Nouveaux programmes, je déprime

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par User5899 le Dim 20 Sep 2015 - 0:11

@kaneto a écrit:
@KinetteKinette a écrit:
@ysabel a écrit:Vous avez vu, dans les nouveaux programmes, il est écrit "connaitre", "maitrise" etc.
Arghh ! ça me fait mal de ne pas voir le circonflexe...
ils veulent vraiment nous tuer.
J'ai aussi relevé ça.
D'ailleurs mon firefox, lui, voit aussi ça comme une faute.
On nous serine que, grâce à l'informatique, on n'aura plus besoin d'apprendre ceci ou cela...

L'informatique n'y est pour rien du tout. C'est une réforme de l'orthographe qui vient seulement de fêter ses 25 ans...

Cette réforme corrige un grand nombre d'incohérence dans l'orthographe, dont l'accent circonflexe sur les  « i » et les « u » fait partie. Rien ne justifie plus la présence de cet accent, même pas l'étymologie car il y autant de cas où « is » a donné « î » que de cas où il a donné « i ».

Les graphies « connaître » et « connaitre » sont toutes les deux acceptées. (Donc je n'oblige pas mes élèves à retirer ces accents.)

J'ai appris beaucoup de choses sur notre langue depuis que j'ai vraiment lu le contenu de la réforme orthographique de 1990 et ses explications. C'est une lecture que je conseille, plutôt que se contenter des quelques résumés approximatifs que l'on trouve un peu partout. Cela ne va absolument pas dans le sens d'une simplification à outrance pour paresseux : après la réforme de 1990, l'orthographe n'est pas devenue franchement plus simple, mais elle est devenue plus cohérente.

Spoiler:
Moi ce qui me choque, c'est que l'on écrive « des enfants » et non « des enfans », car je trouve que le niveau baisse vraiment depuis que l'Académie française a arbitrairement décidé en 1835 de céder à la facilité en remplaçant par « -nts » le pluriel des noms en « -nt », au lieu de garder le traditionnel « -ns ».

C'est la faute aux machines à écrire, qui vont tuer l'écriture.
Pour mémoire, signalons qu'une lettre de motivation écrite à certains DRH en orthographe 1990 part à la poubelle d'office. Quand je lis dans le programme de français une référence au "gout", ma seule réaction est de me dire que celui qui écrit le programme est un quasi illettré. Mais bon, c'est une discussion que je n'entreprends même plus, me contentant de souligner ce que j'ai à souligner.
Fin du HS

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par Pianocktail le Dim 20 Sep 2015 - 0:20

Ça m'agace sérieusement cette pseudo simplification de la grammaire. Mes élèves de REP+ à Saint-Denis m'ont donné une bonne leçon l'année dernière. J'ai tenté la technique du remplacement par un verbe du troisième groupe pour distinguer les finales en /E/. Patatras !

Exemple: je veux mang/E/.
Mme Pianocktail demande naïvement :"Peut-on dire "je veux prendre"? "
Réponse pleine d'assurance de mes élèves : "Non ça veut rien dire !"
Évidemment, les élèves en difficulté étaient les plus paumés. Ces techniques à la mode demandent une vraie "conscience de la langue" que n'ont pas mes élèves. (J'espère être claire.)

Finalement, avec une liste de prépositions et le repérage de deux verbes qui se suivent, j'étais plus claire. La neuneu c'était moi sur ce coup !

Pianocktail
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par JPhMM le Dim 20 Sep 2015 - 0:23

Cripure a écrit:
@kaneto a écrit:
@KinetteKinette a écrit:
@ysabel a écrit:Vous avez vu, dans les nouveaux programmes, il est écrit "connaitre", "maitrise" etc.
Arghh ! ça me fait mal de ne pas voir le circonflexe...
ils veulent vraiment nous tuer.
J'ai aussi relevé ça.
D'ailleurs mon firefox, lui, voit aussi ça comme une faute.
On nous serine que, grâce à l'informatique, on n'aura plus besoin d'apprendre ceci ou cela...

L'informatique n'y est pour rien du tout. C'est une réforme de l'orthographe qui vient seulement de fêter ses 25 ans...

Cette réforme corrige un grand nombre d'incohérence dans l'orthographe, dont l'accent circonflexe sur les  « i » et les « u » fait partie. Rien ne justifie plus la présence de cet accent, même pas l'étymologie car il y autant de cas où « is » a donné « î » que de cas où il a donné « i ».

Les graphies « connaître » et « connaitre » sont toutes les deux acceptées. (Donc je n'oblige pas mes élèves à retirer ces accents.)

J'ai appris beaucoup de choses sur notre langue depuis que j'ai vraiment lu le contenu de la réforme orthographique de 1990 et ses explications. C'est une lecture que je conseille, plutôt que se contenter des quelques résumés approximatifs que l'on trouve un peu partout. Cela ne va absolument pas dans le sens d'une simplification à outrance pour paresseux : après la réforme de 1990, l'orthographe n'est pas devenue franchement plus simple, mais elle est devenue plus cohérente.

Spoiler:
Moi ce qui me choque, c'est que l'on écrive « des enfants » et non « des enfans », car je trouve que le niveau baisse vraiment depuis que l'Académie française a arbitrairement décidé en 1835 de céder à la facilité en remplaçant par « -nts » le pluriel des noms en « -nt », au lieu de garder le traditionnel « -ns ».

C'est la faute aux machines à écrire, qui vont tuer l'écriture.
Pour mémoire, signalons qu'une lettre de motivation écrite à certains DRH en orthographe 1990 part à la poubelle d'office. Quand je lis dans le programme de français une référence au "gout", ma seule réaction est de me dire que celui qui écrit le programme est un quasi illettré. Mais bon, c'est une discussion que je n'entreprends même plus, me contentant de souligner ce que j'ai à souligner.
Fin du HS
Vingt et un tiers ou vingt-et-un tiers ?

Mais alors 20 + 1/3 ou 21/3 ?

Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par ysabel le Dim 20 Sep 2015 - 8:11

@Pianocktail a écrit:Ça m'agace sérieusement cette pseudo simplification de la grammaire. Mes élèves de REP+ à Saint-Denis m'ont donné une bonne leçon l'année dernière. J'ai tenté la technique du remplacement par un verbe du troisième groupe pour distinguer les finales en /E/. Patatras !

Exemple: je veux mang/E/.
Mme Pianocktail demande naïvement :"Peut-on dire "je veux prendre"? "
Réponse pleine d'assurance de mes élèves : "Non ça veut rien dire !"
Évidemment, les élèves en difficulté étaient les plus paumés. Ces techniques à la mode demandent une vraie "conscience de la langue" que n'ont pas mes élèves.  (J'espère être claire.)

Finalement, avec une liste de prépositions et le repérage de deux verbes qui se suivent, j'étais plus claire. La neuneu c'était moi sur ce coup !

Je ne comprends pas... remplacer par un verbe du 3ème groupe n'est pas une technique à la mode ; cela fait une éternité qu'on donnait ce truc en primaire. Et évidemment, cela s'adresse plutôt aux natifs de la langue.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par marjolie.june le Dim 20 Sep 2015 - 8:33

@ysabel a écrit:
@Pianocktail a écrit:Ça m'agace sérieusement cette pseudo simplification de la grammaire. Mes élèves de REP+ à Saint-Denis m'ont donné une bonne leçon l'année dernière. J'ai tenté la technique du remplacement par un verbe du troisième groupe pour distinguer les finales en /E/. Patatras !

Exemple: je veux mang/E/.
Mme Pianocktail demande naïvement :"Peut-on dire "je veux prendre"? "
Réponse pleine d'assurance de mes élèves : "Non ça veut rien dire !"
Évidemment, les élèves en difficulté étaient les plus paumés. Ces techniques à la mode demandent une vraie "conscience de la langue" que n'ont pas mes élèves.  (J'espère être claire.)

Finalement, avec une liste de prépositions et le repérage de deux verbes qui se suivent, j'étais plus claire. La neuneu c'était moi sur ce coup !

Je ne comprends pas... remplacer par un verbe du 3ème groupe n'est pas une technique à la mode ; cela fait une éternité qu'on donnait ce truc en primaire. Et évidemment,  cela s'adresse plutôt aux natifs de la langue.

C'est un "truc" pour ne pas se tromper, mais ce n'est pas ce qui permet aux élèves de comprendre pourquoi il y a un infinitif à cet endroit-là et pas un participe passé. Mes 4e ont mieux compris ce point grâce aux deux règles citée par Pianococktail.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par Iphigénie le Dim 20 Sep 2015 - 8:36

@marjolie.june a écrit:
@ysabel a écrit:
@Pianocktail a écrit:Ça m'agace sérieusement cette pseudo simplification de la grammaire. Mes élèves de REP+ à Saint-Denis m'ont donné une bonne leçon l'année dernière. J'ai tenté la technique du remplacement par un verbe du troisième groupe pour distinguer les finales en /E/. Patatras !

Exemple: je veux mang/E/.
Mme Pianocktail demande naïvement :"Peut-on dire "je veux prendre"? "
Réponse pleine d'assurance de mes élèves : "Non ça veut rien dire !"
Évidemment, les élèves en difficulté étaient les plus paumés. Ces techniques à la mode demandent une vraie "conscience de la langue" que n'ont pas mes élèves.  (J'espère être claire.)

Finalement, avec une liste de prépositions et le repérage de deux verbes qui se suivent, j'étais plus claire. La neuneu c'était moi sur ce coup !

Je ne comprends pas... remplacer par un verbe du 3ème groupe n'est pas une technique à la mode ; cela fait une éternité qu'on donnait ce truc en primaire. Et évidemment,  cela s'adresse plutôt aux natifs de la langue.

C'est un "truc" pour ne pas se tromper, mais ce n'est pas ce qui permet aux élèves de comprendre pourquoi il y a un infinitif à cet endroit-là et pas un participe passé. Mes 4e ont mieux compris ce point grâce aux deux règles citée par Pianococktail.
L'un n'a jamais remplacé l'autre: il faut les deux . Et en plus il faut avoir appris d'abord les conjugaisons.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par Iphigénie le Dim 20 Sep 2015 - 8:43

@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:
@kaneto a écrit:
@KinetteKinette a écrit:
J'ai aussi relevé ça.
D'ailleurs mon firefox, lui, voit aussi ça comme une faute.
On nous serine que, grâce à l'informatique, on n'aura plus besoin d'apprendre ceci ou cela...

L'informatique n'y est pour rien du tout. C'est une réforme de l'orthographe qui vient seulement de fêter ses 25 ans...

Cette réforme corrige un grand nombre d'incohérence dans l'orthographe, dont l'accent circonflexe sur les  « i » et les « u » fait partie. Rien ne justifie plus la présence de cet accent, même pas l'étymologie car il y autant de cas où « is » a donné « î » que de cas où il a donné « i ».

Les graphies « connaître » et « connaitre » sont toutes les deux acceptées. (Donc je n'oblige pas mes élèves à retirer ces accents.)

J'ai appris beaucoup de choses sur notre langue depuis que j'ai vraiment lu le contenu de la réforme orthographique de 1990 et ses explications. C'est une lecture que je conseille, plutôt que se contenter des quelques résumés approximatifs que l'on trouve un peu partout. Cela ne va absolument pas dans le sens d'une simplification à outrance pour paresseux : après la réforme de 1990, l'orthographe n'est pas devenue franchement plus simple, mais elle est devenue plus cohérente.

Spoiler:
Moi ce qui me choque, c'est que l'on écrive « des enfants » et non « des enfans », car je trouve que le niveau baisse vraiment depuis que l'Académie française a arbitrairement décidé en 1835 de céder à la facilité en remplaçant par « -nts » le pluriel des noms en « -nt », au lieu de garder le traditionnel « -ns ».

C'est la faute aux machines à écrire, qui vont tuer l'écriture.
Pour mémoire, signalons qu'une lettre de motivation écrite à certains DRH en orthographe 1990 part à la poubelle d'office. Quand je lis dans le programme de français une référence au "gout", ma seule réaction est de me dire que celui qui écrit le programme est un quasi illettré. Mais bon, c'est une discussion que je n'entreprends même plus, me contentant de souligner ce que j'ai à souligner.
Fin du HS
Vingt et un tiers ou vingt-et-un tiers ?

Mais alors 20 + 1/3 ou 21/3 ?

Razz
JhMM tu as du rire en lisant kaneto...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par Presse-purée le Dim 20 Sep 2015 - 8:45

@Amaliah a écrit:Et plue de théâtre en 3e?!? On pourra l'aborder dans un GT mais le théâtre ne constitue plus un objet d'étude en 3e... Fin de la lettre aussi. Suspect

Les horaires diminuent, alors il faut bien retirer des trucs.

Et c'est vrai que savoir écrire une lettre, c'est pas super utile...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par zouig le Mer 30 Sep 2015 - 11:36

Tout ce que j'espère après avoir lu les nvx programmes de SVT collège ( quelle clarté!) c'est que cette "chose" ne va pas contaminer le lycée, j'en bave assez avec les tâches complexes, les compétences à évaluer et tout le bordel pédagogique (tâche implexe (??), complexe, pedagogie inversée, ordinateur devenu indispensable pour tout et tj en panne, impression d'être largué pédagogiquement, alors que tout est ok mais moins formalisé), et j'ai pas envie de passer mon temps avec un stylo 5 couleurs pour valider des tableaux avec non acquis expert etc.. avec mes 220 élèves, dont des Tales qui n'en n'ont rien à faire et qui veulent du contenu.
Bon courage à mes collègues de collège.

zouig
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par gauvain31 le Mer 30 Sep 2015 - 12:36

@zouig a écrit:Tout ce que j'espère après avoir lu les nvx programmes de SVT collège ( quelle clarté!) c'est que cette "chose" ne va pas contaminer le lycée, j'en bave assez avec les tâches complexes, les compétences à évaluer et tout le bordel pédagogique (tâche implexe (??), complexe, pedagogie inversée, ordinateur devenu indispensable pour tout et tj en panne, impression d'être largué pédagogiquement, alors que tout est ok mais moins formalisé), et j'ai pas envie de passer mon temps avec un stylo 5 couleurs pour valider des tableaux avec non acquis expert etc.. avec mes 220 élèves, dont des Tales qui n'en n'ont rien à faire et qui veulent du contenu.
Bon courage à mes collègues de collège.

Pourquoi fais-tu des tâches complexes? Qu'est-ce que cela apportent aux élèves? Quel est leur intérêt? Si tu ne trouves pas la réponse, ben tu n'en fais pas.

Pourquoi de la pédagogie inversée? Tu fais des évaluations par compétence tout le temps? Il faut rester raisonnable je crois. Tu sembles te mettre la pression pour pas grand chose. Je ne fais aucune tâche complexe en seconde; juste deux TP avec une stratégie de résolution de type ECE (et l'IPR m'a dit que c'était suffisant) ; en 1ère peut être deux tâches complexes (avec la drépanocytose) , mais ça doit se justifier. N'essaie d'appliquer tout ce que demande l'IPR te demande sinon tu deviendra fou. Fais comme bon te semble, et tu l'as dit toi-même les TS veulent du contenu... et ils sont là pour ça;

La pédagogie est au service du contenu et pas l'inverse.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par Duplay le Mer 30 Sep 2015 - 13:13

@gauvain31 a écrit:
@zouig a écrit:Tout ce que j'espère après avoir lu les nvx programmes de SVT collège ( quelle clarté!) c'est que cette "chose" ne va pas contaminer le lycée, j'en bave assez avec les tâches complexes, les compétences à évaluer et tout le bordel pédagogique (tâche implexe (??), complexe, pedagogie inversée, ordinateur devenu indispensable pour tout et tj en panne, impression d'être largué pédagogiquement, alors que tout est ok mais moins formalisé), et j'ai pas envie de passer mon temps avec un stylo 5 couleurs pour valider des tableaux avec non acquis expert etc.. avec mes 220 élèves, dont des Tales qui n'en n'ont rien à faire et qui veulent du contenu.
Bon courage à mes collègues de collège.

Pourquoi fais-tu des tâches complexes? Qu'est-ce que cela apportent aux élèves? Quel est leur intérêt? Si tu ne trouves pas la réponse, ben tu n'en  fais pas.

Pourquoi de la pédagogie inversée? Tu fais des évaluations par compétence tout le temps? Il faut rester raisonnable je crois. Tu sembles te mettre la pression pour pas grand chose. Je ne fais aucune tâche complexe en seconde; juste deux TP avec une stratégie de résolution de type ECE (et l'IPR m'a dit que c'était suffisant) ; en 1ère  peut être deux tâches complexes (avec la drépanocytose) , mais ça doit se justifier. N'essaie d'appliquer tout ce que demande l'IPR te demande sinon tu deviendra fou. Fais comme bon te semble, et tu l'as dit toi-même les TS veulent du contenu... et ils sont là pour ça;

La pédagogie est au service du contenu et pas l'inverse.

D'aileurs, il n'a pas du tout bonne mine, Zouig. Il n'a même plus la peau sur les os. Sad

Il faut lever le pied, Zouig ! professeur Very Happy

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par gauvain31 le Mer 30 Sep 2015 - 13:15

Entièrement d'accord avec Duplay! Mange et prends des forces !

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par zouig le Mer 30 Sep 2015 - 14:41

Ne vous inquiétez pas pour moi, la plupart du temps je ne m'emmerde pas avec ça... et j'en reste -quand j'ai le temps- à des TP type ECE.
Sinon normal que je sois maigre, étant néandertalien Smile Smile
l'intérêt pédagogique des tâches complexes (en tout cas des miennes): l'élève, de seconde surtout, reste devant son écran avec la souris à la main, tout le matos déballé, sans bouger ou en bavardant pour tuer le temps,  jusqu'à ce que je fasse tout à sa place en disant "aide majeure camarade!"

zouig
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par gauvain31 le Mer 30 Sep 2015 - 14:50

@zouig a écrit:Ne vous inquiétez pas pour moi, la plupart du temps je ne m'emmerde pas avec ça... et j'en reste -quand j'ai le temps- à des TP type ECE.
Sinon normal que je sois maigre, étant néandertalien Smile Smile
l'intérêt pédagogique des tâches complexes (en tout cas des miennes): l'élève, de seconde surtout, reste devant son écran avec la souris, tout le matos déballé, sans bouger ou en bavardant pour tuer le temps,  jusqu'à ce que je fasse tout à sa place en disant "aide majeure camarade!"

Si c'est le cas laisse tomber définitivement. Ton cas me conforte dans l'idée que les secondes ne sont pas capables de tâches complexes. Bien content de ne pas en faire. Perso je commence par des TP très guidés, puis au second trimestre je commence à faire quelques TP avec une seule consigne, pyuis après avec conception de protocole. Il faut y aller progressivement... et si je vois que ça bloque soit parce que les élèves sont trop faibles trop peu autonomes et/ou trop c... je laisse tomber. Par la peine de stresser pour rien . Un élève doit ressortir du cours de SVT en retenant quelques chose, sinon , c'est que ce n'est pas bon. Il faut être efficace car on ne les voit plus que 1h30 par semaine.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par micaschiste le Mer 30 Sep 2015 - 15:06

Perso, je trouve que construire des TP type ECE est un gain de temps lors de la préparation, par rapport à des questions hyper-guidées.
En début de seconde, je leur fais chercher des stratégies en leur donnant le matériel à utiliser. On travaille en parallèle la communication des résultats (une fois un graphique, une fois un tableau, une fois un dessin d'observation, les méthodes sont revues au fur et à mesure).
La partie ''mise en oeuvre des protocoles'' est très guidée volontairement. Je ne les laisse pas seuls avec la souris à la main, peur qu'ils la dissèquent alors que c'est interdit désormais. Very Happy Eventuellement ils seront moins guidés lors d'une deuxième séance avec le même logiciel et encore.
Dès le début de l'année, je mets l'accent sur l'analyse des résultats en étant de plus en plus exigeante au fil de l'année.

Quelqu'un peut expliquer les tâches implexes ?

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par zouig le Mer 30 Sep 2015 - 15:09

Vdd du vdd: Bien d'accord avec toi fleurs , quand tu vois sur le net des exemples de tâches complexes au collège.... ça fait flipper/culpabiliser (rayer la mention inutile). Ou alors on ne vit pas dans le même monde. scratch
Micaschiste: on fait pareil alors, et c'est loin de la tâche complexe.
Pour implexe j'ai lu ça et moi aussi je me questionne.

zouig
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par gauvain31 le Mer 30 Sep 2015 - 15:39

@zouig a écrit:Vdd du vdd: Bien d'accord avec toi fleurs , quand tu vois sur le net des exemples de tâches complexes au collège.... ça fait flipper/culpabiliser (rayer la mention inutile). Ou alors on ne vit pas dans le même monde. scratch
Micaschiste: on fait pareil alors, et c'est loin de la tâche complexe.
Pour implexe j'ai lu ça et moi aussi je me questionne.

J'ai vu sur des sites officiels des exemples de tâches complexe en 3ème : c'est tout simplement irréaliste. Ce type d'exercice devrait être fait sur 1h30 et finalement ne favorise que les bons élèves. On nous a imposer des tâches complexes car à PISA, c'est là que ça coinçait le plus. Alors changer toutes tes pratiques pour remonter dans un test européen dont les buts sont discutables(évaluer uniquement les compétences et non les connaissances) ne me semble pas raisonnable. Il faut juste pour moi garder une progression dans l'année, du plus simple vers le plus complexe et après tu complexifies plus ou moins selon le niveau de ta classe. De toutes façon nous n'avons qu'une très faible marge de manœuvre. Par contre mon IPR m'avait conseillé de faire des TP collaboratifs après je ne sais pas ce qu'on peut faire en seconde.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes, je déprime

Message par gauvain31 le Mer 30 Sep 2015 - 15:44

Et surtout Zouig: ne culpabilise pas !! Est-ce que culpabilise?? Du tout je suis un pédagogue pragmatique; je teste et je vois ce que ça donne, si ça ne marche pas ou si les élèves ne voient pas l'intérêt du truc, je n'insiste pas . On nous a sucré 0.5h en seconde et 1h en 1ère S... et avec l'ancien programme il n'y avait pas tout ceci. Je rétorquerai à l'IPR, "je veux bien faire davantage de TC , mais bon ... pas le temps, il ne fallait pas nous sucrer 0.5 h" : certes c'est peu , mais pour nous ça change totalement les pratiques; on nous demande de mettre en œuvre ds pratiques plus chronophages qu'avant alors qu'on nous a sucré des heures disciplinaire. Ben voilà , faut pas demander la lune.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum