Démoralisée

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Malaga le Ven 16 Oct 2015 - 6:17

@Salammb0 a écrit:C'est clair ! Et change de médecin.

+1 Ses conseils "ce n'est pas en faisant pitié que cela va s'arranger", il peut se les garder ! Tu lui expliques, toi, comment se comporter avec ses patients ?

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par manchotte50 le Ven 16 Oct 2015 - 7:51

ton médecin a l'air aussi intelligent que celui que j'avais avant...Ils me soulent à nous culpabiliser, c'est déjà assez dur comme ça !
Si tu vas mieux c'est que tu étais à bout alors ne t'en veux pas d'être en arrêt !!!!
j'espère que les choses vont s'arranger pour toi ! Bon courage !

manchotte50
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Nasopi le Ven 16 Oct 2015 - 8:40

Prends soin de toi. fleurs2 fleurs

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Diclonia le Ven 16 Oct 2015 - 16:26

Prends soin de toi !
Et accessoirement, change de médecin !
Bonnes vacances !! fleurs2

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Elaïna le Ven 16 Oct 2015 - 17:36

Perso, je me prends un stylo dans la gueule, je dépose une plainte pour agression. Faut pas abuser, ils savent très bien ce qu'ils font. S'ils persistent dans leur comportement de sauvages, il faut les traiter comme tels.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Sub Rosa le Sam 17 Oct 2015 - 9:22

@Elaïna a écrit:Perso, je me prends un stylo dans la gueule, je dépose une plainte pour agression. Faut pas abuser, ils savent très bien ce qu'ils font. S'ils persistent dans leur comportement de sauvages, il faut les traiter comme tels.


+1, il faut porter plainte : au moins pour faire bouger le CDE. Crois-moi que ce dernier n'aime pas ce genre de procédure et va tout faire pour pacifier les choses y compris peut-être t'inciter à retirer ta plainte (sur ça il faudra pas céder) mais cela aura le mérite de faire bouger les choses.

Et comme cela a été suggéré, je changerai de médecin illico presto : tu ne peux pas être suivie médicalement par quelqu'un qui ne pige rien à ce que tu vis.
Un médecin qui nous soutient dans notre métier, ça change la vie donc n'hésite pas à chercher un qui soit compétent et compréhensif dusses-tu écumer tous les toubibs de ta région.


Bon courage, nous sommes tout cœur avec toi.

Sub Rosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Gaius le Mar 20 Oct 2015 - 19:28

Dsl de le dire mais faites quand même attention à l'administration (si vous déposez des rapports faites une copie pour vous avec tampon par exemple)... dans certains établissement les CDE, CPE... font très bien leurs boulots mais dans d'autres ils ne sont en généralement pas la pour aider le prof, plus pour l'enfoncer!!!

Gaius
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par stefides1823 le Mar 20 Oct 2015 - 21:13

J'ai vécu plus ou moins la même chose l'an dernier: élèves provocateurs, cris, chahuts y compris en inspection et visites, jets d'objets y compris sur moi... en renouvellement de stage avec un directeur qui faisait tout pour m'enfoncer. Après avoir reçu une bouteille d'eau en novembre le directeur m'a culpabilisé me disant que la situation est très grave et que les élèves n'étaient pas en sécurité. Il ne répondait pas à mes demandes de rendez vous. J'avais appris qu'il demandait à voir des élèves à part pour leur demander des comptes sur mes cours. Il a même dit à un des formateurs après visite que selon lui il n'y avait rien à faire, il m'a enfoncé auprès de l'ien après la visite conseil. Résultat j'ai été obligée de m'arrêter pour échapper au licenciement. Maintenant je suis en prolongation dans deux lycées dont un difficile mais avec un meilleur soutien de la hiérarchie et de l équipe. Ça change tout.. tout ça pour dire qu'il est important de se protéger.

stefides1823
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par lolo91260 le Mar 20 Oct 2015 - 21:22

@Tatane78 a écrit:Je ne sais pas comment je reagirais si je prenais un stylo dans la gueule, mais en y reflechissant, je pense que :

- si je suis de mauvaise humeur, je pète en deux le stylo avant de le jeter à la poubelle en disant : "j'espère qu'il coûtait cher"

- si je suis de bonne humeur, je mets le stylo dans ma trousse et dit "merci beaucoup, ça m'évitera de faire des courses"

Laughing Excellent !

Nombreuses sont les réponses de ce genre de topic où le prof dans une telle situation réagit avec sang-froid et renverse la vapeur en deux mots bien pensés.

Donc une des solutions c'est ça, être dans un état qui permet d'avoir suffisamment de sang-froid, de recul, pour improviser la meilleure des attitudes. Bon c'est plus facile à dire qu'à faire, pour les conseilleurs comme pour les conseillés.

lolo91260
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Perdirette le Mar 20 Oct 2015 - 21:38

Si ton cde est un être normal, abordable, humain, parle lui...Ou à son adjoint?
Cela doit cesser et vite.
Moi par ex, je me mettrai bien en embuscade cachée près de la porte de ta salle de cours pour en prendre un sur le fait! Déjà fait.
Tu es en éducation prioritaire??
Prends des forces pendant les vacances et reprends la tête haute (mm si plus facile à dire que faire).. Plus tu apparaîtras sûre de toi, soutenue par tes collègues, plus tu seras forte!!!
Bon courage

_________________
L'humain au coeur de nos établissements

Perdirette
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par energi le Ven 23 Oct 2015 - 23:52

J'ai vécu ce genre de situation à mes débuts, il y a 15 ans .
Va voir le CDE. Pour moi il était peu intervenu. On culpabilise toujours les profs dans ces situations et ce sont de véritables traumatismes qui ne disparaissent jamais vraiment.
Protèges toi et n’hésites pas à t’arrêter aussi longtemps que nécessaire.

energi
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Théoleprof le Sam 24 Oct 2015 - 0:15

Au prochain objet reçu, droit de retrait : tu envoies un délégué sérieux chercher un CPE, et un autre chercher le CDE ou l'adjoint. Tu expliques la situation, explique qu'il n'y a pas de respect, qu'il y a agression physique et que le CDE est responsable de son personnel : à lui de prendre ses responsabilités et de tapper fort. Mettre les choses au point dès la rentrée au moindre problème, ne rien lâcher. Ne surtout pas faire dans la dentelle ni la demi-mesure. Enfant ou pas, ils se doivent de te respecter.

Théoleprof
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Olé.Olé le Sam 24 Oct 2015 - 10:56

@Gaius a écrit:Dsl de le dire mais faites quand même attention à l'administration (si vous déposez des rapports faites une copie pour vous avec tampon par exemple)... dans certains établissement les CDE, CPE... font très bien leurs boulots mais dans d'autres ils ne sont en généralement pas la pour aider le prof, plus pour l'enfoncer!!!



"Dsl" ?

Il n'y a pas de raison d'être "dsl".

Ce qui tu décris se produit très souvent.
Plutôt que de faire leur travail, qui les obligerait à faire leur constat de leur insuffisance, de leur laxisme, de plus en plus de CPE/CDE vont salir l'enseignant victime.
Cela pour une raison bien simple : Etablissement à problèmes = carrière ralentie.

Olé.Olé
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par scot69 le Sam 24 Oct 2015 - 12:06

Même soucis chez nous: ne pas faire de vagues et ne pas perdre d'élèves...

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Olé.Olé le Sam 24 Oct 2015 - 12:35

@scot69 a écrit:Même soucis chez nous: ne pas faire de vagues et ne pas perdre d'élèves...

C'est bien pourquoi il serait avisé, AVANT de conseiller à la jeune collègue de "parler" aux CPE/CDE, de lui conseiller de savoir à quel type de CPE/CDE elle a affaire.
De déterminer, par exemple quel est le régime des colles. Existent-elles ? Sont-elles effectuées ? Surveillées par ceux qui doivent le faire, ou par des enseignants bénévoles ?


Olé.Olé
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par dita le Sam 24 Oct 2015 - 16:28

Bon courage, repose-toi bien. Tu devrais te dire que tu ne peux aimer ce métier que si les élèves sont dignes d'être aimables. fleurs2

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Olé.Olé le Sam 24 Oct 2015 - 16:30

@dita a écrit:Bon courage, repose-toi bien. Tu devrais te dire que tu ne peux aimer ce métier que si les élèves sont dignes d'être aimables. fleurs2

Ce métier, qui n'en est plus vraiment un aujourd'hui à l'EN, ne se limite pas à la relation élèves/professeurs. Ses caractéristiques sont le fruit de multiples forces qui l'ont peu ou prou réduit à un faux-semblant.

Olé.Olé
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Valivalou le Sam 24 Oct 2015 - 17:14

Quelle horreur! Je me revois l'année dernière avec une classe dont certains élèves s'étaient liés dans l'objectif de me faire virer...
Heureusement, le CDE était intervenu mais l'année a été dure, car malgré les retenues, les exclusions (provisoires), les conseils éducatifs, les élèves étaient toujours aussi arrogants avec moi.

J'avais même été choquée quand une A. E. D. m'avait demandé de trouver autre chose que des sanctions pour calmer les élèves!!!!! J'avais ressenti, comme toi, l'impression que le problème venait de moi...

J'ai eu un plus de calme après avoir pris quelques élèves après un cours en leur expliquant, documents juridiques sur le harcèlement (trouvés sur Internet) à l'appui, que ce qu'ils me faisaient subir s'assimilait à du harcèlement et que j'étais tout à fait en mesure de déposer plainte au commissariat. Etant donné les preuves que j'avais (fiches d'incidents complétées pour chaque élève perturbateur avec les faits notés exactement), le soutien que je pouvais espérer de l'Autonome de Solidarité, c'était assurément une amende qui pouvait aller jusqu'à 2 ans de prison et 30 000€ d'amende pour leurs parents.
La collègue d'histoire-géo, avec qui je m'entendais bien et qui était "spectatrice de premier rang" puisque sa salle était en face de la mienne, était outrée par leur comportement et elle leur a tenu le même discours, à toute la classe, cette fois-ci.

Bon, il faut dire que j'étais contractuelle et la troisième à arriver sur ce poste, mais enfin, je n'ai pas baissé les bras. Comme dit par tous les collègues avant moi, il ne faut pas que tu acceptes de travailler dans ces conditions-là. Appelle l'Autonome de Solidarité (MAIF) et demande-leur conseil.

Cette année, j'ai moins de problème car je suis dans un collège plus calme, mais surtout, parce que mon expérience de l'année dernière m'a appris une bonne leçon. Maintenant, je ne laisse plus rien passer. Je n'ai pas encore donné de retenue cette année, mais par contre, dès qu'il y a un début de perturbation, j'exclue l'élève de suite.

Entoure-toi, ne baisse pas les bras, sinon, tu ne vas plus l'aimer longtemps ton métier, hélas... Courage!

Valivalou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par AmyR le Mer 25 Nov 2015 - 15:38

Bon voilà, après 3 semaines de "tranquilité", le harcèlement reprend : objets volés, élèves qui tapent à ma porte / ouvre ma porte en passant dans les couloirs, élèves exclu qui reviennent enquiquiner leurs camarades en milieu d'heure ect.

Quand je demande des conseils sur la gestion de classe on me répond "bah je met des punitions et j'appelle les parents" avec un ton indiquant qu'on me prend pour une demeurée.
Il y a même une collègue qui a insisté sur le fait qu'il ne fallait pas annuler les heures de colle (apparemment j'ai l'air tellement d'une pauvre fille que je donne l'impression de le faire -_-").
Même les classes avec lesquels pour moi ça se passe bien trouvent qu'en maths c'est n'importe quoi, trop de bavardages ect.
L'année va être longue Neutral.

AmyR
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par Dimka le Mer 25 Nov 2015 - 17:00

Salut,
@AmyR a écrit:élèves exclu qui reviennent enquiquiner leurs camarades en milieu d'heure
Il y a clairement un gros problème au niveau de la vie scolaire ou de l’administration, là… Suspect

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par SilverLining le Mer 25 Nov 2015 - 21:38

Tu peux écrire un rapport à chaque chose qu'il se passe, copie au CDE et PP à chaque fois. Quand ça commence à faire beaucoup, menace de porter plainte pour vol (ça c'est clair!) ou harcèlement moral. Les CDE ne veulent en général pas qu'on aille jusque là donc ça les fait bouger.

Même remarque que Dimka: pourquoi les élèves exclus reviennent-ils à un moment donné ? Suspect

_________________
2014-2015: stagiaire, 2 classes de 5ème et 1 classe de 4ème
2015-2016: T1 - TZR en AFA sur 2 établissements (collège et lycée): une 4ème, deux secondes, deux terminales S, une terminale L en LVA et 1h d'AP avec les terminales L

SilverLining
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par AmyR le Jeu 26 Nov 2015 - 6:32

Parce qu'ils se fichent de moi et qu'ils n'ont pas été à la vie scolaire...

AmyR
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par GaliNéo le Jeu 26 Nov 2015 - 9:34

Je croyais qu'un élève exclu ne devait pas avoir de contact avec les autres élèves durant ladite période d'exclusion, et qu'il devait être obligatoirement avec un surveillant et du travail durant la même période...

Y a-t-il dysfonctionnement ou je-m'en-foutisme de la part de la vie scolaire ?

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año...

GaliNéo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par nitescence le Jeu 26 Nov 2015 - 11:02

@liliepingouin a écrit:Ce sont des faits extrêmement graves que tu rapportes.
Il faut absolument demander à ce qu'un surveillant passe dans les couloirs aux moments où d'autres élèves ont coutume de venir t'embêter.
3 jours d'exclusion pour un jet d'objet sur toi, c'est vraiment très léger comme sanction... ça méritait un conseil de discipline.
Ne reste pas seule, rapproche-toi au maximum de collègues: face à des élèves qui s'en prennent physiquement à leurs professeurs, il faut des actions collectives. Fais remonter tout ce qui se passe, ne le tais pas, même si ça a l'air d'être la loi du silence dans ton établissement. Vu ce que les élèves se permettent de faire, il est évident qu'il ne s'agit ni d'un établissement calme, ni d'élèves faciles, et que tu n'es pas la seule à galérer. Ce sont de toute évidence des élèves qui n'ont aucune notion de respect et des règles élémentaires de politesse.

Le bavardage c'est très compliqué à gérer, mais je dirais que c'est secondaire: règle le reste: ne laisse passer aucun jet d'objet dans la classe (2h de colle à tout élève pris à le faire; si l'objet a été jeté sur quelqu'un, demande une sanction au chef d'établissement), aucune insolence, aucun élève qui se lève sans motif. Tu t'attaqueras au bavardage quand déjà il n'y aura aucun débordement grave.

Et courage, c'est inhumain ce que tu vis, et personne n'a mérité ça  fleurs  fleurs
Préserve-toi au maximum avant tout, c'est la seule chose qui compte.

Oui, il faut attendre quoi pour un conseil de discipline ? Que le professeur soit blessé ou qu'il soit mort ? Si cela se reproduit, demande par écrit un conseil de discipline. Et menace le Proviseur de porter plainte contre l'élève en question si le problème n'est pas réglé en interne. S'il refuse, il doit le faire par écrit et motiver sa décision.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par nitescence le Jeu 26 Nov 2015 - 11:06

@AmyR a écrit:Bon voilà, après 3 semaines de "tranquilité", le harcèlement reprend : objets volés, élèves qui tapent à ma porte / ouvre ma porte en passant dans les couloirs, élèves exclu qui reviennent enquiquiner leurs camarades en milieu d'heure ect.

Quand je demande des conseils sur la gestion de classe on me répond "bah je met des punitions et j'appelle les parents" avec un ton indiquant qu'on me prend pour une demeurée.
Il y a même une collègue qui a insisté sur le fait qu'il ne fallait pas annuler les heures de colle (apparemment j'ai l'air tellement d'une pauvre fille que je donne l'impression de le faire -_-").
Même les classes avec lesquels pour moi ça se passe bien trouvent qu'en maths c'est n'importe quoi, trop de bavardages ect.
L'année va être longue Neutral.

As-tu essayé d'appeler les parents ? Comment réagissent-ils ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démoralisée

Message par nitescence le Jeu 26 Nov 2015 - 11:08

@AmyR a écrit:Parce qu'ils se fichent de moi et qu'ils n'ont pas été à la vie scolaire...

Je suppose que tu fais accompagner chaque élève exclu par un délégué de classe. Si ceux ne se rendent pas à la vie scolaire, les deux élèves en portent la responsabilité. D'ailleurs, pour réintégrer le délégué en classe après l'exclusion, je lui demande un billet de la vie scolaire qui prouve qu'il y a bien été...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum