Répliques : FX. Bellamy, F. Dubet, M. Duru-Bellat

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Répliques : FX. Bellamy, F. Dubet, M. Duru-Bellat

Message par Elyas le Dim 27 Sep 2015 - 12:14

@frdm a écrit:
@Elyas a écrit:
Oh mais ne t'inquiète pas, le niveau global baisse pour de nombreuses raisons dont certaines qui ne sont jamais discutées sur ce forum mais Bellamy n'offre aucune solution à son constat. On peut donc s'interroger sur la sincérité qu'il a à vouloir que ça change, surtout s'il parvient aux manettes du pouvoir. Il est tranquille là : il fait un constat partagé lui permettant de capitaliser des sympathies pouvant se transformer en postes ou en voix aux élections sans pour autant s'attacher à des propositions qu'il ne souhaiterait pas nécessairement mettre en place s'il accédait à des responsabilités administratives ou politiques.

Et si tu profitais de la perche qui t'est tendue pour nous donner ces raisons, plutôt que de jouer au mystérieux ?

Le fait que des enseignants passent plus de temps à faire un diaporama avec des tas d'animations et d'images plutôt que de corriger des exercices formateurs ou de lire des ouvrages scientifiques de leur discipline.

Le fait que beaucoup d'enseignants hésitent à donner des trucs difficiles à réaliser pour de multiples raisons qui vont de la pression parentale ou institutionnelle à une mauvaise appréciation des vertus de la difficulté.

Le fait que nos établissements ne sont pas organisés pour le travail hors classe des enseignants.

Le fait qu'il n'y a pas de visites entre pairs pour découvrir d'autres façons de travailler car il y a la peur du regard d'autrui.

Bref, nous avons pris les mêmes évolutions que la société : l'image et l'informatique, la servilité face à la pression parentale/institutionnelle, l'architecture débile des lieux de travail et la peur du regard d'autrui.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répliques : FX. Bellamy, F. Dubet, M. Duru-Bellat

Message par invite_d le Dim 27 Sep 2015 - 12:19

Considérez la situation suivante : NVB écarte depuis le début les opposants à la réforme comme "réactionnaires" (ce qui est un classique). Quand AF invite une personnalité pour s'opposer à l'expertise externe que rejette légitimement le mouvement anti-réforme, il faut comme par hasard qu'il soit de l'obédience de ce que pointe NVB. Vous ne voyez pas le problème ? Ou plutôt le "truc", au sens où on parle d'un "truc" de magicien ? Que des vérités y soient dites ou non, peu importe, le dispositif mis en place par AF renforce mécaniquement l'opposition idéologique, à laquelle j'aspire autant que vous à échapper.


Dernière édition par diabole le Dim 27 Sep 2015 - 12:25, édité 2 fois (Raison : syntaxe)

invite_d
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répliques : FX. Bellamy, F. Dubet, M. Duru-Bellat

Message par trompettemarine le Dim 27 Sep 2015 - 12:21

@Elyas a écrit:
@frdm a écrit:
@Elyas a écrit:
Oh mais ne t'inquiète pas, le niveau global baisse pour de nombreuses raisons dont certaines qui ne sont jamais discutées sur ce forum mais Bellamy n'offre aucune solution à son constat. On peut donc s'interroger sur la sincérité qu'il a à vouloir que ça change, surtout s'il parvient aux manettes du pouvoir. Il est tranquille là : il fait un constat partagé lui permettant de capitaliser des sympathies pouvant se transformer en postes ou en voix aux élections sans pour autant s'attacher à des propositions qu'il ne souhaiterait pas nécessairement mettre en place s'il accédait à des responsabilités administratives ou politiques.

Et si tu profitais de la perche qui t'est tendue pour nous donner ces raisons, plutôt que de jouer au mystérieux ?

Le fait que des enseignants passent plus de temps à faire un diaporama avec des tas d'animations et d'images plutôt que de corriger des exercices formateurs ou de lire des ouvrages scientifiques de leur discipline.

Le fait que beaucoup d'enseignants hésitent à donner des trucs difficiles à réaliser pour de multiples raisons qui vont de la pression parentale ou institutionnelle à une mauvaise appréciation des vertus de la difficulté.

Le fait que nos établissements ne sont pas organisés pour le travail hors classe des enseignants.

Le fait qu'il n'y a pas de visites entre pairs pour découvrir d'autres façons de travailler car il y a la peur du regard d'autrui.


Bref, nous avons pris les mêmes évolutions que la société : l'image et l'informatique, la servilité face à la pression parentale/institutionnelle, l'architecture débile des lieux de travail et la peur du regard d'autrui.

Je suis d'accord :
-Aucune salle de travail chez nous en salle des profs (nous sommes près de 200) ! Merci l'architecte !
-Pour la deuxième proposition en gras, oui à condition que la liberté pédagogique de chaque professeur soit respectée.

J'ajouterai aussi que les devoirs tout faits sur internet posent un réel problème. Des salles et des temps d'étude surveillée et/ou de lecture sans aucun écran et aucune onde devraient être obligatoires.


Dernière édition par trompettemarine le Dim 27 Sep 2015 - 14:18, édité 1 fois

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répliques : FX. Bellamy, F. Dubet, M. Duru-Bellat

Message par frdm le Dim 27 Sep 2015 - 12:27

@Elyas a écrit:
Le fait que des enseignants passent plus de temps à faire un diaporama avec des tas d'animations et d'images plutôt que de corriger des exercices formateurs ou de lire des ouvrages scientifiques de leur discipline.

Le fait que beaucoup d'enseignants hésitent à donner des trucs difficiles à réaliser pour de multiples raisons qui vont de la pression parentale ou institutionnelle à une mauvaise appréciation des vertus de la difficulté.

Le fait que nos établissements ne sont pas organisés pour le travail hors classe des enseignants.

Le fait qu'il n'y a pas de visites entre pairs pour découvrir d'autres façons de travailler car il y a la peur du regard d'autrui.

Bref, nous avons pris les mêmes évolutions que la société : l'image et l'informatique, la servilité face à la pression parentale/institutionnelle, l'architecture débile des lieux de travail et la peur du regard d'autrui.

Je suis d'accord avec toi, particulièrement avec tes deux premières remarques, mais ce sont des sujets qui ont déjà été évoqués sur le forum. Tu annonçais des "raisons jamais évoquées sur le forum", et je m'attendais donc à quelque chose de complètement nouveau, voire fantaisiste, alors que tes remarques sont simplement l'expression du bon sens.
Les visites entre pairs, c'est bien, mais c'est chronophage, et je pense que c'est plus pour cela qu'en raison d'une peur du regard d'autrui que ce n'est pas très pratiqué. Nous manquons déjà cruellement de temps.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répliques : FX. Bellamy, F. Dubet, M. Duru-Bellat

Message par frdm le Dim 27 Sep 2015 - 12:36

diabole a écrit:Considérez la situation suivante : NVB écarte depuis le début les opposants à la réforme comme "réactionnaires" (ce qui est un classique). Quand AF invite une personnalité pour s'opposer à l'expertise externe que rejette légitimement le mouvement anti-réforme, il faut comme par hasard qu'il soit de l'obédience de ce que pointe NVB. Vous ne voyez pas le problème ? Ou plutôt le "truc", au sens où on parle d'un "truc" de magicien ? Que des vérités y soient dites ou non, peu importe, le dispositif mis en place par AF renforce mécaniquement l'opposition idéologique, à laquelle j'aspire autant que vous à échapper.

Alors pourquoi foncez-vous tête baissée ? J'ai l'impression que vous brandissez vous-même le chiffon rouge qui vous excite. Vous réagissez de cette façon purement idéologique que vous dénoncez, ne le voyez-vous pas ?

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répliques : FX. Bellamy, F. Dubet, M. Duru-Bellat

Message par invite_d le Dim 27 Sep 2015 - 13:12

@frdm a écrit:
diabole a écrit:Considérez la situation suivante : NVB écarte depuis le début les opposants à la réforme comme "réactionnaires" (ce qui est un classique). Quand AF invite une personnalité pour s'opposer à l'expertise externe que rejette légitimement le mouvement anti-réforme, il faut comme par hasard qu'il soit de l'obédience de ce que pointe NVB. Vous ne voyez pas le problème ? Ou plutôt le "truc", au sens où on parle d'un "truc" de magicien ? Que des vérités y soient dites ou non, peu importe, le dispositif mis en place par AF renforce mécaniquement l'opposition idéologique, à laquelle j'aspire autant que vous à échapper.

Alors pourquoi foncez-vous tête baissée ? J'ai l'impression que vous brandissez vous-même le chiffon rouge qui vous excite. Vous réagissez de cette façon purement idéologique que vous dénoncez, ne le voyez-vous pas ?

Non, franchement pas ! J'essaie de ne pas être trop naïf, tout simplement. Very Happy

invite_d
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répliques : FX. Bellamy, F. Dubet, M. Duru-Bellat

Message par Marie Laetitia le Dim 27 Sep 2015 - 14:37

@Elyas a écrit:
@frdm a écrit:
@Elyas a écrit:
Oh mais ne t'inquiète pas, le niveau global baisse pour de nombreuses raisons dont certaines qui ne sont jamais discutées sur ce forum mais Bellamy n'offre aucune solution à son constat. On peut donc s'interroger sur la sincérité qu'il a à vouloir que ça change, surtout s'il parvient aux manettes du pouvoir. Il est tranquille là : il fait un constat partagé lui permettant de capitaliser des sympathies pouvant se transformer en postes ou en voix aux élections sans pour autant s'attacher à des propositions qu'il ne souhaiterait pas nécessairement mettre en place s'il accédait à des responsabilités administratives ou politiques.

Et si tu profitais de la perche qui t'est tendue pour nous donner ces raisons, plutôt que de jouer au mystérieux ?

Le fait que des enseignants passent plus de temps à faire un diaporama avec des tas d'animations et d'images plutôt que de corriger des exercices formateurs ou de lire des ouvrages scientifiques de leur discipline.

Le fait que beaucoup d'enseignants hésitent à donner des trucs difficiles à réaliser pour de multiples raisons qui vont de la pression parentale ou institutionnelle à une mauvaise appréciation des vertus de la difficulté.

Le fait que nos établissements ne sont pas organisés pour le travail hors classe des enseignants.

Le fait qu'il n'y a pas de visites entre pairs pour découvrir d'autres façons de travailler car il y a la peur du regard d'autrui.

Bref, nous avons pris les mêmes évolutions que la société : l'image et l'informatique, la servilité face à la pression parentale/institutionnelle, l'architecture débile des lieux de travail et la peur du regard d'autrui.

L'opposition est absurde à mon sens. Ma première obligation est de faire aimer ma matière, que ce soit avec un vieux projecteur de diapo ou un diaporama, c'est du détail. Une fois que j'ai harponné mes élèves de cette manière-là, je leur fais passer un contenu exigeant (enfin, me semble-t-il). Faire un diaporama ne s'oppose nullement à la lecture d'ouvrages scientifiques. Si tu veux dire que des collègues se donnent la réalisation des diaporamas comme seul objectif d'un bon cours, d'accord. Mais enfin, c'est le même débat que celui que nous avons eu dans le passé autour des fiches d'activités. Tout dépend de la manière dont la chose est pensée.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répliques : FX. Bellamy, F. Dubet, M. Duru-Bellat

Message par Elyas le Dim 27 Sep 2015 - 14:42

@Marie Laetitia a écrit:
@Elyas a écrit:
@frdm a écrit:
@Elyas a écrit:
Oh mais ne t'inquiète pas, le niveau global baisse pour de nombreuses raisons dont certaines qui ne sont jamais discutées sur ce forum mais Bellamy n'offre aucune solution à son constat. On peut donc s'interroger sur la sincérité qu'il a à vouloir que ça change, surtout s'il parvient aux manettes du pouvoir. Il est tranquille là : il fait un constat partagé lui permettant de capitaliser des sympathies pouvant se transformer en postes ou en voix aux élections sans pour autant s'attacher à des propositions qu'il ne souhaiterait pas nécessairement mettre en place s'il accédait à des responsabilités administratives ou politiques.

Et si tu profitais de la perche qui t'est tendue pour nous donner ces raisons, plutôt que de jouer au mystérieux ?

Le fait que des enseignants passent plus de temps à faire un diaporama avec des tas d'animations et d'images plutôt que de corriger des exercices formateurs ou de lire des ouvrages scientifiques de leur discipline.

Le fait que beaucoup d'enseignants hésitent à donner des trucs difficiles à réaliser pour de multiples raisons qui vont de la pression parentale ou institutionnelle à une mauvaise appréciation des vertus de la difficulté.

Le fait que nos établissements ne sont pas organisés pour le travail hors classe des enseignants.

Le fait qu'il n'y a pas de visites entre pairs pour découvrir d'autres façons de travailler car il y a la peur du regard d'autrui.

Bref, nous avons pris les mêmes évolutions que la société : l'image et l'informatique, la servilité face à la pression parentale/institutionnelle, l'architecture débile des lieux de travail et la peur du regard d'autrui.

L'opposition est absurde à mon sens. Ma première obligation est de faire aimer ma matière, que ce soit avec un vieux projecteur de diapo ou un diaporama, c'est du détail. Une fois que j'ai harponné mes élèves de cette manière-là, je leur fais passer un contenu exigeant (enfin, me semble-t-il). Faire un diaporama ne s'oppose nullement à la lecture d'ouvrages scientifiques. Si tu veux dire que des collègues se donnent la réalisation des diaporamas comme seul objectif d'un bon cours, d'accord. Mais enfin, c'est le même débat que celui que nous avons eu dans le passé autour des fiches d'activités. Tout dépend de la manière dont la chose est pensée.

C'est pour ça que j'ai mis "des" et non "les" Wink Par ailleurs, parfois, des collègues sont choqués qu'on puisse faire cours sans diapo. On a des études sur la perte de temps et d'énergie qu'entraîne la volonté de faire des diaporamas de qualité.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum