Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Thalia de G le Ven 9 Oct 2015 - 5:10

"Les étudiants d’Harvard, par exemple, ne sont pas recrutés que sur leurs notes. Les parcours et la personnalité comptent énormément et sont reconnus comme des qualités à part entière ! L’expérience que vous êtes en train de vivre est tout sauf anecdotique". S'exprimant le 7 octobre devant les élus des Conseils académiques de la vie lycéenne (CAVL), N Vallaud-Belkacem a donné des gages de son soutien à l'engagement lycéen avec des mesures à la fois financières et administratives.

Après une manifestation peu convaincante le 23 septembre, la ministre de l'éducation nationale est revenue le 7 octobre sur l'engagement lycéen en réunissant les élus des Conseils académiques de la vie lycéenne (CAVL). Elle a promis de réveiller les droits lycéens et doté les CAVL et le Conseil national d ela vie lycéenne d'un budget.

La ministre a annoncé la publication d'une circulaire demandant aux chefs d'établissement l'application des textes en vigueur notamment sur les réunions des CVL et le stemps d'engagement lycéen. Beaucoup plus symbolique, N Vallaud Belkacem demande que les bulletins scolaires contiennent une rubrique "engagement lycéen" " J’encourage aussi vivement, cela ne dépend malheureusement pas directement de moi, la création d’une rubrique « engagement de l’élève » dans les bulletins trimestriels". APB, le dispositif d'orientation post bac, prendra en compte cet engagement dès 2016. Un certificat sera remis aux lycéens membres des conseils de la vie lycéenne et leurs absences seront excusées quand elles sont dues à l'exercice de leur mandat. Des emplois service civique seront déployés dans les lycées pour aider les CVL dans leurs projets.

Enfin la ministre confirme le  doublement des crédits de la vie lycéenne annoncé le 23 septembre. Elle les porte à un million d'euros dont 200 000 pour le CNVL. Cela devrait permettre un appel à projets académiques...

Edit : j'avais oublié le lien http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/10/08102015Article635798862260863386.aspx


Dernière édition par Thalia de G le Ven 9 Oct 2015 - 10:38, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par e-Wanderer le Ven 9 Oct 2015 - 10:32

@Thalia de G a écrit:
"Les étudiants d’Harvard, par exemple, ne sont pas recrutés que sur leurs notes. Les parcours et la personnalité comptent énormément et sont reconnus comme des qualités à part entière ! L’expérience que vous êtes en train de vivre est tout sauf anecdotique". S'exprimant le 7 octobre devant les élus des Conseils académiques de la vie lycéenne (CAVL), N Vallaud-Belkacem a donné des gages de son soutien à l'engagement lycéen avec des mesures à la fois financières et administratives.

Après une manifestation peu convaincante le 23 septembre, la ministre de l'éducation nationale est revenue le 7 octobre sur l'engagement lycéen en réunissant les élus des Conseils académiques de la vie lycéenne (CAVL). Elle a promis de réveiller les droits lycéens et doté les CAVL et le Conseil national d ela vie lycéenne d'un budget.

La ministre a annoncé la publication d'une circulaire demandant aux chefs d'établissement l'application des textes en vigueur notamment sur les réunions des CVL et le stemps d'engagement lycéen. Beaucoup plus symbolique, N Vallaud Belkacem demande que les bulletins scolaires contiennent une rubrique "engagement lycéen" " J’encourage aussi vivement, cela ne dépend malheureusement pas directement de moi, la création d’une rubrique « engagement de l’élève » dans les bulletins trimestriels". APB, le dispositif d'orientation post bac, prendra en compte cet engagement dès 2016. Un certificat sera remis aux lycéens membres des conseils de la vie lycéenne et leurs absences seront excusées quand elles sont dues à l'exercice de leur mandat. Des emplois service civique seront déployés dans les lycées pour aider les CVL dans leurs projets.

Enfin la ministre confirme le  doublement des crédits de la vie lycéenne annoncé le 23 septembre. Elle les porte à un million d'euros dont 200 000 pour le CNVL. Cela devrait permettre un appel à projets académiques...
Shocked
Je n'ai rien contre l'engagement lycéen, naturellement. Mais pour l'orientation post-bac, il faudrait peut-être commencer par procéder logiquement, et regarder avant tout les aptitudes et le niveau scolaire dans le domaine concerné. Aujourd'hui, les bacs pro qui font des études de lettres ou d'histoire ont des taux de réussite inférieurs à 5% en L1. Alors je veux bien qu'ils s'engagent, se rengagent et se réengagent. Mais pour ça, il n'y a pas que l'université, il y a aussi l'armée.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Ronin le Ven 9 Oct 2015 - 10:34

La société de la bonne conscience.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Balthazaard le Ven 9 Oct 2015 - 10:46

@e-Wanderer a écrit:
@Thalia de G a écrit:
"Les étudiants d’Harvard, par exemple, ne sont pas recrutés que sur leurs notes. Les parcours et la personnalité comptent énormément et sont reconnus comme des qualités à part entière ! L’expérience que vous êtes en train de vivre est tout sauf anecdotique". S'exprimant le 7 octobre devant les élus des Conseils académiques de la vie lycéenne (CAVL), N Vallaud-Belkacem a donné des gages de son soutien à l'engagement lycéen avec des mesures à la fois financières et administratives.

Après une manifestation peu convaincante le 23 septembre, la ministre de l'éducation nationale est revenue le 7 octobre sur l'engagement lycéen en réunissant les élus des Conseils académiques de la vie lycéenne (CAVL). Elle a promis de réveiller les droits lycéens et doté les CAVL et le Conseil national d ela vie lycéenne d'un budget.

La ministre a annoncé la publication d'une circulaire demandant aux chefs d'établissement l'application des textes en vigueur notamment sur les réunions des CVL et le stemps d'engagement lycéen. Beaucoup plus symbolique, N Vallaud Belkacem demande que les bulletins scolaires contiennent une rubrique "engagement lycéen" " J’encourage aussi vivement, cela ne dépend malheureusement pas directement de moi, la création d’une rubrique « engagement de l’élève » dans les bulletins trimestriels". APB, le dispositif d'orientation post bac, prendra en compte cet engagement dès 2016. Un certificat sera remis aux lycéens membres des conseils de la vie lycéenne et leurs absences seront excusées quand elles sont dues à l'exercice de leur mandat. Des emplois service civique seront déployés dans les lycées pour aider les CVL dans leurs projets.

Enfin la ministre confirme le  doublement des crédits de la vie lycéenne annoncé le 23 septembre. Elle les porte à un million d'euros dont 200 000 pour le CNVL. Cela devrait permettre un appel à projets académiques...

Shocked
Je n'ai rien contre l'engagement lycéen, naturellement. Mais pour l'orientation post-bac, il faudrait peut-être commencer par procéder logiquement, et regarder avant tout les aptitudes et le niveau scolaire dans le domaine concerné. Aujourd'hui, les bacs pro qui font des études de lettres ou d'histoire ont des taux de réussite inférieurs à 5% en L1. Alors je veux bien qu'ils s'engagent, se rengagent et se réengagent. Mais pour ça, il n'y a pas que l'université, il y a aussi l'armée.

Les étudiants D'Harvard ne sont plus ce qu'ils ont été..

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/10/08/des-etudiants-de-harvard-convaincus-et-vaincus-par-des-detenus/

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par egomet le Mar 13 Oct 2015 - 9:34

Il y a une énorme différence entre ce que veut faire NVB et Harvard.
Harvard sélectionne à l'extrême, selon ses propres critères. L'engagement lycéen est une méthode pour départager des candidats qui sont très bons par ailleurs, notamment sur leur capacité d'initiative.
Rien à voir avec un dispositif ministériel d'éducation citoyenne ou avec la transformation des consciences.

Et qu'est-ce que c'est que cette histoire d'absences excusées?
Qu'est-ce que c'est que ces emplois services civiques? L'engagement lycéen ne serait donc que la conformité à des directives venues d'en haut et non l'implication dans des associations créées par les lycéens eux-mêmes?
Enrôlement politique?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Zagara le Mar 13 Oct 2015 - 11:35

leurs absences seront excusées quand elles sont dues à l'exercice de leur mandat.

Il n'y a qu'à faire comme pour Cambadélis : des diplômes gratuits en équivalence d'un emploi fictif dans une assoce (il a été condamné pour ça ; ce n'est pas de la diffamation Razz )

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Carnyx le Mar 13 Oct 2015 - 11:59

Comparer Harvard et un lycée français, faut être un petit peu fatigué. Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par DesolationRow le Mar 13 Oct 2015 - 12:10

Je suis sidéré par la quantité d'idées stupides et nuisibles que notre ministre est capable de produire. Il y a là un véritable génie créatif qui me laisse pantois.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par egomet le Mar 13 Oct 2015 - 16:39

Oui, ces stupidités sont nombreuses, mais elles procèdent toutes d'un petit nombre de postulats, notamment sur le but de l'école. À partir du moment où tu dis que le but premier de l'école est de former des citoyens partageant tes valeurs, il est assez logique de produire des mesures sans rapport avec les savoirs enseignés.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Olympias le Mar 13 Oct 2015 - 16:57

Et les élèves timides...on leur met zéro?

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Ruthven le Mar 13 Oct 2015 - 17:00

@DesolationRow a écrit:Je suis sidéré par la quantité d'idées stupides et nuisibles que notre ministre est capable de produire. Il y a là un véritable génie créatif qui me laisse pantois.

A sa décharge, ce n'est pas une nouveauté, la rubrique boy-scout existe déjà dans le livret scolaire pour le bac depuis la réforme Châtel ...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Lefteris le Mar 13 Oct 2015 - 17:03

Et les bons élèves qui travaillent, ne gênent personne, mais n'ont ni le temps ni l'envie de "s'investir" au lycée parce qu'ils ont d'autres activités, du fait de leur caractère, ou tout simplement parce qu'ils considèrent que c'est avant tout un lieu d'apprentissage, et non de "vie",  un lieu de passage où ils ne seront plus dans moins trois ans , qu'est-ce qu''on en fait ?
Cette société qui juge les comportements  à l'aune de la bisounourserie qu'elle voudrait voir se mettre en place commence à me faire peur.
A quand les caméras dans les maisons pour vérifier qu'on ne donne pas de devoirs aux enfants, qu'on ne fait pas de blagues graveleuses sur les femmes, qu'on mange bien ses 5 fruits et légumes, qu'on ne donne pas de fessée ?

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par pamplemousses4 le Mar 13 Oct 2015 - 17:11

L'école comme lieu de vie... Je me souviens encore de l'impressionnante colère de mon professeur de philosophie de terminale à l'époque où on a créé les foyers pour les lycéens: "et jusqu'à maintenant, l'école du savoir, elle sentait la mort?" (sic).

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Celadon le Mar 13 Oct 2015 - 17:12

@Lefteris : Pas besoin, pour bcp elles sont déjà dans la tête. C'est une grande victoire.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Daphné le Mar 13 Oct 2015 - 17:15

@Lefteris a écrit:
A quand les caméras dans les maisons pour vérifier qu'on ne donne pas de devoirs aux enfants, qu'on ne fait pas de blagues graveleuses sur les femmes, qu'on mange bien ses 5 fruits et légumes, qu'on ne donne pas de fessée ?
Eh bien ils peuvent la mettre chez moi la caméra; seraient pas déçus du voyage ! Nan mais ho sans blague furieux

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Ascagne le Mar 13 Oct 2015 - 17:46

Je n'ai rien contre l'engagement lycéen, naturellement. Mais pour l'orientation post-bac, il faudrait peut-être commencer par procéder logiquement, et regarder avant tout les aptitudes et le niveau scolaire dans le domaine concerné. Aujourd'hui, les bacs pro qui font des études de lettres ou d'histoire ont des taux de réussite inférieurs à 5% en L1.
Certes !

Ensuite on peut se demander ce que la présence de la case "Engagement lycéen" dans ce cadre implique pour ceux qui ne se sont pas "engagés" (selon les caractéristiques présentées par le ministère).
Et les élèves timides...on leur met zéro?
C'est plutôt une question d'introversion et d'extraversion. J'imagine facilement (étant pas mal introverti) qu'un certain nombre de manières de "s'engager" dans la vie lycéenne intéresse peu ou pas les introvertis.

Je suis circonspect à propos de l'idée que la vie et la démocratie" lycéennes conduiraient à une implication vraiment citoyenne une fois l'âge du droit de vote atteint.


Dernière édition par Ascagne le Mar 13 Oct 2015 - 17:52, édité 1 fois

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par DesolationRow le Mar 13 Oct 2015 - 17:50

Il aurait fallu me battre avec une truelle pour que je "m'engage" quand j'étais au lycée. Quand je ne travaillais pas (mais il est vrai que ce n'est plus à la mode), je voulais jouer au foot, aux échecs ou lire des romans. J'aurais très très mal pris que cela "impacts", comme on dit quand on travaille au ministère, mon orientation.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Shere Khan le Mar 13 Oct 2015 - 17:53

Je trouve très grave que l'on se permette d'évaluer "l'engagement" dans un bulletin scolaire, car tout individu devrait avoir le droit de ne pas s'engager si ça lui chante. Je préfère une école qui instruise, à un âge où il est encore possible d'apprendre durablement. Après, c'est trop tard. J'en ai froid dans le dos.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par ycombe le Mar 13 Oct 2015 - 18:01

C'et l'URSS. Après la journée de solidarité offerte aux vieux, tous les jeunes sont tenus de s'engager chez les pionniers.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Zagara le Mar 13 Oct 2015 - 18:04

Et concrètement, comment évaluer cet engagement ? A l'aune de l'inscription à des clubs et des mouvements politiques ? Ce serait oublier tous les engagements qui ne se quantifient pas en carte d'adhésion : les idées, discussions, opinions, pratiques quotidiennes diverses. Tous les lycéens sont par définition actifs dans un lycée puisque la plupart tissent des relations sociales (amis, ennemis, clans...) et, de fait, partagent des idées. Mais cela, ce ne serait pas de l'engagement ? Et alors, si on essaye de "noter" les pratiques sociales des lycéens, n'est-ce pas tendre à évaluer leur vie privée ? Qu'est-ce que cette "vie du lycée" dont l'âme pourrait être pesée par l'institution, comme si on pouvait juger de la qualité des relations sociales d'un individu ?

Je ne comprends rien à cette mesure.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par egomet le Mar 13 Oct 2015 - 18:06

@Ascagne a écrit:
Je n'ai rien contre l'engagement lycéen, naturellement. Mais pour l'orientation post-bac, il faudrait peut-être commencer par procéder logiquement, et regarder avant tout les aptitudes et le niveau scolaire dans le domaine concerné. Aujourd'hui, les bacs pro qui font des études de lettres ou d'histoire ont des taux de réussite inférieurs à 5% en L1.
Certes !

Ensuite on peut se demander ce que la présence de la case "Engagement lycéen" dans ce cadre implique pour ceux qui ne se sont pas "engagés" (selon les caractéristiques présentées par le ministère).
Et les élèves timides...on leur met zéro?
C'est plutôt une question d'introversion et d'extraversion. J'imagine facilement (étant pas mal introverti) qu'un certain nombre de manières de "s'engager" dans la vie lycéenne intéresse peu ou pas les introvertis.

Je suis circonspect à propos de l'idée que la vie et la démocratie" lycéennes conduiraient à une implication vraiment citoyenne une fois l'âge du droit de vote atteint.

On peut aussi se demander ce qu'implique cette "démocratie" au lycée. L'administration admettra-t-elle vraiment les choix des lycéens? Ou validera-t-elle uniquement les engagements conformes à la ligne officielle? Si l'engagement est évalué, la question me semble importante.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par egomet le Mar 13 Oct 2015 - 18:07

@Zagara a écrit:Et concrètement, comment évaluer cet engagement ? A l'aune de l'inscription à des clubs et des mouvements politiques ? Ce serait oublier tous les engagements qui ne se quantifient pas en carte d'adhésion : les idées, discussions, opinions, pratiques quotidiennes diverses. Tous les lycéens sont par définition actifs dans un lycée puisque la plupart tissent des relations sociales (amis, ennemis, clans...) et, de fait, partagent des idées. Mais cela, ce ne serait pas de l'engagement ? Et alors, si on essaye de "noter" les pratiques sociales des lycéens, n'est-ce pas tendre à évaluer leur vie privée ?  Qu'est-ce que cette "vie du lycée" dont l'âme pourrait être pesée par l'institution, comme si on pouvait juger de la qualité des relations sociales d'un individu ?

Je ne comprends rien à cette mesure.

Moi, je crains de comprendre...

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par AsarteLilith le Mar 13 Oct 2015 - 18:08

Mouais..... pas convaincue. Sinon, on peut aussi hausser les exigences du bac et arrêter de faire nawak.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par egomet le Mar 13 Oct 2015 - 18:20

@AsarteLilith a écrit:Sinon, on peut aussi hausser les exigences du bac et arrêter de faire nawak.
Tu as raison sur le fond, mais il y a une difficulté concrète: si on augmente simplement les exigences du bac, les lycéens auront le sentiment d'être trahis par le ministère. Politiquement, c'est risqué. Quel gouvernement pourra prendre le risque de recaler brutalement 15 ou 20% des candidats qui s'imaginent avoir le diplôme dans la poche?
Je crois que la seule façon de s'en sortir, c'est de laisser les universités fixer leurs propres seuils d'admission.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café péda : L'engagement lycéen entre dans les bulletins scolaires

Message par Shere Khan le Mar 13 Oct 2015 - 18:21

@ycombe a écrit:C'et l'URSS. Après la journée de solidarité offerte aux vieux, tous les jeunes sont tenus de s'engager chez les pionniers.

Merci. Je n'avais pas osé le dire.

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum