Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caligulaa
Je viens de m'inscrire !

Des larmes gênantes...

par Caligulaa le Lun 5 Oct 2015 - 22:16
Aujourd'hui j'ai craqué devant mes gentils premières STMG. Ma fatigue et leurs bavardages rien de bien méchant mais j'ai pleuré. C'était si gênant, mes larmes ne s arrêtaient pas. Je leur ai expliqué qu'ils étaient bavards et qu'ils nuisaient au fonctionnement de l'activité.
Tout s'est déroulé en fin de cours, ils étaient terriblement gênés ( presque autant que moi) les élèves perturbateurs se sont excusées et sont meme repasser aller à l'intercours en me disant qu'ils s'en voulaient. Ma classe suivante a vu mon état je leur ai juste dit que sous la fatigue je me suis emportée et craquée.
J'ai peur d'avoir Perdu toute crédibilité que faire ?
Cath
Esprit sacré

Re: Des larmes gênantes...

par Cath le Lun 5 Oct 2015 - 22:18
Rien.
Tu enchaines.
avatar
Zenxya
Grand sage

Re: Des larmes gênantes...

par Zenxya le Lun 5 Oct 2015 - 22:23
Tu aurais perdu ta crédibilité pour t'être montrée humaine ? Tu n'es pas un robot et heureusement.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
Caligulaa
Je viens de m'inscrire !

Re: Des larmes gênantes...

par Caligulaa le Lun 5 Oct 2015 - 22:25
Donc je fais comme si rien ne s était passé ?
Ils ne vont pas m'en reparler ? Ou en parler à d'autres profs camarades d'autres classes ? J appréhende beaucoup...
avatar
nitescence
Érudit

Re: Des larmes gênantes...

par nitescence le Lun 5 Oct 2015 - 22:39
Que veux-tu faire d'autre que continuer ? Je ne vois pas l'intérêt de revenir dessus... S'ils abordent la question, tu réponds brièvement et tu enchaines. Mais ils ont l'air aussi gênés que toi, je ne pense qu'ils reviendront dessus. Quant à ta crédibilité, elle vient de ton expertise.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Des larmes gênantes...

par User5899 le Lun 5 Oct 2015 - 22:41
@Caligulaa a écrit:Aujourd'hui j'ai craqué devant mes gentils premières STMG. Ma fatigue et leurs bavardages rien de bien méchant mais j'ai pleuré. C'était si gênant, mes larmes ne s arrêtaient pas. Je leur ai expliqué qu'ils étaient bavards et qu'ils nuisaient au fonctionnement de l'activité.
Tout s'est déroulé en fin de cours, ils étaient terriblement gênés ( presque autant que moi) les élèves perturbateurs se sont excusées et sont meme repasser aller à l'intercours en me disant qu'ils s'en voulaient. Ma classe suivante a vu mon état je leur ai juste dit que sous la fatigue je me suis emportée et craquée.
J'ai peur d'avoir Perdu toute crédibilité que faire ?
Je ne pense pas. Beaucoup d'ados ne sont pas dans l'intello, mais l'émotion, et ça peut les toucher. De même que la sincérité d'un compliment ou d'une engueulade. Vous n'y faites plus allusion, c'est tout. je suis quasi sûr que vous aurez marqué un point.
Bon, ne pleurez pas chaque fois, hein Wink Razz
On n'est pas des bêtes !
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Des larmes gênantes...

par MelanieSLB le Lun 5 Oct 2015 - 22:41
Ils sont venus te dire qu'ils s'en voulaient? Je ne m'inquièterais donc pas plus que ça: pour moi, ça veut déjà dire que 1) tu as construit une relation au moins raisonnable (au mieux bonne) avec eux et que 2) ils savent où sont les limites et devraient se conduire un peu mieux la prochaine fois.

S'ils en parlent à d'autres, et que tu as un retour, eh bien, on a tous de mauvais jours (surtout ne pas t'étendre). S'ils t'en reparlent, un bref je n'étais pas au mieux de ma forme, ça va mieux et je sais que vous allez être exemplaires ces cours-prochains. Et on repart au boulot.


Dernière édition par MelanieSLB le Lun 5 Oct 2015 - 22:42, édité 1 fois

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Lizdarcy
Neoprof expérimenté

Re: Des larmes gênantes...

par Lizdarcy le Lun 5 Oct 2015 - 22:42
Que peut-il se passer? S'ils en parlent, et alors? Tu dis toi-même que tu étais fatiguée, c'est compréhensible.Ils semblent s'être rendu compte qu'ils se sont mal comportés,et c'est vrai. Tu passes donc à autre chose. Comme disait Scarlett, après tout, demain est un autre jour. Wink
avatar
Wilde
Niveau 9

Re: Des larmes gênantes...

par Wilde le Lun 5 Oct 2015 - 22:42
Vu leur réaction et leurs excuses, je ne m'en ferais pas et passerais à autre chose.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Des larmes gênantes...

par trompettemarine le Lun 5 Oct 2015 - 22:45
@Caligulaa a écrit:Aujourd'hui j'ai craqué devant mes gentils premières STMG. Ma fatigue et leurs bavardages rien de bien méchant mais j'ai pleuré. C'était si gênant, mes larmes ne s arrêtaient pas. Je leur ai expliqué qu'ils étaient bavards et qu'ils nuisaient au fonctionnement de l'activité.
Tout s'est déroulé en fin de cours, ils étaient terriblement gênés ( presque autant que moi) les élèves perturbateurs se sont excusées et sont meme repasser aller à l'intercours en me disant qu'ils s'en voulaient. Ma classe suivante a vu mon état je leur ai juste dit que sous la fatigue je me suis emportée et craquée.
J'ai peur d'avoir Perdu toute crédibilité que faire ?

Pffouh, ça m'est arrivée une paire de fois...
Beaucoup en début de carrière, puis à peu près une fois tous les cinq/six ans quand une classe est trop ingérable.
Cela m'arrivait aussi quand j'étais enceinte (mais là, cela ne compte pas, je prévenais les élèves avant).


Dernière édition par trompettemarine le Lun 5 Oct 2015 - 22:47, édité 1 fois

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Zenxya
Grand sage

Re: Des larmes gênantes...

par Zenxya le Lun 5 Oct 2015 - 22:46
De quoi as-tu peur au juste ? Il n'y a pas a en avoir honte, tu as craqué, point. Tu as pleuré et alors ? C'est une réaction normale, la preuve : tu ne pouvais pas t'arrêter. C'est un moyen que le corps humain a pour décharger le trop plein de pression, de stress, etc. Bref, tu es un être humain comme les autres, on a tous des faiblesses, la force de caractère vient en l'admettant.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Des larmes gênantes...

par trompettemarine le Lun 5 Oct 2015 - 22:48
J'ai même pleuré en conseil de classe, moi...

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Des larmes gênantes...

par User5899 le Lun 5 Oct 2015 - 23:59
@trompettemarine a écrit:J'ai même pleuré en conseil de classe, moi...
Ah oui, moi aussi, une fois, de rire.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Des larmes gênantes...

par trompettemarine le Mar 6 Oct 2015 - 8:17
Une fois aussi... (Mon voisin ne faisait que me raconter des histoires paillardes entre le cas de deux élèves !)

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
CatLea
Oracle

Re: Des larmes gênantes...

par CatLea le Mar 6 Oct 2015 - 8:22
Oui, moi aussi de rires, plusieurs fois. Chaque année, j'ai au moins un fou rire avec mes élèves. Sinon, j'ai failli pleuré devant mes élèves le jour où je me suis lâchement faite plaquée par sms à la pause de midi par mon ex. Les gamins me voyaient mal et marchaient sur des oeufs.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum