Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Mona Lisa Klaxon le Ven 18 Sep 2015 - 17:39

Citation du fascicule (indigeste) des nouveaux programmes:
"EPI possibles, thématiques « Langues et cultures de l’Antiquité » et « Culture et création artistiques
» - en lien avec les langues anciennes et l’histoire
» 5ème : Recherches sur l’utilisation du latin au Moyen Age. Les évolutions de la langue française.
» 5ème, 4ème : Décryptage de textes latins du Moyen Age au XVIIIe siècle (religion, sciences et philosophie).
» 5ème, 4ème : Chasse aux expressions latines ou grecques encore utilisées aujourd’hui ; fabrication d’un glossaire illustré.
» 3ème : Travail autour des mythes, et leur rôle dans la littérature du XVIe au XXIe siècle (réécritures des tragédies grecques, poésie lyrique, romans)." ça vend du rêve, non?

J'en déprime d'avance... Crying or Very sad Evil or Very Mad

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Mona Lisa Klaxon le Ven 18 Sep 2015 - 17:42

Je précise qu'à part des indications ici ou là, dans un laïus sur l'ortho, le lexique ou les documents historique du MA, le latin disparaît:  il n'est pas question d'enseigner la langue... On le savait, mais l'encaisser, c'est encore une étape à franchir...

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Stered le Ven 18 Sep 2015 - 17:47

Suspect araignée Suspect

Je n'ai même plus envie d'en parler... Si ce n'est pour souligner à quel point le MEN me pousse à aller voir très très loin de lui si l'herbe n'est pas plus verte ou à faire fi de toutes mes valeurs pour continuer ce métier que j'aime dans un privé hors-contrat où on maintient un vrai enseignement... C'est moche...

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par inviteKal le Ven 18 Sep 2015 - 17:56

@Mona Lisa Klaxon a écrit:Décryptage de textes latins du Moyen Age au XVIIIe siècle (religion, sciences et
philosophie).

"Décrypter, v. tr. Retrouver le sens clair d'un message chiffré en écriture secrète, sans connaître la clef ayant servi à le transcrire."

Lapsus calami, lapsus calamitatis, plutôt.
Allez les enfants, on va décrypter les Poetices libri septem de Scaliger, et on en fera un opéra baroque à présenter au pestacle de fin d'année !

Peut-on nous forcer à prendre en charge un EPI LCA ?


Dernière édition par Kaleipsos le Ven 18 Sep 2015 - 17:57, édité 1 fois

inviteKal
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Lizzy.B le Ven 18 Sep 2015 - 17:56

Toujours plus loin dans l'innovation pédagogique : des "langues et cultures de l'Antiquité" qui commencent au Moyen-Age, et sans latin, ni grec. J'y avais pas pensé !
C'est à pleurer.

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Gryphe le Ven 18 Sep 2015 - 17:59

Le programme de l'option doit paraître dans un mois, si j'ai tout bien suivi.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par kenshizen le Ven 18 Sep 2015 - 18:31

déprimant titanic
Mais ces thématiques ne sont que des exemples possibles de ce que l'on peut faire...n'est ce pas ... donc on peut envisager la possibilité d'expliquer aux élèves que le Latin débute avant le Moyen Age ( si, si je vous assure, ça existait avant Hugues Capet !)...rassurez-moi !

kenshizen
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par AsarteLilith le Ven 18 Sep 2015 - 19:18

Heu... je suis la suele à trouver que décrypter un texte sans latin ça va être dur ? Et que le latin médiéval, j'ai pas été formée pour ? Je décrypte parfois avec mes classes quand le texte est pas trop dur, mais là....

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Carnyx le Ven 18 Sep 2015 - 19:20

Mécréants ! Néo-réactionnaires !
Najat a bien dit que latin et grec ne disparaissaient pas ! Pourquoi vous ne la croyez pas ?

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par User5899 le Ven 18 Sep 2015 - 19:23

@Mona Lisa Klaxon a écrit:Citation du fascicule (indigeste) des nouveaux programmes:
"EPI possibles, thématiques « Langues et cultures de l’Antiquité » et « Culture et création artistiques
» - en lien avec les langues anciennes et l’histoire
» 5ème : Recherches sur l’utilisation du latin au Moyen Age. Les évolutions de la langue française.
» 5ème, 4ème : Décryptage de textes latins du Moyen Age au XVIIIe siècle (religion, sciences et philosophie).
» 5ème, 4ème : Chasse aux expressions latines ou grecques encore utilisées aujourd’hui ; fabrication d’un glossaire illustré.
» 3ème : Travail autour des mythes, et leur rôle dans la littérature du XVIe au XXIe siècle (réécritures des tragédies grecques, poésie lyrique, romans)." ça vend du rêve, non?

J'en déprime d'avance... Crying or Very sad Evil or Very Mad
"...allait tà la chasse aux zexpressions"

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Derborence le Ven 18 Sep 2015 - 19:23

@Stered a écrit:

Je n'ai même plus envie d'en parler...
+1

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par User5899 le Ven 18 Sep 2015 - 19:25

Maintenant, il faut être réaliste : dans de très nombreux collèges, ça faisait déjà bien longtemps que le latin avait déserté le latin et n'était plus du tout où il était... Je me comprends.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Carnyx le Ven 18 Sep 2015 - 19:27

Ils disent qu'ils ont évité le jargon, c'est pour pouvoir rédiger en langage relâché et imprécis !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par AsarteLilith le Ven 18 Sep 2015 - 19:30

Cripure a écrit:Maintenant, il faut être réaliste : dans de très nombreux collèges, ça faisait déjà bien longtemps que le latin avait déserté le latin et n'était plus du tout où il était... Je me comprends.

???

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Marphise le Sam 19 Sep 2015 - 8:49

@Mona Lisa Klaxon a écrit:Citation du fascicule (indigeste) des nouveaux programmes:
"EPI possibles, thématiques « Langues et cultures de l’Antiquité » et « Culture et création artistiques
» - en lien avec les langues anciennes et l’histoire
» 5ème : Recherches sur l’utilisation du latin au Moyen Age. Les évolutions de la langue française.
» 5ème, 4ème : Décryptage de textes latins du Moyen Age au XVIIIe siècle (religion, sciences et philosophie).
» 5ème, 4ème : Chasse aux expressions latines ou grecques encore utilisées aujourd’hui ; fabrication d’un glossaire illustré.
» 3ème : Travail autour des mythes, et leur rôle dans la littérature du XVIe au XXIe siècle (réécritures des tragédies grecques, poésie lyrique, romans)." ça vend du rêve, non?

J'en déprime d'avance... Crying or Very sad Evil or Very Mad

Outre ce qui a déjà été dit sur le tour de force inepte de présenter un EPI "langues et cultures de l'Antiquité" sans jamais citer un auteur antique, l'EPI sera, si j'ai bien compris, proposé imposé à l'ensemble d'un niveau, donc à des élèves qui n'ont jamais fait de latin de leur vie et n'en feront jamais plus. Ça serait sportif se frotter au latin du Moyen-Age et faire de la phonétique historique avec des élèves qui n'ont qu'une vague maîtrise de la langue contemporaine et n'ont jamais vu l'ombre d'une déclinaison latine!
Notons aussi que les rédacteurs de ces formidables programmes n'envisagent le latin après l'Antiquité que sous l'angle "utilitaire". A supposer qu'on puisse faire découvrir ça à des collégiens, il ne faudrait quand même pas leur insuffler l'idée que le latin serait un peu plus qu'un support d'idées, hein... Bon, vous me direz que vu la façon dont ces programmes envisagent la langue française, ce n'est guère étonnant... cafe
J'imagine l'EPI qui consisterait à faire déchiffrer à des collégiens de 13 ans du Saint Thomas ou du Érasme en guise de découverte du latin. Ça, ce serait révolutionnaire! araignée

Sincèrement, je compatis avec l'ensemble des professeurs de lettres classiques en collège. Vous n'avez pas mérité ça... Je serai avec vous le 10 octobre.

Marphise
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Presse-purée le Sam 19 Sep 2015 - 8:59

Tant que vous n'aurez pas compris que ces gens NE VEULENT PAS que les langues anciennes soient enseignées, vous vous étonnerez de leurs propositions Wink

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Sullien le Sam 19 Sep 2015 - 9:46

@AsarteLilith a écrit:
Cripure a écrit:Maintenant, il faut être réaliste : dans de très nombreux collèges, ça faisait déjà bien longtemps que le latin avait déserté le latin et n'était plus du tout où il était... Je me comprends.

???

(L)CA

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Herrelis le Mer 23 Sep 2015 - 9:50

@Presse-purée a écrit:Tant que vous n'aurez pas compris que ces gens NE VEULENT PAS que les langues anciennes soient enseignées, vous vous étonnerez de leurs propositions Wink

Voilà. Nous sommes une bande de dinosaures qui persistent à enseigner le latin avec du latin et pas juste des exposés, des films et de la pseudo civilisation avec des textes traduits et surtout pas de texte en latin ou grec. Bon sang, quand je suis arrivée dans la région sur un remplacement d'un an, les 3ème ont tiré la gueule parce que je faisais de la grammaire et des textes et que la personne que je remplaçais leur avait juste passé tous le panel des films dispos sur les sujets "antiques". Durant un an j'ai eu droit à "mais c'est pas du latin, pourquoi j'ai pas 20? C'est quand qu'on voit un film? Mais vous êtes pas prof de latin" y compris de la part de parents eux-mêmes enseignants! Nous sommes peut-être majoritaires ici, mais de l'autre côté de l'écran, nous sommes de plus en plus rares!

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Invité El le Mar 6 Oct 2015 - 22:01

Cripure a écrit:Maintenant, il faut être réaliste : dans de très nombreux collèges, ça faisait déjà bien longtemps que le latin avait déserté le latin et n'était plus du tout où il était... Je me comprends.

Tout à fait. L'an dernier, lors d'un stage sur les oeuvres au programme de terminale, l'IPR en a profité pour prendre la température. Une collègue d'un lycée de centre ville pestait, à juste titre, contre certains collègues de collège qui, pour être bien tranquilles au chaud et garder leurs élèves et donc leur dotation, faisaient exposé sur exposé pendant trois ans, et parlaient vaguement de déclinaison pendant l'année de troisième...
C'est vrai, quoi, c'est pratique, je ne fais rien, je ne prépare rien puisque mes élèves font les exposés; en outre, "mettre les élèves en activité" les IPR adorent! Il y aura nécessairement des collègues qui vont adorer la réforme Robine!
Pendant ce temps, j'ai eu une stagiaire exemplaire l'an dernier (dois-je préciser qu'elle a vomi l'ESPE?...) que les élèves ont eu un peu de mal à supporter parce qu'elle était exigeante avec eux et a bétonné son cours de grammaire. Certains ont quand même gardé le latin au lycée et commencent à comprendre qu'elle les a respectés et préparés.


Dernière édition par elpenor08 le Mar 6 Oct 2015 - 22:37, édité 1 fois

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Serge le Mar 6 Oct 2015 - 22:15

@Sullien a écrit:

(L)CA



Il faudra dire EPI CA cafe

Pardon, je me suis trompé d'image ...



Dernière édition par Serge le Ven 9 Oct 2015 - 9:21, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Invité El le Mar 6 Oct 2015 - 22:28

J'ai promis une belle édition complète des Essais au premier de mes élèves latinistes qui ira taguer sur le lycée ou le collège le vers suivant:

Exuperat reliquas urina paedagogica sordes

(adapté du poème de Faustus Andrelinus, le De influentia siderum et querela Parisiensis; le vers d'origine est "Exuperat reliquas urina sophystica sordes"; j'espère que personne ne viendra trop m'emmerder sur la faute de prosodie engendrée... Si quelqu'un a une meilleure idée...)

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par coindeparadis le Ven 9 Oct 2015 - 8:56

Il y en a à qui cela profite.
Pascal Balmand a écrit:En fait la position de l'enseignement catholique est d'autant plus facile à tenir que P Balmand ne cache pas que l'application de la réforme permettra , par l'autonomie qui est prévue dans la réforme du collège, de maintenir là où on le voudra les enseignements des langues anciennes et les classes bilangues. Ainsi sur les classes bilangues supprimées (sauf cas de continuité) dans la réforme du collège : "on ne va pas contourner les textes réglementaires", explique P Balmand. "Mais ces textes confèrent à l'établissement un espace de créativité. Donc j'imagine que beaucoup de collèges qui ont des classes bilangues, sans contourner les textes, auront la possibilité de maintenir des propositions intéressantes". Raisonnement identique pour les langues anciennes : "au total le volant horaire est équivalent à l'actuel", estime P Balmand. "Les LCA font partie de la tradition catholique. Ce cap sera maintenu". Et il précise qu'avec les mêmes textes les collèges publics peuvent faire de même.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Zagara le Ven 9 Oct 2015 - 9:12

Décryptage de textes latins du Moyen Age au XVIIIe siècle (religion, sciences et philosophie)
Drôle de la part d'un programme qui a balancé à la crypte le latin.
C'est plutôt une manoeuvre d'encryptage Smile

Sinon on peut déchiffrer le latin, c'est pas mal aussi.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin et nouveaux programmes epi(cétout): on a le droit de pleurer?

Message par Thalia de G le Ven 9 Oct 2015 - 9:16

@Zagara a écrit:
Décryptage de textes latins du Moyen Age au XVIIIe siècle (religion, sciences et philosophie)
Drôle de la part d'un programme qui a balancé à la crypte le latin.
C'est plutôt une manoeuvre d'encryptage Smile

Sinon on peut déchiffrer le latin, c'est pas mal aussi.
chiffre étant d'origine arabe... Wink

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum