« Ma salle de cours va craquer »

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Rendash le Mar 22 Sep 2015 - 20:03

Ouais, enfin à Lyon III ils ont inventé d'autres moyens de sélection. Par exemple, faut survivre au passage quotidien et forcé devant les chiottes, à la Manu. Et à la traversée du couloir extérieur, celui qui est blindé de fumeurs. Et aux machines à café en panne. Et aux secrétariats. Et au labyrinthe des salles, surtout au 3e étage, et aux amphis en sous-sol.


Si t'es encore en vie à la fin de la semaine, c'est que tu pourras survivre au cursus.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 22 Sep 2015 - 20:08

@Rendash a écrit:Ouais, enfin à Lyon III ils ont inventé d'autres moyens de sélection. Par exemple, faut survivre au passage quotidien et forcé devant les chiottes, à la Manu. Et à la traversée du couloir extérieur, celui qui est blindé de fumeurs. Et aux machines à café en panne. Et aux secrétariats. Et au labyrinthe des salles, surtout au 3e étage, et aux amphis en sous-sol.


Si t'es encore en vie à la fin de la semaine, c'est que tu pourras survivre au cursus.

Et en droit, il y a des épreuves supplémentaires pour certains étudiants.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Siggy le Mar 22 Sep 2015 - 20:26

Vous devriez tous passer à Brest, voir la belle fac en forme de bateau et ses marches d'escalier qui forment des vagues!

Siggy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par egomet le Mar 22 Sep 2015 - 21:50

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Mais tout est lié. Les salles bondées, dans des états pas possibles, les effectifs qui sont volontairement sous-encadrés, tout cela relève de la même logique.
La pénurie est savamment utilisée et on est dans un cercle vicieux sans fin dont seules profitent les disciplines à la con genre psycho et info-comm.
Effectivement. C'est le fruit d'une lâcheté politique. Puisqu'on, ne veut pas dire la vérité aux étudiants sur la nécessité de la sélection, on la fait de la manière la plus dégueulasse qui soit. Le coût des études rentre aussi dans les calculs qui mènent à ces pratiques.
C'est un peu comme les numerus clausus en médecine ou les tracasseries administratives à l'hôpital, pour contrôler un peu les dépenses de santé. On organise la pénurie plutôt que de réviser sérieusement le fonctionnement de la sécurité sociale.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par CarmenLR le Mar 22 Sep 2015 - 22:02

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Mais tout est lié. Les salles bondées, dans des états pas possibles, les effectifs qui sont volontairement sous-encadrés, tout cela relève de la même logique.
La pénurie est savamment utilisée et on est dans un cercle vicieux sans fin dont seules profitent les disciplines à la con genre psycho et info-comm.

Et les savoureuses L1 "Sciences du langage" et "Sciences de l'éducation", qui étaient jusqu'à peu des L3 s'obtenant après deux années disciplinaires. Je ne comprends pas ce passage à la L1... Mais je ne suis pas moderne...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par User5899 le Mar 22 Sep 2015 - 22:59

@Ronin a écrit:Et le renne, toi qu'a les nerfs en pot de fleurs, tu veux viendre mettre le bazar à la capitale avec moi idee
Pff, iveupa iladi Sad

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par User5899 le Mar 22 Sep 2015 - 23:02

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Ronin a écrit:MK est libéral Shocked

Ouais! Laughing Laughing
Je l'ai toujours su, ça se sent sur cet avatar Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par User5899 le Mar 22 Sep 2015 - 23:03

@Marcel Khrouchtchev a écrit:On ne réglera rien tant que la fac sera le lieu de refuge des bacs pros et technos exclus par des bacs généraux qui parasitent les IUT et BTS pour... éviter d'aller à la fac. Bref, si chacun allait dans les formations qui sont faites pour son parcours antérieur, cela irait déjà nettement mieux.
Encore un cercle vicieux à casser.
veneration

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Ponocrates le Mer 23 Sep 2015 - 6:11

@Marcel Khrouchtchev a écrit:J'ai des collègues qui disent aussi clairement qu'il n'y a que 3% des bacs pros qui réussissent leur L1 en histoire. Mais ça ne suffit pas à décourager.
Je connais une UFR où non seulement on explique aux Bac pro la première semaine que moins d'1% passe en deuxième année, mais on fait passer des tests à tout les étudiants -plus de 400-  la première semaine dans 3 matières, on reçoit individuellement les plus faibles pour discuter réorientation et/ou remédiation, on met en place de la remédiation - qui compte pour la L1 !- dans ces 3 matières... Ben, il n'y a pas de miracle le taux d'abandon a un peu baissé certes, mais la métamorphose des bacs pros en papillons estudiantisn n'est pas à l'ordre du jour, et tous ceux qui sont inscrits là par défaut - pas pris dans le bts de leur choix, pas prêts à passer un concours - sont encore comptés comme défaillants, alors qu'ils ne sont là que pour la sécu, la lumière et le chauffage... Je me rappelle aussi une interview de gentils L1 expliquant qu'ils avaient choisi une filière x, mais qu'en fait ils ne savaient pas trop ce qu'ils voulaient faire comme métier "On a le temps d'y penser". C'est sûr, c'est une façon de voir, c'est presque gratuit, pourquoi se priver ? Rolling Eyes

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"

Ponocrates
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Jane le Mer 23 Sep 2015 - 6:47

Cripure a écrit:
@Jane a écrit:Qui a connu la fac de lettres d'Aix en Provence en garde un souvenir ému... Outre des locaux plus que vétustes, limite insalubres, les cours étaient (tant en amphi qu'en TD) complètement surchargés. Et c'était en 89.
En 86-87, le cours de moyen âge de Mme Plouzeau... Dans une salle face à la voie ferrée, avec les fenêtres qui s'effondraient sur nous, et la nécessité d'arriver deux heures avant si on voulait s'assoir... Ah, Aix I... Rolling Eyes

Laughing Laughing  Les fenêtres qui s'effondraient... Une copine s'en était pris une dessus pendant les cours d'anglais en littérature comparée; et au lieu de réparer, ils avaient condamné la salle ! Et en 89 les cours de M. Not, toujours en littérature comparée, dans une salle minuscule. On désertait le cours précédent pour espérer avoir une place près de la porte (et les jours fastes, s'asseoir par terre DANS la salle, comble du luxe); les plus courageux prévoyaient un sandwich et s'y pointaient dès midi. Autant dire qu'après avoir émigré à la Sorbonne, j'ai trouvé les locaux éminemment modernes, bien que toujours très petits selon les profs Rolling Eyes Forcément, les cours de versification du XVII° attiraient moins les foules que ceux de Joëlle Gardes Tamine Laughing Laughing

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Écusette de Noireuil le Mer 23 Sep 2015 - 6:49

Cela dit, il semble que le problème se pose aussi en L2 à Nantes, en Td. Est ce le cas aussi dans d'autres facs? Parce que je trouve ça plus surprenant qu'en L1. ..

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)

Écusette de Noireuil
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 23 Sep 2015 - 8:04

Les seuils de TD ne sont supportables en L1 qu'à cause des abandons. Mais en L2, les TD surchargés restent toute l'année, car il n'y a quasiment plus d'abandon une fois la L1 passée.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Écusette de Noireuil le Mer 23 Sep 2015 - 8:16

Donc là, on se trouve bien en présence d'un problème d'infrastructures et de recrutement des enseignants, quand même. Et c'est moche de ne pas donner des conditions plus dignes aux étudiants, notamment une fois la "sélection sauvage" de 1ère année effectuée, le prétexte du " l'amphi sera vide en décembre " ne permet plus de se voiler la face.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)

Écusette de Noireuil
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par livie le Jeu 24 Sep 2015 - 12:23

@Audrey a écrit:Ca me rappelle mes deux années de PCEM1, à Tours, quand je devais me lever à 4h30 pour être sûre d'avoir une place assise dans l'amphi... je finissais ma nuit la tête posée sur la tablette de ma place, entre 6h et 8h...et si vous me dites qu'on peut écrire debout, ou plié en 8 le bloc posé sur les genoux, essayez donc de faire un bon dessin d'anat comme ça...

Cela me rappelle aussi ma première année de médecine...et ça correspond tout-à-fait à ce que tu décris. Une fois, une étudiante avait attendu des heures, sans rien manger au petit déj'. Elle s'était évanouie juste au moment où les portes s'étaient ouvertes et s'était faite piétiner. Le doyen de la fac qui était aussi notre prof d'anatomie avait suspendu les cours pendant une semaine en nous traitant de minables " je ne souhaite qu'aucun d'entre vous soit médecin un jour " !! aaaaalala quelle époque!

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par WabiSabi le Jeu 24 Sep 2015 - 13:44

@Zagara a écrit:2 objectifs positifs mais difficiles à concilier entre eux :
- conserver une université quasi gratuite et ouverte à tous, dans l'objectif de donner sa chance à tous (système que je remercie car, si j'étais british ou usa, je n'aurais jamais eu l'argent pour faire des études au delà du bac ou je serais à l'heure actuelle surendettée et harcelée par des usuriers...)
- avoir des équipements adaptés au nombre d'inscrits

Pour régler ce problème, il faudrait augmenter les impôts afin d'agrandir et rénover toutes les universités de France et d'engager des professeurs supplémentaires. Mais ce serait électoralement suicidaire de le faire (ou bien ça ne plairait pas à un groupe de gens très riches, très influents, qui ne paient quasiment pas d'impôts et comptent bien garder ce privilège). La "solution" prise a donc été de semi-privatiser l'université afin d'accueillir des investisseurs privés, comme l'a fait Pécresse. Mais ce n'est pas satisfaisant, c'est bourré d'effets pervers et je ne connais personne qui défende cette réforme. Alors comment faire ? Certains voudraient augmenter les frais d'admission... fermant ainsi l'université aux pauvres.

Au final, je suis tout de même heureuse que l'université reste ouverte à tous et quasi-gratuite même s'il faut s'asseoir par terre. C'est un privilège français de pouvoir écouter des spécialistes de rang mondial alors qu'on est enfant de prolo. Ca vaut peut-être de se faire mal aux fesses... Mais surtout je ne vois pas de solution politique efficace pour concilier l'universalité de l'université et le confort pour les étudiants...


LAULE

Oui, on peut voir ça comme ça en effet... en fermant chastement les yeux sur toutes les personnes qui abusent potentiellement du système, et qui donc retirent à d'autres, de manière arbitraire (je rappelle que désormais le tirage au sort est le nouvel outil de numerus clausus de l'institution...), ce privilège certes fabuleux dont tu nous chantes les vertus (même si on pourrait facilement ironiser sur l'expression "de rang mondial", mais bref).

Est-ce qu'un enfant d'une famille modeste, comme toi ou moi (sauf que, ayant perdu le droit d'être boursier pour avoir passé ma maîtrise sur deux ans parce que je travaillais pour payer mes études - là où des DEUG1 qui "triplaient" gardaient alors sans chicane leurs émoluments du CROUS, no comment - j'ai en plus gagné le droit de m'endetter pour finir mon D.E.A. et commencer mon doctorat... et je n'ai pas encore fini de payer certain prêt d'honneur, 12 ans après!), est-ce qu'un enfant d'une famille modeste, dis-je, ne serait pas prêt à payer, chaque année à son inscription, une somme symboliquement "dissuasive" et contributive de disons 100 à 150€, et ce même s'il est par ailleurs boursier, afin de garantir le bon fonctionnement de la faculté qui l'accueille (ce qui pourrait permettre, dans certaines sections, de chasser les marchands du temple...) tout en dissuadant, donc, les commensaux qui viennent se planquer dans les amphis de fac de Lettres tous les mois d'octobre que Dieu fait, simplement par peur de leur futur conseiller Pôle emploi?

Voilà un procédé raisonnable qui remettrait un peu d'air sain dans un système vicié, et qui, mécaniquement, ferait remonter également, en ne conservant que les élèves motivés, le niveau disciplinaire moyen des L1. Qu'on ne vienne pas me dire qu'un étudiant motivé par une carrière, une passion, une curiosité pour sa discipline ne saura pas trouver, même démuni ou "prolo", 130€ par an pour s'inscrire. A peu près le prix de 4 barrettes de shit, quoi... Rolling Eyes (pour les tatillons, je parle des prix de l'époque de mon bac, et ça remonte).
On sera encore très loin du système anti-démocratique à l'anglo-saxonne.

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Zagara le Jeu 24 Sep 2015 - 19:03

WabiSabi : Je suis d'accord avec toi malgré le ton très désagréable et agressif que tu emploies Wink
Je ne trouve pas que ce que tu dises aille à l'encontre de ce que je disais. C'est plutôt complémentaire, merci.

Zagara
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 24 Sep 2015 - 19:58

Triste journée pour moi, j'ai dû encaisser une journée de formation sur la nouvelle offre de formation que vont devoir produire les responsables de diplômes de mon université. On y parle ouvertement de "logique entrepreneuriale" et de "valorisation du bien-être". Dans des salles trop petites et face à des bacs pros. Vaste blague. Ras-le-bol ce soir.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Honchamp le Jeu 24 Sep 2015 - 20:18

@Marcel Khrouchtchev a écrit:J'ai des collègues qui disent aussi clairement qu'il n'y a que 3% des bacs pros qui réussissent leur L1 en histoire. Mais ça ne suffit pas à décourager.
Encore une fois, on ne réglera rien tant que la fac sera le lieu de refuge des bacs pros et technos exclus par des bacs généraux qui parasitent les IUT et BTS pour... éviter d'aller à la fac. Bref, si chacun allait dans les formations qui sont faites pour son parcours antérieur, cela irait déjà nettement mieux.
Encore un cercle vicieux à casser.

J'arrive un peu après la bataille, mais j'adhère totalement...
D'autant plus que les Bac Pro qui vont en BTS et font un BTS correct ont désormais des passerelles vers les licences Pro, et même les licence "tout court" (je ne connais pas les résultats).

Mais laisser tout le monde s'inscrire n'importe où, c'est démago..
(Ancien élève, bac pro tertiaire, s'inscrit en fac d'anglais. Déçu, car "ce n'est pas ce qu'il attendait".
Idem, un autre, STMG, en histoire. Déçu, car "on étudie des périodes qui ne servent à rien"...Et on pourrait continuer longtemps...)
Je trouve scandaleux le tirage au sort en STAPS... Chacun sait qu'en STAPS, il faut rédiger, et que la performance sportive n'arrive que bien après...Alors, un peu de sélection sur dossier et/ou entretien semblerait moins idiot...

Mais si on parle de sélection, l'UNEF hurle...

Et que nos gouvernants manquent de courage...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par WabiSabi le Jeu 24 Sep 2015 - 21:13

@Zagara a écrit:WabiSabi : Je suis d'accord avec toi malgré le ton très désagréable et agressif que tu emploies Wink
Je ne trouve pas que ce que tu dises aille à l'encontre de ce que je disais. C'est plutôt complémentaire, merci.

HS : Ma femme est d'accord avec toi, apparemment aujourd'hui je suis un peu soupe au lait (litote) Wink

Excuse-moi de t'avoir un peu chahutée, mais mon expérience douloureuse de "l'université gratuite pour tous", dont je me suis ouvert ici avec beaucoup d'impudeur (mais j'en garde pas mal sous le coude...) fait que je grince un peu fort des dents à ce genre de formulation. Il me semblait que ton discours laissait entendre que les conditions déplorables de l'université étaient préférables à tout type de sélection et/ou d'augmentation des frais de scolarité mais si j'ai mal compris, je suis ravi que ce que j'ai dit puisse refléter aussi ta pensée. A mon sens, on doit toujours privilégier la qualité de la formation, même s'il en coûte. Si les 35% de boursiers de France payaient cette somme forfaitaire à chaque rentrée, ça ferait une sacrée rallonge budgétaire pour les facs!

Mais ça voudrait dire aussi qu'une classe d'âge presque entière se fracasserait, après le bac, sur le mur du chômage de masser à 18 ans, sans l'effet temporisateur des 2/3 années de L1, et à moins de 2 ans des présidentielles, quelque chose me dit que les autorités ne sont pas pressées d'essayer...

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Ergo le Jeu 15 Sep 2016 - 16:09

Toujours des problèmes de locaux et d'encadrement à l'université en cette rentrée:
http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/09/15/rentree-universitaire-entre-tension-et-resignation_4998193_4401467.html

« Globalement, la rentrée est moins “pire” que l’an dernier, car elle a pu être mieux anticipée dans de nombreuses universités. Mais elle n’a toujours pas lieu dans de bonnes conditions, renchérit Franck Loureiro, secrétaire national du SGEN-CFDT en charge de l’enseignement supérieur. Recevoir quarante mille étudiants de plus par an, sans les moyens, ce n’est pas possible. » Pour le Snesup-FSU, c’est même « la rentrée universitaire la plus difficile » que connaît l’enseignement supérieur depuis 2009, avec au total « 180 000 étudiants de plus qu’il y a huit ans, soit l’équivalent de dix universités ».

_________________
Stay afraid but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually, the confidence will follow. ---Carrie Fisher
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par Ergo le Jeu 22 Sep 2016 - 16:06

30.000 étudiants supplémentaires cette année. Universités, classes prépa, BTS, IUT et autres écoles comptent 2,59 millions d'étudiants. Une hausse de 1,8 % par rapport à 2015. Certaines filières sont saturées et enregistrent de forts taux d’échecs. Faut-il sélectionner les étudiants ?
http://www.franceculture.fr/emissions/la-question-du-jour/comment-desengorger-les-amphis

Avec Terra Nova.

_________________
Stay afraid but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually, the confidence will follow. ---Carrie Fisher
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Ma salle de cours va craquer »

Message par chry le Jeu 17 Nov 2016 - 8:04

.

chry
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum