Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
freche
Expert spécialisé

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par freche le Jeu 15 Oct 2015 - 19:45
Le problème est que la répartition entre les différentes années n'est pas faite, dans mon souvenir, donc qui fait quoi ? Si en primaire la physique n'a pas été abordée, on a du boulot.
avatar
Trinity
Sage

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par Trinity le Jeu 15 Oct 2015 - 19:47
@freche a écrit:Le problème est que la répartition entre les différentes années n'est pas faite, dans mon souvenir, donc qui fait quoi ? Si en primaire la physique n'a pas été abordée, on a du boulot.

Je me pencherai sur la question quand on aura les programmes définitifs. On va s'en fader des réunions-à-la-con pour répartir ces machins de cycles.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par freche le Jeu 15 Oct 2015 - 19:54
En même temps, s'ils ne font rien, pas besoin de réunion !
avatar
Trinity
Sage

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par Trinity le Jeu 15 Oct 2015 - 19:56
@freche a écrit:En même temps, s'ils ne font rien, pas besoin de réunion !

Il me semble bien que les PE de mon secteur fassent pas mal de sciences même si ça n'est pas uniforme sur l'ensemble des écoles.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par freche le Jeu 15 Oct 2015 - 19:57
Je suis d'accord avec toi, mais ici, sciences c'est souvent svt (et parfois des petits circuits électriques selon l'instit)
avatar
Trinity
Sage

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par Trinity le Jeu 15 Oct 2015 - 20:00
@freche a écrit:Je suis d'accord avec toi, mais ici, sciences c'est souvent svt (et parfois des petits circuits électriques selon l'instit)

C'est bien possible que ce soit du même tonneau. Mais, de toutes façons, je suis en REP+, autant dire que les grands-messes interdegrés sont déjà plus ou moins dans les mœurs (sauf que j'y échappais jusque là).

Vouloir me donner des 6e alors que je peine déjà à supporter les 5e (des vrais bébés depuis 2 ans), ça n'est pas très bienveillant pour lesdits 6e.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par freche le Jeu 15 Oct 2015 - 20:15
Very Happy Very Happy
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par Ma'am le Ven 16 Oct 2015 - 19:05
Bonjour à tous,

Je me permets d'intervenir dans votre discussion pour vous donner le point de vue d'un enseignant du primaire.

Tout d'abord, ce n'est pas vrai qu'on laisse les classes les plus dures aux arrivants. Ça ne se passe pas comme ça dans toutes les écoles. Cette année, j'ai pris un double niveau pour éviter à une jeune collègue de le prendre par exemple.

Ensuite, voici les programmes actuels de sciences du cycle 3. Vous pouvez constater que c'est plus axé autour des SVT que de la physique.

Le ciel et la Terre
Le mouvement de la Terre (et des planètes) autour du Soleil, la rotation de la Terre sur elle-même ; la durée du jour et son changement au cours des saisons.
Le mouvement de la Lune autour de la Terre.
Lumières et ombres.
Volcans et séismes, les risques pour les sociétés humaines.

La matière
L’eau : une ressource
- états et changements d’état ;
- le trajet de l’eau dans la nature ;
- le maintien de sa qualité pour ses utilisations.
L’air et les pollutions de l’air.
Mélanges et solutions.
Les déchets : réduire, réutiliser, recycler.

L’énergie
Exemples simples de sources d’énergies (fossiles ou renouvelables).
Besoins en énergie, consommation et économie d’énergie.
L’unité et la diversité du vivant
Présentation de la biodiversité : recherche de différences entre espèces vivantes.
Présentation de l’unité du vivant : recherche de points communs entre espèces vivantes.
Présentation de la classification du vivant : interprétation de ressemblances et différences en termes de parenté.

Le fonctionnement du vivant
Les stades du développement d’un être vivant (végétal ou animal).
Les conditions de développement des végétaux et des animaux.
Les modes de reproduction des êtres vivants.

Le fonctionnement du corps humain et la santé
Les mouvements corporels (les muscles, les os du squelette, les articulations).
Première approche des fonctions de nutrition : digestion, respiration et circulation sanguine.
Reproduction de l’Homme et éducation à la sexualité.
Hygiène et santé : actions bénéfiques ou nocives de nos comportements, notamment dans le domaine du sport, de l’alimentation, du sommeil.

Les êtres vivants dans leur environnement
L’adaptation des êtres vivants aux conditions du milieu.
Places et rôles des êtres vivants ; notions de chaînes et de réseaux alimentaires.
L’évolution d’un environnement géré par l’Homme : la forêt ; importance de la biodiversité.

Les objets techniques
Circuits électriques alimentés par des piles.
Règles de sécurité, dangers de l’électricité.
Leviers et balances, équilibres.
Objets mécaniques, transmission de mouvements.
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par freche le Ven 16 Oct 2015 - 19:56
maîtresse a écrit:Bonjour à tous,

Je me permets d'intervenir dans votre discussion pour vous donner le point de vue d'un enseignant du primaire.

Tout d'abord, ce n'est pas vrai qu'on laisse les classes les plus dures aux arrivants. Ça ne se passe pas comme ça dans toutes les écoles. Cette année, j'ai pris un double niveau pour éviter à une jeune collègue de le prendre par exemple.

Ensuite, voici les programmes actuels de sciences du cycle 3. Vous pouvez constater que c'est plus axé autour des SVT que de la physique.

Le ciel et la Terre
Le mouvement de la Terre (et des planètes) autour du Soleil, la rotation de la Terre sur elle-même ; la durée du jour et son changement au cours des saisons.
Le mouvement de la Lune autour de la Terre.
Lumières et ombres.

Volcans et séismes, les risques pour les sociétés humaines.

La matière
L’eau : une ressource
- états et changements d’état ;
- le trajet de l’eau dans la nature ;
- le maintien de sa qualité pour ses utilisations.
L’air et les pollutions de l’air.
Mélanges et solutions.

Les déchets : réduire, réutiliser, recycler.

L’énergie
Exemples simples de sources d’énergies (fossiles ou renouvelables).
Besoins en énergie, consommation et économie d’énergie.

L’unité et la diversité du vivant
Présentation de la biodiversité : recherche de différences entre espèces vivantes.
Présentation de l’unité du vivant : recherche de points communs entre espèces vivantes.
Présentation de la classification du vivant : interprétation de ressemblances et différences en termes de parenté.

Le fonctionnement du vivant
Les stades du développement d’un être vivant (végétal ou animal).
Les conditions de développement des végétaux et des animaux.
Les modes de reproduction des êtres vivants.

Le fonctionnement du corps humain et la santé
Les mouvements corporels (les muscles, les os du squelette, les articulations).
Première approche des fonctions de nutrition : digestion, respiration et circulation sanguine.
Reproduction de l’Homme et éducation à la sexualité.
Hygiène et santé : actions bénéfiques ou nocives de nos comportements, notamment dans le domaine du sport, de l’alimentation, du sommeil.

Les êtres vivants dans leur environnement
L’adaptation des êtres vivants aux conditions du milieu.
Places et rôles des êtres vivants ; notions de chaînes et de réseaux alimentaires.
L’évolution d’un environnement géré par l’Homme : la forêt ; importance de la biodiversité.

Les objets techniques
Circuits électriques alimentés par des piles.
Règles de sécurité, dangers de l’électricité.

Leviers et balances, équilibres.
Objets mécaniques, transmission de mouvements.

J'ai mis en bleu ce qui relève de la physique. Après, ce qui va rester en 6e, c'est ce qui n'est pas fait en élémentaire. Et le problème, c'est que les écoles de secteurs sont au nombre de 2 ou 3 avec dans chaque plusieurs instits de CM2


Dernière édition par freche le Ven 16 Oct 2015 - 19:59, édité 1 fois
avatar
Will.T
Prophète

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par Will.T le Ven 16 Oct 2015 - 19:58
@freche a écrit:
maîtresse a écrit:Bonjour à tous,

Je me permets d'intervenir dans votre discussion pour vous donner le point de vue d'un enseignant du primaire.

Tout d'abord, ce n'est pas vrai qu'on laisse les classes les plus dures aux arrivants. Ça ne se passe pas comme ça dans toutes les écoles. Cette année, j'ai pris un double niveau pour éviter à une jeune collègue de le prendre par exemple.

Ensuite, voici les programmes actuels de sciences du cycle 3. Vous pouvez constater que c'est plus axé autour des SVT que de la physique.

Le ciel et la Terre
Le mouvement de la Terre (et des planètes) autour du Soleil, la rotation de la Terre sur elle-même ; la durée du jour et son changement au cours des saisons.
Le mouvement de la Lune autour de la Terre.
Lumières et ombres.

Volcans et séismes, les risques pour les sociétés humaines.

La matière
L’eau : une ressource
- états et changements d’état ;
- le trajet de l’eau dans la nature ;
- le maintien de sa qualité pour ses utilisations.
L’air et les pollutions de l’air.
Mélanges et solutions.

Les déchets : réduire, réutiliser, recycler.

L’énergie
Exemples simples de sources d’énergies (fossiles ou renouvelables).
Besoins en énergie, consommation et économie d’énergie.

L’unité et la diversité du vivant
Présentation de la biodiversité : recherche de différences entre espèces vivantes.
Présentation de l’unité du vivant : recherche de points communs entre espèces vivantes.
Présentation de la classification du vivant : interprétation de ressemblances et différences en termes de parenté.

Le fonctionnement du vivant
Les stades du développement d’un être vivant (végétal ou animal).
Les conditions de développement des végétaux et des animaux.
Les modes de reproduction des êtres vivants.

Le fonctionnement du corps humain et la santé
Les mouvements corporels (les muscles, les os du squelette, les articulations).
Première approche des fonctions de nutrition : digestion, respiration et circulation sanguine.
Reproduction de l’Homme et éducation à la sexualité.
Hygiène et santé : actions bénéfiques ou nocives de nos comportements, notamment dans le domaine du sport, de l’alimentation, du sommeil.

Les êtres vivants dans leur environnement
L’adaptation des êtres vivants aux conditions du milieu.
Places et rôles des êtres vivants ; notions de chaînes et de réseaux alimentaires.
L’évolution d’un environnement géré par l’Homme : la forêt ; importance de la biodiversité.

Les objets techniques
Circuits électriques alimentés par des piles.
Règles de sécurité, dangers de l’électricité.
Leviers et balances, équilibres.
Objets mécaniques, transmission de mouvements
.

J'ai mis en bleu ce qui relève de la physique

J'aurais mis les 5 derniers aussi.
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par freche le Ven 16 Oct 2015 - 20:00
J'ai eu un problème de mise en forme, mais j'ai laissé leviers et balances, équilibres, objets mécaniques, transmission de mouvements à la techno car on ne parle pas de mesure de masse.
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par Ma'am le Ven 16 Oct 2015 - 20:32
Ah oui, ça fait quand même pas mal, en fait ! Laughing

Ce programme n'est pas que pour la classe de CM2, mais pour le CE2, CM1 et CM2.
C'est rare qu'on en vienne à bout.

Et une notion abordée en CE2 peut être intégralement revue en 6e...
avatar
kamasolou
Habitué du forum

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par kamasolou le Lun 19 Oct 2015 - 11:27
Oui ça fait quand même pas mal de sciences physiques tout ça, je pense aussi qu'1h ça va faire trop juste. Mais concrètement, la répartition entre disciplines (déconseillée par F. Robine...) va se faire selon les besoins de services, pour maintenir les postes et éviter les compléments de services.
Pour refuser l'EIST, argument d'un collègue de techno - pourtant syndiqué au SGEN, et initialement pro-réforme (mais bcp moins maintenant...) : "EISquoi ? Je ne sais pas ce que c'est, je n'y ai jamais été formé, j'ai jamais pratiqué...   "
avatar
kamasolou
Habitué du forum

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par kamasolou le Lun 19 Oct 2015 - 11:34
Je n'en voudrai pas aux collègues PE si les élèves arrivent en 6ème en ayant fait très très peu de physique-chimie, j'estime qu'ils n'ont pas les moyens matériels (labo) ni la formation (bcp ont fait des études plutôt littéraires) pour le faire.
Je trouve ça d'ailleurs illogique de voir des gosses de CE2 à qui on apprend du vocabulaire spécifique (ex dans la classe de ma nièce : mélanges homogènes et hétérogènes en chimie, noms des changements d'états, et en svt : "éruption effusive", "chambre magmatique"...)... Alors qu'ils ne maîtrisent pas la conjugaison du présent de l'indicatif ni les participes passés !...
(Je ne critique pas les collègues de primaire qui sont victimes des lubies des IEN et programmes mal conçus...)
avatar
Trinity
Sage

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par Trinity le Lun 19 Oct 2015 - 11:52
Concernant l'EIST, il faut se reporter au BO :

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=90913

Extrait de l'article 5 :
"En classe de sixième, la dotation horaire est de 4 heures pour les sciences expérimentales (sciences de la vie et de la Terre, physique-chimie) et la technologie. Il revient aux établissements d'assurer l'enseignement des sciences de la vie et de la Terre et de la technologie selon un volume horaire pertinent. Les établissements qui ont mis en place l'enseignement intégré de science et technologie (EIST) peuvent le poursuivre dans ce cadre. Cet enseignement peut également être poursuivi en classe de cinquième. Ce n'est pas pour autant une modalité d'enseignement généralisée : ce choix reste du ressort des équipes."

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par micaschiste le Lun 19 Oct 2015 - 12:22
circulaire n° 2015-057 du 29-4-2015
b) Complément de service dans une autre discipline (article 4. II du décret n°2014-940)
Un enseignant, y compris un TZR affecté à l'année, ne pouvant assurer, dans son établissement d'affectation, la totalité de son service dans l'enseignement de sa discipline (ou de ses disciplines, le cas échéant, pour un professeur de lycée professionnel) peut être appelé à le compléter dans une autre discipline correspondant à ses compétences. Cette possibilité est conditionnée au recueil  de l'accord de l'enseignant. Le recteur définit les modalités de recueil de cet accord et en informe le comité technique académique.
N'est pas considéré comme un complément de service dans une autre discipline au sens de cet article, l'enseignement dans deux disciplines au titre desquelles un enseignant a été recruté. Entre notamment dans ce cadre l'enseignement de la technologie au collège par les lauréats d'un Capet en sciences industrielles de l'ingénieur.
source
Sur la base cet extrait de décret, est-ce que tous les professeurs ne souhaitant pas intervenir dans l'EIST (en prenant en charge les 3 disciplines de celui-ci) ne sont-ils pas couverts ?

La discipline ''sciences expérimentales'' n'existe pas aux concours.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par micaschiste le Lun 19 Oct 2015 - 12:25
@kamasolou a écrit:Oui ça fait quand même pas mal de sciences physiques tout ça, je pense aussi qu'1h ça va faire trop juste. Mais concrètement, la répartition entre disciplines (déconseillée par F. Robine...) va se faire selon les besoins de services, pour maintenir les postes et éviter les compléments de services.
Pour refuser l'EIST, argument d'un collègue de techno - pourtant syndiqué au SGEN, et initialement pro-réforme (mais bcp moins maintenant...) : "EISquoi ? Je ne sais pas ce que c'est, je n'y ai jamais été formé, j'ai jamais pratiqué...   "
Il a raison !

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
moguzzz
Niveau 3

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par moguzzz le Mar 20 Oct 2015 - 17:46
Complètement!

De toute manière, rien n'oblige ou n'impose, dans les textes, les EIST en classe de sixième.

Et si le cde pousse au luc pour monter ce type de projet...faudra qu'il trouve un collègue de chacune des matières souhaitant se rajouter cette charge en plus du reste (nouveau programme, epi, nouveau brevet, toussatoussa...)

Clairement, pour 2016, très taquin et osé pour un cde de demander ça!
Contenu sponsorisé

Re: Sciences en 6ème : on peut refuser non ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum