Tutoiement persistant de la part d'un élève

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Diclonia le Dim 4 Oct 2015 - 13:16

C'est ça ! Very Happy

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par kero le Dim 4 Oct 2015 - 13:17

@livie a écrit:Kero : brutal quand cela se rajoute à une multitude de changements. Et oui, je trouve le passage du CM2 à la 6e très brutal pour un ensemble de choses. Après effectivement, certains s'y font vite.
Dans mon collège, je vois beaucoup de sixièmes pleurer pour tout et rien, au-delà de la comédie, je crois que c'est tout simplement difficile pour eux...entre les 10 salles différentes au moins par semaine (rien qu'avec une sixième, j'ai trois salles différentes), les différents profs avec chacun leurs habitudes, leurs exigences, la peur des grands alors qu'ils étaient les grands l'an dernier, la gestion de l'emploi du temps, les codes du collège...   sans parler de devenir maniaco-dépressif, je crois qu'on peut reconnaître que ça peut être une angoisse de "passer en 6e".

Je ne crois pas avoir, une seule fois, prétendu le contraire (de ce que j'ai mis en gras).

Maintenant, nous parlions d'un changement particulier (tu -> vous) et là, tu rebondis sur le passage au collège en général.

Si tu veux changer de perspective, soit, mais soyons en clair sur l'objet du débat.

Pour le reste, si le passage au collège peut être angoissant, on est là pour s'assurer que ce passage se fasse en douceur. Il n'y a aucune brutalité là dedans. Je crois que personne ici n'a parlé de mettre une heure de colle à un gamin qui se plante quelques fois.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Oudemia le Dim 4 Oct 2015 - 13:54

@Monstre sous le lit a écrit:
@Diclonia a écrit:Au collège, le "tu" arrive parfois aussi  quand les jeunes connaissent bien le prof, à force de l'avoir eu longtemps... mais en général, l'élève devient rouge écarlate, cherche à se cacher en s'excusant platement, ce qui me fait rire... un dérapage, cela arrive !

Ou lorsqu'un sixième cherche à expliquer quelque chose "alors, ça, c'est quand tu ... ou que tu... alors tu peux...", mais ce n'est pas un manque de respect, juste parce qu'il se concentre sur l'explication, et perd de vue la forme !
(comme le "à tes souhaits" qui sort aussi vite que le atchoum !)
Oh mais ça à la limite, on peut considérer que c'est un "tu" indéfini Razz
C'est comme cela que je le considère, dans ce cas-là je n'hésite pas à lui couper la parole et à reformuler en "quand on...", avec un sourire bienveillant bien sûr. Rolling Eyes

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par dandelion le Dim 4 Oct 2015 - 14:11

La collège étant stagiaire, elle est sans doute jeune, d'où une distance qui se fait peut-être moins facilement dans l'esprit de l'enfant. Mieux vaut sans doute en parler d'abord avec la famille à mon sens, mais le conseil de ne pas répondre à un élève qui ne respecte pas les règles fonctionne très bien (y compris pour ceux qui ont du mal à lever la main ou prennent la parole dès qu'ils ont levé la main).
Il y a sûrement aussi un problème de société lié à la difficulté d'utiliser le vouvoiement. Hier, comme la semaine précédente, j'ai regardé 'J'irai dormir chez vous', qui avait été filmé en direct. J'ai été très surprise de constater que dans leur écrasante majorité les personnes que rencontrait Antoine de Maximy le tutoyaient. Je me suis sentie tout à fait has been.
Pour les élèves d'origine étrangère, et pas seulement les anglophones, le tutoiement est difficile. En enseignant le FLE en primaire, j'ai trouvé plus facile d'avoir des élèves qui tutoyaient l'enseignant chez les tous-petits et plus facile quand ils vouvoyaient l'enseignant à l'âge où les adultes de l'extérieur n'admettent plus qu'on les tutoie (7-8 ans pour moi). Cela dit, en italien ou en espagnol, je trouve que les formes du tutoiement me viennent plus facilement à l'esprit que celles du vouvoiement.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par lumeeka le Dim 4 Oct 2015 - 14:18

Tous les gosses de 6e le font en REP +, je les reprends sans cesse mais avec humour. Je suis convaincue que ça rentrera. Tout comme le "maman". Razz

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Dadoo33 le Dim 4 Oct 2015 - 14:57

@coindeparadis a écrit:La 6ème cela se prépare ! Effectivement si on ne travaille pas l'autonomie, qu'on se fait tutoyer et appeler Gertrude, qu'on vit dans une ambiance sympathique youplaboum (que préconise nos IEN et CP) et qu'on leur fait croire que le savoir c'est eux qu'ils l'ont, parce que ce sont des superhéroschérismoncoeurs, le changement est rude. Mais en cultivant l'autonomie, la responsabilisation des élèves ET des parents, le goût pour la culture, des us et coutumes proches du collège, on peut quand même réduire fortement le "choc".
+1

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par ysabel le Dim 4 Oct 2015 - 15:04

@Diclonia a écrit:Au collège, le "tu" arrive parfois aussi  quand les jeunes connaissent bien le prof, à force de l'avoir eu longtemps... mais en général, l'élève devient rouge écarlate, cherche à se cacher en s'excusant platement, ce qui me fait rire... un dérapage, cela arrive !

Ou lorsqu'un sixième cherche à expliquer quelque chose "alors, ça, c'est quand tu ... ou que tu... alors tu peux...", mais ce n'est pas un manque de respect, juste parce qu'il se concentre sur l'explication, et perd de vue la forme !
(comme le "à tes souhaits" qui sort aussi vite que le atchoum !)

Au lycée aussi Razz

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Rendash le Dim 4 Oct 2015 - 16:41

@kero a écrit:

J'ai tutoyé tous mes enseignants du primaire, vouvoyé mes enseignants du secondaire. J'ai supporté le choc sans devenir maniaco-dépressif-alcolique-drogué-suicidaire.

Ahem. Tu fumes, tu bois, t'es prof. Si y'a pas eu traumatisme pour en arriver là, hein bounce

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Ma'am le Dim 4 Oct 2015 - 16:47

@coindeparadis a écrit:Maîtresse, on sait bien que tu es une vieille maîtresse réac :  une preuve supplémentaire !
Spoiler:
coeurs


Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Oct 2015 - 21:28

@Rosanette a écrit:
Botchan a écrit:Il faut bien expliquer aux élèves anglophones la différence entre les deux avec des exemples et ils vont forcément faire des erreurs, c'est l'usage "en direct" qui permet d'apprendre toutes ces nuances. De même qu'un Français qui apprend le japonais devra s'habituer à s'adresser différemment à une personne selon son âge, sa position sociale par rapport à soi etc: un tutoiement/vouvoiement mais en plus complexe et stratifié.

A la nuance près que quand j'étais lectrice à la fac en Angleterre, les étudiants écrivaient à leur prof (pas juste à moi) en commençant leur mail par "Hi (prénom du prof)!". Autant dire que le tutoiement leur vient facilement en milieu scolaire/universitaire.

J'obligeais ainsi mes étudiants de deuxième année (qui faisaient leur year abroad l'année suivante) à me vouvoyer pour se faire au système français.

C'est vrai, l'usage du prénom est beaucoup plus répandu en Angleterre qu'en France, et que l'usage du you pour tous (un chien ou la reine d'Angleterre) forge forcément une "vision du monde" un peu différente.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par kero le Dim 4 Oct 2015 - 22:28

@Rendash a écrit:
@kero a écrit:

J'ai tutoyé tous mes enseignants du primaire, vouvoyé mes enseignants du secondaire. J'ai supporté le choc sans devenir maniaco-dépressif-alcolique-drogué-suicidaire.

Ahem. Tu fumes, tu bois, t'es prof. Si y'a pas eu traumatisme pour en arriver là, hein bounce

Oh, m.....

Spoiler:
C'est vrai, ça. affraid affraid affraid

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par sookie le Dim 4 Oct 2015 - 22:52

Botchan a écrit:
@Rosanette a écrit:
Botchan a écrit:Il faut bien expliquer aux élèves anglophones la différence entre les deux avec des exemples et ils vont forcément faire des erreurs, c'est l'usage "en direct" qui permet d'apprendre toutes ces nuances. De même qu'un Français qui apprend le japonais devra s'habituer à s'adresser différemment à une personne selon son âge, sa position sociale par rapport à soi etc: un tutoiement/vouvoiement mais en plus complexe et stratifié.

A la nuance près que quand j'étais lectrice à la fac en Angleterre, les étudiants écrivaient à leur prof (pas juste à moi) en commençant leur mail par "Hi (prénom du prof)!". Autant dire que le tutoiement leur vient facilement en milieu scolaire/universitaire.

J'obligeais ainsi mes étudiants de deuxième année (qui faisaient leur year abroad l'année suivante) à me vouvoyer pour se faire au système français.

C'est vrai, l'usage du prénom est beaucoup plus répandu en Angleterre qu'en France, et que l'usage du you pour tous (un chien ou la reine d'Angleterre) forge forcément une "vision du monde" un peu différente.

Et je me demande toujours dans les traductions de films et séries, comment le traducteur fait pour choisir entre vouvoiement et tutoiement, surtout à quel moment, il faut passer de l'un à l'autre (bon, quand il y a coucherie, c'est souvent juste après)
Mais, je m'éloigne du sujet de départ.

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoiement persistant de la part d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Lun 5 Oct 2015 - 12:18

C'est selon le contexte!! Dans les séries au long cours, il arrive que des personnages qui se tutoyaient se mettent à se vouvoyer (changement de traducteur en cours de route).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum