Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
aigle
Niveau 4

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par aigle le Mar 22 Sep - 15:21
Mazuzu,


Si tu ne comprends pas, ne fais pas comme nos élèves; pose des questions !
avatar
Mazuzu
Niveau 7

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Mazuzu le Mar 22 Sep - 15:22
@aigle a écrit: Mazuzu,


Si tu ne comprends pas, ne fais pas comme nos élèves; pose des questions !

Je n'aivais pas compris le premier post isolé mais en fusionnant les deux sujets et en lisant l'histoire, j'ai...saisis Wink


Dernière édition par Mazuzu le Mar 22 Sep - 15:28, édité 1 fois
avatar
aigle
Niveau 4

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par aigle le Mar 22 Sep - 15:23
@aigle a écrit:Tu as raison, bien sur, Osmie.



Simplement, il y a deux choses:
- La FSU reste le syndicat "majoritaire" dans l'EN:
- Oscar est au SNES !

Il nous appartient à tous et toutes d'interpeller et de mettre devant leurs responsabilités TOUS les syndicats qui disent représenter les intérêts de leurs mandants.
avatar
aigle
Niveau 4

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par aigle le Mar 22 Sep - 15:32
"grand soir, couteau entre les dents, trotskysme"..

Ainsi que je l'avais annoncée, la sainte trinité est réalisée. C'est mon côté prophète.


Conclusion : même quand l'administration traite les professeurs comme des moins-que-rien, agiter la peur du rouge pour tenter ridiculiser des salariés qui se défendent et qui surtout défendent des droits sociaux,  semble rester un mécanisme psychologique opérationnel, vu du côté patronal.
laMiss
laMiss
Expert spécialisé

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par laMiss le Mar 22 Sep - 15:52
Je pense qu'aigle n'exagère pas.

_________________
Bonne route !
avatar
Mazuzu
Niveau 7

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Mazuzu le Mar 22 Sep - 16:45
Il a raison, il s'agit d'un complot Wink
laMiss
laMiss
Expert spécialisé

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par laMiss le Mar 22 Sep - 16:48
@Mazuzu a écrit:Il a raison, il s'agit d'un complot Wink

Je suis un peu stupide ce soir. Je n'ai pas compris, là. Tu m'expliques?

_________________
Bonne route !
avatar
Mazuzu
Niveau 7

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Mazuzu le Mar 22 Sep - 18:39
@laMiss a écrit:
@Mazuzu a écrit:Il a raison, il s'agit d'un complot Wink

Je suis un peu stupide ce soir. Je n'ai pas compris, là. Tu m'expliques?

C'est une boutade...
Balthamos
Balthamos
Grand sage

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Balthamos le Mar 22 Sep - 18:50
@Mazuzu a écrit:Il a raison, il s'agit d'un complot Wink

Les illuminati encore
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Thalia de G le Mar 22 Sep - 19:19
Merci de ne pas poster plusieurs messages successifs, ce qui peut être considéré comme du flood. Charte 2.1 K http://www.neoprofs.org/t41977-lire-la-charte-neoprofs

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
krop
Je viens de m'inscrire !

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par krop le Mar 22 Sep - 19:20
Je découvre avec stupeur le conflit du collège Gay Lussac, et l'étonnant management du rectorat...

SOUTIEN SANS RESERVE AUX COLLEGUES EN LUTTE !

ANNULATION DES CONSEILS DE DISCIPLINE !

Cela fait des années que les méthodes de management des grandes entreprises privées inspirent les hauts fonctionnaires.
Ces méthodes impliquent la casse du statut, la mise à l'écart des syndicats qui ne sont pas dans cet esprit présenté comme moderne et compétitif.
Elles impliquent aussi la surveillance de tous les salariés qui osent se rebeller. Dans une telle optique managériale, la grève qui dure, la grève qui sort de la routine, et qui peut servir d'exemple à d'autres salariés dans d'autres sites ou d'autres entreprise, cette grève-là est inacceptable.

Le cas d'école pour l'entreprise est France Telecom, avec la douceur dans les rapports sociaux que les salariés ont pu constater.

il est fort possible, sans qu'il soit nécessaire d'invoquer quelque théorie du complot que ce soit, que le moment soit venu de passer, pour l'Education Nationale, à la moulinette managériale.

Heureusement, nous disposons de syndicats efficaces et combatifs pour nous défendre, non ?
avatar
Mazuzu
Niveau 7

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Mazuzu le Mar 22 Sep - 19:38
@Balthamos a écrit:
@Mazuzu a écrit:Il a raison, il s'agit d'un complot Wink

Les illuminati encore

Ils ont tout infiltré...
avatar
Invité
Invité

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Invité le Mar 22 Sep - 19:58
@krop a écrit:

(...)

Heureusement, nous disposons de syndicats efficaces et combatifs pour nous défendre, non ?

Bien sûr, tous nos syndicats sont irréprochables dans la lutte contre le harcèlement hiérarchique.
Ce sont des modèles du genre. veneration


Balthamos
Balthamos
Grand sage

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Balthamos le Mar 22 Sep - 20:11
Isabellebelle a écrit:
@krop a écrit:

(...)

Heureusement, nous disposons de syndicats efficaces et combatifs pour nous défendre, non ?

Bien sûr, tous nos syndicats sont irréprochables dans la lutte contre le harcèlement hiérarchique.
Ce sont des modèles du genre.  veneration



Nos syndicats comme tu dis, sont tenus par des bénévoles et militants.
Donc pour faire bouger un syndicat, il faut que les militants bougent avec lui.
Un syndicat est plus proche d'une association que d'une institution dans son fonctionnement.

Les syndicats devraient être combatifs et efficaces mais hélas ils ressemblent à notre salle des profs : des indignés qui aiment faire le dos rond sans s'investir ...
Leclochard
Leclochard
Empereur

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Leclochard le Mar 22 Sep - 20:23
C'est fou, le nombre de participants qui, après un ou deux messages, ont l'idée de poster ici. Ce topic attire les jeunots. ballon

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
may68
Érudit

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par may68 le Mer 23 Sep - 5:25
@Balthamos a écrit:
Isabellebelle a écrit:
@krop a écrit:

(...)

Heureusement, nous disposons de syndicats efficaces et combatifs pour nous défendre, non ?

Bien sûr, tous nos syndicats sont irréprochables dans la lutte contre le harcèlement hiérarchique.
Ce sont des modèles du genre.  veneration



Nos syndicats comme tu dis, sont tenus par des bénévoles et militants.
Donc pour faire bouger un syndicat, il faut que les militants bougent avec lui.
Un syndicat est plus proche d'une association que d'une institution dans son fonctionnement.

Les syndicats devraient être combatifs et efficaces mais hélas ils ressemblent à notre salle des profs : des indignés qui aiment faire le dos rond sans s'investir ...


colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 2252222100

Y'en a marre du discours "les syndicats bougent pas " de la part de ceux qui bougent pas pour le syndicat ...
avatar
Namor
Niveau 2

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Namor le Jeu 24 Sep - 14:26
Sans rien ajouter sur le rôle des syndicats, la compréhension que nous (nous, c'est moi et une bonne vingtaine...) avons de la situation, c'est que ce n'est pas le Conseil de Discipline d'Oscar ou de Gari.
Il s'agit du conseil de discipline de tout le monde.
S'il s'avérait qu'un seul des deux conseils se tienne, les enseignants seraient tous sous le coup d'une sanction.
Séquestrer le chef d'établissement, occuper un établissement, débrayer sans préavis, etc. Oui, tout ça est interdit... Pour autant, faut-il blâmer les collègues qui se mobilisent pour des motifs généralement sérieux?
Refuser de serrer la main, tutoyer, élever la voix, dans le cas d'Oscar!
Pourtant l'Inspecteur d'Académie adjoint à refusé sa main tendue lundi dernier quand il est venu nous rendre visite...
avatar
syndicale
Je viens de m'inscrire !

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Emission de radio avec Oscar et Gari, samedi 26-9 11h30-12h30 sur RADIO LIBERTAIRE 89.4 mhz

par syndicale le Ven 25 Sep - 16:57
Oscar et Gari ont été désignés par le rectorat de Versailles comme les "meneurs" d'une grève longue au collège Gay Lussac (92), il y a plusieurs mois.
Les "versaillais" veulent punir pour l'exemple : la grève fût suivie par la majorité des professeurs.


Les convocations devant le conseil de discipline sont parfaitement arbitraires, et les dossiers d'accusations sont insignifiants et truffés de contradictions. Aucune justice digne de ce nom, dans un Etat de droit, ne peut se prononcer dans de telles conditions.

Un rectorat versaillais le pourra-t-il ?

Seule, SUD EDUCATION a produit un communiqué de soutien...tandis qu'un député du PS, qui se revendique pourtant de la gauche "forte" (sic) a cru pouvoir contester le droit de grève. la "force" de cette gauche-là, serait-ce la répression antisyndicale ?
Oscar et Gari sont en grève de la faim depuis lundi et dorment dans leur camion, devant leur collège Gay Lussac, avec le soutien des collègues, et d'une majorité des familles. Ils ont besoin de notre soutien.

Demain 26/9/15 sur RADIO LIBERTAIRE (EMISSION CHRONIQUE SYNDICALE à 11h30), Oscar et Gari, des enseignants et des syndicalistes prendront la parole : il expliqueront qu'en s'attaquant au droit de grève à Gay Lussac, après s'être attaqués au droit de grève à Bellefontaine (Haute Garonne), les laquais du pouvoir s'attaqueront à tous nos droits, à commencer par le droit -constitutionnel- de grève ....si nous ne les stoppons pas.
henriette
henriette
Médiateur

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par henriette le Ven 25 Sep - 18:50
Post déplacé du forum "votre présentation" et fusionné avec le fil sur le collège de Colombes

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Namor
Niveau 2

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Namor le Dim 27 Sep - 20:01
Bonsoir.
Les enseignants du collège Gay Lussac organisent une réunion mardi 29 septembre de 18h à 21h. Des activités permettant d'apporter votre soutien aux grévistes seront proposées.
N'hésitez pas à venir témoigner votre soutien!

Collège Gay Lussac
12, rue Gay Lussac
Colombes 92700
Saltaojos
Saltaojos
Niveau 10

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Saltaojos le Dim 27 Sep - 20:24
Trop loin de chez moi... Où en êtes-vous de vos démarches ? Des réponses du rectorat ?
avatar
Namor
Niveau 2

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par Namor le Dim 27 Sep - 20:30
On a aucune réponse du Rectorat. A vrai dire, on pense que la solution viendrait du ministère... On savait aussi que ce week end ça bougerait pas.


Dernière édition par Namor le Jeu 1 Oct - 6:10, édité 1 fois
avatar
FrontUnique
Niveau 3

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par FrontUnique le Jeu 1 Oct - 4:51
Communiqué du courant Front Unique de la FSU

Après les enseignants du collège Bellefontaine de Toulouse : deux enseignants du collège Gay-Lussac (92) sont persécutés pour « délit » de grève.

Le ministère de l’Education Nationale, le gouvernement sont impliqués : la responsabilité des dirigeants de la FSU est immédiatement posée.


Fin septembre, après des mois de harcèlement administratif, deux enseignants du collège Gay-Lussac de Colombes (92), Oscar Roman et Gary Pham, se voyaient signifier la tenue de deux conseils de discipline à leur encontre, à l’initiative du rectorat de Versailles.
Le « délit » qui est reproché aux deux enseignants est d’avoir participé à un mouvement de grève prolongée, lors de l’hiver 2014, en opposition à la contre-réforme de l’éducation prioritaire Vallaud-Belkacem.
Du 18 au 23 septembre, les enseignants du collège Gay-Lussac ont réitéré leur soutien collectif à leurs collègues en faisant grève : faute d’un réel soutien de la part des dirigeants syndicaux, ils sont restés isolés.
A ce jour, ni les dirigeants du SNES-FSU, ni ceux de la FSU n’ont appelé le corps enseignant à s’associer à leur défense, que ce soit nationalement ou au plan académique.
C’est en conséquence de cet isolement que les deux enseignants se sont engagés, depuis le 21 septembre, dans une grève de la faim.

Le ministère Vallaud-Belkacem organise la répression méthodique des enseignants pour leur faire avaler ses contre-réformes

La répression engagée contre les deux collègues de Colombes s’inscrit dans une série continue d’opérations de répression visant à soumettre le corps enseignant et imposer la mise en place systématique des contre-réformes du gouvernement.
Ainsi l’an dernier, un professeur de philosophie de Poitiers a été muté à des dizaines de kilomètres de son domicile en cours d’année, suite à des accusations grossières d’ « apologie du terrorisme ». En cette rentrée, 5 enseignants du collège Bellefontaine de Toulouse se voyaient mutés pour « délit » de grève (voir notre communiqué Front Unique de juin 2015).
Ces « expérimentations » en matière de répression sont en passe de connaître un saut qualitatif et quantitatif. Une dépêche AEF du 29 septembre concernant la mise en place des « formations » à la réforme des collèges – une injonction du ministère - dans l’académie de Toulouse, indique ainsi : « Deux questions sont posées aux chefs d’établissement : quelle est la répartition de la typologie des acteurs au sein du conseil pédagogique ? Chez les enseignants ? Font-ils partie du groupe des "opposants, rebelles, hostiles, irréductibles", du groupe des "attentistes, passifs indifférents, indécis" ou du groupe des "progressistes, proactifs, convaincus, avocats ou relais" ? »
Pour imposer ces contre-réformes que la grande majorité des enseignants rejette, le fichage, la sélection des « fortes têtes », leur répression méthodique pour intimider le corps enseignant dans son ensemble doivent devenir la règle

Du côté des dirigeants de la FSU et du SNES : un silence délibéré, complice, qui doit être rompu !

Les militants du courant Front Unique de la FSU ne peuvent que le constater et le dire : depuis des mois, le silence des dirigeants de la FSU et du SNES sur ces attaques frontales contre les libertés démocratiques et contre le droit de grève est quasi-total.
Début 2015, à l’initiative de Front Unique, une motion unanime du Bureau National de la FSU était adoptée pour exiger l’arrêt des procédures engagées contre le professeur de Poitiers : résolution aussitôt « oubliée » par la direction fédérale et jamais publiée. Le 1er juin, vote unanime du même Bureau National de la FSU pour interpeller publiquement le ministère au sujet de la répression au collège Bellefontaine : résolution jamais suivie d’effet.
Dans l’académie de Versailles, les militants du courant Front Unique ont demandé à la section académique du SNES de prendre position en défense des enseignants du collège Gay-Lussac et d’appeler à manifester devant le rectorat le jour du conseil de discipline : pas de réponse ni de réaction à ce jour !
Le contraste est saisissant entre ce mutisme quasi-total, concernant la répression visant des enseignants, et l’empressement que les dirigeants de la FSU et du SNES ont mis à imposer tout récemment, au mépris de leurs propres règles et mandats, la signature, par la fédération, d’un accord scélérat avec le gouvernement sur les « Parcours professionnels, carrières et rémunérations » (PPCR) – ce même accord, finalement minoritaire parmi les syndicats, dont Valls a déclaré ce matin qu’il s’appliquerait malgré tout !
La vérité est que c’est précisément pour éviter tout point de friction avec le gouvernement, toute source d’affrontement avec lui, que les dirigeants de la FSU et du SNES observent ce silence complice. Un silence que les syndiqués, les enseignants doivent briser.

La répression organisée par le ministère doit subir un coup d’arrêt

Les organisations syndicales ne sont pas la propriété de l’appareil qui les chapeaute : elles ont été créées précisément pour assurer la défense des travailleurs, et non pour garantir aux dirigeants leur strapontin au ministère. Les syndiqués, les militants syndicaux ne peuvent accepter que la répression s’abatte sans que leurs organisations n’organisent le combat.
En ce sens, le courant Front Unique invite tous les enseignants à s’adresser au SNES et à la FSU pour exiger qu’ils interpellent la ministre, publiquement et sans délai, pour exiger la levée de toutes les sanctions contre Oscar Roman et Gary Pham. Il appartient également aux dirigeants du SNES, organisation majoritaire, d’appeler à la constitution d’un Front Unique des organisations syndicales enseignantes afin de prendre toutes les initiatives nécessaires à la réalisation de cet objectif.

Le 30/9/2015
avatar
Namor
Niveau 2

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty .

par Namor le Jeu 1 Oct - 8:21
Le rassemblement du mardi 29 à permis de constater l’intransigeance de M. Wuillamier, Inspecteur d’Académie, qui a interdit l’accès au collège prétextant des problèmes de sécurité.  
D’anciens élèves du collège, jeunes travailleurs ou étudiants, sont venus apporter leur soutien à Gari et Oscar en apportant des témoignages poignants. Le SNALC, SUD, le SNES, la CGT et deux associations de parents d’élèves ont pris la parole pour signifier leur soutien. Les postiers du 92 ont apporté une aide logistique indispensable et ont pu dire leur expérience de la répression qu’ils vivent au quotidien.
En l’absence de signe de la part de Madame la Ministre de l’Éducation Nationale, l’assemblée des enseignants s’est prononcée pour la reprise de la grève le jeudi 1er octobre.
Une manifestation est prévue samedi 3 octobre : départ du collège Gay Lussac, à 14h.

12 rue Gay Lussac à Colombes (92)

Venez nombreux! Ce n'est pas la lutte de Gari et Oscar mais celle de tous ceux qui seront en grève un jour. Si les Conseils de discipline se tiennent, il en viendra d'autres!

N'oubliez pas l'émission Chronique syndicale ce samedi à 11h30 sur Radio Libertaire (89.4 MHz), la seule radio qui nous accueille régulièrement!

Gari Pham et Oscar Roman commencent leur onzième jour de grève de la faim.


Dernière édition par Namor le Ven 2 Oct - 12:04, édité 1 fois
avatar
bludzee
Niveau 1

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par bludzee le Jeu 1 Oct - 14:19
Courage à Oscar et Gary....et il faut être très nombreux samedi
avatar
bludzee
Niveau 1

colombes - Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92) - Page 3 Empty Re: Après Bellefontaine, répression au collège Gay Lussac de Colombes (92)

par bludzee le Jeu 1 Oct - 19:07
A lire : un article développé dans l'huma sur la situation au collège Gay Lussac
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum