Tutoiement persistant de la part d'un élève

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Monstre sous le lit le Dim 4 Oct 2015 - 9:33

Bonjour,

Je suis en stage cette année, j'ai entre autres une classe de 6e. Certains élèves étaient visiblement habitués à tutoyer leur professeur en primaire, j'ai donc eu le droit à quelques tutoiements en tout début d'année, que je reprenais systématiquement et qui sont vite passés… sauf pour un élève.

Je dois le reprendre 10, 15, 20, 25 fois par cours (oui parce qu'en plus il participe énormément, c'en est même étouffant, tant pour les autres élèves que pour moi, mais c'est un autre problème), à tous les cours, sans exception. Depuis le début de l'année, je ne crois pas qu'il m'ait vouvoyée une seule fois. Son tutoiement est vraiment systématique. Exemple :
Lui : "Est-ce que tu peux répéter, je n'ai pas compris."
Moi : "xxx, reformule ta phrase en me vouvoyant."
Lui : "Euh oui d'accord, mais est-ce que tu peux répéter ?"
Moi -______- [il n'y a pas de smiley facepalm ou bien je l'ai raté ?]

J'ai essayé plein de choses : le reprendre gentiment, le reprendre fermement, lui en parler en tête à tête à la fin d'un cours, en parler avec le prof principal (qui ne semble pas avoir le même problème, peut-être parce que c'est un homme ?) qui m'a dit qu'il lui en toucherait un mot… La seule chose que je n'ai pas faite, c'est en parler avec les parents (que je rencontrerai normalement aux premiers rdv individuels parents-profs juste après les vacances). Ma tutrice m'a dit d'être très ferme avec lui, mais ça ne donne aucun résultat. Je ne sais pas du tout si ce tutoiement est involontaire de la part de cet élève ou s'il le fait exprès.

Bref, je suis désemparée, je ne sais plus comment m'y prendre. Avez-vous déjà rencontré ce genre de souci ? (bien loin d'être gravissime, je le reconnais)

Monstre sous le lit
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Aspasie le Dim 4 Oct 2015 - 9:42

Qu'en est-il des autres membres de l'équipe pédagogique ? Les tutoie-t-il aussi ?

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par nitescence le Dim 4 Oct 2015 - 9:44

Moi je cesserais de prendre en compte ses interventions où il tutoie, mais a-t-il compris ce que veut dire "vouvoyer" ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Oudemia le Dim 4 Oct 2015 - 9:51

Le PP n'a pas ce problème avec lui semble-t-il.

La prochaine fois qu'il tutoie, je lui dirais avec fermeté que je ne répondrais plus à aucune question s'il ne dit pas "vous", et je m'y tiendrais : l'ignorer, ou mieux, répondre "ce n'est pas correct", et l'ignorer, je le redis ; si récidive,  en venir à une retenue avec ce motif. C'est clair qu'au bout d'un mois c'est de la provocation ou de l'inadaptation, une compétence de base n'est pas maitrisée !

EDIT Demander à ses camarades de reformuler et lui faire répéter ? Mais au bout d'un mois, encore une fois, ce devrait être acquis !

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par sookie le Dim 4 Oct 2015 - 9:52

Il ne comprend peut-être pas la différence entre tutoiement ou vouvoiement, a-t-il des difficultés en français d'une façon générale?
Certains sortent des expressions, ce n'est pas forcément de l'insolence pure mais parfois ils ne se rendent pas compte qu'il y a un verbe et qu'il faut le conjuguer autrement
(Je pense à "vas-y", bien que celle-ci soit déjà de l'insolence, mais quand je leur dis que s'ils disent cela à un prof, ils le tutoient, ils me regardent avec des gros yeux ronds)

Le problème semble plus large que celui du tutoiement. Cela semble être un élève qui réclame l'attention plus que les autres, cela cache peut-être quelque chose de plus important

Edit : s'il ne le fait pas avec les autres collègues, c'est différent, je pense que le meilleure chose à faire et ne pas lui répondre ou de lui donner des conjugaisons, où les deux.


Dernière édition par sookie le Dim 4 Oct 2015 - 9:55, édité 1 fois

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Diclonia le Dim 4 Oct 2015 - 9:55

Est ce qu'il sait ce que veut dire le mot "vouvoyer" ?
De quelle région vient-il ? (en Belgique et Angleterre, on se tutoie...)

Mais peut être que tu pourrais appeler les parents sans attendre la rp d'après vacances...

Ignorer ses demandes à chaque fois qu'il te tutoie...

Un élève avait un tic de langage et un manque de courtoisie... après l'avoir gentiment repris plusieurs fois, en vain, j'ai ignoré ses réponses, même bonnes, pour interroger les élèves qui respectaient les consignes de la vie de classe.
Au départ, l'élève ne comprenait pas, il soufflait, ralait, je faisais comme si de rien n'était, les autres lui expliquaient, (mais, madame répète toujours que tu ne peux pas dire ça et qu'il faut faire comme ci, comme ça, et comme tu ne le fais pas, elle ne t'entend pas...) et à force, il a compris et a pu participer comme les autres.
Parfois, quand je l'interrogeais, il lui arrivait de reprendre ses mauvaises habitudes, je lui disais :"pardon ? Tu peux répéter s'il te plait, je ne t'entends pas ? Comment ? Que dis-tu ? J'entends mal..." Souvent, les autres lui chuchotaient tu as dis comme ça alors qu'il faut ça...", il s'excusait et reformulait convenablement...

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Marie Laetitia le Dim 4 Oct 2015 - 10:05

Est-ce qu'il a (d'autres) difficultés d'apprentissage? Des problèmes de compréhension des phrases simples?

Plutôt que de le brusquer (être très ferme avec un élève qui lève la main parce qu'il ne comprend pas, ça a tendance à me furieux Mince, il demande, c'est bien! On ne va pas lui couper les ailes avec des injonctions pareilles!), d'abord, répéter ce qu'il n'a pas compris. Ensuite, s'il ne maîtrise pas le vouvoiement et s'il est, comme cela apparaît, lent à apprendre ce genre de choses, lui répéter patiemment sa question avec le "vous". Tu peux éventuellement lui écrire sur un petit papier quelques questions de base avec le vouvoiement, pour qu'il ait ça sous les yeux en posant ses questions.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Balthamos le Dim 4 Oct 2015 - 10:08

Et ils vouvoient les autres enseignants?
Est ce que l'élève a du mal à comprendre les règles du vouvoiement ou c'est seulement avec toi?
ou Est ce que l'élève joue à te tutoyer ?
Ce n'est pas la même chose et pas la même réponse.
Parles en à l'équipe pédagogique qui pratique la classe quotidiennement, comment ils gèrent et notamment avec cet élève.

ps: je trouve ca mignon quand mes 6e me répondent "à tes souhaits", comme une phrase toute faite sans possibilité d'y insérer le vouvoiement. C'est un peu plus triste quand ce sont les troisièmes qui le font.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par CarmenLR le Dim 4 Oct 2015 - 10:08

Apparemment, cet élève n'a pas ce problème avec le PP, qui est un homme. ET avec les autres professeurs de la classe ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par sookie le Dim 4 Oct 2015 - 10:24

@Balthamos a écrit:Et ils vouvoient les autres enseignants?
Est ce que l'élève a du mal à comprendre les règles du vouvoiement ou c'est seulement avec toi?
ou Est ce que l'élève joue à te tutoyer ?
Ce n'est pas la même chose et pas la même réponse.
Parles en à l'équipe pédagogique qui pratique la classe quotidiennement, comment ils gèrent et notamment avec cet élève.

ps: je trouve ca mignon quand mes 6e me répondent "à tes souhaits", comme une phrase toute faite sans possibilité d'y insérer le vouvoiement. C'est un peu plus triste quand ce sont les troisièmes qui le font.

Ah voilà, c'est le genre d'expression que je cherchais, une expression de politesse mais qui tourne à l'insolence avec le tutoiement, et les élèves ne s'en rendent absolument pas compte.
Sinon, moi j'ai des élèves sourds et pour eux c'est hyper difficile de leur faire comprendre le vouvoiement.

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Ma'am le Dim 4 Oct 2015 - 10:29

S'il est capable de vouvoyer le collègue, ce n'est pas un problème de compétence langagière.

Cette année j'ai des CM1 / CM2. Au début,  tous les CM1 me tutoyaient,  ils avaient été habitués comme ça en CE2. Au bout d'un mois, le problème est réglé dans l'ensemble à part quelques accidents quand ils s'emballent dans leurs explications.  Ils ont deux ans de moins que ton zozo... Rolling Eyes Laughing Laughing

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Oct 2015 - 10:34

@Diclonia a écrit:Est ce qu'il sait ce que veut dire le mot "vouvoyer" ?
De quelle région vient-il ? (en Belgique et Angleterre, on se tutoie...)

Mais peut être que tu pourrais appeler les parents sans attendre la rp d'après vacances...

Ignorer ses demandes à chaque fois qu'il te tutoie...

Un élève avait un tic de langage et un manque de courtoisie... après l'avoir gentiment repris plusieurs fois, en vain, j'ai ignoré ses réponses, même bonnes, pour interroger les élèves qui respectaient les consignes de la vie de classe.
Au départ, l'élève ne comprenait pas, il soufflait, ralait, je faisais comme si de rien n'était, les autres lui expliquaient, (mais, madame répète toujours que tu ne peux pas dire ça et qu'il faut faire comme ci, comme ça, et comme tu ne le fais pas, elle ne t'entend pas...) et à force, il a compris et a pu participer comme les autres.
Parfois, quand je l'interrogeais, il lui arrivait de reprendre ses mauvaises habitudes, je lui disais :"pardon ? Tu peux répéter s'il te plait, je ne t'entends pas ? Comment ? Que dis-tu ? J'entends mal..." Souvent, les autres lui chuchotaient tu as dis comme ça alors qu'il faut ça...", il s'excusait et reformulait convenablement...

En Belgique je ne sais pas, mais en Angleterre au contraire on se vouvoie (you est le pronom pluriel au départ, thou n'est plus utilisé en dehors d'un contexte religieux, et encore), mais en fait on peut dire que la différence entre tu et vous n'est plus pertinente en anglais.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Monstre sous le lit le Dim 4 Oct 2015 - 10:37

Merci pour toutes vos réponses !  yesyes Bon en tout cas ça me rassure de constater que je ne suis pas la seule à trouver ça anormal au bout d'un mois.

@Aspasie a écrit:Qu'en est-il des autres membres de l'équipe pédagogique ? Les tutoie-t-il aussi ?
Je n'en ai parlé qu'avec son prof principal, qui a été surpris. Je ne sais pas pour mes autres collègues, je vais commencer mon enquête dès demain.

@nitescence a écrit:Moi je cesserais de prendre en compte ses interventions où il tutoie, mais a-t-il compris ce que veut dire "vouvoyer" ?
Je lui ai expliqué de nombreuses fois, en reformulant, et quand je lui ai parlé seul à seul à la fin d'un cours, je lui ai montré concrètement comment faire en lui faisant faire un petit exemple de reformulation au tableau. Après, peut-être m'y suis-je mal prise ? Peut-être y arrive-t-il dans le cadre d'un exercice scolaire, mais pas à l'oral ? confused

Il a aussi eu l'exemple des quelques autres élèves qui avaient le tutoiement facile, que je reprenais et qui reformulaient correctement. J'avais remarqué en début d'année qu'il avait un problème d'écoute de ses camarades (d'où la volonté permanente d'être interrogé… souvent uniquement pour répéter ce qui venait d'être dit), mais il s'est beaucoup amélioré depuis.

@Oudemia a écrit:Le PP n'a pas ce problème avec lui semble-t-il.

La prochaine fois qu'il tutoie, je lui dirais avec fermeté que je ne répondrais plus à aucune question s'il ne dit pas "vous", et je m'y tiendrais : l'ignorer, ou mieux, répondre "ce n'est pas correct", et l'ignorer, je le redis ; si récidive,  en venir à une retenue avec ce motif. C'est clair qu'au bout d'un mois c'est de la provocation ou de l'inadaptation, une compétence de base n'est pas maitrisée !

EDIT Demander à ses camarades de reformuler et lui faire répéter ? Mais au bout d'un mois, encore une fois, ce devrait être acquis !
J'hésite à faire cela, mais j'ai peur que ce soit vécu comme une violence.  humhum (Oui, je suis très frileuse sur certaines choses. humhum )

@sookie a écrit:Il ne comprend peut-être pas la différence entre tutoiement ou vouvoiement, a-t-il des difficultés en français d'une façon générale?
Certains sortent des expressions, ce n'est pas forcément de l'insolence pure mais parfois ils ne se rendent pas compte qu'il y a un verbe et qu'il faut le conjuguer autrement
(Je pense à "vas-y", bien que celle-ci soit déjà de l'insolence, mais quand je leur dis que s'ils disent cela à un prof, ils le tutoient, ils me regardent avec des gros yeux ronds)

Le problème semble plus large que celui du tutoiement. Cela semble être un élève qui réclame l'attention plus que les autres, cela cache peut-être quelque chose de plus important

Edit : s'il ne le fait pas avec les autres collègues, c'est différent, je pense que le meilleure chose à faire et ne pas lui répondre ou de lui donner des conjugaisons, où les deux.
Non non, aucun problème en français, c'est même un bon élève.

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un problème de conjugaison, sinon il changerait au moins le pronom, non ? Et j'aurais le droit à de splendides "vous peux ?" Laughing Mais là, non, rien, aucun "vous" ne sort de sa bouche.

Pour les expressions plus ou moins figées, en général ils n'en utilisent pas Rolling Eyes Oh, j'ai bien eu le droit, vendredi, à un "Eh madame s'te plaît, vous pouvez repousser le contrôle ?" de la part d'un de mes 5e, qui a protesté quand je l'ai repris ("Mais non madameuh ! j'ai dit "s'il-vous-plaît" !"  Rolling Eyes ).

Et oui, il y a bien une demande d'attention plus grande que les autres, bien que cela tende à s'équilibrer avec le temps. Mais les premiers jours, c'était vraiment l'élève qui trépignait sur sa chaise en étant sur le point de s'arracher l'épaule tellement il levait le bras. Avec manifestation bruyante de sa déception quand il n'était pas interrogé.

@Diclonia a écrit:Est ce qu'il sait ce que veut dire le mot "vouvoyer" ?
De quelle région vient-il ? (en Belgique et Angleterre, on se tutoie...)

Mais peut être que tu pourrais appeler les parents sans attendre la rp d'après vacances...

Ignorer ses demandes à chaque fois qu'il te tutoie...

Un élève avait un tic de langage et un manque de courtoisie... après l'avoir gentiment repris plusieurs fois, en vain, j'ai ignoré ses réponses, même bonnes, pour interroger les élèves qui respectaient les consignes de la vie de classe.
Au départ, l'élève ne comprenait pas, il soufflait, ralait, je faisais comme si de rien n'était, les autres lui expliquaient, (mais, madame répète toujours que tu ne peux pas dire ça et qu'il faut faire comme ci, comme ça, et comme tu ne le fais pas, elle ne t'entend pas...) et à force, il a compris et a pu participer comme les autres.
Parfois, quand je l'interrogeais, il lui arrivait de reprendre ses mauvaises habitudes, je lui disais :"pardon ? Tu peux répéter s'il te plait, je ne t'entends pas ? Comment ? Que dis-tu ? J'entends mal..." Souvent, les autres lui chuchotaient tu as dis comme ça alors qu'il faut ça...", il s'excusait et reformulait convenablement...
Je suis dans un collège en banlieue (chic) d'Orléans, je ne pense pas qu'il vienne d'ailleurs. En tout cas, il n'a pas le moindre problème de maîtrise de la langue française, ni aucun accent particulier. Le prof principal avait l'air de connaître sa famille, donc je pense qu'il y a déjà eu un/des grand(e)(s) frère(s)/sœur(s) dans le collège.

Je vais envisager de cesser de prendre en compte ses réponses… mais j'ai peur de le fâcher avec le français, ce serait dommage, parce que c'est un bon élève. Je passerai un coup de fil aux parents ou je leur enverrai un mot via Pronote avant, tout de même. humhum


Monstre sous le lit
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par sookie le Dim 4 Oct 2015 - 10:37

Tiens, justement, question aux PE à propos du tutoiement. Je me souviens qu'à mon époque (années 70), on tutoyer les instit du CP et de CE1 (bon, au CE1 c'était ma mère) et qu'à partir du CE2 on vouvoyait.
Qu'en est-il maintenant ? Et surtout avez des recommandations "officielles", voire dans les programmes ? Où chacun fait à sa façon.
J'ai quand même l'impression que le tutoiement se généralise jusqu'au CM2 et que surtout il y a de plus en plus d'elèves qui ont du mal à passer au vouvoiement en début de 6e. Je ne parle pas des premiers jours, mais au bout deplusieurs semaines, il n'y avait pas ce "problème" quand j'ai commencé à enseigner.

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Oct 2015 - 10:39

Je pense en effet que tu contactes les parents, le mieux ce serait un mot dans le carnet pour commencer, que l'élève en question verra et lira sans doute (contrairement à pronote), et si tu les vois bientôt à la rencontre parents/ptofs tu pourras en rajouter une couche.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Ma'am le Dim 4 Oct 2015 - 10:52

Chacun fait à sa sauce.

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par livie le Dim 4 Oct 2015 - 10:55

Moi aussi les sixièmes me tutoient parfois mais pas de façon similaire à ce que tu décris : je sens bien que c'est une erreur de leur part et ils se rattrapent immédiatement.
D'ailleurs cela m'interroge... je n'ai jamais tutoyé une institutrice au primaire, c'est étrange ce réflexe..et du coup, ça doit être très brutal pour eux si en primaire on leur permet de tutoyer jusqu'à juin et qu'un septembre ils doivent vouvoyer tout le monde!

Certains me demandent aussi très très très souvent un mouchoir... je trouvais ça étrange au début jusqu'à ce qu'un de mes élèves m'explique que dans leur classe en CM2 il y avait toujours une boîte de mouchoirs Smile Bref, pas toujours évident pour eux pour nous parce que du coup, je sens leur désespoir dans le regard quand je réponds "non". Si j'avais ma propre salle, j'y penserais car je trouve le principe plutôt bien.

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Monstre sous le lit le Dim 4 Oct 2015 - 10:59

@Marie Laetitia a écrit:Est-ce qu'il a (d'autres) difficultés d'apprentissage? Des problèmes de compréhension des phrases simples?

Plutôt que de le brusquer (être très ferme avec un élève qui lève la main parce qu'il ne comprend pas, ça a tendance à me furieux Mince, il demande, c'est bien! On ne va pas lui couper les ailes avec des injonctions pareilles!), d'abord, répéter ce qu'il n'a pas compris. Ensuite, s'il ne maîtrise pas le vouvoiement et s'il est, comme cela apparaît, lent à apprendre ce genre de choses, lui répéter patiemment sa question avec le "vous". Tu peux éventuellement lui écrire sur un petit papier quelques questions de base avec le vouvoiement, pour qu'il ait ça sous les yeux en posant ses questions.
En français non, je n'ai pas l'impression. Je ne leur ai pour l'instant fait faire que deux rédactions, une brève et une plus longue, il a bien suivi les consignes et m'a produit des textes plutôt bons. Je leur fait la semaine prochaine une dictée et un contrôle de connaissances sur le chapitre (je suis en retard, c'est horrible ! affraid ), je verrai ce que cela donne.

Je viens d'aller voir sur Pronote ses résultats dans les autres disciplines, ce n'est pas extraordinaire. Il a eu une bonne note en maths, par contre en histoire-géo il dépasse avec peine le 10/20 : peut-être cela indique-t-il un problème dans les disciplines plus littéraires ? J'en parlerai demain avec ma collègue d'histoire-géo.

Par contre, je te rassure, quand il me demande de réexpliquer quelque chose en me tutoyant, je lui demande de reformuler mais sans le descendre, j'ai un ton plus doux, je lui réponds et j'ajoute qu'il doit penser à me vouvoyer. Par contre, quand c'est des questions type "est-ce que tu peux fermer les stores ?" ou "est-ce que tu peux me laisser distribuer ?", là, je suis un peu plus ferme. J'avoue aussi qu'au bout de 15 ou 20 fois dans la même heure (voire demi-heure) de cours, je suis un peu usée.

@Balthamos a écrit:Et ils vouvoient les autres enseignants?
Est ce que l'élève a du mal à comprendre les règles du vouvoiement ou c'est seulement avec toi?
ou Est ce que l'élève joue à te tutoyer ?

Ce n'est pas la même chose et pas la même réponse.
Parles en à l'équipe pédagogique qui pratique la classe quotidiennement, comment ils gèrent et notamment avec cet élève.

ps: je trouve ca mignon quand mes 6e me répondent "à tes souhaits", comme une phrase toute faite sans possibilité d'y insérer le vouvoiement. C'est un peu plus triste quand ce sont les troisièmes qui le font.
J'enquêterai demain auprès de ses autres professeurs. Si en effet cela n'est qu'avec moi, ou uniquement avec les professeurs femmes, là, c'est un autre problème.

Moi aussi je trouverais ça mignon ^^ Pour une chose comme ça, ou un "excuse-moi", un "s'il-te-plaît", j'expliquerais à toute la classe sans considérer que c'est une véritable erreur.

maîtresse a écrit:S'il est capable de vouvoyer le collègue, ce n'est pas un problème de compétence langagière.

Cette année j'ai des CM1 / CM2. Au début,  tous les CM1 me tutoyaient,  ils avaient été habitués comme ça en CE2. Au bout d'un mois, le problème est réglé dans l'ensemble à part quelques accidents quand ils s'emballent dans leurs explications.  Ils ont deux ans de moins que ton zozo... Rolling Eyes Laughing Laughing
Oui moi aussi j'en ai un ou deux chez qui ça part tout seul (enfin, maintenant ça n'arrive qu'une ou deux fois par semaine), mais ils se corrigent Laughing  De même que le "maîtresse ! ah non zut, madame !". Laughing

Monstre sous le lit
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par livie le Dim 4 Oct 2015 - 11:00

Plusieurs fois j'ai été appelée maman aussi Very Happy j'ai trouvé ça drôle!

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Ma'am le Dim 4 Oct 2015 - 11:01

C'est effectivement marqué dans les programmes dès le cycle 2, mais dans la pratique, chacun fait ce qu'il veut.

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Ma'am le Dim 4 Oct 2015 - 11:04

@livie a écrit:Plusieurs fois j'ai été appelée maman aussi Very Happy j'ai trouvé ça drôle!
Tant que ce n'est pas Mamie, tout va bien ! Wink

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Monstre sous le lit le Dim 4 Oct 2015 - 11:04

Botchan a écrit:Je pense en effet que tu contactes les parents, le mieux ce serait un mot dans le carnet pour commencer, que l'élève en question verra et lira sans doute (contrairement à pronote), et si tu les vois bientôt à la rencontre parents/ptofs tu pourras en rajouter une couche.
Yep, je vais faire ça je pense.

@livie a écrit:Moi aussi les sixièmes me tutoient parfois mais pas de façon similaire à ce que tu décris : je sens bien que c'est une erreur de leur part et ils se rattrapent immédiatement.
D'ailleurs cela m'interroge... je n'ai jamais tutoyé une institutrice au primaire, c'est étrange ce réflexe..et du coup, ça doit être très brutal pour eux si en primaire on leur permet de tutoyer jusqu'à juin et qu'un septembre ils doivent vouvoyer tout le monde!

Certains me demandent aussi très très très souvent un mouchoir... je trouvais ça étrange au début jusqu'à ce qu'un de mes élèves m'explique que dans leur classe en CM2 il y avait toujours une boîte de mouchoirs Smile Bref, pas toujours évident pour eux pour nous parce que du coup, je sens leur désespoir dans le regard quand je réponds "non". Si j'avais ma propre salle, j'y penserais car je trouve le principe plutôt bien.
Ah oui c'est clair que pour certains, c'est difficile ! Dans ma classe, il y a des élèves qui ont toujours vouvoyé leurs profs des écoles, d'autres qui les tutoyaient. Forcément, pour les premiers, le changement d'environnement est moins brutal.

Pour les mouchoirs, je n'ai eu qu'une demande depuis le début de l'année, de la part d'une élève qui était trèèèèès enrhumée et avait fini son paquet. Par contre, j'ai régulièrement des demandes (toujours de la part des deux ou trois mêmes élèves) pour des copies… une règle… voire un stylo Suspect

Monstre sous le lit
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par sookie le Dim 4 Oct 2015 - 11:05

@livie a écrit:Moi aussi les sixièmes me tutoient parfois mais pas de façon similaire à ce que tu décris : je sens bien que c'est une erreur de leur part et ils se rattrapent immédiatement.
D'ailleurs cela m'interroge... je n'ai jamais tutoyé une institutrice au primaire, c'est étrange ce réflexe..et du coup, ça doit être très brutal pour eux si en primaire on leur permet de tutoyer jusqu'à juin et qu'un septembre ils doivent vouvoyer tout le monde!

Certains me demandent aussi très très très souvent un mouchoir... je trouvais ça étrange au début jusqu'à ce qu'un de mes élèves m'explique que dans leur classe en CM2 il y avait toujours une boîte de mouchoirs Smile Bref, pas toujours évident pour eux pour nous parce que du coup, je sens leur désespoir dans le regard quand je réponds "non". Si j'avais ma propre salle, j'y penserais car je trouve le principe plutôt bien.

Moi non, je ne trouve pas le principe plutot bien, doit-on leur fournir tout le reste : les fournitures, les vetements, le goûter, le repas ?
Sauf que, je le fais quand même (oui je sais c'est contradictoire avec ce que je viens de dire) parce que les entendre renifler c'est insupportable. Mais cela me gênent quand c'est eux qui réclament.
Et puis à l'école primaire et maternelle, c'étaient les parents qui fournissaient les boites. Je me demande si je ne vais pas le faire mettre sur les listes des fournitures après tout.


Dernière édition par Ergo le Dim 4 Oct 2015 - 16:56, édité 1 fois (Raison : Balises)

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par livie le Dim 4 Oct 2015 - 11:07

Oui, et moi j'interdis les échanges et les prêts de matériel entre eux. Quand il y en a un qui n'a pas ses crayons de couleur ou autre, ils doit prendre de notes pour refaire chez lui au propre...au début, j'ai eu des pleurs...
Je vois bien qu'il y a une certaine violence pour eux à passer du primaire à la sixième mais si l'explication est claire et bienveillante, je ne vois pas le problème.

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par livie le Dim 4 Oct 2015 - 11:08

Sookie, c'est exactement pour ne pas entendre le reniflage que je trouvais le principe plutôt bien en fait !
Je ne leur prête RIEN du TOUT, même pas une feuille !

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum