Débat avec J.-P. Brighelli à Yerres le 25 septembre.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Débat avec J.-P. Brighelli à Yerres le 25 septembre.

Message par VanGogh59 le Sam 26 Sep - 10:37

Merci Mutis et Albius. Dommage que je n'habite pas en région parisienne, ce débat m'aurait fort intéressé.

@MUTIS a écrit:
Enfin NDA est intervenu en conclusion pour rappeler qu'il y a une sorte de collusion entre les libéraux (de droite notamment) qui se moquent du service public et nos réformistes
révolutionnaires qui ont réussi, en quelques décennies, à dégrader la qualité de notre école publique et ouvrent (avec la nouvelle réforme)

Je dirai qu'il y a plutôt une collusion des libéraux de droite et de gauche. J'ai été frappé lors du débat de l'émission "des paroles et des actes" de constater la proximité des idées de Fillon et de Valls. Il y a cette volonté de plus en plus affichée de libéraliser notre système public. La différence est que Fillon veut y aller franco et que Valls utilise des moyens plus insidieux et sournois en faisant croire que le dialogue social est respecté. Il a d'ailleurs un sacré culot d'affirmer qu'il est pour la négociation après nous avoir imposé son décret le jour même de la grève...

VanGogh59
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat avec J.-P. Brighelli à Yerres le 25 septembre.

Message par Celadon le Sam 26 Sep - 10:41

Ce n'est pas le culot qui manque, c'est le respect.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat avec J.-P. Brighelli à Yerres le 25 septembre.

Message par archeboc le Sam 26 Sep - 16:36

@Celadon a écrit:itou
Pour ce qui est de la rue de G. tous ces témoignages de ministres font froid dans le dos. Cela signifie clairement qu'ils n'ont aucun pouvoir sur leurs subordonnés hauts fonctionnaires. pale

La récente sortie de NVB a été lue, autant par les membres de ce forum que par Laurent Joffrin, comme une suprême habileté pour enfumer les républicains. Je défends qu'elle pourrait être au contraire la tentative d'un esprit un peu plus lucide pour sortir de l'étreinte mortelle. Que la clique des idéologues restent fermement au commandes dans les mois qui viennent, c'est quelque chose dont je ne jurerais pas.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3

archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat avec J.-P. Brighelli à Yerres le 25 septembre.

Message par Oudemia le Sam 26 Sep - 16:39

@Celadon a écrit:Comme Allègre voulait dégraisser le mammouth, avec le succès que l'on sait. Il aurait dû préciser qui il visait au lieu de laisser les enseignants prendre la menace pour eux...
Et puis il y en a un autre qui rêve de faire le ménage aussi, c'est Fillon mais il se garde bien de le clamer haut et fort...
topela
Spoiler:

Il visait quand même aussi, il faut le dire, les enseignants planqués dans des décharges de service pas toujours justifiées...
avatar
Oudemia
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat avec J.-P. Brighelli à Yerres le 25 septembre.

Message par Celadon le Sam 26 Sep - 19:33

Oui, aussi. Mais si c'est injustifié, eh bien il faut que ça cesse. Point barre.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat avec J.-P. Brighelli à Yerres le 25 septembre.

Message par Vinteuil le Sam 26 Sep - 19:53

@archeboc a écrit:La récente sortie de NVB a été lue, autant par les membres de ce forum que par Laurent Joffrin, comme une suprême habileté pour enfumer les républicains. Je défends qu'elle pourrait être au contraire la tentative d'un esprit un peu plus lucide pour sortir de l'étreinte mortelle. Que la clique des idéologues restent fermement au commandes dans les mois qui viennent, c'est quelque chose dont je ne jurerais pas.

Sauf que ce sont les idéologues en question qui sont aux commandes et qui, par exemple, sont à l'origine de la réforme du collège, défendue bec et ongles par la ministre. Néanmoins, l'idée est intéressante... En tout état de cause, on sera vite fixés !

_________________
"Un homme est toujours assez beau quand il ne fait pas peur à son cheval."
avatar
Vinteuil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum