Conflit avec CDE, des conseils?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conflit avec CDE, des conseils?

Message par H2HC le Jeu 17 Sep 2015 - 22:56

Bonsoir à tous,

Voici en gros mon souci : EDT annualisé, en calculant au réel je me rends compte que j'ai plus de 18h/ semaine, pour un contrat à 18h bien évidemment, et j'ai déjà signé le PV d'installation..
J'en ai parlé deux fois au CDE qui ma envoyé bouler la première fois et a carrément pété les plombs la seconde.. Il ne changera pas l'EDT, refuse d'admettre avoir mis trop d'heures, bref, il m'a même dit que si je voulais "(me) casser de (son) établissement je n'avais qu'à le faire"..
Moi je souhaitais juste qu'il me retire deux heures ou me les mette en paiement!
Mon syndicat est censé contacter le rectorat mais je n'ai plus de nouvelles et j'avoue qu'aller au bahut dans ces conditions est plutôt difficile à supporter..
Quel recours ai-je? Dois-je obligatoirement passer par le CDE pour écrire au rectorat et dénoncer l'annualisation ainsi que le trop d'heures? Et s'il ne transmet pas mon courrier? Et à qui m'adresser dans les méandres du rectorat? Il va me pourrir ma note, c'est sûr... Que puis-je dire, mince!
Je voulais simplement exercer dans des conditions normales ou s'en approchant..

Merci!

H2HC
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par ycombe le Jeu 17 Sep 2015 - 23:08

@H2HC a écrit:Bonsoir à tous,

Voici en gros mon souci : EDT annualisé, en calculant au réel je me rends compte que j'ai plus de 18h/ semaine, pour un contrat à 18h bien évidemment, et j'ai déjà signé le PV d'installation..
J'en ai parlé deux fois au CDE qui ma envoyé bouler la première fois et a carrément pété les plombs la seconde.. Il ne changera pas l'EDT, refuse d'admettre avoir mis trop d'heures, bref, il m'a même dit que si je voulais "(me) casser de (son) établissement je n'avais qu'à le faire"..
Moi je souhaitais juste qu'il me retire deux heures ou me les mette en paiement!
Mon syndicat est censé contacter le rectorat mais je n'ai plus de nouvelles et j'avoue qu'aller au bahut dans ces conditions est plutôt difficile à supporter..
Quel recours ai-je? Dois-je obligatoirement passer par le CDE pour écrire au rectorat et dénoncer l'annualisation ainsi que le trop d'heures? Et s'il ne transmet pas mon courrier? Et à qui m'adresser dans les méandres du rectorat? Il va me pourrir ma note, c'est sûr... Que puis-je dire, mince!
Je voulais simplement exercer dans des conditions normales ou s'en approchant..

Merci!
Une lettre au recteur s'écrit par la voie hiérarchique et doit donc passer par ton CDE. Si tu as un doute concernant sa diligence à le faire, tu as le droit d'en envoyer une copie directement, mais il faut le préciser dessus (et sur le courrier qui transite par le CdE).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par micaschiste le Jeu 17 Sep 2015 - 23:16

Es-tu contractuelle ? titulaire ?
Le PV d'installation n'est pas la VS (ventilation de services)!

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par User5899 le Ven 18 Sep 2015 - 2:00

@H2HC a écrit:Bonsoir à tous,

Voici en gros mon souci : EDT annualisé, en calculant au réel je me rends compte que j'ai plus de 18h/ semaine, pour un contrat à 18h bien évidemment, et j'ai déjà signé le PV d'installation..
J'en ai parlé deux fois au CDE qui ma envoyé bouler la première fois et a carrément pété les plombs la seconde.. Il ne changera pas l'EDT, refuse d'admettre avoir mis trop d'heures, bref, il m'a même dit que si je voulais "(me) casser de (son) établissement je n'avais qu'à le faire"..
Moi je souhaitais juste qu'il me retire deux heures ou me les mette en paiement!
Mon syndicat est censé contacter le rectorat mais je n'ai plus de nouvelles et j'avoue qu'aller au bahut dans ces conditions est plutôt difficile à supporter..
Quel recours ai-je? Dois-je obligatoirement passer par le CDE pour écrire au rectorat et dénoncer l'annualisation ainsi que le trop d'heures? Et s'il ne transmet pas mon courrier? Et à qui m'adresser dans les méandres du rectorat? Il va me pourrir ma note, c'est sûr... Que puis-je dire, mince!
Je voulais simplement exercer dans des conditions normales ou s'en approchant..

Merci!
Donnez-nous précisément votre service, déjà, qu'on regarde.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par H2HC le Ven 18 Sep 2015 - 7:22

Bonjour, et merci de vos réponses.
Je suis T1 dans l'enseignement privé sous contrat, suite au concours interne puis stage l'année dernière.
En Arts Plastiques et en Éducation musicale, nous avons 18 classes pour 18 heures.
Dans mon nouvel établissement, de titularisation donc, l'année est découpée en 3 trimestres de 14, 13 et 9 semaines (...). J'ai 24h, 24h, puis 9h30/s au 3ème.. Certaines séances sont d'1h d'autres d'1h30. Nous avons été 3 à calculer le nombre d'heures à l'année pour chaque classe- dont un collègue de maths-!
Je ne peux pas envoyer de mail privé pour l'instant, donc je ne pourrai pas être plus précise!

H2HC
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par User5899 le Ven 18 Sep 2015 - 8:02

@H2HC a écrit:Bonjour, et merci de vos réponses.
Je suis T1 dans l'enseignement privé sous contrat, suite au concours interne puis stage l'année dernière.
En Arts Plastiques et en Éducation musicale, nous avons 18 classes pour 18 heures.
Dans mon nouvel établissement, de titularisation donc, l'année est découpée en 3 trimestres de 14, 13 et 9 semaines (...). J'ai 24h, 24h, puis 9h30/s au 3ème.. Certaines séances sont d'1h d'autres d'1h30. Nous avons été 3 à calculer le nombre d'heures à l'année pour chaque classe- dont un collègue de maths-!
Je ne peux pas envoyer de mail privé pour l'instant, donc je ne pourrai pas être plus précise!
C'est très bizarre, mais ça se calcule...
(((24*14)+(24*13)+(9,5*9))/36)=20,38h, soit 2,38 HSA.
La signature du PV d'installation ne détermine pas le paiement. C'est le document VS, signé vers fin octobre, qui doit lister chaque classe prise en charge avec l'horaire hebdomadaire (et non un horaire annualisé), le total, etc. Vous êtes certifiée, vous êtes avec ce service à temps plein et vous avez 2,38 HSA. Ne lâchez rien, c'est indiscutable.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par H2HC le Ven 18 Sep 2015 - 8:50

Oui c'est aussi ce que j'ai calculé, et je ne compte pas lâcher même si je risque d'être ensuite " fichée" ( on est dans le privé..)
Mais...à qui m'adresser, au delà du CDE, pour régulariser ?
De plus, l'annualisation ne s'applique qu'à la prochaine rentrée, non? Donc c'est doublement illégal!
Je prêterai attention à la VS, puis-je contester sur le document même?

H2HC
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par Peinard le Ven 18 Sep 2015 - 9:24

Dans le public, cette situation serait clairement illégale cette année... et j'oserai même le dire pour l'année prochaine! Par contre, pour le privé i have no clue.

Peinard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par skindiver le Ven 18 Sep 2015 - 9:28

@H2HC a écrit:Oui c'est aussi ce que j'ai calculé, et je ne compte pas lâcher même si je risque d'être ensuite " fichée" ( on est dans le privé..)
Mais...à qui m'adresser, au delà du CDE, pour régulariser ?
De plus, l'annualisation ne s'applique qu'à la prochaine rentrée, non? Donc c'est doublement illégal!
Je prêterai attention à la VS, puis-je contester sur le document même?

Même dans le privé il y a des règles, et tu es payée par l'éducation nationale et non par l'OGEC.
Ne lache rien!

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par archeboc le Ven 18 Sep 2015 - 10:16


La colère du bonhomme indique qu'il sait sa position fragile.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par User5899 le Ven 18 Sep 2015 - 10:30

@H2HC a écrit:Oui c'est aussi ce que j'ai calculé, et je ne compte pas lâcher même si je risque d'être ensuite " fichée" ( on est dans le privé..)
Mais...à qui m'adresser, au delà du CDE, pour régulariser ?
De plus, l'annualisation ne s'applique qu'à la prochaine rentrée, non? Donc c'est doublement illégal!
Je prêterai attention à la VS, puis-je contester sur le document même?
Non, il y a déjà une part d'annualisation, ce sont les TPE qui ont ouvert la brèche avec cette "discipline" (on ne rit pas) qui n'existe que sur les 18 premières semaines de l'année.
En fait, je n'ose croire que votre CDE vous fasse signer un VS faux. Or même avec ses annualisations biscornues (je me demande bien à quoi ça lui sert...), il sera bien forcé d'inscrire les classes avec l'horaire hebdomadaire. S'il inscrit 18 classes à 1h, vous rayez le VS de la mention en gros : "État faux" et vous ne signez pas. Qu'est-ce qu'on peut vous faire ? Sinon, vous êtes payée par le rectorat, donc voir aussi avec eux. Il n'y a pas de honte à être fiché, c'est souvent comme ça qu'on a la paix.
_______
@Peinard a écrit:Dans le public, cette situation serait clairement illégale cette année..
Oh, même pas vraiment... On voit de tout et les TA, qui n'y comprennent rien, exigent des mentions hyper explicites pour donner raison aux agents.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par Daphné le Ven 18 Sep 2015 - 11:03

@H2HC a écrit:Bonsoir à tous,

Voici en gros mon souci : EDT annualisé, en calculant au réel je me rends compte que j'ai plus de 18h/ semaine, pour un contrat à 18h bien évidemment, et j'ai déjà signé le PV d'installation..
J'en ai parlé deux fois au CDE qui ma envoyé bouler la première fois et a carrément pété les plombs la seconde.. Il ne changera pas l'EDT, refuse d'admettre avoir mis trop d'heures, bref, il m'a même dit que si je voulais "(me) casser de (son) établissement je n'avais qu'à le faire"..
Moi je souhaitais juste qu'il me retire deux heures ou me les mette en paiement!
Mon syndicat est censé contacter le rectorat mais je n'ai plus de nouvelles et j'avoue qu'aller au bahut dans ces conditions est plutôt difficile à supporter..
Quel recours ai-je? Dois-je obligatoirement passer par le CDE pour écrire au rectorat et dénoncer l'annualisation ainsi que le trop d'heures? Et s'il ne transmet pas mon courrier? Et à qui m'adresser dans les méandres du rectorat? Il va me pourrir ma note, c'est sûr... Que puis-je dire, mince!
Je voulais simplement exercer dans des conditions normales ou s'en approchant..

Merci!

Le PV d'installation pour 18h soit un poste à temps complet n'a rien à voir avec le VS qui prend ensuite en compte les éventuelles HSA : du moins dans le public.
Il faut donc attendre de voir le VS et la prise en compte précise du service avant de contester.
Le privé je ne connais pas;

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par Peinard le Ven 18 Sep 2015 - 11:33

Cripure a écrit:
@Peinard a écrit:Dans le public, cette situation serait clairement illégale cette année..
Oh, même pas vraiment... On voit de tout et les TA, qui n'y comprennent rien, exigent des mentions hyper explicites pour donner raison aux agents.
pale

Peinard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par H2HC le Ven 18 Sep 2015 - 12:05

Bonjour,
Cela fonctionne de la même manière dans le privé, nous sommes rémunérés par le rectorat. Effectivement j'attendrai la VS. Le fait d'indiquer " état faux" a t'il une valeur légale? Je sens qu'il faut que je la joue fine avec ce CDE.
Concernant le rectorat, le chef du privé est en arrêt maladie, du coup je me demandais qui dans l'organigramme est en dessus?

H2HC
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par H2HC le Ven 18 Sep 2015 - 12:06

Doublon

H2HC
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par ysabel le Ven 18 Sep 2015 - 20:20

@H2HC a écrit:Bonjour,
Cela fonctionne de la même manière dans le privé, nous sommes rémunérés par le rectorat. Effectivement j'attendrai la VS. Le fait d'indiquer " état faux" a t'il une valeur légale? Je sens qu'il faut que je la joue fine avec ce CDE.
Concernant le rectorat, le chef du privé est en arrêt maladie, du coup je me demandais qui dans l'organigramme est en dessus?

Evidemment. D'ailleurs, il est interdit de signer un faux... et encore plus d'en éditer un.
Dans ce métier, plus on la ferme, plus on se fait avoir... toujours gueuler quand cela est nécessaire. Se faire respecter, c'est avoir la paix.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par User5899 le Ven 18 Sep 2015 - 20:26

@H2HC a écrit:Bonjour,
Cela fonctionne de la même manière dans le privé, nous sommes rémunérés par le rectorat. Effectivement j'attendrai la VS. Le fait d'indiquer " état faux" a t'il une valeur légale? Je sens qu'il faut que je la joue fine avec ce CDE.
Concernant le rectorat, le chef du privé est en arrêt maladie, du coup je me demandais qui dans l'organigramme est en dessus?
Un état VS est un document de comptabilité publique, il doit être évidement scrupuleusement exact. refuser de le signer n'est pas suffisant si le chef est malhonnête. Mais ça l'étonnerait qu'il joue à ça, ce serait bien plus grave qu'un problème de règlement.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par Puck le Ven 18 Sep 2015 - 20:51

Bonsoir,
Avez-vous contacté un syndicat ? Le spelc est parfois très bien placé dans les relations rectorat-cde et peut être un bon intermédiaire.
Pour ma part, j'ai été très bien conseillée par le Snalc.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure

Puck
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par Gryphe le Ven 18 Sep 2015 - 21:16

C'est un contrat de recrutement de professeur contractuel ?
Le PV d'installation mentionne forcément "18h" (pour "temps complet") et il est impossible de faire apparaître les HSA là-dessus.
On s'était renseigné une année précédente où une personne contractuelle vigilante nous avait demandé de porter les HSA.
Réponse venue de plus haut : impossible, ce sera sur les VS (et sur la paie, bien sûr), mais pas sur le contrat.

Ceci ne répond pas à la question de l'annualisation (je serais plus critique  humhum ) mais juste à celle de la mention "18h" sur le contrat.

Edit : pour "T1 dans l'enseignement privé sous contrat", je ne sais pas.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par ycombe le Ven 18 Sep 2015 - 22:08

Cripure a écrit:
@H2HC a écrit:Bonjour, et merci de vos réponses.
Je suis T1 dans l'enseignement privé sous contrat, suite au concours interne puis stage l'année dernière.
En Arts Plastiques et en Éducation musicale, nous avons 18 classes pour 18 heures.
Dans mon nouvel établissement, de titularisation donc, l'année est découpée en 3 trimestres de 14, 13 et 9 semaines (...). J'ai 24h, 24h, puis 9h30/s au 3ème.. Certaines séances sont d'1h d'autres d'1h30. Nous avons été 3 à calculer le nombre d'heures à l'année pour chaque classe- dont un collègue de maths-!
Je ne peux pas envoyer de mail privé pour l'instant, donc je ne pourrai pas être plus précise!
C'est très bizarre, mais ça se calcule...
(((24*14)+(24*13)+(9,5*9))/36)=20,38h, soit 2,38 HSA.
La signature du PV d'installation ne détermine pas le paiement. C'est le document VS, signé vers fin octobre, qui doit lister chaque classe prise en charge avec l'horaire hebdomadaire (et non un horaire annualisé), le total, etc. Vous êtes certifiée, vous êtes avec ce service à temps plein et vous avez 2,38 HSA. Ne lâchez rien, c'est indiscutable.
Nous avons beaucoup perdu avec la disparition des barycentres dans l'enseignement des mathématiques.

On peut le voir aussi comme une moyenne pondérée.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par H2HC le Sam 19 Sep 2015 - 9:53

Bonjour,

pour répondre à vos questions :

Oui je suis syndiquée et ma déléguée devait contacter le rectorat la semaine dernière mais ne l'a finalement pas fait... Rolling Eyes il se trouve que le chef du privé au rectorat est en congé Rolling Eyes (nan mais j'vous jure) donc ils traitent les affaires courantes mais ne prennent pas de décision...la déléguée m'a assuré se rendre directement au rectorat la semaine prochaine et me tenir au courant..elle m'a annoncé que ce serait très long, en attendant je travaille 2h/semaine gratuitement. J'ai peur que cela ne soit pas assez défendu. Ce serait moi, je ruerais!

La VS sera très certainement fausse, j'en suis sûre à 99.9% ! je pourrai me justifier Cripure, mais en mail privé! Lorsque je la recevrai j'appliquerai votre conseil mais du coup ne serai pas plus avancée si cela ne suffit pas.

Le PV que j'ai signé m'installe auprès de mes 18 classes pour 18h, en contrat définitif. Dans le privé nous sommes professeurs contractuels d'état, et non fonctionnaires. à ne pas confondre avec les contractuels du public qui sont en CDD. Lorsque titularisés, nous obtenons un contrat définitif. C'est ce que je suis censée signer lundi.

Par ailleurs je réalise que jusqu'à présent lorsque j'avais des heures supp', elles ne sont jamais apparues sur la VS ! on m'a toujours demandé de "faire confiance". Comme j'étais maître auxiliaire (remplaçante en CDD) j'ai toujours suivi ce qu'on me demandait..Certaines fois les HS sont rémunérées avec l'enveloppe du rectorat, d'autres fois par l'OGEC.

Ycombe, je ne saisi pas ce dont tu parles, une moyenne pondérée?

merci à tous en tout cas, ça fait du bien de sentir un peu de soutien et de préoccupation.

J'en suis à me demander si je ne devrais pas écrire directement au DRH, et si cela ne suffit pas, contacter un avocat de droit public. Et évidemment quitter le syndicat du coup, s'il ne se bouge pas suffisamment..

H2HC
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit avec CDE, des conseils?

Message par H2HC le Mar 5 Jan 2016 - 9:44

Bonjour à tous,

et tout d'abord mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année!

ce message simplement pour vous tenir informés, vous qui m'avez, par vos messages épaulée et confortée dans ma volonté de ne pas me laisser faire.

Après trop de mollesse de la part de mon syndicat, après de multiples mails au rectorat restés sans réponse, j'ai rencontré un avocat qui a adressé un courrier au Recteur.
2 mois pile après réception (sans cela nous allions au tribunal!) j'ai reçu un mail doublé d'un courrier papier : mon EDT est remanié à 18h/semaine (toujours sur le même créneau de 24h, je me lève donc toujours à 4h30 pour ne rentrer qu'à 20h30), par contre concernant les heures sup' on m'autorise à quitter mon poste avant la fin de l'année!!!! (j'hallucine!) plutôt que de me les rémunérer.
Nous partons donc, avec l'avocat, en contentieux, "y'en a marre!"
Quant au renouvellement de mon adhésion syndicale...

Bien à vous tous!

H2HC
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum