Tutoiement persistant de la part d'un élève

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par livie le Dim 4 Oct 2015 - 11:08

Sookie, c'est exactement pour ne pas entendre le reniflage que je trouvais le principe plutôt bien en fait !
Je ne leur prête RIEN du TOUT, même pas une feuille !

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par ysabel le Dim 4 Oct 2015 - 11:12

Dernièrement, un élève de seconde m'a demandé un mouchoir... je lui ai dit que je n'étais pas un distributeur...

Même au lycée, le tutoiement arrive parfois. Mais jamais - enfin dans mon cas - un problème d'insolence. Parfois dans le feu d'une discussion l'élève sort un "Tu" et en général il se reprend ou avant même que j'intervienne un autre élève le lui dit. ou comme l'an passé, une élève marocaine qui avait du mal avec le "vous".

Dans mes souvenirs, je vouvoyais mes instituteurs de primaire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par auléric le Dim 4 Oct 2015 - 11:14

@sookie a écrit:Tiens, justement, question aux PE à propos du tutoiement. Je me souviens qu'à mon époque (années 70), on tutoyer les instit du CP et de CE1 (bon, au CE1 c'était ma mère) et qu'à partir du CE2 on vouvoyait.
Qu'en est-il maintenant ? Et surtout avez des recommandations "officielles", voire dans les programmes ? Où chacun fait à sa façon.
J'ai quand même l'impression que le tutoiement se généralise jusqu'au CM2 et que surtout il y a de plus en plus d'elèves qui ont du mal à passer au vouvoiement en début de 6e. Je ne parle pas des premiers jours, mais au bout deplusieurs semaines, il n'y avait pas ce "problème" quand j'ai commencé à enseigner.

effectivement chacun peut faire comme il veut mais ici on est toujours sur le schéma que tu décris : tutoiement possible jusqu'au ce1 et vouvoiement ensuite. (on a des recommandations de notre ien effectivement , encore plus strictes : vouvoiement dès la ps , ne pas se faire appeler par son prénom...)

et je fais partie de celles qui ont des boites de kleneex en classe .... parce que parfois ils ne se contentent pas de renifler et mon estomac a beaucoup de mal à survivre dans ces conditions.


Dernière édition par auléric le Dim 4 Oct 2015 - 11:17, édité 1 fois

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Oct 2015 - 11:15

@livie: Moi si, ça me facilite la vie: j'ai toujours des mouchoirs (même maintenant au lycée), je prête facilement un crayon à papier, et pour les petites interros rapides j'ai des feuilles toutes prêtes (feuille A4 coupées en deux, la plupart du temps du brouillon: photocopies surnuméraires récupérées ici et là), ça va plus vite.

Quant à la "violence " de la 6ème: bof. On nous rebat les oreilles avec ça depuis des années et même des décennies mais je trouve qu'ils sont très vite très à l'aise, et en général contents d'être devenus des grands.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Ma'am le Dim 4 Oct 2015 - 11:18

Ça c'est vrai que c'est un gros changement, en élémentaire nous avons toujours un stock de matériel à prêter.

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Oct 2015 - 11:21

Ils sont plus âgés et doivent devenir plus autonomes (mais je persiste: je prête parfois des choses pour mon propre confort: éviter qu'un élève passe dix minutes à demander ou trouver un objet, ça fluidifie le cours).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par coindeparadis le Dim 4 Oct 2015 - 11:24

@sookie a écrit:Tiens, justement, question aux PE à propos du tutoiement. Je me souviens qu'à mon époque (années 70), on tutoyer les instit du CP et de CE1 (bon, au CE1 c'était ma mère) et qu'à partir du CE2 on vouvoyait.
Qu'en est-il maintenant ? Et surtout avez des recommandations "officielles", voire dans les programmes ? Où chacun fait à sa façon.
J'ai quand même l'impression que le tutoiement se généralise jusqu'au CM2 et que surtout il y a de plus en plus d'elèves qui ont du mal à passer au vouvoiement en début de 6e. Je ne parle pas des premiers jours, mais au bout deplusieurs semaines, il n'y avait pas ce "problème" quand j'ai commencé à enseigner.
On me tutoie en maternelle et j'exige le vouvoiement dès le CP (en douceur au CP bien-sûr...). Mais si vous regardez le film Etre et avoir, dans cette petite classe unique même les PS vouvoient le maître.


Dernière édition par coindeparadis le Dim 4 Oct 2015 - 11:26, édité 1 fois

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Oct 2015 - 11:25

Le vouvoiement est encore de rigueur en France dans de nombreuses circonstances, alors autant qu'ils apprennent jeunes. Very Happy

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par livie le Dim 4 Oct 2015 - 11:28

Je suis tout-à-fait d'accord avec le fait que cela doit fluidifier le cours : le problème est vite réglé, on ne perd pas de temps avec.
Mais comme disait Sookie ou Ysabel, je ne suis pas un distributeur...et je ne veux pas que les élèves pensent qu'ils peuvent se permettre de ne pas amener si ou ça parce que de toute façon, la prof donne....
Le jour d'un contrôle s'ils n'ont pas de feuille à eux, ils ont déjà 2 points en moins sur la note et s'ils n'ont pas les crayons de couleur ils ont 0 à la question qui en nécessite l'usage...

Petite je vouvoyais dès la maternelle mais j'étais en hors contrat, ça doit expliquer certaines choses Very Happy

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par coindeparadis le Dim 4 Oct 2015 - 11:29

Tout à fait. J'ai commencé à apprendre le vouvoiement à mon fils quand il avait 3 ans. C'est avec les personnes âgées qu'il a eu le plus d'aisance à y penser. A 5 ans c'est devenu naturel, même si de temps en temps dans le feu de la conversation un tutoiement lui échappe (c'est un bavard).
Edit : même en maternelle, les élèves ne m'appellent pas par mon prénom.
C'est maîtresse en maternelle, CP et maîtresse ou madame en CE, CM.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Oct 2015 - 11:29

@livie: Oui, c'est sûr qu'il ne faut pas exagérer non plus, mais de temps en temps ça rend bien service d'avoir un petit stock de mouchoirs, surtout en collège (mais j'en ai déjà donné un ou deux cette année en lycée).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Ma'am le Dim 4 Oct 2015 - 11:30

Mes collègues de CP me regardent de travers quand je demande gentiment aux petits CP de me vouvoyer.

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par coindeparadis le Dim 4 Oct 2015 - 11:31

Maîtresse, on sait bien que tu es une vieille maîtresse réac : une preuve supplémentaire !
Spoiler:
coeurs

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Diclonia le Dim 4 Oct 2015 - 11:37

Botchan, quand tu dis qu'il n'y a plus de différence pertinente en anglais entre le tu et le vous, comment cela se traduit-il dans la pratique du français ? Ils diront plus facilement tu ou vous ?

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Oct 2015 - 11:41

Il faut bien expliquer aux élèves anglophones la différence entre les deux avec des exemples et ils vont forcément faire des erreurs, c'est l'usage "en direct" qui permet d'apprendre toutes ces nuances. De même qu'un Français qui apprend le japonais devra s'habituer à s'adresser différemment à une personne selon son âge, sa position sociale par rapport à soi etc: un tutoiement/vouvoiement mais en plus complexe et stratifié.


Dernière édition par Botchan le Dim 4 Oct 2015 - 11:48, édité 1 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Diclonia le Dim 4 Oct 2015 - 11:47

Merci !!

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Monstre sous le lit le Dim 4 Oct 2015 - 11:52

@livie a écrit:Oui, et moi j'interdis les échanges et les prêts de matériel entre eux. Quand il y en a un qui n'a pas ses crayons de couleur ou autre, ils doit prendre de notes pour refaire chez lui au propre...au début, j'ai eu des pleurs...
Itou, SAUF si l'élève m'a prévenu en début de cours.

Monstre sous le lit
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par kero le Dim 4 Oct 2015 - 12:03

@livie a écrit:D'ailleurs cela m'interroge... je n'ai jamais tutoyé une institutrice au primaire, c'est étrange ce réflexe..et du coup, ça doit être très brutal pour eux si en primaire on leur permet de tutoyer jusqu'à juin et qu'un septembre ils doivent vouvoyer tout le monde!

"Brutal" ? Ce n'est pas un peu excessif, tout de même ?

J'ai tutoyé tous mes enseignants du primaire, vouvoyé mes enseignants du secondaire. J'ai supporté le choc sans devenir maniaco-dépressif-alcolique-drogué-suicidaire.

C'est juste un (petit) changement d'habitude à prendre, comme il est normal qu'il y ait des changements d'habitude à prendre au fur et à mesure qu'on grandit. Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de brutal là-dedans.

Ce qui est curieux dans cette affaire de passage au secondaire, c'est que le tutoiement semble se maintenir à l'encontre de certains enseignants, alors que le vouvoiement vient rapidement avec d'autres. Jamais aucun élève ne m'a tutoyé au collège - sauf une élève de 5e dans le but d'aller au clash. Pas davantage les élèves de 6e que dans les autres classes, et cela, d'entrée de jeu. Je pense qu'il y a une question de positionnement de l'enseignant qui joue (certains évoquant davantage l'image ancrée de leur professeur de primaire).

En revanche, je me fais souvent appeler Madame. Razz


Dernière édition par kero le Dim 4 Oct 2015 - 12:08, édité 2 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Carnyx le Dim 4 Oct 2015 - 12:05

Et pis tous ces profs si méchants et si nombreux au collège, pourquoi qu'on reste pas à l'école primaire jusqu'à 18 ans, ouin ouin !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Rosanette le Dim 4 Oct 2015 - 12:10

Botchan a écrit:Il faut bien expliquer aux élèves anglophones la différence entre les deux avec des exemples et ils vont forcément faire des erreurs, c'est l'usage "en direct" qui permet d'apprendre toutes ces nuances. De même qu'un Français qui apprend le japonais devra s'habituer à s'adresser différemment à une personne selon son âge, sa position sociale par rapport à soi etc: un tutoiement/vouvoiement mais en plus complexe et stratifié.

A la nuance près que quand j'étais lectrice à la fac en Angleterre, les étudiants écrivaient à leur prof (pas juste à moi) en commençant leur mail par "Hi (prénom du prof)!". Autant dire que le tutoiement leur vient facilement en milieu scolaire/universitaire.

J'obligeais ainsi mes étudiants de deuxième année (qui faisaient leur year abroad l'année suivante) à me vouvoyer pour se faire au système français.

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par livie le Dim 4 Oct 2015 - 12:49

Kero : brutal quand cela se rajoute à une multitude de changements. Et oui, je trouve le passage du CM2 à la 6e très brutal pour un ensemble de choses. Après effectivement, certains s'y font vite.
Dans mon collège, je vois beaucoup de sixièmes pleurer pour tout et rien, au-delà de la comédie, je crois que c'est tout simplement difficile pour eux...entre les 10 salles différentes au moins par semaine (rien qu'avec une sixième, j'ai trois salles différentes), les différents profs avec chacun leurs habitudes, leurs exigences, la peur des grands alors qu'ils étaient les grands l'an dernier, la gestion de l'emploi du temps, les codes du collège... sans parler de devenir maniaco-dépressif, je crois qu'on peut reconnaître que ça peut être une angoisse de "passer en 6e".

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Diclonia le Dim 4 Oct 2015 - 12:57

Au collège, le "tu" arrive parfois aussi quand les jeunes connaissent bien le prof, à force de l'avoir eu longtemps... mais en général, l'élève devient rouge écarlate, cherche à se cacher en s'excusant platement, ce qui me fait rire... un dérapage, cela arrive !

Ou lorsqu'un sixième cherche à expliquer quelque chose "alors, ça, c'est quand tu ... ou que tu... alors tu peux...", mais ce n'est pas un manque de respect, juste parce qu'il se concentre sur l'explication, et perd de vue la forme !
(comme le "à tes souhaits" qui sort aussi vite que le atchoum !)

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par coindeparadis le Dim 4 Oct 2015 - 13:01

La 6ème cela se prépare ! Effectivement si on ne travaille pas l'autonomie, qu'on se fait tutoyer et appeler Gertrude, qu'on vit dans une ambiance sympathique youplaboum (que préconise nos IEN et CP) et qu'on leur fait croire que le savoir c'est eux qu'ils l'ont, parce que ce sont des superhéroschérismoncoeurs, le changement est rude. Mais en cultivant l'autonomie, la responsabilisation des élèves ET des parents, le goût pour la culture, des us et coutumes proches du collège, on peut quand même réduire fortement le "choc".

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Diclonia le Dim 4 Oct 2015 - 13:04

@livie a écrit:Kero : brutal quand cela se rajoute à une multitude de changements. Et oui, je trouve le passage du CM2 à la 6e très brutal pour un ensemble de choses. Après effectivement, certains s'y font vite.
Dans mon collège, je vois beaucoup de sixièmes pleurer pour tout et rien, au-delà de la comédie, je crois que c'est tout simplement difficile pour eux...entre les 10 salles différentes au moins par semaine (rien qu'avec une sixième, j'ai trois salles différentes), les différents profs avec chacun leurs habitudes, leurs exigences, la peur des grands alors qu'ils étaient les grands l'an dernier, la gestion de l'emploi du temps, les codes du collège...   sans parler de devenir maniaco-dépressif, je crois qu'on peut reconnaître que ça peut être une angoisse de "passer en 6e".

Tu as raison livie, c'est quand même compliqué dans certains bahuts.

Et il y a de sacrés différence entre les enfants, certains sont plus qu'à l'aise, à la limite de l'insolence, quand d'autres vont pleurer pour une simple remarque, qui n'est même pas une remontrance, mais une information ou un conseil ou une question (ex : Mais pourquoi as-tu fais comme cela ? J'avais demandé comme ça... ), Certains profs ont des réputations qui les précèdent... et les petits peuvent être intimidés, ou plus...

Et le changement de profs, et de marottes ou d'exigence, l'un tolère cela mais pour l'autre, c'est inconcevable... les locaux... mais les profs de 6e sont bienveillants, et connaissent leur boulot !

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Monstre sous le lit le Dim 4 Oct 2015 - 13:06

@Diclonia a écrit:Au collège, le "tu" arrive parfois aussi  quand les jeunes connaissent bien le prof, à force de l'avoir eu longtemps... mais en général, l'élève devient rouge écarlate, cherche à se cacher en s'excusant platement, ce qui me fait rire... un dérapage, cela arrive !

Ou lorsqu'un sixième cherche à expliquer quelque chose "alors, ça, c'est quand tu ... ou que tu... alors tu peux...", mais ce n'est pas un manque de respect, juste parce qu'il se concentre sur l'explication, et perd de vue la forme !
(comme le "à tes souhaits" qui sort aussi vite que le atchoum !)
Oh mais ça à la limite, on peut considérer que c'est un "tu" indéfini Razz

Monstre sous le lit
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Diclonia le Dim 4 Oct 2015 - 13:16

C'est ça ! Very Happy

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum