Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par John le Mer 7 Oct 2015 - 19:36

Tribune de l'ancien recteur Alain Morvan sur la conférence de Florence Robine à Caen.

Extrait :
Il est légitime et indispensable de s’intéresser aux élèves en difficulté et aux victimes  potentielles  du  décrochage  scolaire.  Il  est  stupéfiant, en  revanche, que pas un mot ne soit dit des bons élèves, ni du plaisir qu’on peut ressentir à  apprendre,  à progresser, à se dépasser sur l’échelle du mérite. Mme Robine semble n’en avoir cure. S’agissant des disciplines (car il n’y a quand même pas que les « compétences » dans la vie d’un élève !), les vrais sujets d’inquiétude  sont par elle contournés.   La   place   dévolue   au   latin   est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle  des  langues  étrangères.  Du  sort  funeste  des  classes  bi-langues  et des sections  européennes,  pas  un  mot.  La  langue  allemande - sauf  erreur  ou inattention  de  ma  part - n’est pas évoquée une seule fois. Sans doute un hommage aux propos définitifs que le précédent recteur de l’académie de Caen,  depuis  nommé  conseiller à l’Elysée,  avait  tenus  au  printemps  face  à une délégation de germanistes de son académie, priés de se convaincre une fois  pour toutes  qu’après deux  guerres  mondiales,  il  était  normal  que l’allemand soit devenue une langue peu «attractive».

Je ne suis pas, ou tente de ne pas être, inspiré par quelque manichéisme que ce   soit.   Je   reconnais   que Mme   Robine   est   assez talentueuse   lors   des quelques minutes qu’elle consacre à l'eau  comme possible  objet d’étude interdisciplinaire. Elle nous dit d’ailleurs elle-même qu’elle a bien rôdé ce numéro-là.  Mais  ce  qui  me  partage  entre  hilarité  et  indignation, c’est sa façon d’être et de parler. Que d’autorité jupitérienne,  que  de  certitudes cassantes,  que  de  caporalisme  dans  la  pensée,  dans  la  méthode,  dans l’expression de la part de quelqu’un qui prône la nécessité de l’autonomie !
À l’entendre ressasser l’expression  « obligation  absolue »  (en  détachant avec brutalité les syllabes de l’adjectif ab/so/lu), on ne comprend que trop bien de quelle autonomie il s’agit, au profit de qui, aux dépens de qui, et au nom de quoi.
Ce qui ne signifie pas que les principaux doivent se réjouir : en traitant  les  professeurs  comme  quantité  négligeable,  Mme  Robine  ne  fait-elle pas d’avance des chefs d’établissement les responsables de l’échec inéluctable du nouveau collège ? Du futur ex-nouveau collège, espérons-le.

J’ai rarement entendu un dignitaire de l’Éducation nationale parler du corps enseignant   avec   si   peu   de   considération.
Des   élèves   avec   si   peu   de discernement. De l’institution scolaire elle-même  avec  un  tel  orgueil  de propriétaire.   De   tout   et   de   rien   avec   aussi   peu   de recul,  d’humanité, d’humilité, de capacité à douter. Non, Mme Robine ne doute de rien. En imposant  le  retrait  de  son  affligeante  réforme,  apprenons-lui  les  vertus  de l’esprit critique
Texte intégral : https://txtmv.files.wordpress.com/2015/10/am_le-caporalisme-c3a9pinglc3a9.pdf


Dernière édition par John le Mer 7 Oct 2015 - 19:43, édité 2 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Audrey le Mer 7 Oct 2015 - 19:45

Pour illustrer le texte d'Alain Morvan, une petite vidéo, extraite de la toute fin de la conférence de Florence Robine:


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Thalia de G le Mer 7 Oct 2015 - 19:46

Remarquable en effet et à diffuser chez les enseignants. Mais qui selon vous a le plus d'audience entre la ministre associée à Madame Robine et un ancien recteur, aussi intelligents soient ses propos ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par RogerMartin le Mer 7 Oct 2015 - 19:48

coeurs Il y a des jours où on éprouve la basse satisfaction d'être angliciste. My hero.

Le dispositif de cette pantalonnade me rappelle qu'Allègre avait fait mettre en place la visio-conférence collective pour pouvoir admonester tous les recteurs en une seule fois. Tout change, rien ne change?

La  langue  allemande – sauf  erreur  ou inattention  de  ma  part – n’est pas évoquée une seule fois. Sans doute un hommage aux propos définitifs que le précédent recteur de l’académie de Caen,  depuis  nommé  conseiller à l’Élysée,  avait  tenus  au  printemps  face  à une délégation de germanistes de son académie, priés de se  convaincre une fois pour toutes qu’après deux  guerres  mondiales,  il  était  normal  que
l’allemand soit devenue une langue peu «attractive».

J'avais raté cet épisode d'une lumineuse profondeur historique.

Audrey: Effectivement, ça énerve.


Dernière édition par RogerMartin le Mer 7 Oct 2015 - 19:55, édité 1 fois

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par kero le Mer 7 Oct 2015 - 19:50

Ce serait quand même mieux si ce genre de texte ne se trouvait pas caché dnas un obscur blog méconnu de la plupart.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Audrey le Mer 7 Oct 2015 - 19:54

Il faut relayer ce texte...

Alain Morvan a cherché à le mettre rapidement à ligne, d'où le choix du premier espace web qui lui a été proposé, sans doute.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Olympias le Mer 7 Oct 2015 - 19:58

Je l'ai vue en réunion dire que l'institution avait son mot à dire sur la manière dont les enseignants devaient être formés... Vous voyez le sens de la phrase... Un an après, on saisit mieux.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par amalricu le Mer 7 Oct 2015 - 20:03

Elle me paraît bien désinvolte la dame....le regard appuyé sur le montre, on dirait du pur Sarkozy.

Moi aussi j'ai envie de donner une nouvelle dimension à cette réforme aca

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par AsarteLilith le Mer 7 Oct 2015 - 20:17

Grrrr........... en moins de 5mn, j'ai zorchartisé à l'encontre de cette dame au moins 3 fois et ma tension a monté un peu, je dois le dire.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par MUTIS le Mer 7 Oct 2015 - 20:26

Merci John d'avoir mis ce texte excellent en ligne... Après avoir lu ce texte, vous savez ce qui vous reste à faire samedi désormais, je pense... Very Happy

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par User5899 le Mer 7 Oct 2015 - 20:27

Abonnez-vous à leurs fils twitter, vous apprendrez des choses. On peut aller sur twitter seulement pour lire, et on ne lit que ceux qu'on choisit !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par MUTIS le Mer 7 Oct 2015 - 20:32

@John a écrit:Tribune de l'ancien recteur Alain Morvan sur la conférence de Florence Robine à Caen.

Extrait :
J’ai rarement entendu un dignitaire de l’Éducation nationale parler du corps enseignant   avec   si   peu   de   considération.
Des   élèves   avec   si   peu   de discernement. De l’institution scolaire elle-même  avec  un  tel  orgueil  de propriétaire.   De   tout   et   de   rien   avec   aussi   peu   de recul,  d’humanité, d’humilité, de capacité à douter. Non, Mme Robine ne doute de rien. En imposant  le  retrait  de  son  affligeante  réforme,  apprenons-lui  les  vertus  de l’esprit critique
Texte intégral : https://txtmv.files.wordpress.com/2015/10/am_le-caporalisme-c3a9pinglc3a9.pdf
ENORME !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par linkus le Mer 7 Oct 2015 - 21:17

Sur twitter, j'ai dérapé fortement sur Mme Robine. 😯😯😯

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par User5899 le Mer 7 Oct 2015 - 21:25

@linkus a écrit:Sur twitter, j'ai dérapé fortement sur Mme Robine. 😯😯😯
J'ai failli demander... Non, je crains de zorcharter.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par linkus le Mer 7 Oct 2015 - 21:35

Va demander à Mila St Anne elle m'avait retweeté. Je me suis pas rendu compte du sens vraiment dégueulasse que pouvait prendre mon tweet. 😕


Dernière édition par linkus le Mer 7 Oct 2015 - 21:38, édité 1 fois

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par User5899 le Mer 7 Oct 2015 - 21:37

Vous vous imaginez que je parle à MSA ? Mais vous vous doutez bien qu'elle m'a bloqué, voyons ! Et d'ailleurs, au cas où elle se serait ravisée, je l'ai bloquée aussi. Nanmého, pour lire des âneries, j'ai 118 élèves.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par MUTIS le Jeu 8 Oct 2015 - 8:08

A imprimer et à faire lire aux collègues...
Si après cela ils ne se précipitent pas dans la rue samedi.... c'est que ce ne sont pas des moutons. Les moutons ont des tripes et un coeur. Non...c'est qu'ils sont déjà morts.Twisted Evil
Au passage une petite remarque HS : quand on fait une grève, ceux qui ne la font pas ont toutes sortes d'arguments, financiers par exemple que je peux comprendre... Curieusement, les mêmes ont beaucoup d'occupations le samedi qui les empêcheront de venir à la manif !
Mais ne leur dites surtout pas parce que les autruches et les moutons ça mord méchant dès qu'on leur botte le train.
Et autant ils sont doux avec les puissants, autant ils peuvent être vachards avec leurs égaux. C'est la règle pour tous les partisans de la "servitude volontaire"...

Se bouger une fois dans l'année pour son boulot et surtout pour l'avenir de l'éducation, cela semble encore trop pour beaucoup...


Dernière édition par MUTIS le Jeu 8 Oct 2015 - 8:45, édité 1 fois

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Zagara le Jeu 8 Oct 2015 - 8:44

Je n'avais jamais entendu F. Robine, je ne la connaissais pas et n'avais pas d'avis dessus. J'ai mis la petite vidéo d'Audrey, je n'ai même pas pu aller jusqu'au bout affraid
C'est incroyable cette morgue, ce mépris, qui transparaît dans chaque son éructé, ce petit sourire en coin de "hoho vous êtes tous des cons parce que le latin c'est déjà tout cassé alors bon". Traiter la 3e langue étrangère enseignée en France de cette manière-là, ça montre surtout à quel point elle n'est dirigée que par une idéologie aveugle.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par MUTIS le Jeu 8 Oct 2015 - 8:47

@Zagara a écrit:Je n'avais jamais entendu F. Robine, je ne la connaissais pas et n'avais pas d'avis dessus. J'ai mis la petite vidéo d'Audrey, je n'ai même pas pu aller jusqu'au bout affraid
C'est incroyable cette morgue, ce mépris, qui transparaît dans chaque son éructé, ce petit sourire en coin de "hoho vous êtes tous des cons parce que le latin c'est déjà tout cassé alors bon". Traiter la 3e langue étrangère enseignée en France de cette manière-là, ça montre surtout à quel point elle n'est dirigée que par une idéologie aveugle.

Et certains la trouvent "brillante"
... Elle est en effet étincelante...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Ronin le Jeu 8 Oct 2015 - 9:01

Ah ben si, elles est aussi brillante que la poissonnière de Toul...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par RogerMartin le Jeu 8 Oct 2015 - 11:00

Ex-prof de physique en CPGE. Pensons que nous nous dévouons pour que les futur ingénieurs ne subissent plus ce ton ni cette syntaxe.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Celadon le Jeu 8 Oct 2015 - 11:04

@RogerMartin a écrit:Ex-prof de physique en CPGE. Pensons que nous nous dévouons pour que les futur ingénieurs ne subissent plus ce ton ni cette syntaxe.
La physique mène à tout... je ne l'aurais pas cru. Evil or Very Mad

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par MUTIS le Jeu 8 Oct 2015 - 13:25

Et combien d'années en College ? Car cette dame sait mieux que quiconque ce qui se fait et doit se faire.
En tout cas j'ai fait lire l'article de Morvan ... Gros succès et une prof un peu indécise quant à sa venue samedi viendra ! Avec Morvan dans la rue ou avec Robine chez soi... Voilà le choix...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par henriette le Jeu 8 Oct 2015 - 14:34

Ou chez soi parce qu'on ne peut pas se rendre à Paris malgré l'envie qu'on en a, mais contre Robine et avec Morvan.
Le monde n'est pas manichéen, merci donc d'éviter ce genre de simplification stigmatisante et totalement improductive.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum