Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
roxanne
Devin

Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par roxanne le Sam 26 Sep 2015 - 12:09
Je vais essayer d'être claire car c'est assez confus dans mon esprit. Mais j'ai un ressenti mitigé concernant ma classe de 1e ES. Ce sont des euros, une partie était en seconde avec LA prof des euros au lycée qui m'a annoncé les "avoir très bien préparés". Bon. Du coup, je trouve qu'ils ont un peu la grosse tête et qu'ils me considèrent un peu de haut pour certains en tout cas. Ce n'est pas non plus frontal mais j'ai quelques remarques du genre " Ah mais on nous a appris que c'était comme ça et pas comme vous dites. " (parce que je n'avais pas prononcé le mot amorce mais le contenu était le même). Alors , j'ai eu deux élèves au collège donc ils savent d'où je viens, ça joue peut-être ( les deux en question sont des élèves tranquilles avec lesquelles je n'ai pas eu de problèmes). Je leur dis de ne pas écrire sur un texte de LA , une élève me répond qu'elle fait ce qu'elle veut, c'est elle qui passe le bac et qu'elle applique sa méthode. ( heu ). A côté de ça, il faut les reprendre sur ls bavardages, quelques garçons plaisantent un peu trop à mon goût tout en participant d'ailleurs. J'ai aussi l'impression que c'est un peu tendu entre eux. En plus, j'ai dû revoir des choses car l'edt est compliqué avec des heures de groupes en quinzaine. Ce semestre , j'ai trois heures et demi (dont une heure de groupe une semaine sur deux) et je les aurai quatre heures et demi au deuxième semestre. Leur première note est très médiocre ( un petit 9 de MG), certes ils ont des automatismes (ils adorent mettre en exergue par exemple) mais le fond, l'analyse ça reste superficiel , voire inexistant. On n'a fait que deux LA pour l'instant (mais une analyse d'image, un texte complémentaire et la méthode du corpus). Je ne sais pas si c'est assez (mais donc il manque une demi-heure). Voilà. Autant, je me sens à l'aise en seconde même avec mes "boulets" parce que je connais par cœur cet âge (j'ai toujours eu deux 3e) et j'aime bien, autant là, c'est plus difficile. Mais j'ai des élèves très sympathiques ceci dit. Et puis, je suis un peu étonnée de devoir faire de la discipline en première, surtout dans ce type de classe. Dans mes expériences de lycée qui remontent à une douzaine d'années, je n'avais jamais eu à gérer du bavardage continu (quoique discret). Je me demande même si je ne devrais pas mettre cartes sur tables avec eux. Des conseils? Est-ce que mon avancée est normale? Les notes dans la moyenne? C'est censé être une bonne classe.
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par micaschiste le Sam 26 Sep 2015 - 12:14
Et puis, je suis un peu étonnée de devoir faire de la discipline en première,
C'est de plus en plus fréquent. Parfois, il faut en faire même en terminale...N'hésite pas à recadrer comme tu le ferais avec des secondes. Ils n'ont que 2 mois de plus.

Du coup, je trouve qu'ils ont un peu la grosse tête et qu'ils me considèrent un peu de haut pour certains en tout cas.
cela arrive aussi en euro, très variable d'une classe à l'autre, d'un élève à l'autre. Certains peuvent être très méprisants et ce n'est pas toujours les classes les plus agréables.
Courage. Tu es en train de prendre tes marques, tu es nouvelle, les élèves le savent. Fais comme tu as toujours fait.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
roxanne
Devin

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par roxanne le Sam 26 Sep 2015 - 14:45
Merci en tout cas d'avoir été la seule parmi les 100 vues à m'avoir répondu...Very Happy
Lalelilolu
Niveau 1

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par Lalelilolu le Sam 26 Sep 2015 - 14:47
Bonjour!

Je vis exactement la même chose!
J'arrive du collège et tout se passe très bien avec mes deux classes de seconde. Par contre, je sens que mes bons élèves de première ES me testent. Certaines de leurs remarques montrent qu'ils/elles n'ont pas totalement confiance en moi. Ainsi, ils paraissent surpris quand je leur dis qu'il faut lire le texte le jour de l'oral... Et quand je leur propose une ouverture pour une conclusion, une élève se montre étonnée car elle pensait qu'il fallait toujours la faire en effectuant un rapprochement avec un autre texte... C'est un peu déstabilisant et je pense que je suis parfois tendue: ils le sentent peut-être même si je réponds sans me démonter. J'avoue que je me sentirai mieux une fois que j'aurai l'expérience de l'EAF!
avatar
DH
Monarque

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par DH le Sam 26 Sep 2015 - 14:58
Je cl firme . Les euro peuvent être littéralement puants. Ça dépend des années. Par contre je ne comprends pas. Quand ils bossent leur texte , vous refusez qu'ils écrivent dessus ?
avatar
roxanne
Devin

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par roxanne le Sam 26 Sep 2015 - 15:03
Non, je les ai juste informès du fait que leur texte devait être vierge pour l'oral et que je ne ferai pas de photocopie. De toute façon, elle ne travaillait pas dessus, elle notait son cours au dos car flemme de prendre une feuille ou pas de feuille.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par Reine Margot le Sam 26 Sep 2015 - 15:20
Je dirais que le fait que tu es nouvelle (ils savent que tu viens du collège) et que c'est une classe qui se croit d'élite joue. Ne lâche rien et en effet, il n'est plus rare de devoir faire un peu de discipline au lycée. En faisant comme tu as l'habitude de faire ça devrait aller.
N'hésite pas à montrer leur ignorance à ceux qui te font des réflexions déplacées (genre "c'est ma méthode") par des questions un peu difficiles auxquelles ils ne sauront pas répondre (du genre "quelle est cette figure de style"), ça les remettra en place.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
roxanne
Devin

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par roxanne le Sam 26 Sep 2015 - 15:24
J'ai déjà gagné des points si on peut dire un jour où ils n'avaient qu'un livre sur un groupe de 15 et où j'ai improvisé un cours d'histoire littéraire sans support. Et puis je glisse des remarques sur les copies du bac que j'ai corrigées ( ce qui est vrai même si ça date). Après, même leur pp m'a dit qu'ils bavardaient en SES. Sinon, au niveau travail, ils sont plutôt sérieux.
Invité
Invité

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par Invité le Dim 27 Sep 2015 - 11:58
Ah non mais en lycée, ce sont encore des bébés et il faut vraiment faire de la discipline. En BTS aussi. Fini le mythe des élèves de lycée raisonnables. Comme l'a dit quelqu'un ici, je crois, ils arrivent de plus en plus jeunes au lycée: 14 ans en seconde en technologique alors qu'autrefois, ils avaient doublé et avaient bien 16 ans, donc ils se comportent de manière puérile.
Quant au fait qu'ils te testent, ils testent toujours les nouveaux profs. Dis-leur une bonne fois que tu es le chef, que toi, tu sais ce qui leur convient. Sois le chef de meute, ils ne comprennent que ça. Bon après, tu peux le dire sur le mode plaisant, avec un sourire, mais dis-leur.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par Isidoria le Dim 27 Sep 2015 - 18:34
Je trouve que les ES sont souvent plus difficiles que les S ou L. Ils bavardent, survolent plus qu'ils ne s'investissent. C'est peut-être du au fait qu'ils ont beaucoup de matières "équivalentes", c'est sans doute le bac le plus généraliste, si on y pense.
Pour l'élève qui écrit sur son texte, à mon avis tu as fait ton travail: tu l'as prévenue qu'elle devrait apporter ses textes vierges au bac. Elle ne veut pas suivre ton conseil? Grand bien lui fasse, elle est grande ça la regarde, c'est son bac.
Quant à la méthode, j'ai pour ma part dans ma 1ère ES/L des élèves qui viennent de 5 2de différentes et d'autant de profs... Du coup je leur explique que chaque prof a une/des méthodes différentes mais que dans le fond c'est le même exercice. Par exemple, moi, je ne suis pas très exigence sur le vocabulaire des procédés de style, je préfère qu'ils repèrent et analysent justement plutôt que de me parler de zeugma et de gradation à tort et à travers sans fondement.
Et enfin au niveau de ton avancée, deux LA, un tableau, une LC et la méthode de la question sur corpus, c'est déjà vraiment beaucoup! Pour ma part j'en suis à une LA, deux LC, méthode de la dissertation et de la question sur corpus. On a bien approfondi la première LA et ils doivent rédiger une partie de leur choix en entier pour la semaine prochaine. En début d'année je trouve qu'on va toujours très très lentement, en LA, et certains sont hyper angoissés sur la méthode, du coup ça rame.

Bon courage, tu as l'air de fort bien maîtriser tout ça! Moi j'ai eu droit dans cette classe à "mais les L ils ont Monsieur X, et il est super!! Et en Tépéheu on l'adoooore" sauf que le monsieur en question est le collègue toxique qui m'empêche d'exister depuis l'année dernière. Il est sur un mode séduction en début d'année et à un moment, il passe en mode godzilla et là les élèves arrivent tout penauds avec des questions du genre mais ça existe un prof misogyne,... Bref ça m'énerve, mais j'ai répondu que c'était la variété des enseignants qui faisaient la qualité...
Ce qui m'énerve le plus, c'est que mon collègue profite des TPE pour regarder ce qu'on fait en français, non mais de quoi je me mêle?
avatar
roxanne
Devin

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par roxanne le Dim 27 Sep 2015 - 19:05
Merci de ta réponse détaillée !
avatar
Pr_Who
Niveau 7

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par Pr_Who le Dim 27 Sep 2015 - 19:15
Un vrai recadrage par le PP peut-être ? La grosse tête, ça se dégonfle facilement avec un devoir bien retors qui va vite remettre chacun à son niveau ^^

Ensuite, la ES souffre souvent d'un choix par défaut, parmi ceux qui voulaient faire S mais qui n'en avaient pas le niveau, des L contrariés par les parents qui s'inquiétaient des débouchés, des STMG qui sont allés en appel, etc. Je le constate sur mes classe, beaucoup sont là sans savoir ce qu'ils y font, les débouchés sont moins évidents ("dans le social...", "dans le commerce..."), et du coup on peut créer une dynamique de classe autour des projets d'orientation et de la spécificité de la filière...

Mais ça dépend bien souvent du contexte du bahut, il est donc important de bien connaître la place de la ES dans le lycée et ce qu'il se passe aux CC du 3ème trimestre de 2nde

_________________
A bientôt sur Radio2B !
avatar
roxanne
Devin

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par roxanne le Dim 27 Sep 2015 - 20:24
Attention, ils sont quand même attentifs quand on est dans le cours -et surtout que je prononce la formule magique "c'est pour le bac"- mais c'est un ressenti. Enfin, j'attaque avec eux demain. Je vais punir sans pitié les bavardages déjà.
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par Rabelais le Dim 27 Sep 2015 - 20:49
@roxanne a écrit:Attention, ils sont quand même attentifs quand on est dans le cours -et surtout que je prononce la formule magique "c'est pour le bac"- mais c'est un ressenti. Enfin, j'attaque avec eux demain. Je vais punir sans pitié les bavardages déjà.

Euros ou pas euros, ils ont la grosse tête pour rien, chez nous, ce sont souvent les classes les plus faibles en français qu'on refuse d'orienter en L en fin de seconde.
Et l'euro espagnol est une catastrophe bien connue...
Donc, ils jouent un peu avec toi , là.
Et tu n'es pas la seule à vivre/ avoir vécu ça.
C'est dommage en revanche de ne pas pouvoir travailler le texte directement à cause du budget photocopie.
Pas la peine de te justifier sur le collège/lycée , en revanche, tu leur glisseras qu'ils pourront la ramener quand ils en seront à bac+5 en littérature....les miens ont été calmés ( à vie)
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par Écusette de Noireuil le Lun 28 Sep 2015 - 0:14
Juste un détail:je trouve que travailler sur le texte lui même est très fécond: je fournis un exemplaire"de travail"et y un à garder vierge. Cela dit je suis consciente que ce n'est pas possible dans tous les établissements, et la remarque de l'élèvee était déplacée de toute manière. Ne lâche rien, courage!

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par User5899 le Lun 28 Sep 2015 - 0:17
@DH a écrit:Je ne comprends pas. Quand ils bossent leur texte , vous refusez qu'ils écrivent dessus ?
Ils ont quand même intérêt à prévoir des photocopies d'avance propres.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par User5899 le Lun 28 Sep 2015 - 0:21
@Écusette de Noireuil a écrit:Juste un détail:je trouve que travailler sur le texte lui même est très fécond: je fournis un exemplaire"de travail"et y un à garder vierge.
Pour les photocopies, je fournis un exemplaire et je mets le fichier pdf sur le cahier de textes : ils peuvent se le télécharger et se l'imprimer. Pas question de doubler la consommation de papier, je croyais que c'était important, l'écologie ? En pratique, ils écrivent peu sur les textes et notent surtout dans leur cahier.
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par InvitéBC le Lun 28 Sep 2015 - 7:34
J'ai vécu la même chose que toi lors de mon remplacement. Une première ES et l'envie de leur mettre des baffes toutes l'année... Ça m'avait travaillé à un point... !
Ne lâche rien et surtout, ne te remets pas en question. fleurs2
avatar
roxanne
Devin

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par roxanne le Lun 28 Sep 2015 - 15:33
Bon, ce matin donc je rends les DS, pas terribles et ça commence "Mais vous ne nous aviez pas dit de faire comme ça , on pouvait pas savoir. " et avant même que je ne commence à répondre, une élève s'est retournée et très sèchement a dit : "Si, elle l'avait dit, il faut arrêter maintenant. " (donc il y avait bien un truc, ils s'étaient monté le bourrichon). Ca a calmé net tout le monde. Et j'ai puni genre collège les deux garçons qui faisaient les commentateurs du cours. Non mais !
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par Caspar le Lun 28 Sep 2015 - 16:00
Un de mes collègues d'anglais (de notre lycée commun) m'a dit que ne trouvait pas les ES très agréables en général (la section, pas ta classe).

Quant à la discipline, même si c'est plus cool qu'en collège, je confirme qu'il faut en faire quand même: je trouve par exemple mes TS très puérils (blagues neuneu, remarques du type "monsieur, il m'embête"...), mes 1ère L aussi, dans un autre genre. Peut-être qu'ils surjouent un peu la puérilité mais quand même. je n'ai pas les euro, pas de cracks dans mes classes donc pour l'instant j'échappe à toute contestation sur mes méthodes ou le bac, pourvu que ça dure (je ne connais pas encore sur le bout des doigts tous les détails de l'épreuve ou les coefficients donc j'espère qu'ils ne vont pas trop me cuisiner là-dessus pour l'instant).
energi
Niveau 4

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par energi le Lun 28 Sep 2015 - 16:07
Dans mon lycée,depuis 4-5 ans, les Première ES ont plus un profil technologique et sont assez faibles dans ma matière. Ces classe sont devenues plus difficiles à gérer et il faut faire davantage de discipline qu'en STMG ou en Seconde
avatar
ysabel
Devin

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par ysabel le Lun 28 Sep 2015 - 19:04
Clairement, je trouve les ES en général très puants. Mes plus mauvaises expériences au lycée sont avec des ES. Ils se croient bons, supérieurs alors que souvent ils sont d'une nullité crasse.
Je préfère encore des STMG.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par Gilbertine le Lun 28 Sep 2015 - 19:37
+1



Les ES sont souvent nuls en maths, en français et en sciences. Que reste-il ? Les TPE ?

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"
avatar
capucine42
Expert spécialisé

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par capucine42 le Lun 28 Sep 2015 - 21:20
Voilà, en ES, il y a rarement des cracks. Je pense que tu n'as pas à tenter de gagner des points en improvisant une heure d'histoire littéraire quand des élèves arrogants et faisant preuve de mauvaise volonté n'emportent pas leur manuel. Tu n'as rien à leur prouver, jusqu'à preuve du contraire, c'est à eux de faire leurs preuves.
De toute façon, il n'y a pas grand - chose à faire à part être ferme. Ça ira mieux l'année prochaine si tu ne lâches rien.

_________________
Age des enfants
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par User5899 le Lun 28 Sep 2015 - 21:22
@roxanne a écrit:Bon, ce matin donc je rends les DS, pas terribles et ça commence "Mais vous ne nous aviez pas dit de faire comme ça , on pouvait pas savoir. " et avant même que je ne commence à répondre, une élève s'est retournée et très sèchement a dit : "Si, elle l'avait dit, il faut arrêter maintenant. " (donc il y avait bien un truc, ils s'étaient monté le bourrichon). Ca a calmé net tout le monde. Et j'ai puni genre collège les deux garçons qui faisaient les commentateurs du cours. Non mais !
:succes: :succes:
Contenu sponsorisé

Re: Classe de première ES : questionnements (plutôt d'ordre relationnel)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum