses collègues. santeverre  alatienne  abk (je pose un copyright sur cette appellation, dont je suis assez content).

Plus sérieusement, l'idée est bonne, mais il vaut quand même mieux éviter de dézinguer les collègues devant le CDE, même pour faire semblant. On ne sait jamais…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Audrey le Ven 18 Sep 2015 - 0:20

Moi, si m'oblige à me former, j'arborerai sur mon t-shirt une belle affiche: "Najata (? doute sur le vocatif de ce prénom...), moritura te salutat!", et ptêt même que j'irai me coucher aux pieds du formateur pour lire un budé.

Je ferai ptêt la ême chose pour ces put... de réunions au collège à propos de la réforme.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par gauvain31 le Ven 18 Sep 2015 - 0:24

@Audrey a écrit:Moi, si m'oblige à me former, j'arborerai sur mon t-shirt une belle affiche: "Najata (? doute sur le vocatif de ce prénom...), moritura te salutat!", et ptêt même que j'irai me coucher aux pieds du formateur pour lire un budé.

Je ferai ptêt la ême chose pour ces put... de réunions au collège à propos de la réforme.

Super!! les mises en scène, les journalistes adorent!! Il faudrait un combat de gladiateurs entre un représentant le réforme et l'autre le défenseur du latin et du grec sous le regard de l'empereur Hollande qui met le pouce vers le bas

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par 79 airlines le Ven 18 Sep 2015 - 11:38

une vision optimiste de l'interdiciplinarité telle que vécue au lycée expérimental de Saint-Nazaire (44)

"L’interdisciplinarité, que l’actuelle ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem tente de faire passer dans sa réforme du collège, y est pratiquée depuis 30 ans. A la grande satisfaction des élèves et des enseignants. Prenons un atelier intitulé « Différents scénarios pour la fin du Monde », au cours duquel élèves et enseignants se proposaient de voir s’il était possible que l’Humanité disparaisse de son propre fait : de nombreuses connaissances y ont été acquises, dans des domaines scientifiques très variés : météorologie, physique nucléaire, virologie, épidémiologie, effet de serre, géologie, astrophysique. « Il n’était question là ni de programmes ni de niveaux, mais simplement d’essayer de découvrir, chacun à son rythme et à sa façon, notre monde » , relève l’équipe éducative.



« C’est un fonctionnement qui m’a permis de ne pas rester bloquée dans ma matière principale, se réjouit Marguerite, qui prépare un bac S, mais qui aime aussi la littérature et la philo. Un jour, en maths, on a eu une discussion passionnante sur « qu’est-ce que c’est qu’une probabilité ? ». « Il y a une ouverture des champs disciplinaires, décrit Pierre. Avec une vision du savoir différente. On se retrouve à enseigner autre chose que sa matière. On n’est pas forcément celui qui connait. On fait découvrir. »

article ici http://www.bastamag.net/A-Saint-Nazaire-la-vie-revee-des-lyceens

79 airlines
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par 79 airlines le Ven 18 Sep 2015 - 11:53

je crois qu'un des moteurs des EPI de Saint- Nazaire réside dans le fait de demander aux élèves les thèmes qu'ils souhaitent traiter (ou au moins de les impliquer dans la conception de la problématique à traiter).

Bon j'arrête de poster ici je vais passer pour un agent du Ministère^^.

79 airlines
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Balthazaard le Ven 18 Sep 2015 - 12:00

@79 airlines a écrit:une vision optimiste de l'interdiciplinarité telle que vécue au lycée expérimental de Saint-Nazaire (44)

"L’interdisciplinarité, que l’actuelle ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem tente de faire passer dans sa réforme du collège, y est pratiquée depuis 30 ans. A la grande satisfaction des élèves et des enseignants. Prenons un atelier intitulé « Différents scénarios pour la fin du Monde », au cours duquel élèves et enseignants se proposaient de voir s’il était possible que l’Humanité disparaisse de son propre fait : de nombreuses connaissances y ont été acquises, dans des domaines scientifiques très variés : météorologie, physique nucléaire, virologie, épidémiologie, effet de serre, géologie, astrophysique. « Il n’était question là ni de programmes ni de niveaux, mais simplement d’essayer de découvrir, chacun à son rythme et à sa façon, notre monde » , relève l’équipe éducative.



« C’est un fonctionnement qui m’a permis de ne pas rester bloquée dans ma matière principale, se réjouit Marguerite, qui prépare un bac S, mais qui aime aussi la littérature et la philo. Un jour, en maths, on a eu une discussion passionnante sur « qu’est-ce que c’est qu’une probabilité ? ». « Il y a une ouverture des champs disciplinaires, décrit Pierre. Avec une vision du savoir différente. On se retrouve à enseigner autre chose que sa matière. On n’est pas forcément celui qui connait. On fait découvrir. »

article ici http://www.bastamag.net/A-Saint-Nazaire-la-vie-revee-des-lyceens

Rien que ça!!! et en combien d'heures?

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Hermione0908 le Ven 18 Sep 2015 - 12:03

@Amaliah a écrit:Ma hiérarchie a dit que faire écrire les élèves sans rien d'autre ne rentrait pas dans l'EPI création et culture... Shocked Razz
On leur fera faire un dessin pour la première page...

Z'ont jamais entendu parler de cette chose obscure et méconnue qu'est la littérature ta hiérarchie ? Suspect
Ce n'est après tout que le 5e art majeur, une paille sans doute...

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par BR le Ven 18 Sep 2015 - 12:08

J'imagine que les EPI vont rapidement devenir des villages Potemkine : un énoncé ronflant, qui permet astucieusement de continuer à travailler comme avant en faisant semblant de faire quelque chose d'original. Ainsi, on peut imaginer un EPI maths/histoire sur le thème de la «représentation du monde» : le professeur de mathématiques fait son cours usuel; le professeur d'histoire géographie fait dessiner des cartes aux élèves (suivant l'avancement de son cours) et on calcule des distances à partir des cartes. Le cours classique de mathématique (sur la proportionnalité) devient de façon magique un cours d'EPI, le cours de géographie aussi. Et tout le monde est heureux :-)

Le jour où un inspecteur aura la curiosité de vérifier sur le terrain comment fonctionne les EPI, il suffira de préparer une jolie séance avec mise en activité des élèves sous l'œil attendri des professeurs encadrants, et les apparences seront sauves.

BR
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par titeprof le Ven 18 Sep 2015 - 14:20

On avait une super idée avec un copine-collègue d'anglais (y'a que les profs d'anglais pour en avoir des comme ça Laughing ) : un EPI SVT (éducation à la sexualité)-EPS(javelot) qu'on intitulerait "en plein dans le mille" Laughing Laughing Laughing  
Oui c'est notre idée la plus aboutie, on va donc la défendre ardemment Laughing

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par ylm le Ven 18 Sep 2015 - 16:17

@79 airlines a écrit:une vision optimiste de l'interdiciplinarité telle que vécue au lycée expérimental de Saint-Nazaire (44)

"L’interdisciplinarité, que l’actuelle ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem tente de faire passer dans sa réforme du collège, y est pratiquée depuis 30 ans. A la grande satisfaction des élèves et des enseignants. Prenons un atelier intitulé « Différents scénarios pour la fin du Monde », au cours duquel élèves et enseignants se proposaient de voir s’il était possible que l’Humanité disparaisse de son propre fait : de nombreuses connaissances y ont été acquises, dans des domaines scientifiques très variés : météorologie, physique nucléaire, virologie, épidémiologie, effet de serre, géologie, astrophysique. « Il n’était question là ni de programmes ni de niveaux, mais simplement d’essayer de découvrir, chacun à son rythme et à sa façon, notre monde » , relève l’équipe éducative.



« C’est un fonctionnement qui m’a permis de ne pas rester bloquée dans ma matière principale, se réjouit Marguerite, qui prépare un bac S, mais qui aime aussi la littérature et la philo. Un jour, en maths, on a eu une discussion passionnante sur « qu’est-ce que c’est qu’une probabilité ? ». « Il y a une ouverture des champs disciplinaires, décrit Pierre. Avec une vision du savoir différente. On se retrouve à enseigner autre chose que sa matière. On n’est pas forcément celui qui connait. On fait découvrir. »

article ici http://www.bastamag.net/A-Saint-Nazaire-la-vie-revee-des-lyceens

Les élèves du lycée expérimental de St Nazaire, comme ceux de tous les lycées expérimentaux autogérés, ont des résultats scolaires catastrophiques. Ce qu'ils y font est certainement très bien pour les remettre en selle, ce sont souvent des élèves en situation de décrochage, mais ne saurait en aucun cas être pris comme exemple à généraliser.

Que ce soit à cause du profil des élèves ou à cause du contenu et de la forme de l'enseignement les résultats (du point de vue scolaire, ce qui importe au niveau d'un pays) sont très faibles.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par amalricu le Ven 18 Sep 2015 - 18:13

En devenant professeur de tout donc de rien, L'Etat n'aura plus de problème de recrutement disciplinaires et masquera la pénurie des candidats dans certaines disciplines.

Quant à saborder les EPI, ça coulera tout seul comme le PS aux élections de 2015 et 2017....

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par illizia le Ven 18 Sep 2015 - 18:40

@titeprof a écrit:On avait une super idée avec un copine-collègue d'anglais (y'a que les profs d'anglais pour en avoir des comme ça Laughing ) : un EPI SVT (éducation à la sexualité)-EPS(javelot) qu'on intitulerait "en plein dans le mille" Laughing Laughing Laughing  
Oui c'est notre idée la plus aboutie, on va donc la défendre ardemment Laughing
veneration

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par e-Wanderer le Ven 18 Sep 2015 - 22:06

@titeprof a écrit:On avait une super idée avec un copine-collègue d'anglais (y'a que les profs d'anglais pour en avoir des comme ça Laughing ) : un EPI SVT (éducation à la sexualité)-EPS(javelot) qu'on intitulerait "en plein dans le mille" Laughing Laughing Laughing  
Oui c'est notre idée la plus aboutie, on va donc la défendre ardemment Laughing
Sans oublier le debriefing en français (50 nuances de… gore) ou en histoire (le supplice du pal).

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par pailleauquebec le Ven 18 Sep 2015 - 22:14

@BR a écrit:J'imagine que les EPI vont rapidement devenir des villages Potemkine : un énoncé ronflant, qui permet astucieusement de continuer à travailler comme avant en faisant semblant de faire quelque chose d'original. Ainsi, on peut imaginer un EPI maths/histoire sur le thème de la «représentation du monde» : le professeur de mathématiques fait son cours usuel; le professeur d'histoire géographie fait dessiner des cartes aux élèves (suivant l'avancement de son cours) et on calcule des distances à partir des cartes. Le cours classique de mathématique (sur la proportionnalité) devient de façon magique un cours d'EPI, le cours de géographie aussi. Et tout le monde est heureux :-)

Le jour où un inspecteur aura la curiosité de vérifier sur le terrain comment fonctionne les EPI, il suffira de préparer une jolie séance avec mise en activité des élèves sous l'œil attendri des professeurs encadrants, et les apparences seront sauves.

C'est aussi ma vision du truc.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par trompettemarine le Ven 18 Sep 2015 - 22:35

Je ne suis pas professeur de mathématiques, mais j'ai l'impression que beaucoup d'EPI (médiatisés) transforment les mathématiques en un unique outil de proportionnalité. Les mathématiques ne sont-ils réductibles qu'à une règle de trois ?

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par CNFA le Ven 18 Sep 2015 - 23:04

@pailleauquebec a écrit:
@BR a écrit:J'imagine que les EPI vont rapidement devenir des villages Potemkine : un énoncé ronflant, qui permet astucieusement de continuer à travailler comme avant en faisant semblant de faire quelque chose d'original. Ainsi, on peut imaginer un EPI maths/histoire sur le thème de la «représentation du monde» : le professeur de mathématiques fait son cours usuel; le professeur d'histoire géographie fait dessiner des cartes aux élèves (suivant l'avancement de son cours) et on calcule des distances à partir des cartes. Le cours classique de mathématique (sur la proportionnalité) devient de façon magique un cours d'EPI, le cours de géographie aussi. Et tout le monde est heureux :-)

Le jour où un inspecteur aura la curiosité de vérifier sur le terrain comment fonctionne les EPI, il suffira de préparer une jolie séance avec mise en activité des élèves sous l'œil attendri des professeurs encadrants, et les apparences seront sauves.

C'est aussi ma vision du truc.

Nous n'aurons pas nos élèves en EPI! Vous pourrez faire un EPI en 4è alors que vous n'avez pas ce niveau! C'est ainsi que les CDE pro-réforme, et ils sont nombreux, nous imposeront le truc!

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par kumran le Ven 18 Sep 2015 - 23:57

@trompettemarine a écrit:Je ne suis pas professeur de mathématiques, mais j'ai l'impression que beaucoup d'EPI (médiatisés) transforment les mathématiques en un unique outil de proportionnalité. Les mathématiques ne sont-ils réductibles qu'à une règle de trois ?

Probablement parce que les concepteurs d'en haut n'ont aucune idée de ce que sont les mathématiques et que leur esprit étriqué ne le voit que comme un outil.

Mais après je les comprends, eux n'ont pas eu la chance d'avoir suivi des EPI pour en saisir le sens

_________________
- “Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire.” Albert E.

- « Vouloir corriger ses erreurs est le début du pardon. Vouloir obtenir le pardon est le début de l’erreur ! »

kumran
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Dalva le Sam 19 Sep 2015 - 0:14

@CNFA a écrit:
Nous n'aurons pas nos élèves en EPI! Vous pourrez faire un EPI en 4è alors que vous n'avez pas ce niveau! C'est ainsi que les CDE pro-réforme, et ils sont nombreux, nous imposeront le truc!
Tu as lu ce que je t'ai répondu page 3 ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par CNFA le Sam 19 Sep 2015 - 0:23

@Dalva a écrit:
@CNFA a écrit:
Nous n'aurons pas nos élèves en EPI! Vous pourrez faire un EPI en 4è alors que vous n'avez pas ce niveau! C'est ainsi que les CDE pro-réforme, et ils sont nombreux, nous imposeront le truc!
Tu as lu ce que je t'ai répondu page 3 ?
Merci Beaucoup, je viens de le survoler! Je retourne le relire!

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Dalva le Sam 19 Sep 2015 - 0:29

Oui parce que si un CdE te fait croire qu'il va pouvoir distribuer les EPI comme les petits pains, sans se soucier des classes, c'est un magicien des emplois du temps et je veux bien assister au pestacle !

Sinon, j'ai conscience que mon message n'est peut-être pas la clarté même, mais je pense qu'après une bonne nuit de sommeil on réussit quand même à s'y retrouver.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par Gryphe le Sam 19 Sep 2015 - 0:32

@Dalva a écrit:
@CNFA a écrit:
Nous n'aurons pas nos élèves en EPI! Vous pourrez faire un EPI en 4è alors que vous n'avez pas ce niveau! C'est ainsi que les CDE pro-réforme, et ils sont nombreux, nous imposeront le truc!
Tu as lu ce que je t'ai répondu page 3 ?
Ah ben voilà. J'ai lu. Ça y est, j'ai mal à la tête. Razz

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saborder les EPI...

Message par User5899 le Sam 19 Sep 2015 - 0:54

Cactus29 a écrit:En ce qui me concerne, les HVC que j'assurerai en plus des 10 heures obligatoires ne seront que de la garderie.
Ben, elles n'existent pas ! Il n'y a pas d'heures obligatoires ou facultatives, il y a 10 HVC, c'est tout. Et une plage d'edt réservée pour la caser.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum