Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Elyas le Mer 7 Oct 2015 - 15:49

@Honchamp a écrit:
@Honchamp a écrit:

Pas convaincue que les semaines interdisciplinaires soient "dans l'esprit de la réforme".
Hors raisons idéologiques et financières, notre ministre a mis en avant :

- "Les élèves s'ennuient". Donc, avec les 3 semaines Inter-D, les élèves s'éclatent à mort lors de ces semaines, et ils se réennuient à mort le reste du temps.
- "Il faut se préoccuper des élèves faibles, décrocheurs et changer les pratiques"...;
Idem, on fait de la pédagogie de pointe 3 semaines pendant l'année, puis on les abandonne à nouveau à leur sort ?

Elyas, je m'auto-cite et ce n'est pas bien, mais dimanche, à propos de vos semaines interdisciplinaires, vous n'avez pas répondu sur le fond !
Vous avez dit que vous aimiez cette formule, et que le ministère l'autorisait ...

En quoi 3 semaines par an vont-elles changer le collège, puisque c'est la volonté de notre ministre actuelle , et la vôtre aussi, par ailleurs ?
N'y a-t-il pas là une contradiction ?Qu'en pensez-vous ?

Non, cela répond à la réforme pour développer l'autonomie, la collaboration et la coopération, conscientiser ce qui a été appris, apprendre à planifier et organiser son travail, travailler la mémorisation à long terme et apaiser le climat scolaire le tout en manipulant des connaissances en grand nombre, à les mobiliser, les remobiliser au moyen de capacités qu'on approfondit, développe et partage. Bref, ça répond au Socle.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Honchamp le Mer 7 Oct 2015 - 16:00

Vu comme ça,d'accord.

Reste à éviter le grand bazar !
(Quand j'étais élève, il y avait les "10 %", au lycée.
10 % du temps de l'année concentrés sur une semaine pour "faire autre chose".
Aucun souvenir de ce que j'y ai fait ! A part zoner dans les couloirs en faisant la panthère rose....
Il n'y a que les très vieux à avoir connu ça, ceux qui ont passé le brevet sous Pompidou et le bac sous Giscard !
Mais finalement, rien de neuf sous le soleil...)

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Elyas le Mer 7 Oct 2015 - 16:04

@Honchamp a écrit:Vu comme ça,d'accord.

Reste à éviter le grand bazar !
(Quand j'étais élève, il y avait les "10 %", au lycée.
10 % du temps de l'année concentrés sur une semaine pour "faire autre chose".
Aucun souvenir de ce que j'y ai fait ! A part zoner dans les couloirs en faisant la panthère rose....
Il n'y a que les très vieux à avoir connu ça, ceux qui ont passé le brevet sous Pompidou et le bac sous Giscard !
Mais finalement, rien de neuf sous le soleil...)

Alors là, le bazar, l'organisation rigoureuse, l'impact sur les élèves, c'est toujours une affaire de personnes et d'équipes. Ma collègue d'allemand m'a dit aujourd'hui qu'en Allemagne, ces SID se pratiquaient. N'y connaissant rien au système allemand et elle, allant en Allemagne 3 à 4 fois par an, je la crois sur parole.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Isis39 le Mer 7 Oct 2015 - 16:06

@Elyas a écrit:
@Honchamp a écrit:
@Honchamp a écrit:

Pas convaincue que les semaines interdisciplinaires soient "dans l'esprit de la réforme".
Hors raisons idéologiques et financières, notre ministre a mis en avant :

- "Les élèves s'ennuient". Donc, avec les 3 semaines Inter-D, les élèves s'éclatent à mort lors de ces semaines, et ils se réennuient à mort le reste du temps.
- "Il faut se préoccuper des élèves faibles, décrocheurs et changer les pratiques"...;
Idem, on fait de la pédagogie de pointe 3 semaines pendant l'année, puis on les abandonne à nouveau à leur sort ?

Elyas, je m'auto-cite et ce n'est pas bien, mais dimanche, à propos de vos semaines interdisciplinaires, vous n'avez pas répondu sur le fond !
Vous avez dit que vous aimiez cette formule, et que le ministère l'autorisait ...

En quoi 3 semaines par an vont-elles changer le collège, puisque c'est la volonté de notre ministre actuelle , et la vôtre aussi, par ailleurs ?
N'y a-t-il pas là une contradiction ?Qu'en pensez-vous ?

Non, cela répond à la réforme pour développer l'autonomie, la collaboration et la coopération, conscientiser ce qui a été appris, apprendre à planifier et organiser son travail, travailler la mémorisation à long terme et apaiser le climat scolaire le tout en manipulant des connaissances en grand nombre, à les mobiliser, les remobiliser au moyen de capacités qu'on approfondit, développe et partage. Bref, ça répond au Socle.

Ce qui m'embête, c'est que la réforme ne s'occupe pas des élèves en très grande difficulté arrivant en 6e en ne sachant pas écrire une phrase simple, ni lire sans buter sur chaque mot. Il aurait fallu des RASED au collège.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par BrindIf le Mer 7 Oct 2015 - 16:09

Il en faudrait en primaire.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par MUTIS le Mer 7 Oct 2015 - 16:10

C'est vrai Isis39 :
http://www.neoprofs.org/t91852-reforme-ineptie-n8-l-absence-d-aide-ciblee-pour-les-eleves-en-grande-difficulte?highlight=ineptie

Et s'il n'y avait que cela ce serait déjà embêtant... mais c'est loin d'être le cas.

C'est plutôt le triomphe des inégalités à venir (grâce à cette réforme) qui me gêne...

http://www.neoprofs.org/t92085-reforme-2016-12-inepties-ou-le-triomphe-des-inegalites?highlight=triomphe+des+in%E9galit%E9s

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Ronin le Mer 7 Oct 2015 - 16:23

@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Honchamp a écrit:
@Honchamp a écrit:

Pas convaincue que les semaines interdisciplinaires soient "dans l'esprit de la réforme".
Hors raisons idéologiques et financières, notre ministre a mis en avant :

- "Les élèves s'ennuient". Donc, avec les 3 semaines Inter-D, les élèves s'éclatent à mort lors de ces semaines, et ils se réennuient à mort le reste du temps.
- "Il faut se préoccuper des élèves faibles, décrocheurs et changer les pratiques"...;
Idem, on fait de la pédagogie de pointe 3 semaines pendant l'année, puis on les abandonne à nouveau à leur sort ?

Elyas, je m'auto-cite et ce n'est pas bien, mais dimanche, à propos de vos semaines interdisciplinaires, vous n'avez pas répondu sur le fond !
Vous avez dit que vous aimiez cette formule, et que le ministère l'autorisait ...

En quoi 3 semaines par an vont-elles changer le collège, puisque c'est la volonté de notre ministre actuelle , et la vôtre aussi, par ailleurs ?
N'y a-t-il pas là une contradiction ?Qu'en pensez-vous ?

Non, cela répond à la réforme pour développer l'autonomie, la collaboration et la coopération, conscientiser ce qui a été appris, apprendre à planifier et organiser son travail, travailler la mémorisation à long terme et apaiser le climat scolaire le tout en manipulant des connaissances en grand nombre, à les mobiliser, les remobiliser au moyen de capacités qu'on approfondit, développe et partage. Bref, ça répond au Socle.

Ce qui m'embête, c'est que la réforme ne s'occupe pas des élèves en très grande difficulté arrivant en 6e en ne sachant pas écrire une phrase simple, ni lire sans buter sur chaque mot. Il aurait fallu des RASED au collège.

C'est l'argument numéro 1 contre cette réforme. Elle doit lutter contre les inégalités mais il n'y a rien pour les élèves faibles. On a plus de rased en primaire et on réduit les places dans le spécialisé. Je veux bien que l'on m'explique.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Isis39 le Mer 7 Oct 2015 - 16:26

@Ronin a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Honchamp a écrit:

Elyas, je m'auto-cite et ce n'est pas bien, mais dimanche, à propos de vos semaines interdisciplinaires, vous n'avez pas répondu sur le fond !
Vous avez dit que vous aimiez cette formule, et que le ministère l'autorisait ...

En quoi 3 semaines par an vont-elles changer le collège, puisque c'est la volonté de notre ministre actuelle , et la vôtre aussi, par ailleurs ?
N'y a-t-il pas là une contradiction ?Qu'en pensez-vous ?

Non, cela répond à la réforme pour développer l'autonomie, la collaboration et la coopération, conscientiser ce qui a été appris, apprendre à planifier et organiser son travail, travailler la mémorisation à long terme et apaiser le climat scolaire le tout en manipulant des connaissances en grand nombre, à les mobiliser, les remobiliser au moyen de capacités qu'on approfondit, développe et partage. Bref, ça répond au Socle.

Ce qui m'embête, c'est que la réforme ne s'occupe pas des élèves en très grande difficulté arrivant en 6e en ne sachant pas écrire une phrase simple, ni lire sans buter sur chaque mot. Il aurait fallu des RASED au collège.

C'est l'argument numéro 1 contre cette réforme. Elle doit lutter contre les inégalités mais il n'y a rien pour les élèves faibles. On a plus de rased en primaire et on réduit les places dans le spécialisé. Je veux bien que l'on m'explique.

Le fait que rien ne soit prévu pour ces élèves n'est pas un argument pour détruire le reste.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Marie Laetitia le Mer 7 Oct 2015 - 16:27

@Elyas a écrit:
@Honchamp a écrit:
@Honchamp a écrit:

Pas convaincue que les semaines interdisciplinaires soient "dans l'esprit de la réforme".
Hors raisons idéologiques et financières, notre ministre a mis en avant :

- "Les élèves s'ennuient". Donc, avec les 3 semaines Inter-D, les élèves s'éclatent à mort lors de ces semaines, et ils se réennuient à mort le reste du temps.
- "Il faut se préoccuper des élèves faibles, décrocheurs et changer les pratiques"...;
Idem, on fait de la pédagogie de pointe 3 semaines pendant l'année, puis on les abandonne à nouveau à leur sort ?

Elyas, je m'auto-cite et ce n'est pas bien, mais dimanche, à propos de vos semaines interdisciplinaires, vous n'avez pas répondu sur le fond !
Vous avez dit que vous aimiez cette formule, et que le ministère l'autorisait ...

En quoi 3 semaines par an vont-elles changer le collège, puisque c'est la volonté de notre ministre actuelle , et la vôtre aussi, par ailleurs ?
N'y a-t-il pas là une contradiction ?Qu'en pensez-vous ?

Non, cela répond à la réforme pour développer l'autonomie, la collaboration et la coopération, conscientiser ce qui a été appris, apprendre à planifier et organiser son travail, travailler la mémorisation à long terme et apaiser le climat scolaire le tout en manipulant des connaissances en grand nombre, à les mobiliser, les remobiliser au moyen de capacités qu'on approfondit, développe et partage. Bref, ça répond au Socle.

C'est beau comme de l'antique...


@Honchamp a écrit:Vu comme ça,d'accord.

Reste à éviter le grand bazar !
(Quand j'étais élève, il y avait les "10 %", au lycée.
10 % du temps de l'année concentrés sur une semaine pour "faire autre chose".
Aucun souvenir de ce que j'y ai fait ! A part zoner dans les couloirs en faisant la panthère rose....
Il n'y a que les très vieux à avoir connu ça, ceux qui ont passé le brevet sous Pompidou et le bac sous Giscard !
Mais finalement, rien de neuf sous le soleil...)

Razz

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par MUTIS le Mer 7 Oct 2015 - 16:29

@Isis39 a écrit:
@Ronin a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:

Non, cela répond à la réforme pour développer l'autonomie, la collaboration et la coopération, conscientiser ce qui a été appris, apprendre à planifier et organiser son travail, travailler la mémorisation à long terme et apaiser le climat scolaire le tout en manipulant des connaissances en grand nombre, à les mobiliser, les remobiliser au moyen de capacités qu'on approfondit, développe et partage. Bref, ça répond au Socle.

Ce qui m'embête, c'est que la réforme ne s'occupe pas des élèves en très grande difficulté arrivant en 6e en ne sachant pas écrire une phrase simple, ni lire sans buter sur chaque mot. Il aurait fallu des RASED au collège.

C'est l'argument numéro 1 contre cette réforme. Elle doit lutter contre les inégalités mais il n'y a rien pour les élèves faibles. On a plus de rased en primaire et on réduit les places dans le spécialisé. Je veux bien que l'on m'explique.

Le fait que rien ne soit prévu pour ces élèves n'est pas un argument pour détruire le reste.

Le reste est encore pire... Poubelle pour l'ensemble !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Ronin le Mer 7 Oct 2015 - 16:29

@Isis39 a écrit:
@Ronin a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:

Non, cela répond à la réforme pour développer l'autonomie, la collaboration et la coopération, conscientiser ce qui a été appris, apprendre à planifier et organiser son travail, travailler la mémorisation à long terme et apaiser le climat scolaire le tout en manipulant des connaissances en grand nombre, à les mobiliser, les remobiliser au moyen de capacités qu'on approfondit, développe et partage. Bref, ça répond au Socle.

Ce qui m'embête, c'est que la réforme ne s'occupe pas des élèves en très grande difficulté arrivant en 6e en ne sachant pas écrire une phrase simple, ni lire sans buter sur chaque mot. Il aurait fallu des RASED au collège.

C'est l'argument numéro 1 contre cette réforme. Elle doit lutter contre les inégalités mais il n'y a rien pour les élèves faibles. On a plus de rased en primaire et on réduit les places dans le spécialisé. Je veux bien que l'on m'explique.

Le fait que rien ne soit prévu pour ces élèves n'est pas un argument pour détruire le reste.

L'argument numéro 1 pour cette réforme d'après la ministre c'est de réduire les inégalités et l'échec. Il n'y a rien pour ces élèves, on détruit le spécialisé, on a achevé le primaire mais il ne faut pas être contre cette réforme ? c'est une blague ? et cette réforme elle ne détruit pa les LC, les euros ? tu fais exprès ou quoi ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Isis39 le Mer 7 Oct 2015 - 16:33

@Ronin a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Ronin a écrit:
@Isis39 a écrit:

Ce qui m'embête, c'est que la réforme ne s'occupe pas des élèves en très grande difficulté arrivant en 6e en ne sachant pas écrire une phrase simple, ni lire sans buter sur chaque mot. Il aurait fallu des RASED au collège.

C'est l'argument numéro 1 contre cette réforme. Elle doit lutter contre les inégalités mais il n'y a rien pour les élèves faibles. On a plus de rased en primaire et on réduit les places dans le spécialisé. Je veux bien que l'on m'explique.

Le fait que rien ne soit prévu pour ces élèves n'est pas un argument pour détruire le reste.

L'argument numéro 1 pour cette réforme d'après la ministre c'est de réduire les inégalités et l'échec. Il n'y a rien pour ces élèves, on détruit le spécialisé, on a achevé le primaire mais il ne faut pas être contre cette réforme ? c'est une blague ? et cette réforme elle ne détruit pa les LC, les euros ? tu fais exprès ou quoi ?

Je m'explique : il n'y a rien pour l'instant pour les mômes en grande difficulté, il n'y aura rien après 2016. Mais les EPI peuvent être intéressants pour des élèves en difficulté (mais pas en perdition).
Mais je ne suis pas d'accord avec toute cette réforme, notamment le sort du latin et la diminution des horaires du français.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Ronin le Mer 7 Oct 2015 - 16:38

Et il n'y aura rien vu que l'on ne restaure pas les rased dans le primaire, que l'on étrangle le spécialisé. On coupe les têtes qui dépassent mais on ne fait rien pour les élèves en échec. De plus la dgesco veut dissoudre les segpa dans les classes ordinaires, pour raisons idéologiques et économiques. C'est du foutage de gueule absolu. C'est se donner une image de générosité en entubant tout le monde. Être assez naïf pour ne pas voir ça me fait rire jaune.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Isis39 le Mer 7 Oct 2015 - 16:44

@Ronin a écrit:Et il n'y aura rien vu que l'on ne restaure pas les rased dans le primaire, que l'on étrangle le spécialisé. On coupe les têtes qui dépassent mais on ne fait rien pour les élèves en échec. De plus la dgesco veut dissoudre les segpa dans les classes ordinaires, pour raisons idéologiques et économiques. C'est du foutage de gueule absolu. C'est se donner une image de générosité en entubant tout le monde. Être assez naïf pour ne pas voir ça me fait rire jaune.

Mais ça je le vois et je le déplore.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par henriette le Mer 7 Oct 2015 - 19:18

@Isis39 a écrit:
@Ronin a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Ronin a écrit:
@Isis39 a écrit:

Ce qui m'embête, c'est que la réforme ne s'occupe pas des élèves en très grande difficulté arrivant en 6e en ne sachant pas écrire une phrase simple, ni lire sans buter sur chaque mot. Il aurait fallu des RASED au collège.

C'est l'argument numéro 1 contre cette réforme. Elle doit lutter contre les inégalités mais il n'y a rien pour les élèves faibles. On a plus de rased en primaire et on réduit les places dans le spécialisé. Je veux bien que l'on m'explique.

Le fait que rien ne soit prévu pour ces élèves n'est pas un argument pour détruire le reste.

L'argument numéro 1 pour cette réforme d'après la ministre c'est de réduire les inégalités et l'échec. Il n'y a rien pour ces élèves, on détruit le spécialisé, on a achevé le primaire mais il ne faut pas être contre cette réforme ? c'est une blague ? et cette réforme elle ne détruit pa les LC, les euros ? tu fais exprès ou quoi ?

Je m'explique : il n'y a rien pour l'instant pour les mômes en grande difficulté, il n'y aura rien après 2016. Mais les EPI peuvent être intéressants pour des élèves en difficulté (mais pas en perdition).
Mais je ne suis pas d'accord avec toute cette réforme, notamment le sort du latin et la diminution des horaires du français.
En fait, le gros problème, c'est que ce que montrent les études sur les travaux interdisciplinaires menées dans les pays ayant mis cela en place (au Québec par exemple), c'est qu'ils réussissent aux bons et très bons élèves, mais achèvent de perdre les élèves fragiles, et ne ramènent pas ceux qui ont décroché.
Vois par exemple ici :
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/02/05022015Article635587161256499771.aspx
Des domaines généraux de formation qui font référence aux enjeux sociaux actuels, soit Santé et bien-être, Orientation et entrepreneuriat, Environnement et consommation, Médias ainsi que Vivre-ensemble et citoyenneté, servent de point d’ancrage aux situations d’apprentissage réalisées en classe. Ces domaines favorisent l’interdisciplinarité et « concrétisent la mission de l’école, inspirent les pratiques éducatives et concourent à donner plus de sens et d’authenticité aux situations d’apprentissage » (MELS, 2007). En complément des domaines généraux de formation, six domaines d’apprentissage sont établis : Langues, Mathématique, science et technologie, Univers social, Arts, Développement de la personne et Développement professionnel. Diverses disciplines se regroupent sous un même domaine, démontrant leur complémentarité; par exemple, les cours « Éthique et culture religieuse » et « Éducation physique et à la santé » font partie du domaine du Développement de la personne".
[...]
Sur le plan des résultats, "les élèves du Renouveau ont obtenu un résultat global à l’épreuve de mathématique légèrement inférieur à celui obtenu par les élèves non exposés au Renouveau", annoncent les auteurs. " L’écart entre les cohortes exposées au Renouveau et la cohorte contrôle s’est accentué pour les élèves jugés à risque par leurs parents et pour ceux fréquentant des écoles de milieux défavorisés". Autrement dit l'objectif de lutte contre les inégalités n'est pas atteint lui non plus. En français, le niveau reste élevé mais moins bon pour les élèves du Renouveau. " Le critère « orthographe » est celui pour lequel les taux de réussite ont été les plus bas, et ce, particulièrement pour les élèves de la troisième cohorte; cette différence est d’autant plus vraie pour les garçons de cette cohorte", écrit le rapport.
Du reste, le Québec a fait marche arrière toute et a laissé tomber tout cela.
Pour consulter ce rapport, vraiment très intéressant à mettre en perspective avec la réforme du collège, c'est ici : http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/PSG/recherche_evaluation/Rapport_ERES.pdf

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par MUTIS le Mer 7 Oct 2015 - 19:21


_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par elisa18 le Jeu 8 Oct 2015 - 13:41

J'ai une petite question, qui concerne la réforme dans son ensemble, pas que l'AP et les EPI. Je voudrais faire une affiche en salle des profs, avec notre DHG actuelle (441h) et celle de l'après réforme. Nous sommes un petit collège, 15 classes, mais avec de l'allemand et de l'espagnol bilangue, du latin et du grec...
Si j'ai bien suivi, avec 15 classes à 26h + 2h45 de marge, nous n'aurions l'an prochain plus que 331h15 de DHG (pour faire l'EC de latin et de grec, l'AP, les groupes de langues ou de sciences...). Est-ce que je me trompe?

elisa18
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par MUTIS le Jeu 8 Oct 2015 - 13:51

Il faut faire 15x 28,75...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par Dw4rF_Naheulbeuk le Jeu 8 Oct 2015 - 13:59

ah les durées et l'écriture décimale des heures... 2h45min = 2,75h.
Sinon, il n'en n'est pas moins vrai que vous en êtes de 10 heures perdues; heureusement que Mme Robine et le gouvernement s'engagent (dans les conférences) à ne pas toucher aux DHG hors cas particuliers (fermetures de classe). A surveiller donc!

_________________
Les Annales du Disque-Monde, Tome 18 : Masquarade de Terry Pratchett

Et, comme le Q.I. D'une populace équivaut au Q.I. de son membre le plus crétin divisé par le nombre de participants, personne ne sut jamais vraiment ce qui s'était passé.

Dw4rF_Naheulbeuk
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par elisa18 le Jeu 8 Oct 2015 - 14:04

Oui, c'est ce que j'ai fait! Ah! les nombres sexagésimaux... (non, ce n'est pas un gros mot, cela vient du latin, Mme Robine!)
Donc, à effectif constant, nous perdons 10h!!!!! Je vais aller l'afficher en salle des profs!

elisa18
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par MUTIS le Jeu 8 Oct 2015 - 14:20

Chez nous (750 élèves ) c'est 22h75 en moins...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par dami1kd le Jeu 8 Oct 2015 - 14:53

@elisa18 a écrit:Oui, c'est ce que j'ai fait! Ah! les nombres sexagésimaux... (non, ce n'est pas un gros mot, cela vient du latin, Mme Robine!)
Donc, à effectif constant, nous perdons 10h!!!!!  Je vais aller l'afficher en salle des profs!

Une telle affiche serait mensongère car votre calcul est erroné. Votre DHG actuelle comprend un certain nombre d'heure statutaires non payées en IMP qu'il convient de prendre également en compte dans le nouveau calcul. (Même si c'est assez peu).

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par MUTIS le Jeu 8 Oct 2015 - 16:14

Dans mon cas le calcul est fait en intégrant les 14 IMP de cette année: 22,75 h en moins dans la DHG. Comme dans la trés grande majorité des collèges ... Des heures en moins. Et sans compter la suppression de l'AE...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par CNFA le Jeu 8 Oct 2015 - 17:54

Notre CDE a tenté de nous faire croire que notre marge de manœuvre était plus grande avec la réforme : il avait juste oublié de mettre dans l'ancien système les heures de latin, de bilangue et d'euro ! Ce que c'est que d'être distrait !

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par bernardo le Jeu 8 Oct 2015 - 20:45

@MUTIS a écrit:Dans mon cas le calcul est fait en intégrant les 14 IMP de cette année: 22,75 h en moins dans la DHG. Comme dans la trés grande majorité des collèges ... Des heures en moins. Et sans compter la suppression de l'AE...

Idem dans mon établissement. Mais je ne vois pas le problème : il suffit de faire mieux et autrement avec moins. Vous manquez d'imagination, c'est décevant.
A part ça je me demande la tête que vont faire les parents quand ils vont voir les emplois du temps à la rentrée. Les 3e (des privilégiés, des élites scandaleuses) qui avaient la classe européenne + le latin (monstrueuse et scandaleuse inégalité, rasons-tout et mettons tout le monde à 26 heures) vont passer de 32,5 heures hebdo à … 26 heures + 2 heures de latin en "enseignement de complément" (mais avec moins d'élèves) = 28 … Heureusement nous ne manquons pas d'imagination, de créativité, et nous sommes positifs : nous croiserons donc (mot maître des programmes) les disciplines … pour masquer les trous.
J'aime la réforme. J'aime ceux qui en disent du bien. J'aime tout le monde car je suis quelqu'un de cool.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un EPI/ de l'AP = prendre une classe en plus !??

Message par elisa18 le Jeu 8 Oct 2015 - 21:07

@dami1kd a écrit:
@elisa18 a écrit:Oui, c'est ce que j'ai fait! Ah! les nombres sexagésimaux... (non, ce n'est pas un gros mot, cela vient du latin, Mme Robine!)
Donc, à effectif constant, nous perdons 10h!!!!!  Je vais aller l'afficher en salle des profs!

Une telle affiche serait mensongère car votre calcul est erroné. Votre DHG actuelle comprend un certain nombre d'heure statutaires non payées en IMP qu'il convient de prendre également en compte dans le nouveau calcul. (Même si c'est assez peu).
Effectivement, il y a qq heures de labo (2h) et la chorale (1h). Mais ne rentreront-elles pas dans le calcul des 28,75h?
J'ai vu ma CDE, c'est finalement 447h de DHG cette année (elle avait pu obtenir une rallonge!) Donc, c'est bien plus de plus de 10h perdues!
J'ai discuté avec elle de cette perte d'heures, elle en est aussi inquiète que nous. Mais elle, elle a compris que les heures d'enseignement complémentaire pour le latin serait données en plus de ces 28h75. Qu'en est-il? Si j'ai bien lu néo, c'est à prendre sur la marge!

elisa18
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum