Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par coindeparadis le Ven 9 Oct 2015 - 18:51

Cela fait très new_age, un mélange mal digéré de pseudo sciences cognitivo-PNL-pédagogisant.

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par F.Lemoine le Ven 9 Oct 2015 - 19:03

@Escargot Géant a écrit:Je relis le "cours" de votre enfant. Bon déjà la logique du texte... (Les infos arrivent dans le cerveau reptilien donc il faut dormir/ uriner pour bien apprendre????)
Mais le dernier schéma c'est le pire je crois ... Ce truc intérieur/extérieur avec des triangles et des ronds (incompréhensible)... Pardon mais cette personne (à condition que votre enfant ait bien recopié un dessin qu'elle a fait au tableau) m'a tout l'air d'être en train de se perdre les chèvres.

Oui, cela a bien été recopié. Merci beaucoup de vos retours.
Moi qui lui présentais le collège comme l'entrée dans la littérature et l'écriture... Je suis désespéré.

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par Saphyr le Ven 9 Oct 2015 - 19:08

On aurait dit une blague de mauvais goût... Cela ne ressemble même pas à un cours et je ne comprends pas la pertinence d'un tel déploiement d'informations (erronées pour certaines) pour des élèves de sixième.
Pourtant, le programme de cette classe est intéressant: les mythes, les textes fondateurs, les contes... Il y a de quoi faire!

_________________
"Ecoutez, mon vieux, peu importe qu'un homme vive trente ou cent ans, dans la mesure où il fait quelque chose qui en vaut la peine avant de casser sa pipe", Etats d'urgence, André Brink.
“I'm right and you're wrong, I'm big and you're small, and there's nothing you can do about it.”, Matilda, Roald Dahl

Saphyr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par F.Lemoine le Ven 9 Oct 2015 - 19:13

@Saphyr a écrit:On aurait dit une blague de mauvais goût... Cela ne ressemble même pas à un cours et je ne comprends pas la pertinence d'un tel déploiement d'informations (erronées pour certaines) pour des élèves de sixième.
Pourtant, le programme de cette classe est intéressant: les mythes, les textes fondateurs, les contes... Il y a de quoi faire!

A qui le dis-tu... Je viens de finir mon chapitre sur la poésie avec les miens, on avance dans le cahier Apprendre à rédiger, on travaille sur l'utilisation du dictionnaire, les élèves ont déjà lu un livre, récité deux poèmes, appris 20 mots et leur définition par cœur, appris plusieurs conjugaisons...
Quand je vois ce vide sidéral...

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par V.Marchais le Ven 9 Oct 2015 - 19:17

Purée, les sciences de l'éduc font des ravages...

Mon fils aîné, actuellement en Troisième, a eu quelques collègues médiocres, dirons-nous, mais pas de pareilles caricatures. Plutôt des profs tout à fait dans l'air du temps : le genre qui pense avoir dit plein de choses intelligentes sur un texte parce qu'il ou elle a travaillé le schéma narratif, le point de vue, l'emploi des temps, les expansions du nom. De la technique, rien que de la technique. Côté interprétation, ça ne décolle pas. Et bien sûr, cinq leçons de grammaire dans l'année.
Mais bon, ils faisaient lire des classiques de qualité, dans l'ensemble. Alors je me contentais d'en reparler avec fiston pour creuser un peu les choses vraiment importantes (le symbolisme, les personnages, les enjeux...) et je lui faisais faire un peu de grammaire pendant les vacances.

(Bon, mes fils ont aussi été mes cobayes pour les cahiers d'écriture...)

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par F.Lemoine le Ven 9 Oct 2015 - 19:18

@V.Marchais a écrit:

Cela dit, je pense que je vais ouvrir un fil pour pleurer ma propre honte du peu que j'ai fait avant les vacances. Viendez me consoler !

Je ne pense pas qu'on puisse te mettre dans la même catégorie que Mme P. Very Happy
C'est dû à tes nouveaux repères ?

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par V.Marchais le Ven 9 Oct 2015 - 19:25

Je ne sais pas.
Je trouve les élèves de mon nouveau bahut plutôt vif mais brouillons et totalement dépourvus d'autonomie. On dirait des Sixième, en fait. On perd beaucoup de temps (en 5e) à canaliser les énergies, réexpliquer 3 fois une consigne, répondre à la question : "Madame, il faut prendre une feuille ?" (quand j'ai dit de noter ce qu'il y a au tableau) ou : "J'ai fini, j'écris où maintenant ?"
Faire coller un document est une aventure qui prend au bas mot cinq minutes entre :
- trouver la bonne page où coller ;
- mutualiser les quelques tubes de colle qui tournent ;
- encoller soigneusement ;
- coller au mauvais endroit ;
- paniquer et appeler le professeur ;
- décoller ;
- recoller (de travers).
Etc.

Sinon, ils sont mignons, hein. Mais je ne comprends pas comment les heures filent.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par VanGogh59 le Ven 9 Oct 2015 - 19:35

@V.Marchais a écrit:Je ne sais pas.
Je trouve les élèves de mon nouveau bahut plutôt vif mais brouillons et totalement dépourvus d'autonomie. On dirait des Sixième, en fait. On perd beaucoup de temps (en 5e) à canaliser les énergies, réexpliquer 3 fois une consigne, répondre à la question : "Madame, il faut prendre une feuille ?" (quand j'ai dit de noter ce qu'il y a au tableau) ou : "J'ai fini, j'écris où maintenant ?"
Faire coller un document est une aventure qui prend au bas mot cinq minutes entre :
- trouver la bonne page où coller ;
- mutualiser les quelques tubes de colle qui tournent ;
- encoller soigneusement ;
- coller au mauvais endroit ;
- paniquer et appeler le professeur ;
- décoller ;
- recoller (de travers).
Etc.

Sinon, ils sont mignons, hein. Mais je ne comprends pas comment les heures filent.

Wahou, c'est toute ma vie aussi ça ! Sans compter le mystère de la colle qui colle bien quand c'est collé au mauvais endroit et qui fait qu'on arrache tout et de la colle qui se décolle quand c'est collé au bon endroit avec perte du document... Rolling Eyes

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par piesco le Ven 9 Oct 2015 - 19:38

@F.Lemoine a écrit:La prof parle, parle, parle (d'elle, de ce qu'il faut faire pour bien travailler, sans donner de travail, se fait interrompre et part sur une toute autre idée).
Help ! Voici la page en question : https://fr.scribd.com/doc/284190615/Cahier-G-1?secret_password=430C6Te7sTXh56yyC9Y6
(pouvez-vous la consulter ?). Aujourd'hui, il y a un titre sur la 2e page : "la mémoire".
Mon fils a 11 ans, il n'est pas étudiant en psycho ou en sciences de l'"éducation !
Puis-je porter plainte ?
Je bous, j'enrage, je pleure.

affraid

Alors là, je vous trouve bien patients... parce que une seule semaine à perdre du temps c'est ma limite. Elle se fiche des gamins.
Courrier à l'inspection, à l'inspection générale, et si besoin à la presse.

Il y a des baffes qui se perdent! furieux

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par F.Lemoine le Ven 9 Oct 2015 - 19:45

Ils ne sont pas encore formatés par Mme Marchais. Ca viendra. Il y a peut-être eu le même temps d'adaptation quand tu es arrivée dans la ZEP de Joué ?

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par F.Lemoine le Ven 9 Oct 2015 - 19:55

@piesco a écrit:
@F.Lemoine a écrit:La prof parle, parle, parle (d'elle, de ce qu'il faut faire pour bien travailler, sans donner de travail, se fait interrompre et part sur une toute autre idée).
Help ! Voici la page en question : https://fr.scribd.com/doc/284190615/Cahier-G-1?secret_password=430C6Te7sTXh56yyC9Y6
(pouvez-vous la consulter ?). Aujourd'hui, il y a un titre sur la 2e page : "la mémoire".
Mon fils a 11 ans, il n'est pas étudiant en psycho ou en sciences de l'"éducation !
Puis-je porter plainte ?
Je bous, j'enrage, je pleure.

affraid

Alors là, je vous trouve bien patients... parce que une seule semaine à perdre du temps c'est ma limite. Elle se fiche des gamins.
Courrier à l'inspection, à l'inspection générale, et si besoin à la presse.

Il y a des baffes qui se perdent! furieux

Non, on n'est pas patients. J'ai demandé vite un RV : elle m'en a donné un, en précisant "avec le CDE". Je lui ai écrit qu'il y avait un malentendu, que je ne voyais pas ce que le CDE venait faire dans cette histoire et que je le verrais à un autre moment s'il voulait me voir. Mais quand je me suis pointé, elle m'a expliqué qu'elle ne pouvait pas me recevoir (elle avait cours !) et que j'avais mal compris : elle avait transformé mon RV avec elle en RV avec un RV avec le CDE.

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par Rendash le Ven 9 Oct 2015 - 19:58

C'est ahurissant.

Les pauvres mômes. Qu'est-ce qu'ils doivent s'enquiquiner en cours Crying or Very sad

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par frimoussette77 le Ven 9 Oct 2015 - 19:59

@VanGogh59 a écrit:
@V.Marchais a écrit:Je ne sais pas.
Je trouve les élèves de mon nouveau bahut plutôt vif mais brouillons et totalement dépourvus d'autonomie. On dirait des Sixième, en fait. On perd beaucoup de temps (en 5e) à canaliser les énergies, réexpliquer 3 fois une consigne, répondre à la question : "Madame, il faut prendre une feuille ?" (quand j'ai dit de noter ce qu'il y a au tableau) ou : "J'ai fini, j'écris où maintenant ?"
Faire coller un document est une aventure qui prend au bas mot cinq minutes entre :
- trouver la bonne page où coller ;
- mutualiser les quelques tubes de colle qui tournent ;
- encoller soigneusement ;
- coller au mauvais endroit ;
- paniquer et appeler le professeur ;
- décoller ;
- recoller (de travers).
Etc.

Sinon, ils sont mignons, hein. Mais je ne comprends pas comment les heures filent.

Wahou, c'est toute ma vie aussi ça ! Sans compter le mystère de la colle qui colle bien quand c'est collé au mauvais endroit et qui fait qu'on arrache tout et de la colle qui se décolle quand c'est collé au bon endroit avec perte du document... Rolling Eyes
C'est bien ça ! Very Happy

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par piesco le Ven 9 Oct 2015 - 20:14

@F.Lemoine a écrit:
@piesco a écrit:
@F.Lemoine a écrit:La prof parle, parle, parle (d'elle, de ce qu'il faut faire pour bien travailler, sans donner de travail, se fait interrompre et part sur une toute autre idée).
Help ! Voici la page en question : https://fr.scribd.com/doc/284190615/Cahier-G-1?secret_password=430C6Te7sTXh56yyC9Y6
(pouvez-vous la consulter ?). Aujourd'hui, il y a un titre sur la 2e page : "la mémoire".
Mon fils a 11 ans, il n'est pas étudiant en psycho ou en sciences de l'"éducation !
Puis-je porter plainte ?
Je bous, j'enrage, je pleure.

affraid

Alors là, je vous trouve bien patients... parce que une seule semaine à perdre du temps c'est ma limite. Elle se fiche des gamins.
Courrier à l'inspection, à l'inspection générale, et si besoin à la presse.

Il y a des baffes qui se perdent! furieux

Non, on n'est pas patients. J'ai demandé vite un RV : elle m'en a donné un, en précisant "avec le CDE". Je lui ai écrit qu'il y avait un malentendu, que je ne voyais pas ce que le CDE venait faire dans cette histoire et que je le verrais à un autre moment s'il voulait me voir. Mais quand je me suis pointé, elle m'a expliqué qu'elle ne pouvait pas me recevoir (elle avait cours !) et que j'avais mal compris : elle avait transformé mon RV avec elle en RV avec un RV avec le CDE.

Je dis ça parce que vous n'avez pas encore contacté l'inspection et que vous lui donnez jusqu'au retour des vacances pour se mettre au travail.
Je vois que non seulement elle se paie la tête des gosses, mais également la tienne.

J'espère que la situation va se débloquer bientôt.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par F.Lemoine le Ven 9 Oct 2015 - 21:01

Merci. On va tout faire pour ça.

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par Ajupouet le Ven 9 Oct 2015 - 21:02

Est ce qu'il serait envisageable de mettre son gamin en permanence en lieu et place des cours de français, avec du travail à faire académie-en-ligne ou des cours faits maison? Juste pour ne pas perdre de temps, car là, c'est mal barré. Si ce n'est pas une jeune prof, elle doit sévir depuis des années, non?

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par Malaga le Ven 9 Oct 2015 - 21:09

Sans vouloir défendre cette collègue à tout prix, j'imagine (j'espère...) que cette enseignante a fait faire d'autres choses aux élèves en cinq semaines de cours. Ils n'ont pas pu écrire deux pages de classeur (sur le cerveau et sur la mémoire) seulement, non ?

Et tu n'as pas réussi à avoir un autre rendez-vous avec elle ? Ou peut-être n'as-tu pas encore eu le temps de reprendre rendez-vous ?

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par Oudemia le Ven 9 Oct 2015 - 21:16

@Malaga a écrit:Sans vouloir défendre cette collègue à tout prix, j'imagine (j'espère...) que cette enseignante a fait faire d'autres choses aux élèves en cinq semaines de cours. Ils n'ont pas pu écrire deux pages de classeur (sur le cerveau et sur la mémoire) seulement, non ?

Et tu n'as pas réussi à avoir un autre rendez-vous avec elle ? Ou peut-être n'as-tu pas encore eu le temps de reprendre rendez-vous ?
Un cahier de textes en ligne, pour voir ?

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par Thalia de G le Ven 9 Oct 2015 - 21:20

Elle a quel âge, environ, cette brave dame ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par V.Marchais le Ven 9 Oct 2015 - 21:31

C'est ce que j'allais dire : il faudrait consulter le cahier de texte.

Et R., qu'est-ce qu'il raconte du contenu de ses cours ?

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par palomita le Ven 9 Oct 2015 - 21:34

Pour le cahier de texte, tout dépend de ce qu'elle y met ...

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par archeboc le Ven 9 Oct 2015 - 21:44

en réaction à mon programme éducatif, roxanne a écrit:Alors, je lis tout ça et je suis un peu étonnée quand même. Et encore le mot est faible. Vous n'avez pas peur que tout ça ne finisse par produire l'effet contraire, les dégoûter de l'apprentissage? Et de fausser la relation avec eux ?
Je comprends bien l'inquiétude, faire bosser un peu son enfant, mais là c'est quand même de l'intensif plus, non? parce qu'il y aura l'école quand même en plus.

Si j'ai bien compris la réforme du collège, ce n'est pas de l'école en plus, c'est de l'école en moins. Je note que l'an prochain, en 4e, il y a deux heures de cours en moins chaque semaine, plus les options. Cela laisse du temps pour faire autre chose. Puis ce sera deux heures et demi en moins en 3e. Je n'ose imaginer ce que donnera pour la suite la future réforme du lycée.

Ensuite, il faut faire le départ entre ce que je fais déjà et ce que je voudrais faire entre ce qu'ils font déjà et ce que je voudrais leur faire faire. Je le dis aussi : il faut savoir donner un peu de mou. Nous visons beaucoup trop haut ? Baissons l'objectif. Mais ce serait idiot de les laisser passer à côté de quelque chose d'intéressant simplement par crainte d'essayer, ne pensez vous pas ? Je me souviens avoir toujours détesté quand mes parents répondait à mes pourquoi : non, cela, c'est trop compliqué, tu es trop petit pour comprendre.

Il faut savoir donner du mou : sur les vidéo en anglais, par exemple, je suis en retrait par rapport à d'autres intervenants ici même. Et dans la réalité, je suis même un peu en retrait par rapport à ce que j'annonce dans mon premier message : ils ont quand même droit à des vidéo en français. Mais je suis prof dans une école d'ingénieur, et je vois des gamins brillants sortir sans diplôme uniquement parce qu'ils n'ont pas le score attendu au TOEIC.

De même, pour les rédactions et les dictées, j'ai l'impression de n'en avoir pas fait assez, et en tout cas moins que d'autres intervenants de ce fil. Nous avons tenu le programme sans constance, une heure le samedi pendant deux mois cette année-ci, trois mois l'année précédente. Cela rendait les progrès d'autant plus sensibles. L'inconvénient manifeste est que cela ne donne pas des habitudes de travail réglé.  

Mathématiques amusantes et accessibles. Les nombres complexes, en CM2, avec des entiers, c'est facile, il suffit de dire que i*i =-1, et cela passe tout seul. Cela passe encore mieux si on leur dit que c'était du programme de 2nde, mais que c'est idiot de ne pas le voir en CM2. Là, ils sont fiers. Z/nZ, on l'appelle "l'ensemble des n nombres qui tournent", on prend n=7 avec les jours de la semaine, n=12 avec une horloge, et ils comprennent très vite. Avec n=9, cela permet d'expliquer la preuve par 9.
Pour l'arithmétique, c'est plus simple : c'était au programme du primaire il n'y a pas très longtemps.

Lecture littéraire (dernièrement : Athalie).
C'est bien gore, c'est bien glauque. Cela a beaucoup plus à n°1. Je l'ai lancé là-dedans avec l'apparition de Jézabel dans le songe : il a eu envie de tout lire. Je lui ai proposé une tirade à apprendre. Il en a préféré une autre. Banco, c'est celle-là que nous avons apprise (et il a appris aussi le passage de Jézabel). J'ai essayé de relancer aussitôt avec Phèdre. Pas assez gore (je lui ai pourtant promis un dénouement saignant). Trop difficile. Alors ce sera plus tard. Pendant ce temps, n°2 n'a pas voulu lire Athalie, mais a appris la tirade de n°1. Tiens, une passion pour la série « les colombes de Versailles » ? J'ironise en appelant cela « les concombres de Versailles, mais si on essayait les lettres de Madame de Sévigné ? Et je tiens Mehmet le Mince en réserve. J'y tiens.

Apprentissage de poésie (en montrant l'exemple). Si on ne montre pas l'exemple, je pense que c'est plus dur. Mais nom d'un chien, si avec ma vieille cervelle j'arrive encore à apprendre une vingtaine d'alexandrins du meilleur auteur, il n'y a rien de miraculeux à ce qu'eux, avec des neurones tout frais, me suivent, et même me précèdent. Super-école-primaire avait montré le chemin, avec quatre à cinq beaux textes chaque année, dont quelques Lafontaine, et nous avions doublé la dose à la maison.


Le Lagarde et Michard, à partir de la 4e. Ce n'était pas prévu pour servir à partir de la 4e, le Lagarde et Michard ? Je ne prévois pas d'en faire faire les exercices : juste lire, pour se faire une culture sans angle mort.

Quant aux exercices d'application fréquents, sincèrement, quand on les voit peiner sur le calcul mental et les opérations posées, oui, sans états d'âme, il y a des gammes à faire pour assouplir tout cela. Donc là, il ne devrait pas y avoir de mou.

Je ne sais pas ce que signifie "fausser la relation avec eux".

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par gauvain31 le Ven 9 Oct 2015 - 21:46

@amethyste a écrit:C'est un cours de Français ??? heu
Non, parce que si c'était au programme, ça pourrait être un cours de SVT... Avec beau schéma, de la couleur et tout et tout. Quant à l'apprentissage de la langue française, je cherche...

Je viens de découvrir ce fil et j'ai cru d'abord à un cours de SVT (hors programme) ...mais vu avec effroi ce que font cs élèves. De plus le schéma est scientifiquement faux : :
-le cerveau reptilien correspond au tronc cérébral et au cervelet,
- le cerveau limbique aux amygdales et à l’hippocampe
-le cortex, comme son étymologie l’indique, est "l'écorce" du cerveau , c'est à dire toutes les parties situées en surface. Ce n'est pas ce que cet enfant a dessiné

Conclusion : ton fils dessine des schémas faux et qui, en plus qui ne sont pas dans le programme de français ....ni des SVT. Ta collègue est impardonnable.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par Oudemia le Ven 9 Oct 2015 - 21:50

@archeboc : La situation  étant ce qu'elle est, je pense que je ferais à peu près comme vous si j'avais encore des enfants à la maison ; ce que je trouve vraiment bien c'est la technique pour faire que ce soit amusant.

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par Reine Margot le Ven 9 Oct 2015 - 22:09

@V.Marchais a écrit:Je ne sais pas.
Je trouve les élèves de mon nouveau bahut plutôt vif mais brouillons et totalement dépourvus d'autonomie. On dirait des Sixième, en fait. On perd beaucoup de temps (en 5e) à canaliser les énergies, réexpliquer 3 fois une consigne, répondre à la question : "Madame, il faut prendre une feuille ?" (quand j'ai dit de noter ce qu'il y a au tableau) ou : "J'ai fini, j'écris où maintenant ?"
Faire coller un document est une aventure qui prend au bas mot cinq minutes entre :
- trouver la bonne page où coller ;
- mutualiser les quelques tubes de colle qui tournent ;
- encoller soigneusement ;
- coller au mauvais endroit ;
- paniquer et appeler le professeur ;
- décoller ;
- recoller (de travers).
Etc.

Sinon, ils sont mignons, hein. Mais je ne comprends pas comment les heures filent.


Voyant la foule des gens, Jésus alla sur la montagne.
Lorsqu’il fut assis, les douze vinrent à lui.
Il leva les yeux sur ses disciples et dit :
«Bienheureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux leur appartient.
Bienheureux ceux qui souffrent car ils seront consolés.
Bienheureux les doux car ils posséderont la terre …»

Quand Jésus eut terminé, Pierre demanda : «Y fallait l’écrire ?»
Puis André demanda : «Il faudra apprendre tout ça ?»
Et Jacques : «Il faut le savoir par cœur ?»
Philippe : «C’est trop dur !»
Jean «J’ai pas de feuille !»
Et Thomas : «Moi j’ai plus d’encre dans mon stylo.»
Inquiet, Barthélémy demanda : «Y aura une interro ?»
Marc : «Comment ça s’écrit, « bienheureux » ?»
Matthieu se leva et, quittant la montagne sans attendre a réponse, dit : «Je peux aller aux toilettes ?»
Simon s’exclama : «Ça va sonner !»
Et Judas : «Vous avez dit quoi, après « pauvres » ?»

Alors, un grand-prêtre du temple s’approcha de Jésus et lui dit :
«Quelle était ta problématique de départ ?
Quels étaient tes objectifs transversaux ?
A quelle compétence faisais-tu appel ?
Pourquoi ne pas avoir mis les apôtres en activités de groupes ?
Est-ce que ce choix de pédagogie frontale était le plus approprié ?»

Alors, Jésus s’assit et pleura.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents d'enfants au collège, que comptez-vous faire ?

Message par Rosanette le Ven 9 Oct 2015 - 22:15

@archeboc a écrit:

Je ne sais pas ce que signifie "fausser la relation avec eux".

Vu ce que vous avez ajouté et précisé, "fausser la relation", ça veut dire - je crois - jouer le rôle du prof et du parent à la fois, avec tout ce que ça implique de délicat.

Je sais bien que cette réforme fait naître, à raison, plein de craintes, mais en l'état vous faites clairement comprendre à vos enfants que l'école n'assure pas son rôle. On peut le penser, mais je pense que vos enfants n'ont aucun doute sur la question et qu'à terme c'est toujours périlleux.

Vous cherchez à occuper tous les fronts, et après tout cela vous regarde, mais parfois je m'interroge. Quand on sait que les enfants ont pris le bon pli (c'est le cas des vôtres), à quoi sert de charger la mule ? A songer au TOEIC alors qu'ils sont loin de ces considérations ? A garder sous le coude des lectures aujourd'hui ils n'adhèrent pas juste parce que "vous y tenez" ?

Vous parliez plus haut d'une "méthode méthodique" (sic) en latin, qui visiblement n'est pas votre rayon. Faire apprendre le latin à un collégien avec juste un manuel sous le nez, c'est d'un triste...


Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum