retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par RogerMartin le Dim 4 Oct 2015 - 23:00

@cracou a écrit:
Et sinon offrez vos services à la concurrence internationale qui vous contraint à ces exigences élevées?

oui


Bon, et bien puisque vous allez muter à l'étranger, détendez-vous. Je suis sûre que vous serez accueilli à bras ouverts. Vous avez l'esprit d'équipe, cela se sent, et les idées ouvertes.


Dernière édition par RogerMartin le Dim 4 Oct 2015 - 23:01, édité 1 fois

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par cracou le Dim 4 Oct 2015 - 23:01

gné?

Tu peux aussi leur dire qu'on peut aussi faire des QCM avec points négatifs et plusieurs réponses possibles (surtout dans les matières importantes où l'erreur peut conduire à des problèmes de sécurité comme des défauts dans les structures, les murs porteurs...).

Bon, et bien puisque vous allez muter à l'étranger, détendez-vous. Je suis sûre que vous serez accueilli à bras ouverts.

Tu n'as pas compris (j'étais pas clair non plus) : nos étudiants vont faire des semestres à l'étranger. S'ils n'ont pas le niveau, ils ne passeront pas et se feront jeter de l'étranger. En Allemagne (exemple ) ils acceptent un L3 et il doit avoir un niveau de L3 sinon ils le renvoient à la maison fissa.

cracou
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par Mrs Hobie le Dim 4 Oct 2015 - 23:06

@cracou a écrit:
C'est P_B (A) (le B en indice du P) l'écriture bidon ...

oui. Je ne comprends pas pourquoi on leur apprend une écriture fanco-française moins intuitive et rapide que l'écriture internationale (qui en plus est l'ancienne écriture française).
Aucune idée, j'ai fait quelques années en collège avant de revenir en lycée, je n'ai pas suivi l'historique de l'évolution. UN IPR ou un IG qui a voulu laisser sa marque ?

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux

Mrs Hobie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par ycombe le Dim 4 Oct 2015 - 23:08

@cracou a écrit:
Pour information, j'ai exactement 35 minutes dans mon programme pour leur apprendre la division euclidienne selon les puissances croissantes.
Un collègue lusophone me disait qu'au Portugal, la division des polynômes s'étudiait en fin de collège.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par RogerMartin le Dim 4 Oct 2015 - 23:09

@cracou a écrit:gné?

Tu peux aussi leur dire qu'on peut aussi faire des QCM avec points négatifs et plusieurs réponses possibles (surtout dans les matières importantes où l'erreur peut conduire à des problèmes de sécurité comme des défauts dans les structures, les murs porteurs...).

Bon, et bien puisque vous allez muter à l'étranger, détendez-vous. Je suis sûre que vous serez accueilli à bras ouverts.

Tu n'as pas compris (j'étais pas clair non plus) : nos étudiants vont faire des semestres à l'étranger. S'ils n'ont pas le niveau, ils ne passeront pas et se feront jeter de l'étranger. En Allemagne (exemple ) ils acceptent un L3 et il doit avoir un niveau de L3 sinon ils le renvoient à la maison fissa.

Vous n'avez pas compris: faites-vous embaucher en Allemagne ou ailleurs, et vous résolvez aisément tous vos problèmes de niveau.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par Samuel DM le Dim 4 Oct 2015 - 23:11

On utilise P_B(A) parce que c'est un moyen de faire comprendre que ce n'est pas qu'une notation. Elle a l'avantage d'éviter de chercher ce que veut dire "A|B" quand on attend comme argument un événement. P_B(.) c'est une nouvelle mesure de proba qui vérifie les mêmes axiomes que P. Je suis persuadé que la plupart des étudiants/élèves qui notent P(A|B) ne s'en rendent pas compte. Le programme de CPGE demande aussi de noter P_B(A).

Personnellement j'ai plutôt été nourri avec P(. | .), c'est plus pratique pour noter des conditionnements multiples comme avec des processus de Markov. Ceci dit certaines références d'agreg (Ouvrard 2...) notent avec des indices, y compris pour les densités conditionnelles.

Samuel DM
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 4 Oct 2015 - 23:12

Je ne sais pas vraiment ce qu'il en est en mathématiques, mais les étudiants ERASMUS que je vois tous les ans ne me laissent pas entrevoir un niveau excessivement supérieur à celui de nos propres étudiants.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par RogerMartin le Dim 4 Oct 2015 - 23:14

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne sais pas vraiment ce qu'il en est en mathématiques, mais les étudiants ERASMUS que je vois tous les ans ne me laissent pas entrevoir un niveau excessivement supérieur à celui de nos propres étudiants.

topela Oui, et j'ai conservé quelques copies d'étudiants finlandais pour les transmettre au ministère autant que de besoin. Ce pays merveilleux où le niveau d'anglais patati patata

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par Not a Panda le Dim 4 Oct 2015 - 23:15

@cracou a écrit:
Nous sommes tous responsables de la situation, à des degrés divers, mais rien ne sert de s'énerver sur ceux qui sont les premiers à subir ce qui se passe.

Je ne rale pas sur les profs (j'ai vu les programmes et franchement je compatis). Ce que je ne comprends pas c'est comment des gens qui ont de graves lacunes niveau collège arrivent jusqu'à nous. Cela ne devrait pas arriver. [/

Je comprends votre coup de gueule, et je pense même que vous avez la réponse à votre question. Vous savez très bien pourquoi des élèves avec de graves lacunes arrivent jusqu'à vous (le passage en classe supérieur, le bac, tout ça tout ça). Ce n'est ni la faute des professeurs du secondaires, ni eux qui décident.

Comme disait ma grand-mère : "Il faut faire avec les moyens du bord, et aller manifester le 10 !"

Not a Panda
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par ycombe le Dim 4 Oct 2015 - 23:16

@cracou a écrit:
Alors bon ok les programmes sont idiots, le contenu indigent, mais comment se fait-il qu'ils arrivent jusqu'à nous?
La loi Jospin fixe comme objectif 80% d'une classe d'âge au bac.

La loi de Goodhart signale opportunément que lorsqu'une mesure devient un objectif politique, elle cesse d'être une mesure efficace. L'objectif a de manière très efficace détruit tout exigence et a diminué considérablement la sélection dans les études jusqu'au bac, transformant le bac en un bout de  papier sans grande valeur.

Ajoute à ça les diminutions régulières d'horaires.

Il va falloir que vous songiez à recruter vos étudiants de première année à l'étranger. Les élèves formés en France ne peuvent plus suivre.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par micaschiste le Dim 4 Oct 2015 - 23:16

Profitez en encore pendant 3 ou 4 ans, car après c'est la fournée réforme du collège 2016 + future nouvelle du lycée qui arrivera à l'université et là....
Mes TS actuels rament pour résoudre une équation avec des x des 2 côtés du signe égal !!!

Edit : Bougez vous le 10 octobre, comme le dit Panda !


Dernière édition par micaschiste le Dim 4 Oct 2015 - 23:17, édité 1 fois

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par Catalunya le Dim 4 Oct 2015 - 23:17

Je ne vois pas par quel miracle les dizaines de milliers de terminales en difficulté obtenant un bac au rabais deviendraient des étudiants maîtrisant les bases 3 mois plus tard. Je ne connais pas les maths, par contre je sais que dans notre lycée, par exemple, à peine 10% des élèves (et je vois large) maîtrisent parfaitement le présent de l'indicatif. Ils ne le connaissent pas au bout de 5 ans, ils ne le connaîtront pas en fac.

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par neomath le Dim 4 Oct 2015 - 23:17

@cracou a écrit:
Nous sommes tous responsables de la situation, à des degrés divers, mais rien ne sert de s'énerver sur ceux qui sont les premiers à subir ce qui se passe.

Je ne rale pas sur les profs (j'ai vu les programmes et franchement je compatis). Ce que je ne comprends pas c'est comment des gens qui ont de graves lacunes niveau collège arrivent jusqu'à nous. Cela ne devrait pas arriver.
Oh ça c'est très simple :
1) Calculatrice dans la trousse dès le CE2.
2) Suppression quasi totale du redoublement.
3) Maintien et même augmentation par des procédés bureaucratiques du taux de réussite au bac.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par cracou le Dim 4 Oct 2015 - 23:19

Vous n'avez pas compris: faites-vous embaucher en Allemagne ou ailleurs, et vous résolvez aisément tous vos problèmes de niveau.

Je vois pas trop l'intérêt (sauf pour moi).

Je ne sais pas vraiment ce qu'il en est en mathématiques, mais les étudiants ERASMUS que je vois tous les ans ne me laissent pas entrevoir un niveau excessivement supérieur à celui de nos propres étudiants.

Et si je te disais que nos inter mettent 5 points de moyenne dans les gencives de nos jeunes. Ils ne sont probablement pas représentatifs mais c'est e que je constate.

Je suis persuadé que la plupart des étudiants/élèves qui notent P(A|B) ne s'en rendent pas compte.

que suis persuadé que ceux qui utilisent l'écriture française ne s'en rendent pas compte non plus titanic titanic

Le programme de CPGE demande aussi de noter P_B(A).

oui, mais bon quand 134 pays ne font pas comme ça, c'est à nous de nous adapter.



cracou
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par ycombe le Dim 4 Oct 2015 - 23:20

@neomath a écrit:
1) Calculatrice dans la trousse dès le CE2.
CE1, actuellement. J'ai dû en acheter une à mon fils qui vient d'y entrer.

Un des rares progrès des nouveaux programmes: la calculatrice ne commencera pas avant le CM1 (cycle 3).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par ethelred le Dim 4 Oct 2015 - 23:20

Cracou, je ne suis pas professeur de mathématiques, et je travaille en collège, mais à mon "petit" niveau, je constate les lacunes abyssales en Français et en Mathématiques de mes collégiens : l'immense majorité ne sait pas s'exprimer correctement par écrit, comprendre un document d'un niveau de difficulté moyen. Mais nous n'avons AUCUN levier, ou presque pour faire bouger les choses. Certains (et leur nombre va croissant) arrivent même avec des bases de primaire non acquises, mais je ne jette pas la pierre à mes collègues du primaire, qui comme nous font ce qu'elle peuvent entre classes surchargées, quasi impossibilité de faire redoubler, parents pas/peu impliqués et de plus en plus compliqués à gérer dans leurs exigences, méthodes pédagogiques délirantes imposées par la hiérarchie. Ce n'est pas aux collègues qu'il faut s'en prendre, mais à notre cher ministère qui envoie tout le monde à la catastrophe depuis 40 ans, réformes après réformes.
Le vrai courage serait que tu ailles mettre les mains dans le cambouis, en collège et en lycée. Et là tu pourras venir donner des leçons (ou pas).

ethelred
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 4 Oct 2015 - 23:20

@cracou a écrit:
Je ne sais pas vraiment ce qu'il en est en mathématiques, mais les étudiants ERASMUS que je vois tous les ans ne me laissent pas entrevoir un niveau excessivement supérieur à celui de nos propres étudiants.

Et si je te disais que nos inter mettent 5 points de moyenne dans les gencives de nos jeunes. Ils ne sont probablement pas représentatifs mais c'est e que je constate.

Eh bien ce que tu constates contrevient à ce que l'on constate dans d'autres disciplines.
Le problème est peut-être plus grave en maths.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par Ronin le Dim 4 Oct 2015 - 23:24

Ouais, bon nous dans le primaire on s'en fout, on a six ans maintenant pour leur apprendre à lire. Epi faut faire de l'anglais niveau A2. Alors, bon, hein, les maths... pingouin

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par Hélips le Dim 4 Oct 2015 - 23:24

Non mais sincèrement, on ne va pas l'avoir tous les ans le coup de gueule dans la gueule ?

Prends ta plume, écris au ministère, aux journaux que sais-je, mais ça va bien là.
Est-ce que j'engueule les collègues de collège parce qu'ils m'envoient des élèves bien mignons mais qui ne sont pas capables de comprendre que la notation c'est x indice A, pas le contraire, et que non le milieu d'une droite, ça ne me parle pas ? Que 2+x et 2x ce n'est pas la même chose ?

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par RogerMartin le Dim 4 Oct 2015 - 23:26

J'ai bien suggéré que monsieur mute à l'étranger où se trouvent les étudiants dont le niveau lui convient, mais il préfère rester ici résoudre le problème en insultant tous les ans les collègues.
Hélips, rassure-moi, c'est un truc de matheux???

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par cracou le Dim 4 Oct 2015 - 23:26

Et je crois en ce que tu dis et ça me fait peur. J'ai une fille qui commence la primaire... Et qu'est ce que je vais faire avec elle? Elle est factuellement dans un environnement très favorisé (financièrement, culturellement, structure familiale, école dans une zone favorisée), soyons honnête et j'ai peur pour elle. Je fais quoi? Je vais la former pour qu'elle acquière le niveau qu'elle devrait avoir? Je la laisse suivre le collège en programme classique en sachant que c'est bidon? heu  heu  heu

mais il préfère rester ici résoudre le problème en insultant tous les ans les collègues.

Si tu le prends comme une insulte, libre à toi. Il te sera difficile de trouver une partie qui remet en cause les profs (qui doivent d'ailleurs se battre avec un programme absurde).

Tiens, si tu veux une insulte je peux en faire une (mode troll on) "en insultant tous les ans les collègues".... mais on n'est pas collègue, mon grand ( yesyes )


Dernière édition par cracou le Dim 4 Oct 2015 - 23:30, édité 1 fois

cracou
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par RogerMartin le Dim 4 Oct 2015 - 23:27

Irai-je jusqu'à vous conseiller le fil sur la déscolarisation volontaire?

EDIT: pardon, c'est une mauvaise blague dictée par l'abondance de bêtises dans la copie que je suis en train de lire (tiens, une copie d'erasmus? ce doit être une erreur...).


Dernière édition par RogerMartin le Dim 4 Oct 2015 - 23:29, édité 1 fois

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par Olympias le Dim 4 Oct 2015 - 23:27

@ethelred a écrit:Cracou, je ne suis pas professeur de mathématiques, et je travaille en collège, mais à mon "petit" niveau, je constate les lacunes abyssales en Français et en Mathématiques de mes collégiens : l'immense majorité ne sait pas s'exprimer correctement par écrit, comprendre un document d'un niveau de difficulté moyen. Mais nous n'avons AUCUN levier, ou presque pour faire bouger les choses. Certains (et leur nombre va croissant) arrivent même avec des bases de primaire non acquises, mais je ne jette pas la pierre à mes collègues du primaire, qui comme nous font ce qu'elle peuvent entre classes surchargées, quasi impossibilité de faire redoubler, parents pas/peu impliqués et de plus en plus compliqués à gérer dans leurs exigences, méthodes pédagogiques délirantes imposées par la hiérarchie. Ce n'est pas aux collègues qu'il faut s'en prendre, mais à notre cher ministère qui envoie tout le monde à la catastrophe depuis 40 ans, réformes après réformes.
Le vrai courage serait que tu ailles mettre les mains dans le cambouis, en collège et en lycée. Et là tu pourras venir donner des leçons (ou pas).
On fait tous ce constat. Et c'est désespérant de voir que le ministère ne prend jamais les bonnes décisions. Il faut diminuer les effectifs, dédoubler les CP. Mais comme ça coûte de l'argent ...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par ycombe le Dim 4 Oct 2015 - 23:28

@Hélips a écrit:Non mais sincèrement, on ne va pas l'avoir tous les ans le coup de gueule dans la gueule ?

Prends ta plume, écris au ministère, aux journaux que sais-je, mais ça va bien là.
Est-ce que j'engueule les collègues de collège parce qu'ils m'envoient des élèves bien mignons mais qui ne sont pas capables de comprendre que la notation c'est x indice A, pas le contraire, et que non le milieu d'une droite, ça ne me parle pas ? Que 2+x et 2x ce n'est pas la même chose ?
Pour la notation x indice A, je signale que la géométrie analytique n'est plus au collège. Alors, non, les élèves ne la voient plus.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par User5899 le Dim 4 Oct 2015 - 23:30

@cracou a écrit:Bon alors je suis déjà venu l'an dernier pour me plaindre mais là... Je suis désolé pour ma vulgarité mais C'EST QUOI CE BORDEL? affraid  affraid  affraid

Je reprends: j'enseigne dans le supérieur en université et école et on a une nouvelle fournée de nouveaux ES. Le niveau est faible et ils ne maitrisent pas ce dont on a besoin. Là on commence à avoir l'habitude de ne pas les voir maitriser les limites, de ne pas savoir calculer une dérivée sans calculatrice-doudou (qu'on commence d'ailleurs par leur enlever) mais....

Il n'y en a plus un capable de faire des fractions, des simplifications, des factorisations... bref toutes les manipulations de base auxquelles on ne pense même plus. Mais merdouille, à mon époque les fractions c'est en 4eme. Je suis certes un vieux con mais je n'ai jamais vu personne en 20 ans ne pas maitriser les bases.

Là j'ai des rangées entières qui me font les mêmes conneries: incapable de manipuler, pas capables de mettre les parenthèses, pas capable d’appliquer ou de penser aux règles de base.

Alors bon ok les programmes sont idiots, le contenu indigent, mais comment se fait-il qu'ils arrivent jusqu'à nous? Ca va être un massacre! Et non on ne baissera pas le niveau. Ce n'est pas la peine de parler de "ouiiii, ils ont du mal à se décider et à apprendre". Non, ils ont des lacunes abyssales datant du collège.

Pour information, j'ai exactement 35 minutes dans mon programme pour leur apprendre la division euclidienne selon les puissances croissantes. J'ai 3h pour faire ln, log de base b, exp, exp de base b, fonction puissance, calcul d'intérêt composé, taux équivalent, taux proportionnel et bidules associés.
Ben faut bien qu'ils échouent un jour Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour expérience prof supérieur, filière ES et S et STG... "c'est quoi ce bordel"?

Message par ycombe le Dim 4 Oct 2015 - 23:31

@Hélips a écrit:Que 2+x et 2x ce n'est pas la même chose ?
4×7 ne fait pas 11, ai-je encore signalé à des élèves de 4e cette semaine. Et ce n'est pas une erreur rare.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum