Récit d'une journée "information-formation"

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par Ragnetrude le Mer 21 Oct 2015 - 14:46

Mari-aime a écrit:
@Ragnetrude a écrit:
@MUTIS a écrit:
@cube a écrit:Mes chefs ont trouvé la solution imparable au manque d'heures dans la marge profs. Vous êtes assis ?
"Bon, on va faire en 6ème 4 groupes d'AP pour 2 classes, pour chacune des 3 h.
- Mais, chef, ça tient pas, la marge c'est 2,75 h par classe (et pour dédoubler, faut 3 h par classe)
- Rah mais non, car CPE et documentaliste prendront un groupe chacun.
- et alors, ça fait bien toujours 4 h ?
- ben non, je ne prends pas la marge : CPE et doc ne sont pas payés en plus."

OK, donc, CPE va prendre un groupe d'AP "en rapport avec l'histoire-géo" ... et ce, gratos ... CPE est donc promu "enseignant" !
Faudra me passer sur le corps avant que CPE fasse une heure d'AP maths à mes petits chatons de 6ème !!

ça veut dire que les collègues auront donc l'AP en moins...
EN Hist-Géo donc... si on prend une heure = 2 H d'hist Géo en 6ème au lieu de 3 actuellement... Qui c'est qui disait que les horaires disciplinaires ne baissaient pas au fait ! A mais oui, bien sûr, le CPE fera de l'Histoire ! yesyes
Donc des classes en plus pour le prof et des heures en moins ! Génial... Je sens que ça va plaire... même à ceux qui ne protestent jamais ou uniquement quand ça les concerne directement !

C'est ce qui a été proposé à mon documentaliste aussi : prendre une grosse partie des élèves en AP pendant que les élèves les plus en difficultés restent avec le prof.

Sauf que, même aux yeux de cette réforme, c'est illégal.

Les élèves doivent avoir leurs heures avec les profs de disciplines : 3h avec le prof d'hg même si c'est pour faire EPI ou AP.

Au passage, CPE et docs seraient fous d'accepter ça.

Pourquoi est-ce illégal ? La circulaire ne dit-elle pas :
Circulaire a écrit:Les professeurs documentalistes et les conseillers principaux d'éducation, dans leurs champs de compétences respectifs, ont vocation à apporter leur expertise dans sa conception et à participer à sa mise en œuvre.

Réunion d'information sur la réforme jeudi 5/11.... je veux tout comprendre Wink

Ça me semble clair : un CPE ou un doc ne sont pas profs de maths, de français... Ils peuvent intervenir ponctuellement, mais systématiquement cela revient à enlever des heures disciplinaires aux élèves.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par Asha Kraken le Mer 21 Oct 2015 - 15:59

Nous pouvons intervenir sur toutes les heures d'un EPI mais nous ne pouvons compter pour un prof intervenant.
C'est pas très clair mais imaginons qu'un EPI sur les poules dentées soit mis en place par le prof de maths, de français et de SVT qui y trouvent matière (hi hi) à traiter leurs programmes respectifs, rien ne m'empêche de les "accompagner" (j'überkiffe) sur toutes les heures à cet EPI dédié, je ne peux juste pas être un membre officiel du trio car pas de programme à mettre en oeuvre.

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par kamasolou le Sam 31 Oct 2015 - 11:15

Deux témoignages d'enseignants ayant assisté à des journées de formation pendant les vacances d'automne :
http://www.snes.edu/Formations-a-la-reforme-du-college-Temoignages.html

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par amalricu le Sam 31 Oct 2015 - 11:25

Citation du témoignage 1

"Sur la physique, SVT, technologie qui prennent cher.
4h en 6e pour l’ensemble des trois matières. Le chef d’établissement pourrait répartir ces heures entre les trois. On nous annonce qu’un prof de techno motivé pourrait enseigner la physique et inversement.
Je vais rendre mon tartare."

Les professeurs scientifiques ont été plus discrets dans ce passage au rabot. Pourquoi ?

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par kamasolou le Sam 31 Oct 2015 - 11:33

@amalricu a écrit:Citation du témoignage 1

"Sur la physique, SVT, technologie qui prennent cher.
4h en 6e pour l’ensemble des trois matières. Le chef d’établissement pourrait répartir ces heures entre les trois. On nous annonce qu’un prof de techno motivé pourrait enseigner la physique et inversement.
Je vais rendre mon tartare."

Les professeurs scientifiques ont été plus discrets dans ce passage au rabot. Pourquoi ?

Plusieurs raisons, je pense :
- pas ou très peu de relais médiatique (les sciences groupées, c'est vachement moins polémique que la suppression des bilangues ou du latin, ou même que les programmes d'HG)
- dans le même esprit : nous sommes considérés comme des matières secondaires (à mon grand désespoir)
- nous sommes, il est vrai, moins touchés que les matières et options citées ci-dessus. Même si en phys-chimie, nous avons quand même une perte nette de 0,5h (25%) en 3ème... Sans compter les AP et EPI
- nous travaillons déjà parfois en interdisciplinarité entre matières scientifiques (mais entre ça et l'EIST, il y a un gouffre !)
- nous subissons déjà les lubies pédogogoles depuis plusieurs années (inspecteurs à fond sur les compétences, démarche d'investigation, etc). Non pas que je rejette les démarches d'investigation (au contraire, j'aime bien), mais ça fait partie du "package" mis en avant avec la réforme.

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par Trinity le Sam 31 Oct 2015 - 11:39

@amalricu a écrit:Citation du témoignage 1

"Sur la physique, SVT, technologie qui prennent cher.
4h en 6e pour l’ensemble des trois matières. Le chef d’établissement pourrait répartir ces heures entre les trois. On nous annonce qu’un prof de techno motivé pourrait enseigner la physique et inversement.
Je vais rendre mon tartare."

Les professeurs scientifiques ont été plus discrets dans ce passage au rabot. Pourquoi ?

Je ne comprends pas ta question.

A propos de ce que tu cites, le BO est clair :

Article 5 :
"En classe de sixième, la dotation horaire est de 4 heures pour les sciences expérimentales (sciences de la vie et de la Terre, physique-chimie) et la technologie. Il revient aux établissements d'assurer l'enseignement des sciences de la vie et de la Terre et de la technologie selon un volume horaire pertinent. Les établissements qui ont mis en place l'enseignement intégré de science et technologie (EIST) peuvent le poursuivre dans ce cadre. Cet enseignement peut également être poursuivi en classe de cinquième. Ce n'est pas pour autant une modalité d'enseignement généralisée : ce choix reste du ressort des équipes."

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=90913

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par camamax le Sam 31 Oct 2015 - 11:47

@amalricu a écrit:Citation du témoignage 1

"Sur la physique, SVT, technologie qui prennent cher.
4h en 6e pour l’ensemble des trois matières. Le chef d’établissement pourrait répartir ces heures entre les trois. On nous annonce qu’un prof de techno motivé pourrait enseigner la physique et inversement.
Je vais rendre mon tartare."

Les professeurs scientifiques ont été plus discrets dans ce passage au rabot. Pourquoi ?

très simple : les sciences sont des matières élitistes , il n'y a qu'à voir combien les parents poussent leurs enfants à entrer en S.
En plus on fait croire que les 30min de SPC de troisième passent en sixième (comme en techno) ce qui est archi faux, il n'y a qu'à lire le programme il n'y que très peu de thèmes qui se rapportent aux SPC ! de plus cela permet de compenser le manque cruel de profs de SPC ...
Chez nous le ton est donné, le chef d'établissement a décidé qu'en sixième ce sera 2h de techno et 2h de svt voire pas de SVT du tout (les profs de techno sont en sous service alors que je croule sous les heures sup)

camamax
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par mistinguette le Sam 31 Oct 2015 - 12:02

Autant je trouvais qu'il y avait peu de SPC sur la première version autant là, c'est carrément le contraire. La SPC aura du mal à tenir dans 1h en sixième

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par moguzzz le Sam 31 Oct 2015 - 15:40

Ouép, avec la nouvelle version, 1h/semaine, au moins, en spc.

Après, en théorie, tout le programme n'est pas à faire en sixième...


@Camamax ton chef ne devrait pas pouvoir faire comme ça. Les trois matières doivent être enseignées en sixième. Le découpage est laissé libre, mais il doit y avoir un enseignement de SPC, SVT et techno en sixième.

Après, il peut demander au collègue de techno de prendre le service d'Spc et de SVT de quelques classes...mais bon courage à lui: nouveaux programmes/AP/EPI + nouveaux enseignements...yoloooo!

moguzzz
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par camamax le Sam 31 Oct 2015 - 18:57

certes les trois matières doivent être enseignées mais les décrets se gardent bien de péciser par qui ! c'est là tout l'intérêt économique de cette réforme ....

camamax
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par moguzzz le Sam 31 Oct 2015 - 20:34

En effet, mais c'est déjà le cas à l'heure actuelle. J'ai rencontré des tzr de spc à qui on refilait des heures voire des postes complets en math/techno...

Je rebondissais juste sur le fait, que ton cde ne peut pas supprimer les svt ou les spc en sixième. Même si c'est le prof d'EPS ou autre qui assure les cours du bloc sciences, il aura les programmes de SVT/SPC et techno à faire et donc les cours qui vont avec.

Pour avoir des heures dans une matière "annexe", il me semble que l'enseignent doit donner son accord au préalable.

Après y a toujours les chantages au cds ou autres...

moguzzz
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par Aranel53 le Dim 1 Nov 2015 - 9:47

Oui maintenant, on doit être d'accord.
Une des "avancées" du nouveau décret est qu'il est désormais en théorie impossible de nous imposer un enseignement dans une discipline différente si on n'est pas d'accord. (avant on pouvait "être tenu de"...) On ne pourra plus envoyer les TZR en math et en lyée pro comme je l'ai été.
Maintenant :

Décret a écrit:Article 4
II. - Les enseignants qui ne peuvent pas assurer la totalité de leur service dans l'enseignement de leur discipline, ou de leurs disciplines pour les professeurs de lycée professionnel, dans l'établissement dans lequel ils sont affectés peuvent être appelés, avec leur accord, à le compléter dans une autre discipline, sous réserve que cet enseignement corresponde à leurs compétences.

Comme on ne peut plus nous imposer une autre discipline, s'il faut se "battre entre collègues" comme certains le craignent (à raison suivant les endroits), ce sera contre des collègues qui voudraient faire le programme de 6e dans leur ensemble et donc récupérer les 4h pour eux (ou n'importe qu'elle fraction... ) les autres cas n'auront pas à être débattus si on tente d'imposer quoi que ce soit et que les collègues sont contre, car les textes sont de notre côté là dessus maintenant.

Par contre, faites attention, le contrat d'objectif est au-dessus de la liberté pédagogique et des règles d'usage. Si en conseil pédagogique puis en CA on modifie le contrat d'objectif de votre établissement pour faire de l'EIST et qu'il y assez de profs volontaires, les heures seront définitivement perdues pour les services des matières qui auront refusé. Car on peut refuser, mais on ne peut pas s'opposer à ce qu'un collègue volontaire fasse une autre discipline que la sienne ! Donc les élèves auront bien le bon nombre d'heures de chaque matière sur le papier mais le service des profs d'une discipline peut voir ses heures diminuées drastiquement... Donc il faudra à mon avis être présent en amont pour argumenter là-dessus avant que ce soit voté en CA définitivement si le cas se présente...

En bref, si un collègue veut prendre toutes les heures de 6e en sciences, et qu'il se retrouve avec la majorité au CA, c'est plié, les heures seront pour lui...

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par Cath le Dim 1 Nov 2015 - 10:19

@Aranel53 a écrit:Oui maintenant, on doit être d'accord.
Une des "avancées" du nouveau décret est qu'il est désormais en théorie impossible de nous imposer un enseignement dans une discipline différente si on n'est pas d'accord. (avant on pouvait "être tenu de"...) On ne pourra plus envoyer les TZR en math et en lyée pro comme je l'ai été.
Maintenant :

Décret a écrit:Article 4
II. - Les enseignants qui ne peuvent pas assurer la totalité de leur service dans l'enseignement de leur discipline, ou de leurs disciplines pour les professeurs de lycée professionnel, dans l'établissement dans lequel ils sont affectés peuvent être appelés, avec leur accord, à le compléter dans une autre discipline, sous réserve que cet enseignement corresponde à leurs compétences.
Je ne vois pas ce que change l'article 4.
On pourra toujours envoyer des tzr certifiés en LP (où on fera attention à ne pas les manger, promis) et des tzr PLP en collège (rarement en lycée, dans les faits, zont peur que ça se voit qu'on sait pas lire).

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par moguzzz le Dim 1 Nov 2015 - 10:42

Effectivement, après c'est à analyser en local...et suivant les collègues.

Il me semble avoir lu des "modalités" pour la mise en place de l'EIST.
Notamment, la nécessité d'un prof, au moins, de chaque matière dans le projet. L'idée étant que les enseignants mutualisent leurs compétences disciplinaires et prennent, chacun, une ou plusieurs classes en EIST.

BO n°26 du 30 juin 2011

Ça peut être un argument contre les "OPA agressives" dans les petits collèges.

moguzzz
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par Aranel53 le Dim 1 Nov 2015 - 12:21

@Cath a écrit:Je ne vois pas ce que change l'article 4.
On pourra toujours envoyer des tzr certifiés en LP (où on fera attention à ne pas les manger, promis) et des tzr PLP en collège (rarement en lycée, dans les faits, zont peur que ça se voit qu'on sait pas lire).
Si ça change carrément à mes yeux, la plupart des enseignements en lycée pro sont sur plusieurs matières car les PLP sont recrutés bivalents. Mes heures en lycée pro étaient un tout petit peu de physique-chimie et énormément de maths (math-sciences). Normalement maintenant on ne peut plus envoyer un TZR de physique-chimie faire des maths en lycée pro sans son accord (ou en collège). On pourra par contre toujours l'envoyer faire les quelques heures de physique chimie en lycée pro (mais je n'y vois pas vraiment de problème).
Pour le fait d'envoyer des TZR PLP en collège, je ne vois pas de problème non plus si ça correspnd bien à une leurs disciplines. Mais je doute que le cas se présente beaucoup

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 1 Nov 2015 - 12:22

@Aranel53 a écrit:
Pour le fait d'envoyer des TZR PLP en collège, je ne vois pas de problème non plus si ça correspnd bien à une leurs disciplines. Mais je doute que le cas se présente beaucoup

Ben si, il y a un problème! C'est que les certifiés sont recrutés pour enseigner en collège et en lycée, et les PLP pour enseigner en LP. Qu'on respecte les statuts!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par Aranel53 le Dim 1 Nov 2015 - 12:34

J'avais cru voir passer un jugement du TA qui avait statué que lycée c'était lycée que ce soit lycée pro ou lycée général... Mais effectivement, je suis d'accord en fait, un PLP n'a pas à être envoyé en collège du coup.

Mais désolé, on s'éloigne sévèrement du sujet initial.

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une journée "information-formation"

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 1 Nov 2015 - 12:39

@Aranel53 a écrit:J'avais cru voir passer un jugement du TA qui avait statué que lycée c'était lycée que ce soit lycée pro ou lycée général...

Envoyons donc les agrégés en LP! Franchement, les bras m'en tombent.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum