Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Duplay
Expert spécialisé

"Je vis, je meurs" : doute sur la diction !

par Duplay le Jeu 1 Oct 2015 - 19:10
Ô nobles collègues, je viens quémander votre aide car deux vers du célèbre sonnet de Louise Labé me font endurer "maint grief tourment" quant à leur diction.  

Comment diriez-vous les deux vers en question, qui ont décidé de se rebeller avec moi et de ne pas jouer leur partition de décasyllabes ? Evil or Very Mad

"La vie m'est et trop molle et trop dure."

"Et en plaisir maint grief tourment j'endure ;"

Merci d'avance ! Very Happy
avatar
cléo
Niveau 9

Re: "Je vis, je meurs" : doute sur la diction !

par cléo le Jeu 1 Oct 2015 - 19:14
1/ Tu comptes le e de vie ?
2/ grief en une seule syllabe

Comme ça ça marche ?
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: "Je vis, je meurs" : doute sur la diction !

par Duplay le Jeu 1 Oct 2015 - 19:20
@cléo a écrit:1/ Tu comptes le e de vie ?
2/ grief en une seule syllabe

Comme ça ça marche ?

Merci pour ta réponse.

Pour le -e- de vie, c'est en effet ce à quoi j'avais pensé, mais je préférais avoir confirmation.

Pour le "grief" en une seule syllabe, c'est une possibilité à laquelle j'avais pensé, mais je trouve ça affreux : on dirait que ce mot est aboyé pour le coup. Laughing

Si bien que je me demandais s'il ne fallait pas prononcer "gref" ou "grif" par exemple... heu
avatar
Oudemia
Empereur

Re: "Je vis, je meurs" : doute sur la diction !

par Oudemia le Jeu 1 Oct 2015 - 19:35
Oui, "grief" en une syllabe comme "ouvrier" en deux, par exemple ; c'est un coup à prendre, je ne trouve pas que ce soit affreux.

Le -e final après voyelle se prononce, à peu près jusqu'à Malherbe qui recommande de l'éviter, donc on trouve peu à peu moins d'occurence, et plus tard la règle est oubliée et devient caduque.


Dernière édition par Oudemia le Jeu 1 Oct 2015 - 19:39, édité 1 fois
avatar
dryade
Niveau 5

Re: "Je vis, je meurs" : doute sur la diction !

par dryade le Jeu 1 Oct 2015 - 19:37
Oui, "vi-e" et "gref" : ces deux vers sont un parfait exemple de diérèse et de synérèse !
avatar
Salammb0
Expert spécialisé

Re: "Je vis, je meurs" : doute sur la diction !

par Salammb0 le Jeu 1 Oct 2015 - 19:45
De toute façon, du temps de Louise Labé, la diérèse ou la synérèse étaient subordonnées à l'étymologie et non pas à quelque licence poétique, non ?

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
avatar
cléo
Niveau 9

Re: "Je vis, je meurs" : doute sur la diction !

par cléo le Jeu 1 Oct 2015 - 20:20
@Duplay a écrit:
@cléo a écrit:1/ Tu comptes le e de vie ?
2/ grief en une seule syllabe

Comme ça ça marche ?

Merci pour ta réponse.

Pour le -e- de vie, c'est en effet ce à quoi j'avais pensé, mais je préférais avoir confirmation.

Pour le "grief" en une seule syllabe, c'est une possibilité à laquelle j'avais pensé, mais je trouve ça affreux : on dirait que ce mot est aboyé pour le coup. Laughing

Si bien que je me demandais s'il ne fallait pas prononcer "gref" ou "grif" par exemple... heu

Oui, je le prononcerais "gref".
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: "Je vis, je meurs" : doute sur la diction !

par Duplay le Jeu 1 Oct 2015 - 23:22
Bon, eh bien adjugé-vendu pour "vi-e" et "gref" !
Merci à tous. I love you
Contenu sponsorisé

Re: "Je vis, je meurs" : doute sur la diction !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum