Éducation. Et si la société aidait l'école, plutôt que l'inverse?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Éducation. Et si la société aidait l'école, plutôt que l'inverse?

Message par Benji-X le Lun 21 Sep 2015 - 13:30

Ouest France a écrit:Et si, au lieu d'attendre de l'école qu'elle résolve les maux de la société, on inversait la logique ? C'est ce que demande l'Association de la fondation étudiante pour la ville.

Associatifs, citoyens ou entreprises devraient travailler ensemble pour aider l'école, exhorte l'association Afev, à l'occasion de sa « Journée de refus de l'échec scolaire ».

http://www.ouest-france.fr/education-et-si-la-societe-aidait-lecole-plutot-que-linverse-3705465
avatar
Benji-X
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation. Et si la société aidait l'école, plutôt que l'inverse?

Message par egomet le Lun 21 Sep 2015 - 13:47

Pitié! Qu'on protège l'école de ceux qui veulent l'aider!

Ce ne serait pas plus simple de nous foutre la paix?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation. Et si la société aidait l'école, plutôt que l'inverse?

Message par the educator le Lun 21 Sep 2015 - 17:07

Si sans doute, qu'on enlève les enfants aux familles à la naissance aussi. Comment ça je caricature?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation. Et si la société aidait l'école, plutôt que l'inverse?

Message par archeboc le Lun 21 Sep 2015 - 18:49

the educator a écrit:Si sans doute, qu'on enlève les enfants aux familles à la naissance aussi. Comment ça je caricature?

Ce n'est pas de la caricature, mais du réalisme. Il n'y a pas d'autres moyens de réaliser le programme égalitaire de Terra Nova.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum