Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
energi
Niveau 4

reconversion dans l'artisanat Empty reconversion dans l'artisanat

par energi le Sam 19 Sep 2015 - 15:14
J'enseigne les maths depuis 16 ans . Ce métier ne me plait pas vraiment, j'y suis entrée un peu par hasard .Je n'aime pas éduquer, diriger, gérer une classe (je ne sais pas faire)... Tous les ans, je pense à changer de métier puis je me dis que prof a des avantages non négligeables.
Je fais, cette année, une formation sur plusieurs mois pour "dynamiser mon métier " et éventuellement penser à une reconversion. La formation va bientôt se terminer et j'aurai un bilan avec mon formateur pour faire le point sur ma carrière.
Après avoir fait un test pendant cette formation, il s’avère que je serai plus intéressée par l'art ou la recherche. Je le savais : je suis assez manuelle.

Il y a pas mal de métier qui m’intéresseraient : mosaïste, enlumineur, tapissier,décorateur,ébéniste, marqueterie.... ou boulanger, carreleur, peintre.....Je m'intéresse au bio, à la santé au naturel...
Seulement, y a t il-des débouchés dans ces métiers? Ne sont ils pas trop difficiles pour une femme de plus de 40 ans? Connaissez vous des gens qui travaillent dans ces domaines?
Je pense garder mon emploi de prof et avoir une deuxième activité à côté

Merci
avatar
Rosanette
Expert

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Rosanette le Sam 19 Sep 2015 - 15:44
Tu ne pourras pas garder ton métier d'enseignante et exercer (légalement s'entend) un métier artisanal à côté - et puis dans la plupart des cas c'est tout simplement incompatible physiquement, être prof et boulangère, cela va au-delà d'être au four et au moulin Smile

Si tu prends la voie d'une reconversion, il te faudra lâcher le métier de prof, quitte à garder un pied dedans via des cours particuliers ou la formation à des activités artisanales.


Tu as toujours la possibilité de prendre une dispo et de tenter l'aventure d'un autre métier pendant quelques années, option qui serait sans doute préférable vu que tu n'as pas bien l'air sûre de savoir où aller.


Pour le reste, ne le prends pas mal, mais tu cites des métiers où les débouchés sont effectivement nuls (les premiers) et des métiers très physiques et dans lesquels une solide formation est de toute manière nécessaire.

Être professeur, si tu n'y laisses pas ta santé, te laisse le temps de découvrir et de te mettre à une des activités que tu mentionnes, en simple loisir. Ca te donne largement le temps de voir si tu es douée dans ces domaines. Refaire ta maison ou ton appartement, faire de la pâtisserie à haute dose, etc.
avatar
energi
Niveau 4

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par energi le Dim 20 Sep 2015 - 19:53
Merci pour ta réponse Wink
Bien sur si je parle de boulangerie, ce serait à plein temps!
J'avais pensé à un BTS de diététique mais il n'y a pas de débouchés . Par contre, un BTS de diététique pour donner des cours de diététique ou de cuisine, en plus de mon emploi me tenterait bien.

Mais je vois quand même les avantages de ce métier donc pas certaine qu'une reconversion soit une bonne idée.
Je vais y réfléchir tout de même
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Pseudo le Dim 20 Sep 2015 - 20:25
Il y a des possibilités pour te lancer dans l'artisanat tout en gardant ton job, ou une certaine sécurité financière.

L'idv, te permet de partir pour créer ton entreprise avec un petit pécule. Petit, mais ça peut aider.

Tu peux aussi bénéficier d'un temps partiel de droit pour création d'entreprise pendant 3 ans.

Mais en l'état, ton projet semble à affiner. Et je pense sincèrement qu'il vaut mieux l'affiner en partant de tes talents et dispositions plutôt que de partir d'éventuels débouchés. On te dira toujours que tout est bouché, que ton job est une sécurité formidable, et autre incitation à rester à ta place. Or, quand on est bon dans ce que l'on fait, on trouve des clients (sauf à se lancer dans la construction de carrosse à cheval. Et encore... Il doit être possible avec beaucoup de talent d'en lancer la mode).

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
energi
Niveau 4

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par energi le Dim 20 Sep 2015 - 20:44
Oui, si je me reconvertis, mieux vaut que ce soit dans un domaine qui me plait.
J'aime broder , mais en vivre est irréaliste .
Il faudrait que je fasse des formations dans des domaines qui me plaisent en artisanat.Je vais y réfléchir
avatar
Laure B
Niveau 3

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Laure B le Ven 22 Jan 2016 - 11:23
Salut,

Où en es-tu 4 mois plus tard ? J'ai le même cheminement...
Le grincheux
Le grincheux
Sage

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Le grincheux le Ven 22 Jan 2016 - 11:27
@Laure B a écrit:Salut,

Où en es-tu 4 mois plus tard ? J'ai le même cheminement...
Alors quelques pistes. Regardez bien les nouveautés juridiques et évitez les EI, EIRL, SARL et autres statuts SASU. Faites-vous bien accompagner et privilégiez des SAS où vous n'êtes pas dirigeant au moins pour un début d'activité. Cela permet d'avoir une certaine sérénité.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
Raizel
Raizel
Habitué du forum

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Raizel le Ven 22 Jan 2016 - 11:43
Je suis dans la même dynamique mais presque au terme de ma formation, mais c'est sur qu'il ne faut pas compter les heures . Il me faudra encore un peu de temps pour les statuts et la partie marketing

Le Grincheux : je lis régulièrement tes interventions et je crois que tu t'y connais plutôt bien ; peux tu préciser ce que tu entends par nouveautés juridiques si ça ne t'ennuie pas?
Le grincheux
Le grincheux
Sage

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Le grincheux le Ven 22 Jan 2016 - 11:50
@Raizel a écrit:Je suis dans la même dynamique mais presque au terme de ma formation, mais c'est sur qu'il ne faut pas compter les heures . Il me faudra encore un peu de temps pour les statuts et la partie marketing

Le Grincheux : je lis régulièrement tes interventions et je crois que tu t'y connais plutôt bien ; peux tu préciser ce que tu entends par nouveautés juridiques si ça ne t'ennuie pas?
Peut-être en MP, ça risque de dériver assez fort vers le juridique.

Typiquement, nous sommes les champions de l'instabilité juridique et fiscale en France (et c'est pour cela que nous avons autant de mal économiquement parlant). Le fait d'être en SAS permet d'être au régime général et non à celui des TNS (avec RSI et consorts), donc d'avoir au moins la protection sociale des salariés (un TNS paie très cher et n'a strictement aucune protection). En étant simple salarié de sa structure, non dirigeant, il y a même la possibilité d'avoir le chômage. En limitant son salaire à 800 € bruts mensuels (à vérifier), on valide tous ses trimestres pour la retraite de base, l'assurance maladie, et pour le reste, tu peux préparer ta retraite comme tu le veux.

Par ailleurs, imposé à l'IS, tu as un abattement de 40% sur les dividendes qui se prennent un coup d'IR et tu peux plomber ton résultat avec du microfoncier en louant une partie d'un bien immobilier à toi-même et en ayant des frais de représentation.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
Marie-Henriette
Marie-Henriette
Niveau 8

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Marie-Henriette le Sam 23 Jan 2016 - 20:32
Le sujet m'intéresse aussi même si je ne suis qu'au début du processus, et toutes ces questions de création d'entreprise, auxquelles je n'entends goutte, m'angoissent. J'ignore ce qu'est un TNS...
Le grincheux
Le grincheux
Sage

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Le grincheux le Lun 25 Jan 2016 - 11:08
@Marie-Henriette a écrit:Le sujet m'intéresse aussi même si je ne suis qu'au début du processus, et toutes ces questions de création d'entreprise, auxquelles je n'entends goutte, m'angoissent. J'ignore ce qu'est un TNS...
Travailleur Non Salarié. C'est un type qui paie très cher une protection sociale inexistante (ni retraite, ni maladie, ni prévoyance, bref, rien de rien mais pour 56% de son bénéfice et cherry on the cake sous forme de dettes contractantes, c'est-à-dire que même en séparation de bien, le conjoint est solidaire des dettes accumulées).

Le problème est que l'immense majorité des comptables ne connaissent que l'EI. Pourtant, dans l'ordre, les pires statuts sont :
- auto-entrepreneur ;
- entreprise individuelle (sauf cas bien particuliers) ;
- entreprise individuelle à responsabilité limitée ;
- EIRL ;
- SARLU ;
- SARL ;
- sociétés d'exercice libéral à responsabilité limitée ;
- SNC ;
- SASU.

Pour protéger ses biens et sa petite famille, il faut aujourd'hui une SAS et ne pas être dirigeant dedans.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
avatar
InvitéeLoCha
Fidèle du forum

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par InvitéeLoCha le Lun 25 Jan 2016 - 11:58
Je me suis inscrite pour un CAP broderie main mais je ne sais pas trop si j'y vais.
Je ne me suis pas encore renseignée pour une CAP tapissier d'ameublement.
J'ai lu   sur le site aidoprofs que le statut d’autoentrepreneur va être supprimé pour les fonctionnaires


http://aideauxprofs.org/index.asp?affiche=News_display.asp&rub=_Nos_reactions&ArticleID=4112
Le grincheux
Le grincheux
Sage

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Le grincheux le Lun 25 Jan 2016 - 12:08
Lorine a écrit:Je me suis inscrite pour un CAP broderie main mais je ne sais pas trop si j'y vais.
Je ne me suis pas encore renseignée pour une CAP tapissier d'ameublement.
J'ai lu   sur le site aidoprofs que le statut d’autoentrepreneur va être supprimé pour les fonctionnaires


http://aideauxprofs.org/index.asp?affiche=News_display.asp&rub=_Nos_reactions&ArticleID=4112

De toute façon, il était ridicule (sauf à vouloir payer deux fois la sécurité sociale).

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Pseudo le Lun 25 Jan 2016 - 12:30
Si j'ai tout compris, c'est toute possibilité de création d'entreprise qu'il est prévu de supprimer pour les fonctionnaires à plein temps. Pas seulement en auto-entreprise.
Mais la loi n'est pas encore passée.
Pourquoi laisser les gens tranquilles quand on peut les em.... ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Marie-Henriette
Marie-Henriette
Niveau 8

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Marie-Henriette le Lun 25 Jan 2016 - 14:40
Je louchais du côté du statut d'auto entrepreneur....
J'ai une amie, prof en fac de psycho (fonctionnaire donc) qui consulte aussi (avec un statut d'autoentrepreneur donc). Qu adviendra-t-il dans ce cas de figure?
Comment être salarié et non dirigeant d'une société dont on est le seul membre?
On n'a ni sécu ni retraite quand on est auto entrepreneur? Qu'arrive-t-il quand on tombe malade? Quand on devient trop vieux pour exercer son activité?
Je précise que dans mon cas, je ne souhaite pas cumuler les activités mais, à terme, abandonner la fonction publique.
Le grincheux
Le grincheux
Sage

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Le grincheux le Lun 25 Jan 2016 - 14:50
@Marie-Henriette a écrit:Je louchais du côté du statut d'auto entrepreneur....
J'ai une amie, prof en fac de psycho (fonctionnaire donc) qui consulte aussi (avec un statut d'autoentrepreneur donc). Qu adviendra-t-il dans ce cas de figure?
Comment être salarié et non dirigeant d'une société dont on est le seul membre?
Toute l'astuce est là. On peut faire une SAS avec deux associés dont l'un... est une personne morale.

On n'a ni sécu ni retraite quand on est auto entrepreneur?  Qu'arrive-t-il quand on tombe malade? Quand on devient trop vieux pour exercer son activité?
C'est pire que cela. Un AE cotise pour des clopinettes (voire rien du tout dans certains cas).

Je précise que dans mon cas, je ne souhaite pas cumuler les activités mais, à terme, abandonner la fonction publique.
Dans ce cas, il faut une vraie structure juridique. L'idéal est la SAS en étant salarié au minimum (pour avoir le régime général, c'est 800 euros par mois de mémoire) et en touchant des dividendes (après passage du mirco-foncier par exemple). Un comptable correct prendra 1200 euros HT pour toute la comptabilité (attention, le nombre d'experts-comptables foireux sur la place est vraiment important). Mais il n'y a plus ni RSI, ni caisse de retraites à la noix de type CIPAV. C'est ce qui est le plus flexible et le moins risqué.

Par ailleurs, en SAS, on peut aussi passer au le statut de rentier, donc organiser sa propre protection sociale (souvent moins chère et meilleure que notre chère sécu mais chhhhht, il ne faut surtout pas le dire).

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
stench
stench
Guide spirituel

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par stench le Lun 25 Jan 2016 - 14:58
Le Grincheux, tu peux m'aider :

je suis actuellement guide de montagne comme AE en activité secondaire, en restant prof à temps plein. Ca me convenait par facilité, étant couvert pour tout le reste par mon travail de prof, du coup l'AE me permettait de ne déclarer que ce que je gagne, de ne pas avancer quoi que ce soit, etc. Du moment que je n'avais pas de matériel à acheter, ca allait.

Maintenant je dois investir dans du matos et l'AE ne permet rien puisqu'il n'y a pas de déclaration de frais réels. Si en plus ce régime va être interdit, ça me pousse à changer. Que me conseilles-tu qui soit en accord avec le fonctionnariat? Beaucoup de collègues sont travailleurs indépendants, c'est bien?

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
Le grincheux
Le grincheux
Sage

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Le grincheux le Lun 25 Jan 2016 - 15:08
@stench a écrit:Le Grincheux, tu peux m'aider :

je suis actuellement guide de montagne comme AE en activité secondaire, en restant prof à temps plein. Ca me convenait par facilité, étant couvert pour tout le reste par mon travail de prof, du coup l'AE me permettait de ne déclarer que ce que je gagne, de ne pas avancer quoi que ce soit, etc. Du moment que je n'avais pas de matériel à acheter, ca allait.
Normalement, en AE, tu dois faire une déclaration RSI/URSSAF qui te coûte entre 22 et 28% du CA.

Maintenant je dois investir dans du matos et l'AE ne permet rien puisqu'il n'y a pas de déclaration de frais réels. Si en plus ce régime va être interdit, ça me pousse à changer. Que me conseilles-tu qui soit en accord avec le fonctionnariat? Beaucoup de collègues sont travailleurs indépendants, c'est bien?
Bon, bon, bon... Le décret du 21 janvier 2011 précise que "un fonctionnaire peut également créer une entreprise (entreprise individuelle dont auto-entreprise, société commerciale...) pour réaliser des travaux de faible importance chez des particuliers ou pour des activités à caractère sportif ou culturel (encadrement sportif, visites culturelles...)." Avec toi, j'ai cru comprendre qu'on marchait dedans diable

Si le décret n'a pas été abrogé et si tu n'as pas un besoin vital d'argent la première année, je te conseille de créer une SAS à capital variable (avec un conjoint par exemple) en refilant la présidence de cette SAS au deuxième actionnaire. Tu achètes le matériel, tu prends les assurances au nom de la SAS. Ça oblige à avoir une comptabilité tirée au cordeau, pas seulement une compta en dépenses/recettes. Il faut faire gaffe au régime de TVA et rester sur les encaissements.

La dessus, tu te loues 10m2 de ta maison au micro-foncier, et le reste passe en dividendes (après IS, ne pas utiliser l'IR) sur lesquels tu auras 40% d'abattement.

Le statut de travailleur indépendant (EI) est à réserver pour des opérations d'expertise et des métiers spécifiques car il engage la responsabilité propre du professionnel (civile et pénale). C'est généralement une pure hérésie.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
stench
stench
Guide spirituel

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par stench le Lun 25 Jan 2016 - 15:17
@Le grincheux a écrit:
@stench a écrit:Le Grincheux, tu peux m'aider :

je suis actuellement guide de montagne comme AE en activité secondaire, en restant prof à temps plein. Ca me convenait par facilité, étant couvert pour tout le reste par mon travail de prof, du coup l'AE me permettait de ne déclarer que ce que je gagne, de ne pas avancer quoi que ce soit, etc. Du moment que je n'avais pas de matériel à acheter, ca allait.
Normalement, en AE, tu dois faire une déclaration RSI/URSSAF qui te coûte entre 22 et 28% du CA.

C'est ça je déclare à l'URSSAF

@stench a écrit:Maintenant je dois investir dans du matos et l'AE ne permet rien puisqu'il n'y a pas de déclaration de frais réels. Si en plus ce régime va être interdit, ça me pousse à changer. Que me conseilles-tu qui soit en accord avec le fonctionnariat? Beaucoup de collègues sont travailleurs indépendants, c'est bien?


@Le grincheux a écrit:Bon, bon, bon... Le décret du 21 janvier 2011 précise que "un fonctionnaire peut également créer une entreprise (entreprise individuelle dont auto-entreprise, société commerciale...) pour réaliser des travaux de faible importance chez des particuliers ou pour des activités à caractère sportif ou culturel (encadrement sportif, visites culturelles...)." Avec toi, j'ai cru comprendre qu'on marchait dedans diable

Exactement, d'ailleurs mon autorisation de cumul est basée sur le caractère sportif, on est dans ce cas précis.  Wink



@Le grincheux a écrit:

Le statut de travailleur indépendant (EI) est à réserver pour des opérations d'expertise et des métiers spécifiques car il engage la responsabilité propre du professionnel (civile et pénale). C'est généralement une pure hérésie.

A ma connaissance, 95% des guides de montagne sont sous ce régime, en tout cas ceux qui travaillent pour des compagnies de guides. D'ailleurs, on n'a le droit d'exercer que si on a une RC pro. Jamais pendant la formation juridique on ne nous a perlé d'autre choses (TI ou AE, c'est tout). Du coup, je ne comprends rien au reste, je vais me renseigner d'après ce que tu me dis.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
Le grincheux
Le grincheux
Sage

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Le grincheux le Lun 25 Jan 2016 - 15:23
Attention, beaucoup de gens partent du principe qu'une société, c'est complexe, donc ne conseillent pas. Mais pourtant, c'est le b-a-ba pour se protéger efficacement.

Second bémol, certaines professions ne peuvent s'exercer qu'en libéral (médecin par exemple). Je ne sais pas si le guide de montagne en fait partie (je ne vois pas pourquoi, mais le droit français est parfois tellement tordu...).

La RCpro est obligatoire quelle que soit le métier (pour certains il faut même une RCexploitation). Elle peut être prise par une entreprise.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
Marie-Henriette
Marie-Henriette
Niveau 8

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Marie-Henriette le Lun 25 Jan 2016 - 16:21
Merci à toi Le Grincheux. J'ai encore le temps de me pencher sur tout ça, mais ça me fait dire que je dois étendre le champ des possibles...
Quoi qu'il en soit, et qu'elle que soit la formule au bout du compte, j'avais bien l'intention de m'adjoindre les services d'un comptable, vu mon peu de compétence et mon peu d'appétence dans ce domaine.
Le grincheux
Le grincheux
Sage

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Le grincheux le Lun 25 Jan 2016 - 16:24
@Marie-Henriette a écrit:Merci à toi Le Grincheux. J'ai encore le temps de me pencher sur tout ça, mais ça me fait dire que je dois étendre le champ des possibles...
Quoi qu'il en soit, et qu'elle que soit la formule au bout du compte, j'avais bien l'intention de m'adjoindre les services d'un comptable, vu mon peu de compétence et mon peu d'appétence dans ce domaine.
Je te conseille l'expert-comptable plutôt que le comptable. En cas de contrôle, l'expert-comptable engage sa responsabilité (sauf omission volontaire du client) alors que le comptable ne s'engage jamais.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Pseudo le Lun 25 Jan 2016 - 18:18
@Le grincheux a écrit:
Bon, bon, bon... Le décret du 21 janvier 2011 précise que "un fonctionnaire peut également créer une entreprise (entreprise individuelle dont auto-entreprise, société commerciale...) pour réaliser des travaux de faible importance chez des particuliers ou pour des activités à caractère sportif ou culturel (encadrement sportif, visites culturelles...)." Avec toi, j'ai cru comprendre qu'on marchait dedans diable


Toute la question étant de savoir si la nouvelle loi va conserver ces exceptions. Un ami m'a envoyé le texte du projet de loi mais j'avoue avoir eu un gros problème occulaire en ouvrant le document : vue floue, douleur derrière les globes, strabisme réactif. Bref, je ne m'y suis pas encore plongée.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Le grincheux
Le grincheux
Sage

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Le grincheux le Lun 25 Jan 2016 - 18:20
@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Bon, bon, bon... Le décret du 21 janvier 2011 précise que "un fonctionnaire peut également créer une entreprise (entreprise individuelle dont auto-entreprise, société commerciale...) pour réaliser des travaux de faible importance chez des particuliers ou pour des activités à caractère sportif ou culturel (encadrement sportif, visites culturelles...)." Avec toi, j'ai cru comprendre qu'on marchait dedans diable


Toute la question étant de savoir si la nouvelle loi va conserver ces exceptions. Un ami m'a envoyé le texte du projet de loi mais j'avoue avoir eu un gros problème occulaire en ouvrant le document : vue floue, douleur derrière les globes, strabisme réactif. Bref, je ne m'y suis pas encore plongée.
Je te file mon billet que la nouvelle loi va conserver cela car 99% des gens sont en AE ou en EI, ce qui fait doubles cotisations pour l'état (avec seulement une fois les droits).

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
zazam
zazam
Niveau 9

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par zazam le Lun 25 Jan 2016 - 18:51
Bonjour le grincheux.
Tout d'abord, merci pour tous ces éclaircissements…
Je tente le coup et te demande de l'aide (si tu ne peux pas me l'apporter ou si tu n'as pas le temps, pas de souci hein!!)
Désolée de polluer le fil mais je suis (nous sommes) dans une phase d'inquiétude certaine : mon conjoint est photographe ; il était en entreprise individuelle et il est passé en EIRL. Il ne peut pas être affilié à l'AGESSA (pour les photographes auteurs, ce qu'il n'est pas)Le RSI lui pompe un fric fou. C'est sa 3e année d'exercice et il a eu énormément de charges à payer. No
Il me dit que sa responsabilité est limitée à la déclaration du matériel faite à la création de l'EIRL : est-ce sûr? Penses-tu qu'il devrait passer en SAS (c'est ce que je crois avoir compris de tes propos)? Quelle logistique cela entraînerait-il?
Merci d'avance de prendre le temps de me lire… Neutral
Contenu sponsorisé

reconversion dans l'artisanat Empty Re: reconversion dans l'artisanat

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum