Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par MUTIS le Ven 9 Oct 2015 - 8:21

@Celadon a écrit:Correction : des pseudozélites.
Et en effet, mais ça fait bien longtemps que notre dignité est mise à mal, sinon nous ne serions pas traités de la sorte par l'ensemble de la société. Ce qui est très frappant aussi, c'est l'arrogance et l"orgueil de propriétaire".

Disons que c'est là le seau d'eau qui fait déborder le vase...

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Tangleding le Ven 9 Oct 2015 - 21:10

C'est pas plutôt le seau de vase qui devrait faire déborder le robinet d'eau tiède de trop de collègues ?

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par MUTIS le Dim 11 Oct 2015 - 14:37

Il faut diffuser ce texte à tous les collègues qui ont encore quelques doutes sur le mépris dans lequel on les tient... Et espérons que beaucoup auront la dignité suffisante pour refuser désormais tout signe de mépris et de soumission...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Asha Kraken le Dim 11 Oct 2015 - 14:58

Ouaip, je vais déjà commencer par la SdP demain, si l'imprimante nourrie au papier cheap ne refait pas un énième bourrage...

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par MUTIS le Dim 11 Oct 2015 - 16:47

A distribuer aux CDE et à leurs adjoints pour les prévenir ( Laughing)ou pour leur faire comprendre qu'on est prévenus ( Twisted Evil )...
C'est ce que j'ai fait la semaine dernière avec un petit mot (au CDE) doux expliquant que le mépris de l'institution à l'égard des professeurs avait assez duré. Et que nous refusions collectivement de nous porter volontaires pour les formations proposées pendant les vacances de la Toussaint chez nous.
Merci M. Morvan au passage, je l'aurais bien salué hier mais j'étais occupé ailleurs...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Asha Kraken le Dim 11 Oct 2015 - 17:18

Ah ben le nôtre n'est pas à convaincre (on a parfois du bol), connaît la tendance majoritaire du bahut (contre à 70 % , estimation perso) et est plutôt assez furax d'avoir à mettre en route un truc aussi bancal. Il nous a informés sans conviction des festivités et a compris qu'aucun d'entre nous ne s'y rendrait, il n'a pas insisté et nous a avertis que les instances allaient nous coller une belle pression sans pour autant savoir où elles allaient.
Et merci M. Morvan effectivement, ça réchauffe dans une période où bouffer du prof devient une activité routinière.

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par RogerMartin le Dim 11 Oct 2015 - 22:02

Pour ceux qui veulent voir leur héros défiler au milieu du groupe des bilangues, cf. la vidéo mise en ligne par Sibylle, à 2'29:

EDIT vidéo supprimée à la demande d'un Neo.


Dernière édition par RogerMartin le Lun 12 Oct 2015 - 23:48, édité 1 fois

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par isabe le Dim 11 Oct 2015 - 22:19

Nous avons pu discuter avec lui samedi à la manif. Shocked C'était juste énorme.

Et je rejoins les avis tranchés au sujet de la manif de samedi.
J'ai été très déçue du peu de monde (10 000 ouarf). Effectivement, bcp de mes amis m'ont dit "tu nous représentes". Comment ???
On a tous des trucs, des choses, des empêchements.
Pour ma part, j'ai 4 enfants, je suis près de la Suisse et ça faisait loin.
Mais je doute que tout le monde ait un vrai empêchement grave et sérieux. Je pense aussi qu'il faut assumer le "bof, ça me saoule de bouger."
La grève pour défendre l'enseignement privé en 1984 avait mis 2 millions de personnes dans les rues. Le soir même elle était retirée.

Je pense aussi que c'est plié. Je voulais juste me sentir cohérente.

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par RogerMartin le Dim 11 Oct 2015 - 22:29

Trois différences je trouve avec 1984:
- les adeptes de l'enseignement privé étaient méfiants et inquiets, et ne se berçaient pas de douces illusions comme les collègues ou les parents qui pensent actuellement qu'ils vont passer entre les gouttes
- les mêmes étaient remontés par principe contre le gouvernement
- les organisations diverses et variées n'avaient pas freiné des quatre fers à l'idée d'une manifestation un week-end, et avaient mis le paquet sur la "propagande" et la logistique.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Celadon le Dim 11 Oct 2015 - 22:31

Oui et c'était il y a plus de 30 ans, ça en fait une 4e...
Franchement, je me demande ce qu'il faudrait aujourd'hui pour mettre autant de monde dans la rue. Je ne vois pas. Suspect

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Daphné le Lun 12 Oct 2015 - 10:05

@Celadon a écrit:Oui et c'était il y a plus de 30 ans, ça en fait une 4e...
Franchement, je me demande ce qu'il faudrait aujourd'hui pour mettre autant de monde dans la rue. Je ne vois pas.  Suspect

Une réforme du mariage ??  

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Daphné le Lun 12 Oct 2015 - 10:07

@isabe a écrit:Nous avons pu discuter avec lui samedi à la manif. Shocked C'était juste énorme.

Et je rejoins les avis tranchés au sujet de la manif de samedi.
J'ai été très déçue du peu de monde (10 000 ouarf). Effectivement, bcp de mes amis m'ont dit "tu nous représentes". Comment ???
On a tous des trucs, des choses, des empêchements.
Pour ma part, j'ai 4 enfants, je suis près de la Suisse et ça faisait loin.
Mais je doute que tout le monde ait un vrai empêchement grave et sérieux. Je pense aussi qu'il faut assumer le "bof, ça me saoule de bouger."
La grève pour défendre l'enseignement privé en 1984 avait mis 2 millions de personnes dans les rues. Le soir même elle était retirée.

Je pense aussi que c'est plié. Je voulais juste me sentir cohérente.
Il y avait davantage de monde que ça IRL Wink
Et ils peuvent truquer leurs chiffres, ils les connaissent.
Bon il aurait pu y avoir davantage de monde, rien qu'en RP il y a nettement plus de collègues que cela.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Osmie le Lun 12 Oct 2015 - 10:20

@isabe a écrit:Nous avons pu discuter avec lui samedi à la manif. Shocked C'était juste énorme.

Et je rejoins les avis tranchés au sujet de la manif de samedi.
J'ai été très déçue du peu de monde (10 000 ouarf). Effectivement, bcp de mes amis m'ont dit "tu nous représentes". Comment ???
On a tous des trucs, des choses, des empêchements.
Pour ma part, j'ai 4 enfants, je suis près de la Suisse et ça faisait loin.
Mais je doute que tout le monde ait un vrai empêchement grave et sérieux. Je pense aussi qu'il faut assumer le "bof, ça me saoule de bouger."
La grève pour défendre l'enseignement privé en 1984 avait mis 2 millions de personnes dans les rues. Le soir même elle était retirée.

Je pense aussi que c'est plié. Je voulais juste me sentir cohérente.

+1. Que les gens assument, et qu'ils ne viennent pas pleurer sur quoi que ce soit.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Osmie le Lun 12 Oct 2015 - 10:21

@MUTIS a écrit:Il faut diffuser ce texte à tous les collègues qui ont encore quelques doutes sur le mépris dans lequel on les tient... Et espérons que beaucoup auront la dignité suffisante pour refuser désormais tout signe de mépris et de soumission...

De la quoi ?

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par User5899 le Lun 12 Oct 2015 - 10:38

@henriette a écrit:
@Hermione0908 a écrit:
@MUTIS a écrit:
@henriette a écrit:Ou chez soi parce qu'on ne peut pas se rendre à Paris malgré l'envie qu'on en a, mais contre Robine et avec Morvan.
Le monde n'est pas manichéen, merci donc d'éviter ce genre de simplification stigmatisante et totalement improductive.
Il y a en effet des gens qui ne peuvent pas se rendre à Paris... Et puis il y a des gens qui ne veulent pas se rendre à Paris... Et ils sont visiblement très nombreux si j'en crois les commentaires de collègues. Alors je sais bien qu'il est de bon ton de les laisser dormir... Mais ceux qui ne sont pas capables de se bouger une fois l'an parce que ça prend du temps, de l'énergie etc... m'agacent sérieusement. Les laisser dormir bien tranquilles et ne jamais rien dire, voilà ce que je trouve improductif. Et sur cette réforme l'opposition est claire. Il y a ceux qui sont contre... Et les autres. 😡
Ainsi, ceux qui ne pourront se rendre à Paris sont de facto pro-réforme, c'est ça ? Curieux raccourci.
Ben oui, on dirait.
Où je découvre que je vais être pro-réforme à l'insu de mon plein gré. Mieux vaut lire ça qu'être aveugle, je suppose. Rolling Eyes
Si on envisage l'affaire comme une guerre sans armes autres que la présence, oui, objectivement. La seule différence, c'est que ceux qui ont une bonne raison le savent bien et ne doivent pas de comptes aux autres. Il n'empêche qu'ils ont manqué.
J'avais décidé de venir, me suis ravisé pour ce qui était pour moi un vrai motif (un trajet de manif discret), puis j'ai eu honte ; du coup, j'ai dû, pour pouvoir venir, corriger 88 copies en 48h. Quand on veut et que rien de vraiment sérieux ne vient s'y opposer, on peut prévoir un sacrifice, qui prend différentes formes. C'est vrai qu'en 2003, les manifs anti Fillon ont loupé à cause des syndicats qui se sont couchés devant le Bac. Mais depuis, combien d'actions ont loupé à cause d'un manque de mobilisation ?
Je comprends tout à fait qu'il ne soit pas agréable de lire ce dont, peut-être, on n'est pas fier (je pense à tous ceux qui ont délégué leur présence aux couillons, y compris de lycée, de prépas, de facs, d'écoles primaires, qui sont venus manifester leur opposition), il n'empêche qu'à mon avis, ceux qui ont une bonne raison ne jugent pas nécessaire de se justifier. Oui, il y a de quoi être en colère contre une participation assez faible somme toute, vu l'enjeu. Bien sûr, il y a eu l'organisation défaillante, avec 4 mois perdus à se la raconter avec des grèves mécaniques et inutiles. Mais bon sang, si on fait une manif un samedi pour que les parents viennent et que ces derniers n'y vont pas parce qu'il faut garder les enfants, ça me semble un peu bizarre et assez faux-cul pour le coup. Ils étaient contents, les gosses, samedi, sur les boulevards...
Bon, allez, j'arrête. Mais on a quand même le droit de dire ça, parce qu'on le pense. Un proche à l'hôpital, un parent malade, ce n'est pas la virée à Ikéa prévue depuis trois semaines. Et dans une action qui se veut/voudrait de masse, chaque présence compte.
_______
@Daphné a écrit:
@Celadon a écrit:Oui et c'était il y a plus de 30 ans, ça en fait une 4e...
Franchement, je me demande ce qu'il faudrait aujourd'hui pour mettre autant de monde dans la rue. Je ne vois pas.  Suspect

Une réforme du mariage ??  

Oh, ça n'a pas été un succès non plus, les photos cadrées large l'ont montré en son temps.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Osmie le Lun 12 Oct 2015 - 11:08

Cripure a écrit:
@henriette a écrit:
@Hermione0908 a écrit:
@MUTIS a écrit:
Il y a en effet des gens qui ne peuvent pas se rendre à Paris... Et puis il y a des gens qui ne veulent pas se rendre à Paris... Et ils sont visiblement très nombreux si j'en crois les commentaires de collègues. Alors je sais bien qu'il est de bon ton de les laisser dormir... Mais ceux qui ne sont pas capables de se bouger une fois l'an parce que ça prend du temps, de l'énergie etc... m'agacent sérieusement. Les laisser dormir bien tranquilles et ne jamais rien dire, voilà ce que je trouve improductif. Et sur cette réforme l'opposition est claire. Il y a ceux qui sont contre... Et les autres. 😡
Ainsi, ceux qui ne pourront se rendre à Paris sont de facto pro-réforme, c'est ça ? Curieux raccourci.
Ben oui, on dirait.
Où je découvre que je vais être pro-réforme à l'insu de mon plein gré. Mieux vaut lire ça qu'être aveugle, je suppose. Rolling Eyes
Si on envisage l'affaire comme une guerre sans armes autres que la présence, oui, objectivement. La seule différence, c'est que ceux qui ont une bonne raison le savent bien et ne doivent pas de comptes aux autres. Il n'empêche qu'ils ont manqué.
J'avais décidé de venir, me suis ravisé pour ce qui était pour moi un vrai motif (un trajet de manif discret), puis j'ai eu honte ; du coup, j'ai dû, pour pouvoir venir, corriger 88 copies en 48h. Quand on veut et que rien de vraiment sérieux ne vient s'y opposer, on peut prévoir un sacrifice, qui prend différentes formes. C'est vrai qu'en 2003, les manifs anti Fillon ont loupé à cause des syndicats qui se sont couchés devant le Bac. Mais depuis, combien d'actions ont loupé à cause d'un manque de mobilisation ?
Je comprends tout à fait qu'il ne soit pas agréable de lire ce dont, peut-être, on n'est pas fier (je pense à tous ceux qui ont délégué leur présence aux couillons, y compris de lycée, de prépas, de facs, d'écoles primaires, qui sont venus manifester leur opposition), il n'empêche qu'à mon avis, ceux qui ont une bonne raison ne jugent pas nécessaire de se justifier. Oui, il y a de quoi être en colère contre une participation assez faible somme toute, vu l'enjeu. Bien sûr, il y a eu l'organisation défaillante, avec 4 mois perdus à se la raconter avec des grèves mécaniques et inutiles. Mais bon sang, si on fait une manif un samedi pour que les parents viennent et que ces derniers n'y vont pas parce qu'il faut garder les enfants, ça me semble un peu bizarre et assez faux-cul pour le coup. Ils étaient contents, les gosses, samedi, sur les boulevards...
Bon, allez, j'arrête. Mais on a quand même le droit de dire ça, parce qu'on le pense. Un proche à l'hôpital, un parent malade, ce n'est pas la virée à Ikéa prévue depuis trois semaines. Et dans une action qui se veut/voudrait de masse, chaque présence compte.
_______
@Daphné a écrit:
@Celadon a écrit:Oui et c'était il y a plus de 30 ans, ça en fait une 4e...
Franchement, je me demande ce qu'il faudrait aujourd'hui pour mettre autant de monde dans la rue. Je ne vois pas.  Suspect

Une réforme du mariage ??  

Oh, ça n'a pas été un succès non plus, les photos cadrées large l'ont montré en son temps.

Ah non alors ! On n'a pas ce droit, car chacun est libre de faire ce qu'il veut, d'abord, (c'est son choix et il faut le respecter) et les donneurs de leçons, dont vous êtes et c'est criant, sont insupportables. professeur

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par User5899 le Lun 12 Oct 2015 - 11:15

J'ai très très honte Embarassed


Embarassed   Oups






pas vrai

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Condorcet le Lun 12 Oct 2015 - 11:24

Je n'étais pas à cette manifestation mais aux rendez-vous de l'histoire à Blois et pourtant, l'analyse de Cripure sur le fond comme sur la forme me semble juste : nos choix disent ce qui nous tient à coeur, par-delà les contingences du moment. La logique du choix individuel poussée à son terme engendre une société libérale dont nous constatons chaque jour les heureux effets. Nos choix sont bornés par les interdits sociaux, moraux ou juridiques d'une part, des contingences plus banales d'autre part. Je ne sais pas si le relatif succès de cette manifestation (à en croire Le Monde) constituera un point-bascule mais il existe des moments où l'attentisme a des conséquences redoutables, une défaite étant susceptible de provoquer une cascade de revers. L'appréciation du caractère primordial ou secondaire d'un événement n'est pas toujours aisée, je vous l'accorde.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Osmie le Lun 12 Oct 2015 - 11:30

@Condorcet a écrit:Je n'étais pas à cette manifestation mais aux rendez-vous de l'histoire à Blois et pourtant, l'analyse de Cripure sur le fond comme sur la forme me semble juste : nos choix disent ce qui nous tient à coeur, par-delà les contingences du moment. La logique du choix individuel poussée à son terme engendre une société libérale dont nous constatons chaque jour les heureux effets. Nos choix sont bornés par les interdits sociaux, moraux ou juridiques d'une part, des contingences plus banales d'autre part. Je ne sais pas si le relatif succès de cette manifestation (à en croire Le Monde) constituera un point-bascule mais il existe des moments où l'attentisme a des conséquences redoutables, une défaite étant susceptible de provoquer une cascade de revers. L'appréciation du caractère primordial ou secondaire d'un événement n'est pas toujours aisée, je vous l'accorde.

topela

(Ne serais-tu pas un peu donneur de leçons ? Humm.)

Quant au succès, avec 98,5% d'absents...

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Condorcet le Lun 12 Oct 2015 - 11:34

Peut-être mais j'invoque une circonstance atténuante : les défaites de 2003 et 2009 m'ont abasourdi (et puis cette leçon vaut aussi pour moi !). Si Le Monde, quotidien peu suspect d'enjoliver la contestation, rend compte d'un gonflement du nombre de manifestants, cela constitue déjà un premier pas intéressant.


Dernière édition par Condorcet le Lun 12 Oct 2015 - 11:36, édité 2 fois

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par User5899 le Lun 12 Oct 2015 - 11:35

@Condorcet a écrit:Peut-être mais j'invoque une circonstance atténuante : les défaites de 2003 et 2009 m'ont abasourdi.
C'est vrai qu'à la fac, vous avez pris cher.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par Condorcet le Lun 12 Oct 2015 - 11:37

Et puis, les échéances électorales se rapprochant, le pouvoir est susceptible de se montrer plus nerveux.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Morvan sur la conférence de F. Robine à Caen : "La place dévolue au latin est expédiée en quelques mots d’une rare légèreté, à la fin du propos, ainsi que celle des langues étrangères".

Message par User5899 le Lun 12 Oct 2015 - 13:29

Oui, pas faux, ça...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum