Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Rendash le Dim 4 Oct 2015 - 22:38

@Tangleding a écrit:Disons que Villani est un mathématicien assez médiatique parmi la poignée de détenteurs français de la prestigieuse médaille Fields (équivalent du Nobel en mathématiques). Sans être matheux, on peut avoir entendu parler.

Y'a quand même une différence énorme entre "sans être matheux, on peut en avoir entendu parler" (et Villani, je connaissais, au passage, ne serait-ce qu'en ayant été étudiant à Lyon I dans une vie antérieure), et "ceux qui ne connaissent pas sont des cons incultes", qui est ma libre traduction de "(si c'est vrai que certains ne connaissent pas), ça prouve que le niveau intellectuel de certains collègues diminue sérieusement".
J'aurais accepté le premier, le deuxième m'a donné envie d'envoyer se faire voir les foutus prétentieux en question. Et contrairement à AstarteLilith, mon agressivité reflète exactement mon état d'esprit.

Soit dit en passant, ça me donne l'occasion de remercier chaleureusement les personnes comme Elyas, Al Qalam, et tant d'autres, qui, eux, offrent une palanquée de références et un abîme de connaissances et de culture aux autres, sans pour autant leur cracher dessus. C'est d'autant plus précieux. fleurs

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Audrey le Dim 4 Oct 2015 - 22:39

@Olympias a écrit:
@AsarteLilith a écrit:Au drey : je n'ai pas la tv, mes profs en LC n'en causaient pas, ma prof d'ancien français à la fac n'en causait pas, étant trop occupée à nous faire suer et à rabaisser les HK n'en ayant pas fait en début d'année, et franchement, j'aime me détendre quand je ne travaille pas (en classe ou chez moi) donc je vois totalement autre chose. Serais stupide, pseudo-intellectuelle ou à bas niveau culturel ?
Non. On n'a pas à s'occuper de notre discipline et de ce qui tourne autour en permanence ! Samedi, j'ai vu une super expo de peinture Renaissance et là, je glande sur mon canapé devant un film niais Laughing dont en outre j'ai loupé le début Laughing

Et moi, je mange de la glace en regardant Percy Jackson! Laughing (au lieu de corriger des copies... que je vais quand même devoir corriger pour demain...)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par AsarteLilith le Dim 4 Oct 2015 - 22:42

@pamplemousses4 a écrit:Ci-joint un article du Point: Michel Zink y découvrait le ministère de l'Education Nationale au printemps, alors qu'il y était invité à une réflexion sur la réforme du collège. C'est... révélateur.

M. Zink a écrit:Article du Point, 13 mai 2014.

Michel Zink découvre le ministère de l’Education Nationale :

« Réunion sur la réforme du collège. Autour de madame la ministre, présence des membres de son cabinet, d'une directrice de l'administration centrale, de quatre recteurs et d'une douzaine d'invités parmi lesquels une illustre psychanalyste, un grand historien spécialiste des questions d'éducation, un physicien, membre de l'Académie des sciences, qui fut en 1996 l'un des trois initiateurs de La main à la pâte, un professeur d'histoire et de géographie, fidèle depuis dix-sept ans à son collège de Saint-Denis et qui s'est fait connaître par des publications et des interventions dans le débat public fondées sur son expérience. Il y a aussi un sociologue qui se définit comme un expert. Il faut bien le croire. Les autres, à commencer par l'auteur de ces lignes, avouent de bonne grâce n'avoir que des contacts lointains avec l'enseignement en collège, ce qui ne les empêche pas d'avoir sur lui des idées arrêtées, en particulier ceux, très majoritaires autour de la table, qui soutiennent la réforme avec le sentiment de livrer le bon combat.
Madame la ministre est chaleureuse et directe, son directeur de cabinet et le recteur de Paris, qui conduisent les opérations, ont l'esprit pénétrant et le discours mesuré. L'illustre psychanalyste ayant attaqué d'emblée sur le jargon des textes ministériels et l'auteur de ces lignes ayant ajouté qu'il ne s'agissait pas seulement de jargon mais d'un maniement maladroit et souvent fautif du français, leurs interlocuteurs, sur ce point, plaident coupable. Sur les langues anciennes et vivantes, la discussion n'est ni entièrement convenue ni entièrement stérile. Plus tard dans la soirée, celle sur les programmes d'histoire sera plus confuse.
C'est le collège qu'ils rejettent
Comme prévu, l'intervention la plus saisissante est celle du professeur de Saint-Denis. Il explique en particulier qu'un certain nombre de ses élèves n'apprennent rien parce qu'ils n'éprouvent pas la moindre lueur d'intérêt pour le contenu et les méthodes de l'enseignement, quel que soit ce contenu, quelles que soient ces méthodes. C'est le collège qu'ils rejettent totalement. Ils n'attendent que de le quitter, de travailler, de vivre. Ils sont marqués comme de mauvais élèves, souvent depuis le début de leur scolarité, ils en souffrent, parfois jusqu'au calvaire, dit ce professeur. Leur agressivité à l'égard de leur environnement et de leurs camarades qui réussissent mieux est le symptôme de cette souffrance.
Tout le monde est impressionné. L'illustre psychanalyste décrète que tous les élèves qui vivent cette souffrance doivent être envoyés chez le psy. Chacun autour de la table baisse le nez : si tous les élèves qui s'ennuient ou se sont ennuyés en classe sont du gibier à psy... Le physicien créateur de La main à la pâte, qui sait à la fois ce que sont les sciences et ce qu'est leur application pratique, suggère doucement que le témoignage du professeur de Saint-Denis plaide peut-être en faveur d'un aménagement du collège unique. Le sociologue, qui est un expert, s'indigne. L'exemple de tous les pays du monde montre que, hors du collège unique, point de salut. Les pays dont l'enseignement est le meilleur sont ceux qui pratiquent le collège unique. Si la France a de si mauvais résultats, c'est que son collège unique n'est pas assez unique. Il bredouille quelque chose sur la Finlande et retrouve l'éclat de sa voix pour conclure qu'il est un expert et qu'il n'est donc pas question de le démentir. Chacun baisse de nouveau le nez en se demandant in petto si la situation démographique et sociologique de la Finlande est exactement identique à celle de la France.
Mais personne n'ose poser la question : le sociologue est un expert.
Plus tard, la question revient sur le tapis. Le grand historien de l'éducation défend le collège unique au motif que quiconque n'a pas atteint le niveau du brevet des collèges ne saurait trouver d'emploi. Chacun baisse le nez une fois de plus. Personne n'ose dire au grand historien de l'éducation que certains cancres du 9-3 savent peut-être mieux que lui utiliser un smartphone ou réparer un scooter. Madame la ministre est persuadée que les innovations de sa réforme, et tout particulièrement les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), passionneront tous les élèves de Seine-Saint-Denis sans exception aucune. La question est donc réglée.
De mauvaise foi ou d'extrême droite
Au reste, l'important n'est pas là. L'important est que les élèves issus de milieux considérés comme aisés ne soient pas avantagés par rapport à leurs camarades. Tel est l'impératif catégorique. Là est le seul et juste combat, celui qui mérite tous les sacrifices. Le sacrifice des classes bilangues, par exemple (comment un petit pauvre profiterait-il d'une classe "bilangue" ?). Le sacrifice des enfants et des adolescents que l'école détruit, condamne au désespoir et à la violence. Il ferait beau voir qu'ils pussent s'épanouir aux dépens de l'égalité !
À mesure que la soirée avance, il apparaît de plus en plus que madame la ministre et ceux qui embrassent sa cause avec le plus de zèle sont persuadés que les adversaires de la réforme du collège sont tous de mauvaise foi. Il semble aussi que madame la ministre divise l'opinion en deux catégories : ses partisans et l'extrême droite. Elle n'en connaît point d'autres. L'auteur de ces lignes, que la réforme du collège ne transporte pas d'enthousiasme, n'a cependant pas l'impression d'être de mauvaise foi. Il ne se reconnaît ni dans les thuriféraires de madame la ministre ni dans l'extrême droite. Du coup, il se sent disparaître dans des limbes évanescents.
La soirée s'achève à temps. J'existe encore, mais tout juste. »

Je l'avais lu, c'était très intéressant et édifiant. Je prie toujours pour que ça soit juste un gigantesque canular, mais non, ça ressemble bien à la réalité , ce qu'il décrit.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par AsarteLilith le Dim 4 Oct 2015 - 22:43

@Audrey a écrit:
@Olympias a écrit:
@AsarteLilith a écrit:Au drey : je n'ai pas la tv, mes profs en LC n'en causaient pas, ma prof d'ancien français à la fac n'en causait pas, étant trop occupée à nous faire suer et à rabaisser les HK n'en ayant pas fait en début d'année, et franchement, j'aime me détendre quand je ne travaille pas (en classe ou chez moi) donc je vois totalement autre chose. Serais stupide, pseudo-intellectuelle ou à bas niveau culturel ?
Non. On n'a pas à s'occuper de notre discipline et de ce qui tourne autour en permanence ! Samedi, j'ai vu une super expo de peinture Renaissance et là, je glande sur mon canapé devant un film niais Laughing dont en outre j'ai loupé le début Laughing

Et moi, je mange de la glace en regardant Percy Jackson! Laughing (au lieu de corriger des copies... que je vais quand même devoir corriger pour demain...)

J'espère que c'est de la Ben and Jerry's.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par pamplemousses4 le Dim 4 Oct 2015 - 22:44

AsarteLilith, je crains que... paf, le réel!

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par AsarteLilith le Dim 4 Oct 2015 - 22:45

?????????????????????????????????????????????

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Tangleding le Dim 4 Oct 2015 - 22:48

Rendash je crois que tu te méprends. J'ai nuancé mon propos qui avait été interprété excessivement : ce qui me choquerait ce serait un collègue qui n'aurait jamais entendu parler de Villani (Zink c'est différent, c'est une pointure mais cela ne relève pas de la simple culture générale).

Je crois que l'exemple de l'ex président iranien méconnu d'un collègue illustre bien mon propos : on est quand même censé s'intéresser un peu au monde qui nous entoure. Bref, il y a la presse (de qualité certes contestable quelquefois), la radio, la télévision, etc.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Audrey le Dim 4 Oct 2015 - 22:49

@AsarteLilith a écrit:
@pamplemousses4 a écrit:Ci-joint un article du Point: Michel Zink y découvrait le ministère de l'Education Nationale au printemps, alors qu'il y était invité à une réflexion sur la réforme du collège. C'est... révélateur.

M. Zink a écrit:Article du Point, 13 mai 2014.

Michel Zink découvre le ministère de l’Education Nationale :

« Réunion sur la réforme du collège. Autour de madame la ministre, présence des membres de son cabinet, d'une directrice de l'administration centrale, de quatre recteurs et d'une douzaine d'invités parmi lesquels une illustre psychanalyste, un grand historien spécialiste des questions d'éducation, un physicien, membre de l'Académie des sciences, qui fut en 1996 l'un des trois initiateurs de La main à la pâte, un professeur d'histoire et de géographie, fidèle depuis dix-sept ans à son collège de Saint-Denis et qui s'est fait connaître par des publications et des interventions dans le débat public fondées sur son expérience. Il y a aussi un sociologue qui se définit comme un expert. Il faut bien le croire. Les autres, à commencer par l'auteur de ces lignes, avouent de bonne grâce n'avoir que des contacts lointains avec l'enseignement en collège, ce qui ne les empêche pas d'avoir sur lui des idées arrêtées, en particulier ceux, très majoritaires autour de la table, qui soutiennent la réforme avec le sentiment de livrer le bon combat.
Madame la ministre est chaleureuse et directe, son directeur de cabinet et le recteur de Paris, qui conduisent les opérations, ont l'esprit pénétrant et le discours mesuré. L'illustre psychanalyste ayant attaqué d'emblée sur le jargon des textes ministériels et l'auteur de ces lignes ayant ajouté qu'il ne s'agissait pas seulement de jargon mais d'un maniement maladroit et souvent fautif du français, leurs interlocuteurs, sur ce point, plaident coupable. Sur les langues anciennes et vivantes, la discussion n'est ni entièrement convenue ni entièrement stérile. Plus tard dans la soirée, celle sur les programmes d'histoire sera plus confuse.
C'est le collège qu'ils rejettent
Comme prévu, l'intervention la plus saisissante est celle du professeur de Saint-Denis. Il explique en particulier qu'un certain nombre de ses élèves n'apprennent rien parce qu'ils n'éprouvent pas la moindre lueur d'intérêt pour le contenu et les méthodes de l'enseignement, quel que soit ce contenu, quelles que soient ces méthodes. C'est le collège qu'ils rejettent totalement. Ils n'attendent que de le quitter, de travailler, de vivre. Ils sont marqués comme de mauvais élèves, souvent depuis le début de leur scolarité, ils en souffrent, parfois jusqu'au calvaire, dit ce professeur. Leur agressivité à l'égard de leur environnement et de leurs camarades qui réussissent mieux est le symptôme de cette souffrance.
Tout le monde est impressionné. L'illustre psychanalyste décrète que tous les élèves qui vivent cette souffrance doivent être envoyés chez le psy. Chacun autour de la table baisse le nez : si tous les élèves qui s'ennuient ou se sont ennuyés en classe sont du gibier à psy... Le physicien créateur de La main à la pâte, qui sait à la fois ce que sont les sciences et ce qu'est leur application pratique, suggère doucement que le témoignage du professeur de Saint-Denis plaide peut-être en faveur d'un aménagement du collège unique. Le sociologue, qui est un expert, s'indigne. L'exemple de tous les pays du monde montre que, hors du collège unique, point de salut. Les pays dont l'enseignement est le meilleur sont ceux qui pratiquent le collège unique. Si la France a de si mauvais résultats, c'est que son collège unique n'est pas assez unique. Il bredouille quelque chose sur la Finlande et retrouve l'éclat de sa voix pour conclure qu'il est un expert et qu'il n'est donc pas question de le démentir. Chacun baisse de nouveau le nez en se demandant in petto si la situation démographique et sociologique de la Finlande est exactement identique à celle de la France.
Mais personne n'ose poser la question : le sociologue est un expert.
Plus tard, la question revient sur le tapis. Le grand historien de l'éducation défend le collège unique au motif que quiconque n'a pas atteint le niveau du brevet des collèges ne saurait trouver d'emploi. Chacun baisse le nez une fois de plus. Personne n'ose dire au grand historien de l'éducation que certains cancres du 9-3 savent peut-être mieux que lui utiliser un smartphone ou réparer un scooter. Madame la ministre est persuadée que les innovations de sa réforme, et tout particulièrement les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), passionneront tous les élèves de Seine-Saint-Denis sans exception aucune. La question est donc réglée.
De mauvaise foi ou d'extrême droite
Au reste, l'important n'est pas là. L'important est que les élèves issus de milieux considérés comme aisés ne soient pas avantagés par rapport à leurs camarades. Tel est l'impératif catégorique. Là est le seul et juste combat, celui qui mérite tous les sacrifices. Le sacrifice des classes bilangues, par exemple (comment un petit pauvre profiterait-il d'une classe "bilangue" ?). Le sacrifice des enfants et des adolescents que l'école détruit, condamne au désespoir et à la violence. Il ferait beau voir qu'ils pussent s'épanouir aux dépens de l'égalité !
À mesure que la soirée avance, il apparaît de plus en plus que madame la ministre et ceux qui embrassent sa cause avec le plus de zèle sont persuadés que les adversaires de la réforme du collège sont tous de mauvaise foi. Il semble aussi que madame la ministre divise l'opinion en deux catégories : ses partisans et l'extrême droite. Elle n'en connaît point d'autres. L'auteur de ces lignes, que la réforme du collège ne transporte pas d'enthousiasme, n'a cependant pas l'impression d'être de mauvaise foi. Il ne se reconnaît ni dans les thuriféraires de madame la ministre ni dans l'extrême droite. Du coup, il se sent disparaître dans des limbes évanescents.
La soirée s'achève à temps. J'existe encore, mais tout juste. »

Je l'avais lu, c'était très intéressant et édifiant. Je prie toujours pour que ça soit juste un gigantesque canular, mais non, ça ressemble bien à la réalité , ce qu'il décrit.

@pamplemousses4 a écrit:AsarteLilith, je crains que... paf, le réel!

@AsarteLilith a écrit:?????????????????????????????????????????????

Bon, sinon, ma glace, c'est carte d'or façon glacier... fraise meringuée! ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par AsarteLilith le Dim 4 Oct 2015 - 22:50

@Tangleding a écrit:Rendash je crois que tu te méprends. J'ai nuancé mon propos qui avait été interprété excessivement : ce qui me choquerait ce serait un collègue qui n'aurait jamais entendu parler de Villani (Zink c'est différent, c'est une pointure mais cela ne relève pas de la simple culture générale).

Je crois que l'exemple de l'ex président iranien méconnu d'un collègue illustre bien mon propos : on est quand même censé s'intéresser un peu au monde qui nous entoure. Bref, il y a la presse (de qualité certes contestable quelquefois), la radio, la télévision, etc.

Pour le président iranien, le te l'accorde.

Audrey : c'est bon, ça ? pas trop sucré ?

Et quoi, paf le réel ? Comme paf le chien ? Si c'est moi le chien, vivi, je suis d'accord.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par pamplemousses4 le Dim 4 Oct 2015 - 22:52

AsartheLilith,
Je crains que ce ne soit tout à fait réel, quoi: les faits sont têtus, et M. Zink fait ici le récit d'une réunion malheureusement authentique; et paf, on se prend le réel comme le chien, paf, se prend la voiture réelle quand il traverse.
Spoiler:
Bon, c'est de mauvais goût. Ou c'est trop private joke. M'en fous, j'ai initié mes élèves qui gloussent bêtement à mes bêtises!  

Edit: AL, faut pas m'en vouloir si je manque de clarté, j'ai pas l'entraînement du flood, moi!


Dernière édition par pamplemousses4 le Dim 4 Oct 2015 - 22:53, édité 1 fois

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Audrey le Dim 4 Oct 2015 - 22:53

Non, pas trop sucré, acidulé juste comme il faut... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Olympias le Dim 4 Oct 2015 - 22:55

Tout ce que rapporte Michel Zink est juste. J'ai la même sensation de décalage avec la réalité quand je vais au ministère pour des discussions. On ne se comprend pas.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par AsarteLilith le Dim 4 Oct 2015 - 22:56

@pamplemousses4 a écrit:AsartheLilith,
Je crains que ce ne soit tout à fait réel, quoi: les faits sont têtus, et M. Zink fait ici le récit d'une réunion malheureusement authentique; et paf, on se prend le réel comme le chien, paf, se prend la voiture réelle quand il traverse.
Spoiler:
Bon, c'est de mauvais goût. Ou c'est trop private joke. M'en fous, j'ai initié mes élèves qui gloussent bêtement à mes bêtises!  

Edit: AL, faut pas m'en vouloir si je manque de clarté, j'ai pas l'entraînement du flood, moi!

pas de soucis, j'adore paf ! le chien ! Et c'est pire dans ma classe avec la désormais fameuse "marmotte...." J'ai juste pas tout suivi du 1er coup...

Je plains sincèrement et nous et M. Zink si cette réunion est authentique. On marche sur la tête.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Rendash le Dim 4 Oct 2015 - 22:57

@Tangleding a écrit:Rendash je crois que tu te méprends. J'ai nuancé mon propos qui avait été interprété excessivement : ce qui me choquerait ce serait un collègue qui n'aurait jamais entendu parler de Villani (Zink c'est différent, c'est une pointure mais cela ne relève pas de la simple culture générale).

Je crois que l'exemple de l'ex président iranien méconnu d'un collègue illustre bien mon propos : on est quand même censé s'intéresser un peu au monde qui nous entoure. Bref, il y a la presse (de qualité certes contestable quelquefois), la radio, la télévision, etc.

Certes.

De là à dire que je me méprends, ou que j'ai surinterprété... J'ai pointé exactement ce qui m'a foutu en rogne : cette façon de se hausser du col et de pisser sur ceux qui en savent moins. Qu'on estime que certaines choses relèvent de la simple culture générale est une chose, qu'on range immédiatement ceux qui ne savent pas ces choses dans la catégorie des cons incultes en est une autre, et c'est d'autant moins tolérable que c'est fréquent sur Néoprofs, du moins de la part d'une poignée de membres.
Je concède volontiers que ça m'a agacé en partie parce que je fais partie des cons incultes dont il est question.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Olympias le Dim 4 Oct 2015 - 22:58

@Rendash a écrit:
@Tangleding a écrit:Rendash je crois que tu te méprends. J'ai nuancé mon propos qui avait été interprété excessivement : ce qui me choquerait ce serait un collègue qui n'aurait jamais entendu parler de Villani (Zink c'est différent, c'est une pointure mais cela ne relève pas de la simple culture générale).

Je crois que l'exemple de l'ex président iranien méconnu d'un collègue illustre bien mon propos : on est quand même censé s'intéresser un peu au monde qui nous entoure. Bref, il y a la presse (de qualité certes contestable quelquefois), la radio, la télévision, etc.

Certes.

De là à dire que je me méprends, ou que j'ai surinterprété... J'ai pointé exactement ce qui m'a foutu en rogne : cette façon de se hausser du col et de pisser sur ceux qui en savent moins. Qu'on estime que certaines choses relèvent de la simple culture générale est une chose, qu'on range immédiatement ceux qui ne savent pas ces choses dans la catégorie des cons incultes en est une autre, et c'est d'autant moins tolérable que c'est fréquent sur Néoprofs, du moins de la part d'une poignée de membres.
Je concède volontiers que ça m'a agacé en partie parce que je fais partie des cons incultes dont il est question.  
Petit renne tu n'es pas un con inculte

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par AsarteLilith le Dim 4 Oct 2015 - 22:58

@Rendash a écrit:
@Tangleding a écrit:Rendash je crois que tu te méprends. J'ai nuancé mon propos qui avait été interprété excessivement : ce qui me choquerait ce serait un collègue qui n'aurait jamais entendu parler de Villani (Zink c'est différent, c'est une pointure mais cela ne relève pas de la simple culture générale).

Je crois que l'exemple de l'ex président iranien méconnu d'un collègue illustre bien mon propos : on est quand même censé s'intéresser un peu au monde qui nous entoure. Bref, il y a la presse (de qualité certes contestable quelquefois), la radio, la télévision, etc.

Certes.

De là à dire que je me méprends, ou que j'ai surinterprété... J'ai pointé exactement ce qui m'a foutu en rogne : cette façon de se hausser du col et de pisser sur ceux qui en savent moins. Qu'on estime que certaines choses relèvent de la simple culture générale est une chose, qu'on range immédiatement ceux qui ne savent pas ces choses dans la catégorie des cons incultes en est une autre, et c'est d'autant moins tolérable que c'est fréquent sur Néoprofs, du moins de la part d'une poignée de membres.
Je concède volontiers que ça m'a agacé en partie parce que je fais partie des cons incultes dont il est question.  

Dans ce cas, on est deux à faire partie des **** incultes en question, renne.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Rendash le Dim 4 Oct 2015 - 23:00

@Olympias a écrit:
@Rendash a écrit:
@Tangleding a écrit:Rendash je crois que tu te méprends. J'ai nuancé mon propos qui avait été interprété excessivement : ce qui me choquerait ce serait un collègue qui n'aurait jamais entendu parler de Villani (Zink c'est différent, c'est une pointure mais cela ne relève pas de la simple culture générale).

Je crois que l'exemple de l'ex président iranien méconnu d'un collègue illustre bien mon propos : on est quand même censé s'intéresser un peu au monde qui nous entoure. Bref, il y a la presse (de qualité certes contestable quelquefois), la radio, la télévision, etc.

Certes.

De là à dire que je me méprends, ou que j'ai surinterprété... J'ai pointé exactement ce qui m'a foutu en rogne : cette façon de se hausser du col et de pisser sur ceux qui en savent moins. Qu'on estime que certaines choses relèvent de la simple culture générale est une chose, qu'on range immédiatement ceux qui ne savent pas ces choses dans la catégorie des cons incultes en est une autre, et c'est d'autant moins tolérable que c'est fréquent sur Néoprofs, du moins de la part d'une poignée de membres.
Je concède volontiers que ça m'a agacé en partie parce que je fais partie des cons incultes dont il est question.  
Petit renne tu n'es pas un con inculte

C'est vrai que c'est ma traduction, et mes mots. Je corrige, donc : je fais partie des gens à cause desquels le niveau intellectuel de la profession diminue sérieusement.

@AsarteLilith a écrit:
@Rendash a écrit:
@Tangleding a écrit:Rendash je crois que tu te méprends. J'ai nuancé mon propos qui avait été interprété excessivement : ce qui me choquerait ce serait un collègue qui n'aurait jamais entendu parler de Villani (Zink c'est différent, c'est une pointure mais cela ne relève pas de la simple culture générale).

Je crois que l'exemple de l'ex président iranien méconnu d'un collègue illustre bien mon propos : on est quand même censé s'intéresser un peu au monde qui nous entoure. Bref, il y a la presse (de qualité certes contestable quelquefois), la radio, la télévision, etc.

Certes.

De là à dire que je me méprends, ou que j'ai surinterprété... J'ai pointé exactement ce qui m'a foutu en rogne : cette façon de se hausser du col et de pisser sur ceux qui en savent moins. Qu'on estime que certaines choses relèvent de la simple culture générale est une chose, qu'on range immédiatement ceux qui ne savent pas ces choses dans la catégorie des cons incultes en est une autre, et c'est d'autant moins tolérable que c'est fréquent sur Néoprofs, du moins de la part d'une poignée de membres.
Je concède volontiers que ça m'a agacé en partie parce que je fais partie des cons incultes dont il est question.  

Dans ce cas, on est deux à faire partie des **** incultes en question, renne.


topela

alatienne

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par C'est pas faux le Dim 4 Oct 2015 - 23:03

@Olympias a écrit:Tout ce que rapporte Michel Zink est juste. J'ai la même sensation de décalage avec la réalité quand je vais au ministère pour des discussions. On ne se comprend pas.
Oui mais ça, c'est sans espoir. Moi, je n'espère pas d'eux qu'ils me comprennent, ni même qu'ils quittent leur poste. Juste qu'ils arrêtent de vouloir avoir des idées et les mettre en œuvre. Qu'ils ne fassent plus rien d'autre que régler les affaires courantes, ce serait déjà énorme.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par AsarteLilith le Dim 4 Oct 2015 - 23:04

@Rendash a écrit:
@Olympias a écrit:
@Rendash a écrit:
@Tangleding a écrit:Rendash je crois que tu te méprends. J'ai nuancé mon propos qui avait été interprété excessivement : ce qui me choquerait ce serait un collègue qui n'aurait jamais entendu parler de Villani (Zink c'est différent, c'est une pointure mais cela ne relève pas de la simple culture générale).

Je crois que l'exemple de l'ex président iranien méconnu d'un collègue illustre bien mon propos : on est quand même censé s'intéresser un peu au monde qui nous entoure. Bref, il y a la presse (de qualité certes contestable quelquefois), la radio, la télévision, etc.

Certes.

De là à dire que je me méprends, ou que j'ai surinterprété... J'ai pointé exactement ce qui m'a foutu en rogne : cette façon de se hausser du col et de pisser sur ceux qui en savent moins. Qu'on estime que certaines choses relèvent de la simple culture générale est une chose, qu'on range immédiatement ceux qui ne savent pas ces choses dans la catégorie des cons incultes en est une autre, et c'est d'autant moins tolérable que c'est fréquent sur Néoprofs, du moins de la part d'une poignée de membres.
Je concède volontiers que ça m'a agacé en partie parce que je fais partie des cons incultes dont il est question.  
Petit renne tu n'es pas un con inculte

C'est vrai que c'est ma traduction, et mes mots. Je corrige, donc : je fais partie des gens à cause desquels le niveau intellectuel de la profession diminue sérieusement.

@AsarteLilith a écrit:
@Rendash a écrit:
@Tangleding a écrit:Rendash je crois que tu te méprends. J'ai nuancé mon propos qui avait été interprété excessivement : ce qui me choquerait ce serait un collègue qui n'aurait jamais entendu parler de Villani (Zink c'est différent, c'est une pointure mais cela ne relève pas de la simple culture générale).

Je crois que l'exemple de l'ex président iranien méconnu d'un collègue illustre bien mon propos : on est quand même censé s'intéresser un peu au monde qui nous entoure. Bref, il y a la presse (de qualité certes contestable quelquefois), la radio, la télévision, etc.

Certes.

De là à dire que je me méprends, ou que j'ai surinterprété... J'ai pointé exactement ce qui m'a foutu en rogne : cette façon de se hausser du col et de pisser sur ceux qui en savent moins. Qu'on estime que certaines choses relèvent de la simple culture générale est une chose, qu'on range immédiatement ceux qui ne savent pas ces choses dans la catégorie des cons incultes en est une autre, et c'est d'autant moins tolérable que c'est fréquent sur Néoprofs, du moins de la part d'une poignée de membres.
Je concède volontiers que ça m'a agacé en partie parce que je fais partie des cons incultes dont il est question.  

Dans ce cas, on est deux à faire partie des **** incultes en question, renne.


topela

alatienne
santeverre alatienne santeverre alatienne santeverre alatienne

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Audrey le Dim 4 Oct 2015 - 23:06

@Rendash a écrit:
@Tangleding a écrit:Disons que Villani est un mathématicien assez médiatique parmi la poignée de détenteurs français de la prestigieuse médaille Fields (équivalent du Nobel en mathématiques). Sans être matheux, on peut avoir entendu parler.

Y'a quand même une différence énorme entre "sans être matheux, on peut en avoir entendu parler" (et Villani, je connaissais, au passage, ne serait-ce qu'en ayant été étudiant à Lyon I dans une vie antérieure), et "ceux qui ne connaissent pas sont des cons incultes", qui est ma libre traduction de "(si c'est vrai que certains ne connaissent pas), ça prouve que le niveau intellectuel de certains collègues diminue sérieusement".
J'aurais accepté le premier, le deuxième m'a donné envie d'envoyer se faire voir les foutus prétentieux en question. Et contrairement à AstarteLilith, mon agressivité reflète exactement mon état d'esprit.

Soit dit en passant, ça me donne l'occasion de remercier chaleureusement les personnes comme Elyas, Al Qalam, et tant d'autres, qui, eux, offrent une palanquée de références et un abîme de connaissances et de culture aux autres, sans pour autant leur cracher dessus. C'est d'autant plus précieux. fleurs

Rendash... je crois que ta réaction est un peu exacerbée par ton parcours... tu dis suffisamment sur le forum que tu passes ton temps à lire pour rattraper les connaissances que la fac ne t'a pas transmises pour qu'on le comprenne sans même que tu le dises.
Ce complexe de l'imposteur (si si, c'est carrément ça...), tu n'es pas le seul à le ressentir. J'en suis toujours là, 20 ans après mes débuts en fac. Nos errances pendant nos études, nos parcours un peu "originaux" n'aident pas à nous sentir légitimes.
Mets un peu de côté tout ça, et tu prendras le message d'Olympias pour ce qu'il est. Un constat général sur le niveau de culture générale et de culture disciplinaire qui baisse de façon inquiétante au fil de la carrière chez de nombreux collègues.
Oui, c'est une réalité, une que tu ne connais pas encore vu que tu débutes, mais de nombreux collègues expérimentés ne lisent plus RIEN en rapport avec leur discipline, ne vont plus dans aucun musée, ne vont plus voir un seul film autre que ceux faits pour leurs gosses...
C'est exactement ce qui fait qu'aujourd'hui, de nombreux collègues me regardent, à tort, comme une intello ou chantent, à tort, ma culture et mon intelligence admirables, selon qu'ils sont gentils ou pas... Laughing
Oui, il y a de quoi être choqué.

Que de jeunes collègues, qui débutent et n'ont fait que 5 ans d'études qui ne valent même pas notre licence d'il y a 20 ans, en sachent moins que nous, vieux croûtons, ça me semble en tout cas normal...

On peut simplement s'étonner de la méconnaissance de certains noms de référence par des collègues, même débutants, supposés les avoir entendus au moins une fois à la fac. Zink, c'est un peu au MA ce que Romilly était au grec. Ca prouve a minima que certains profs de fac n'ont pas fait correctement leur boulot...


Dernière édition par Audrey le Dim 4 Oct 2015 - 23:09, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par AsarteLilith le Dim 4 Oct 2015 - 23:07

Bon ça va, je suis sauvée :je connais Rommily et je sors culturellement quand je peux ! Par contre, j'ai qu'une L3.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Rendash le Dim 4 Oct 2015 - 23:09

@AsarteLilith a écrit:Bon ça va, je suis sauvée :je connais Romilly et je sors culturellement quand je peux ! Par contre, j'ai qu'une L3.

Pareil yesyes
Et, bon, vu la tronche du Master MEEF, je peux aussi dire que je n'ai qu'une licence. Deux, en fait, mais on s'en fout Laughing
La question est la suivante : quand je vais voir un match à Gerland, ça compte comme sortie culturelle ou pas? Histoire de l'art, architecture, toussah heu

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par AsarteLilith le Dim 4 Oct 2015 - 23:10

Et quand je fais une initiation à l'orpaillage ? ou que j'assiste à une conférence sur le T. Rex par le ponte de la paléo ?

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Audrey le Dim 4 Oct 2015 - 23:11

Euh, non, le Renne: Gerland, ça compte pas.

Je dirais même que c'est un malus sur ton permis à points d'intello. Laughing


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Tangleding le Dim 4 Oct 2015 - 23:14

Bon à plus, je pense que la teneur de mon propos est bien comprise. Je rejoins aussi ce que dit Audrey. Une carrière, surtout en collège, ça peut vite devenir débilitant. La discipline (croix, carnets, etc) prend parfois le pas sur la discipline que nous enseignons.
C'est un des risques du métier. Mieux vaut en avoir conscience pour ne pas se laisser engloutir.

Et je dirais qu'il en va de même en matière de militantisme syndical... Wink

Ciaô.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une tribune dans le Journal du Dimanche pour critiquer la réforme et l'attitude de la ministre : un article qui fait du bien

Message par Ronin le Dim 4 Oct 2015 - 23:16

Ouais enfin si fô connaître les remplaçants aussi, alors bon ben ça devient dur quoi. Et sinon le papier de Zink m'avait, malheureusement, glacé d'effroi, et paru tout à fait réaliste.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum