Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par bernardo le Lun 12 Oct 2015 - 9:26

A partir du moment où l'on a compris "l'esprit de la réforme" (l'objectif budgétaire), je pense qu'il serait plus utile de se concentrer sur la bataille collective pour la récupération des heures perdues (voir DHG fin janvier) que de perdre son énergie à poser des questions dont on connaît d'avance les réponses. La réforme est budgétaire, il faut donc se battre sur ce plan pour le retour aux horaires et aux options 2015 (au minimum Very Happy )

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Douglas Colvin le Lun 12 Oct 2015 - 12:44

Question : puisque les élèves du cycle 4 pourront avoir 1 à 2h d'AP. Ces heures seront sans doute prise sur le temps des EPI, non ?

Par exemple, un élève pourra faire 1heure d'AP dans la semaine et 2h d'EPI.

S'il a moins d'heures d'EPI, ne risque-t-il pas de perdre une partie du programme qui sera vu dans le cadre de l'EPI ?

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Sowana le Lun 12 Oct 2015 - 12:51

@nesssnousss a écrit:Bonjour à tous,

Sowana , tu parles de "15 séances pour un EPI" mais dans quel texte cela est-il écrit exactement ? est-ce encore une "interprétation perverse" des formateurs?

parce que si c'est vrai, je choisis la formule 2 EPI semestriels d'une heure (soit 18 semaines chacun) mais on consacre que 15h à cette daube, on "sauve 2x3h" c'est déjà ça...
+ 1h d'EPI annuel LCA pour débloquer l'EC latin ou langue régionale chez moi (allez les niçois  !!! yesyes ) pour les volontaires

... reste les 2h d'AP, ou comme je l'ai déjà lu sur le forum, il faut se battre pour avoir nos groupes classe et en faire ce que l'on voudra !

Je ne pense pas que ce soit une "interprétation perverse" des formateurs, mais simplement ce qu'on leur a dit. Comme je l'ai indiqué, le ministère à l'air de croire que toutes les combinaisons sont possibles à partie du moment où chaque élève a ses 144h d'EPI-AP par an. Après les inspecteurs reconnaissaient que les cde s'orientaient majoritairement vers une mise en place "classique" avec deux épi par an, sans variables infinies.

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par laMiss le Lun 12 Oct 2015 - 18:55

@Sowana a écrit:
Je ne pense pas que ce soit une "interprétation perverse" des formateurs, mais simplement ce qu'on leur a dit. Comme je l'ai indiqué, le ministère à l'air de croire que toutes les combinaisons sont possibles à partie du moment où chaque élève a ses 144h d'EPI-AP par an. Après les inspecteurs reconnaissaient que les cde s'orientaient majoritairement vers une mise en place "classique" avec deux épi par an, sans variables infinies.

Oui, c'est ce qu'on leur a dit, mais ce n'est dans aucun texte.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par dami1kd le Lun 12 Oct 2015 - 19:03

Bonjour,

J'ai repris un certain nombre de vos questions et je les ai posées, aujourd'hui, à la dizaine d'IPR présents à la 2e journée de formation des formateurs de mon académie (+ la présence d'un IG).
Pour faire simple, je réponds dans votre message initial :

@Dinaaa a écrit:

1/ EPI
- épi à combien d'élèves ? Comme vous l'aurez décidé, selon vos besoins, dans la limite des possibilités offertes par les heures marge
- en co-animation avec un collègue ou chacun tout seul dans son coin ? Comme vous l'aurez décidé, selon vos besoins, dans la limite des possibilités offertes par les heures marge. Les 2 combinaisons sont possibles.
- comment envisager la co-réalisation d'un projet concret entre matières qui ne seront a priori jamais en co-animation ? On commence le projet dans le cours A et on le termine dans le cours B... c'est sérieux, ça ?
- quels moyens pour les "réalisations concrètes" ? heures / budget ? sur toutes les classes ou seulement certaines ? qui sera choisi ? les heures : la marge. Le budget : ?
- durée de l'épi (un trimestre ? un semestre ? selon nos besoins ?) Comme vous l'aurez décidé, selon vos besoins. Il n'y a pas réellement de temps minimum, mais il faut que ce soit quand même un vrai projet. Le temps maximum est de 144h
- comment les élèves vont-ils "choisir" l'épi qu'ils vont suivre ? Dans un premier temps, les élèves ne vont sûrement pas pouvoir choisir
- seront-ils encore en classe ou répartis en groupes selon leurs goûts ? Comme vous l'aurez décidé, selon vos besoins, dans la limite des possibilités offertes par les heures marge
- comment faire si un épi ne séduit pas assez d'élèves ? celui-ci sera-t-il imposé ? Oui
- un épi proposé par 1 collègue s'imposera-t-il à tous les collègues du même niveau ? (si oui, qu'en est-il de la liberté pédagogique ?) Oui
- si les épi sont proposés à tous les élèves d'un niveau, cela implique-t-il que les cours concernés soient mis en barrettes ? Non, on peut très bien avoir un EDT annuel où chacun fait EPI de son côté (et garder la marge pour autre chose)
- mais si les épi doivent changer au bout d'un trimestre / semestre, cela implique-t-il que les emplois du temps doivent changer pour créer de nouvelles barrettes en cours d'année ? Non plus, sauf s'il y avait des barrettes pour les premiers EPI
- oral pour le Brevet : quels seront les critères d'évaluation de cet oral ? qui sera compétent pour évaluer cet oral ? Réponse pas encore connue
- Puisque les epi sont censés être "du cours mais autrement", j'imagine qu'il faudra les évaluer : quelle évaluation est prévue dans la réforme ?  L' "esprit" de la réforme est d'évaluer les EPI en privilégiant les compétences (transversales d'une discipline à l'autre). Mais rien n'empêche d'évaluer le contenu disciplinaire d'un EPI au sein d'une évaluation classique, avec les autres parties du programme faites en cours "classiques"

2/ AP
- AP à combien d'élèves ? Comme vous l'aurez décidé, selon vos besoins, dans la limite des possibilités offertes par les heures marge
- en classe entière ? Comme vous l'aurez décidé, selon vos besoins, dans la limite des possibilités offertes par les heures marge
- le collège fera-t-il le choix de dédoubler certaines heures ? Comme vous l'aurez décidé, selon vos besoins, dans la limite des possibilités offertes par les heures marge
[Sachant qu'on a 2h30 (ou 2h45, à vérifier) de marge horaire par classe, si 2h d'AP sont dédoublées pour chaque classe, alors ni la techno ni la SVT ni la SPC ni les langues n'auront plus de groupe dédoublé.] Mais rien n'indique qu'ils doivent l'être !
- La CdE a-t-elle un avis sur l'intérêt de faire de l'AP en classe entière ? Elle peut en avoir un, mais on ne lui demande pas. Le CDE est fonctionnaire.
- Mais même en groupe de 24-25, peut-on être assurés qu'on aura une seule et même classe devant nous en AP, et non des "groupes de besoins" (comme en 6e actuellement) qui ne permettent pas un travail de fond, puisqu'il ne peuvent pas être directement adaptés aux enseignements donnés en classe entière sur le reste des heures (ouf, cette phrase était bien longue) ? Comme vous l'aurez décidé, selon vos besoins, dans la limite des possibilités offertes par les heures marge
- Comment expliquer aux parents de 6e que leurs enfants n'auront plus que 3h30 hors AP de cours de Français avec la réforme (contre 5h hors AP actuellement). L'AP actuel et l'AP futur ne sont pas les mêmes.
- Si un collègue s'engage à prendre de l'AP sur un niveau, cela engage-t-il tous les collègues du même niveau à faire de même ? Non, un autre collègue peut travailler les mêmes compétences en AP (celles qui sont transversales)
- l'AP se cumule-t-elle avec l'épi sur un même niveau (= si on m'impose en 4e de donner 1h de français pour faire de l'AP, la CdE peut-elle m'obliger à donner 1 autre h avec ces mêmes 4e pour faire un épi ?) Oui, on peut cumuler les deux. Mais si on demande aux collègues de préparer les choses, c'est pour n'avoir rien d'imposé.

Si certains d'entre vous voient des réponses "évidentes" à mes questions, qu'ils n'hésitent pas à me répondre : ça m'évitera de me ridiculiser en CP. Notez bien que je ne conteste que la forme, l'organisation, pas le fond, parce que je ne me sens pas assez armée pour lutter contre l'idéologie qui sous-tend cette réforme : ça me dépasse, tout simplement !

Voilà, je précise que les formulations des réponses sont les miennes, d'après ce que j'ai compris de ce qu'on m'a répondu.
J'ajoute aussi d'autres questions posées :
- LCA obligatoire pour EC Latin ? Oui, même si ce n'est pas écrit explicitement dans les textes. Mais si l'EC s'appelle Enseignement de Complément aux EPI, c'est qu'il faut avoir fait l'EPI avant. Les IPR recommandent de faire cet EPI à tous les 5e au 1er trimestre, pour pouvoir proposer à tous l'EC. Les heures d'EC doivent être prises sur la marge.
- Quid des futurs 4e perdants en LV2 (5h en 2 ans) ? Le ministère étudie le problème pour avoir une enveloppe supplémentaire pour monter à 3h les premières années.

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Ilse le Lun 12 Oct 2015 - 19:07

Tous les élèves d'un niveau feront les mêmes EPi, en groupe classe, sans les choisir, non ?
En effet, si je traite une partie du programme en EPI, il faut donc que tous mes élèves fassent cet EPi.
Et si les élèves choisissent leur EPi, comment être sûr qu'ils ont fait 6 EPI différents en 3 ans ? Et que faire pour ceux à qui il en manquerait un ou deux ?

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par laMiss le Lun 12 Oct 2015 - 19:12

dami1kd: merci.
Formidable, c'est tout comme on l'aura décidé.
Alors décidons de ne pas l'appliquer, cette réforme.
Nan mais sérieusement, ils nous prennent vraiment pour des quiches, avec leur faux choix.
Et surtout: ils n'ont rien prévu de sérieux.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par ysabel le Lun 12 Oct 2015 - 19:13

C'est super top ! chacun fait comme il veut...
L'art de se défausser.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par micaschiste le Lun 12 Oct 2015 - 19:20

La marge, la marge, elle a bon dos mais elle n'est pas élastique. Evil or Very Mad

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par henriette le Lun 12 Oct 2015 - 19:50

@dami1kd a écrit:
- oral pour le Brevet : quels seront les critères d'évaluation de cet oral ? qui sera compétent pour évaluer cet oral ? Réponse pas encore connue
Je suis surprise de cette réponse, alors qu'on trouve sur le site du MEN des indications précises pour l'évaluation de cet oral :  : http://www.education.gouv.fr/cid93640/evaluation-des-eleves-du-cp-a-la-3e.-un-livret-scolaire-plus-simple-un-brevet-plus-complet.html


_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par ysabel le Lun 12 Oct 2015 - 19:51

Mais alors sur le fond : rien !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Hermiony le Lun 12 Oct 2015 - 19:51

@micaschiste a écrit:La marge, la marge, elle a bon dos mais elle n'est pas élastique. Evil or Very Mad

En fait, c'est LE joker absolu. A chaque question qui fâche : la marge, c'est LA réponse à tout !

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par ysabel le Lun 12 Oct 2015 - 19:52

Finalement, la marge sera de 20h... Laughing

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Honchamp le Lun 12 Oct 2015 - 20:08

Une question : les élèves doivent-ils suivre les mêmes EPI entre la 5ème et la 3ème. Il me semble que oui.
Notamment au nom de l'égalité devant les heures de cours dans chaque discipline, non ?
La seule solution est donc les EPi contraints : tous les 5èmes font EPI Bidule et Epi Truc, tous les 4èmes font Epi Machin, et ainsi de suite.

Si cela ne se passe pas comme ça, si les élèves choisissent, si les profs choisissent, si les classes sont brassées chaque année (c'est le cas chez nous) , les élèves n'auront pas fait les mêmes EPI en fin de 3ème.
(Il semblerait que notre sous-chef soit favorable aux barrettes et aux choix,je ne sais pas s'il mesure...)

Peut-on dire au chef, ou à l'IPR qui présente le bouzin, que c'est passible du tribunal administratif ?
Que les parents peuvent attaquer le collège devant cette juridiction ?

Peut-être que je délire, mais moi aussi, je cogite   aaa  (et je gîte beaucoup, comme on dit dans la marine...)


Merci

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par dami1kd le Lun 12 Oct 2015 - 20:20

@henriette a écrit:
@dami1kd a écrit:
- oral pour le Brevet : quels seront les critères d'évaluation de cet oral ? qui sera compétent pour évaluer cet oral ? Réponse pas encore connue
Je suis surprise de cette réponse, alors qu'on trouve sur le site du MEN des indications précises pour l'évaluation de cet oral :  : http://www.education.gouv.fr/cid93640/evaluation-des-eleves-du-cp-a-la-3e.-un-livret-scolaire-plus-simple-un-brevet-plus-complet.html


Pardon, je répondais surtout à la question "qui évaluera ?"

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par dami1kd le Lun 12 Oct 2015 - 20:25

@Hermiony a écrit:
@micaschiste a écrit:La marge, la marge, elle a bon dos mais elle n'est pas élastique. Evil or Very Mad

En fait, c'est LE joker absolu. A chaque question qui fâche : la marge, c'est LA réponse à tout !

Non, LA réponse à tout, c'est plutôt : c'est vous qui décidez (de la façon dont vous appliquerez les textes).
Par "vous", j'entends l'équipe éducative du collège, dans sa globalité, pas individuellement, en accord avec le projet d'établissement, selon les besoins des élèves mais avant tout, dans le soucis de la maîtrise du socle par TOUS.

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Tangleding le Lun 12 Oct 2015 - 20:35

C'est habile comme réponse.

Bon ben dans ce cas avec mes collègues de lettres on va se concocter nos programmes de français. Et surprise ce sera quasiment ceux de 2008.

Pas compliqué.

Pour le reste j'ai décidé que je ferai cours avec 20% d'EPI à chacune de mes heures de cours.

Au revoir NVB... Very Happy

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Malaga le Lun 12 Oct 2015 - 20:40

Question stupide sur les heures-marge : chaque division aura 3h de marge à partir de 2017. Si l'on décide qu'en SVT, les élèves auront 1h30 de cours tous ensemble puis 1h tous les 15 jours en demi-groupe, combien cela coûte-t-il en heure ? 30 minutes ou 1h ? En gros, est-ce que l'on se place du point de vue de l'élève qui aura donc 2h de SVT (1h30 par semaine puis 1h quinzaine) ou du professeur qui enseignera 2h30 par semaine à cette classe ?

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Gryphe le Lun 12 Oct 2015 - 20:50

Je voyais plutôt ça comme ça :

- un épi proposé par 1 collègue s'imposera-t-il à tous les collègues du même niveau ? (si oui, qu'en est-il de la liberté pédagogique ?) Oui
Par souci pratique, oui, mais ça ne me paraît pas du tout nécessaire de faire ça comme c'est. C'est la meilleure manière de tuer l'EPI.
M. X et Mme Y ont enfin la possibilité de faire un projet commun en 5e, on les met sur la même classe, les autres classes ne sont pas obligées du tout de fonctionner pareil.

- La CdE a-t-elle un avis sur l'intérêt de faire de l'AP en classe entière ? Elle peut en avoir un, mais on ne lui demande pas. Le CDE est fonctionnaire.
La CDE fait ce qu'elle veut de sa DHG, dans la limite des textes et de sa capacité de persuasion en Conseil péda/Commission permanente/CA.
Si la CDE décide de faire l'AP en classe complète et de garder la marge pour autre chose, elle le fait ; si elle décide de faire de l'AP en demi-groupe et zéro heure pour des groupes de sciences/latin/ce que vous voudrez, elle s'arrange avec ses équipes.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par AsarteLilith le Lun 12 Oct 2015 - 20:55

Question stupide (posée en CP par moi à chefchef) : et le fric pour les manuels de toutes les matières, pour tous les niveaux ?

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Dinaaa le Lun 12 Oct 2015 - 21:02

@Elyas a écrit:Honnêtement, Dinaaa, toutes ces questions ont des réponses très faciles si le formateur en face est un peu professionnel.

J'ai bien précisé que ces questions sont destinées à ma CdE et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle n'est pas au point : elle a encore répété la semaine dernière que chaque prof devrait faire 2 épi par an l'année prochaine, or à ma connaissance, c'est chaque classe de cycle 4 qui devra s'y astreindre, pas chaque prof.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Sowana le Lun 12 Oct 2015 - 21:02

Question posée vendredi. Réponse : l'enveloppe est prête, les éditeurs avertis, les matières dont les programmes changent dans les grandes largeurs auront de nouveaux manuels pour la rentrée 2016, les autres pour la rentrée 2017. Bon, ça c'est ce qu'ils disent, encore une fois, à les écouter, on va crouler sous les moyens. Je n'ai pas demandé quelles étaient les matières qu'ils considéraient comme prioritaires, ce serait intéressant de le faire.

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Cowabunga le Lun 12 Oct 2015 - 21:05

Qui va s'occuper des élèves, une fois leur 6h quotidiennes de cours achevées, sachant que le bus ne passe qu'une heure trente plus tard, et que 80% des élèves prennent le bus ?
Et pour faire quoi ? Et payé comment ?

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par Marie Laetitia le Lun 12 Oct 2015 - 21:17

@Melyne5 a écrit:Cela a peut-être déjà été fait ici ou là mais on ne pourrait pas lister les questions simples/ naïves qui fâchent à poser lors des présentations/ formations à venir , même si on devine à peu près les réponses ?  affraid En vrac

1 L 'AP en classe entière,  est ce toujours de l 'AP? L'AP en classe entière, est-ce autre chose qu'un mensonge fait aux parents?
2 Quelle garantie que EPi seront  en interdisciplinarite comme annoncé  et pas c en co discplinarite payé 0,45 , comme c est devenu le cas en lycée ?
3 Quel bilan pour  la réforme lycée ? Quand aurons nous connaissance du rapport promis ?
4 Quel temps de concertation  pour mettre tout en place ? Étant donné que nos heures statutaires couvrent à peine la préparation des cours, la tenue des cours, les corrections de copies et les réunions obligatoires, quels crédits sont prévus pour rémunérer le temps de concertation?
5 Quand les manuels seront ils à  disposition sachant que les programmes ne sont pas encore officiels? Quelles garanties pouvons-nous avoir sur le calendrier de publication des manuels ?
6 Quels moyens pour équiper en même temps tous les niveaux ?. ..

Les questions 5 et 6 me semblent redondantes.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par dami1kd le Lun 12 Oct 2015 - 21:32

@Gryphe a écrit:Je voyais plutôt ça comme ça :

- un épi proposé par 1 collègue s'imposera-t-il à tous les collègues du même niveau ? (si oui, qu'en est-il de la liberté pédagogique ?) Oui
Par souci pratique, oui, mais ça ne me paraît pas du tout nécessaire de faire ça comme c'est. C'est la meilleure manière de tuer l'EPI.
M. X et Mme Y ont enfin la possibilité de faire un projet commun en 5e, on les met sur la même classe, les autres classes ne sont pas obligées du tout de fonctionner pareil.

Pardon, ma réponse est incomplète, j'ai du arrêter et reprendre plus loin sans faire attention, désolé.
Je reprends. Oui, sûrement, si l'EPI en question nécessite des barrettes, pour le côté pratique. Mais ce qui compte dans "tous les élèves doivent suivre le même EPI", c'est la thématique de l'EPI en question, pas le choix de la forme, ni le choix des intervenants.

Pour être clair, par exemple, tous les 5e font un EPI LCA au premier trimestre. Mais ce n'est pas obligatoirement tous le même contenu, ni les mêmes disciplines. Les 5A font EPI LCA sur les heures de maths et histoire. Les 5B font LCA sur les heures de FR et histoire. etc...

Mais comme vous le dites, le souci pratique va faire que pour faciliter le truc, les CDE vont préférer les alignements de matières, au moins (même thématique, même couplage de discipline, mais pas forcément le même contenu). On pourrait imaginer des équipes super motivées qui créeraient tellement d'EPIs que chaque classe aurait des couplages différents, mais comment créer un projet avec un collègue sans connaître à l'avance les équipes de chaque future classe ? On pourrait imaginer que les CDE fassent les équipes un an à l'avance, mais comment le faire sans connaître les répartitions de services qu'on est justement en train d'établir ?
Le serpent se mord la queue.

@Gryphe a écrit:
- La CdE a-t-elle un avis sur l'intérêt de faire de l'AP en classe entière ? Elle peut en avoir un, mais on ne lui demande pas. Le CDE est fonctionnaire.
La CDE fait ce qu'elle veut de sa DHG, dans la limite des textes et de sa capacité de persuasion en Conseil péda/Commission permanente/CA.
Si la CDE décide de faire l'AP en classe complète et de garder la marge pour autre chose, elle le fait ; si elle décide de faire de l'AP en demi-groupe et zéro heure pour des groupes de sciences/latin/ce que vous voudrez, elle s'arrange avec ses équipes.

Bien sûr, mais je répondais à la question : "La CDE a-t-elle un avis sur l'intérêt de ... "

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions "trouble-fête" à poser lors de présentations /formations

Message par AsarteLilith le Lun 12 Oct 2015 - 21:35

Comment va-t-on pouvoir décemment faire cours, vu que :

- nouveau DNB
- nouveaux programmes pour toutes les matières (d'ailleurs, c'est quoi cette hallu ? chef chef a dit que tant qu'à faire de réformer, autant tout faire d'un bloc...)
- les dits programmes devront être rodés, soit 1 à 2 années d'élèves sacrifiées
- comment s'approprier correctement les dits programmes en si peu de temps
- et les 4e actuels, habitués à l'ancien, qui vont devoir se fader les nouveaux et un prof encore pas rodé ?

Spoiler:
et pis que désolée, mais j'ai aussi une vie sociale et des besoins naturel irrépressibles (tels que dormir) à satisfaire ?

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum