Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Thalia de G
Médiateur

La Voix du Nord - Quand un recteur retrouve sa liberté de parole

par Thalia de G le Mar 22 Sep 2015 - 8:06
Après dix années à ce très haut poste, dont les trois dernières dans la région, Jean-Jacques Pollet a pris sa retraite de recteur mercredi. L’occasion de se confier, libéré, sur les réformes des rythmes scolaires et du collège, les ministres, son avenir, les perspectives politiques de la région...

L'article : http://m.lavoixdunord.fr/region/quand-un-recteur-retrouve-sa-liberte-de-parole-ia0b0n3058921

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: La Voix du Nord - Quand un recteur retrouve sa liberté de parole

par trompettemarine le Mar 22 Sep 2015 - 8:22
Voilà des propos engagés... cafe

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
JEMS
Modérateur

Re: La Voix du Nord - Quand un recteur retrouve sa liberté de parole

par JEMS le Mar 22 Sep 2015 - 8:26
Beaucoup de "politiquement correct" dans son discours tout de même. Cela doit être une déformation professionnelle.
avatar
Osmie
Sage

Re: La Voix du Nord - Quand un recteur retrouve sa liberté de parole

par Osmie le Mar 22 Sep 2015 - 8:32
Heureusement que nous autres professeurs n'attendons pas d'être retraités pour retrouver notre "liberté de parole" et nous battre contre la réforme du collège. Quel courage, quel panache, Monsieur le Recteur !
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: La Voix du Nord - Quand un recteur retrouve sa liberté de parole

par trompettemarine le Mar 22 Sep 2015 - 8:35
Comme il  cherche des perspectives politiques dans la région, je doute de sa liberté de parole. Il défend la réforme des collèges : ses deux arguments sont :
-les professeurs sont corporatistes.
-je n'ai pas mis mes enfants à l'école alsacienne.


Dernière édition par trompettemarine le Mar 22 Sep 2015 - 11:32, édité 1 fois

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
archeboc
Esprit éclairé

Re: La Voix du Nord - Quand un recteur retrouve sa liberté de parole

par archeboc le Mar 22 Sep 2015 - 9:48
essai de décodage :
Il redevient universitaire, et ce n'est pas pour présider des jurys de thèse. Quatre, quatre et demi ou cinq jours d'école, détails méprisables et qu'il est expédient de mépriser. La Voix du Nord lui ouvre ses colonnes. Il est prêt à vendre sa discipline contre un plat de lentille. Au cours de sa carrière, il a chassé en meute, grâce à quoi il a dépouillé X ou Y : ne vous mettez pas à la traverse.


Dernière édition par archeboc le Mar 22 Sep 2015 - 11:24, édité 1 fois

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Rendash
Bon génie

Re: La Voix du Nord - Quand un recteur retrouve sa liberté de parole

par Rendash le Mar 22 Sep 2015 - 10:16
Et il va surtout lui falloir beaucoup de diplomatie pour partager les valeurs qu’il porte en cas d’hypothèse sombre et rigoureusement impensable aux régionales



« Les EPI ou enseignements interdisciplinaires de la réforme des collèges ne sont qu’une nouvelle organisation. Si les enseignants veulent y mettre du contenu, ils pourront. Et ils le doivent car les publics défavorisés ont justement besoin qu’on leur transmette des connaissances et pas que l’on fasse du ludique.


Et quand le monsieur y dit que "Peillon, il est brillant, mais nul en politique ; Vallaud-Belkacem, elle, est une politique", vous comprenez ça comment, vous? Laughing

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
User21714
Expert spécialisé

Re: La Voix du Nord - Quand un recteur retrouve sa liberté de parole

par User21714 le Mar 22 Sep 2015 - 10:43
@Osmie a écrit:Heureusement que nous autres professeurs n'attendons pas d'être retraités pour retrouver notre "liberté de parole" et nous battre contre la réforme du collège. Quel courage, quel panache, Monsieur le Recteur !

+1
Liberté de parole très contrôlée, de plus... Wink
Contenu sponsorisé

Re: La Voix du Nord - Quand un recteur retrouve sa liberté de parole

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum