Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par snoopyves le Lun 12 Oct 2015 - 14:03

De mieux en mieux. Le corporatisme journalistique maintenant pour brider la parole. Voici la tribune que j'ai soumise au Plus pour publication, en réponse au torchon publié par Caroline Brizard vendredi dernier :

Mais quelle insupportable prose commise par une prétendue spécialiste de l'éducation ! Sous le titre provocateur « Mais pourquoi les anti-réforme du collège s'entêtent-ils autant ? » Caroline Brizard du Nouvel Obs a frappé un grand coup... dans la mauvaise foi ou l'ignorance, c'est selon.

Dans un article, clairement sarcastique à l'égard des opposants à la réforme, la journaliste commence son jeu de massacre d'emblée, histoire de couper court à tout débat :

"Mais qu’espèrent encore les opposants à la réforme du collège ? Elle est actée. Le décret a été publié au JO le 20 mai dernier, et la circulaire d’application l'a été le 2 juillet. 'La réforme doit s’appliquer à la rentrée 2016', martèle la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem à qui veut l'entendre."

La messe serait donc dite... Mais Caroline Brizard a-t-elle seulement pris la peine de lire le fameux décret du 20 mai dernier ? Ou se contente-t-elle de diffuser avec complaisance des douces paroles enjôleuses de Madame le Ministre de l'Education ? Parce que si notre spécialiste de l'Education avait simplement pris la peine de lire le lien qu'elle a gentiment proposé pour sourcer son introduction, voilà ce qu'elle y aurait lu, en guise de « réforme » :
L’amplitude quotidienne ne dépasse pas six heures d’enseignement pour les élèves de sixième, sauf dérogation accordée par le recteur d’académie en cas de contraintes spécifiques.
Une pause méridienne d’une durée minimale d’une heure trente minutes est assurée à chaque élève, sauf dérogation accordée par le recteur d’académie en cas de contraintes spécifiques.«III. –
Pour la mise en œuvre du premier alinéa du II dans les établissements d’enseignement privés souscontrat, l’organisation des enseignements est fixée par le chef d’établissement en concertation avec les professeurs.Ces derniers sont informés par le chef d’établissement des suites de cette consultation. Dans ces établissements, lesdeux derniers alinéas du II ne sont pas applicables.

En d'autres termes, à part les journées de 6 heures pour les élèves de 6èmes, la coupure méridienne étendue à 1h30 a minima et l'autonomie des établissements concernant l'organisation des heures d'enseignement, rien d'autre n'y figure. RIEN. Ni aide personnalisée. Ni EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires). Ni l'abolition des classes bilangues. Ni dictée quotidienne. Ni réforme de l'évaluation... Rien. Une véritable coquille vide qui ne demande qu'à être remplie.

Aussi, au nom de quelle idéologie Caroline Brizard, journaliste, spécialiste en éducation, se permet-elle de conclure que la réforme est "actée" ?

Le reste de l'article n'est qu'un amoncellement de chiffres d'enseignants grévistes, sans aucune signification quand on sait, qu'aujourd'hui, c'est à l'intérieur même des établissements et notamment dans les Conseils pédagogiques que tout se décide, comme l'a justement précisé le décret du 20 mai.

Cet article, fallacieux s'il en est, ne pourrait être qu'une simple erreur, sans importance dans un débat plurivoque. Il n'en est absolument rien. La presse, dans son ensemble, et à l'exception notable de Marianne, est unanimement pour cette réforme, Laurent Joffrin prétendant même que les opposants ne seraient que des réacs ou une partie des intellectuels. Et toujours avec des visions erronées ou largement parcellaires de cette réforme, comme dans cette enquête de l'IFOP qui prétend que la dictée, le calcul mental ou encore l'enseignement laïque des religions seraient représentatifs des modifications apportées aux programmes.

Alors il faut répondre, et vite, à Caroline Brizard. Pourquoi donc sommes-nous tant entêtés ? Oui pourquoi ?

Car, vous l'aurez remarqué, ces fainéants de profs ne font même pas la grève pour leur condition de travail, eux qui ont un salaire bloqué depuis 2010. Ils ne font pas grève pour eux. Non. Ils manifestent leur colère, y compris un samedi après-midi pour défendre l'école publique. Pour défendre les élèves. Pour que ne soit pas abandonné le tradition de la transmission du savoir.

Les enseignants, Madame Brizard, sont entêtés, car 20% des cours fondamentaux, vont être consacrés à des activités pluridsciplinaires, dont on ne connait ni les tenants, ni les aboutissants, puisque dans les formations à venir, ce seront les enseignants eux mêmes qui devront dire ce qu'ils comptent faire avec cette chose pondue, en théorie, dans les beaux couloirs de la rue de Grenelle.

Les enseignants, Madame Brizard, sont entêtés, car cette réforme va faire progressivement disparaître l'étude gratuite des langues anciennes, qui n'étaient pas réservées aux élites, comme on peut le lire avec bêtise un peu partout, mais qui était offerte à tous. La véritable égalité.

Les enseignants, Madame Brizard, sont entêtés, car les aides personnalisées vont être dispensées en classe entière, si bien que l'on ne pourra jamais personnaliser justement les besoins de chaque élève, et notamment ceux qui sont en difficulté.

Les enseignants, Madame Brizard, sont entêtés, car on prétend qu'avec cette réforme on va réduire les inégalités de la société, quand, bien au contraire, en diminuant les cours fondamentaux, on ne peut que les accentuer, n'ayant plus le temps de donner à certains ce que d'autres ont dès le biberon.

Alors, oui, Madame Brizard, les enseignants opposés à la réforme sont entêtés. Et ils auront à cœur de défendre une école publique qui n'avait décidément pas besoin de cela. Se réformer ? Assurément. Mais certainement pas dans la direction inverse de l'exigence. Ne vous en déplaise.



Réponse de la rédaction du PLus (hallucinante) :
Bonjour Yves,

Je suis Paul Laubacher, rédacteur en chef adjoint du site de l'Obs en charge du Plus.

Nous avons bien reçu votre proposition de tribune en réponse à un article de Caroline Brizard, journaliste à l'Obs. Nous n'allons pas publier en l'état votre texte.

Votre papier cible uniquement Caroline Brizard alors que vous affirmez d'emblée que d'autres journalistes dans d'autres médias auraient écrit le même papier. Ce qui est dommage. Il y a de plus un risque de diffamation envers la journaliste.

Par ailleurs, l'article de Caroline Brizard explique avant tout les divisions qui règnent entre les syndicats par rapport à la réforme des collèges et la mobilisation qui va en s'affaiblissant. Ce n'est pas elle qui affirme que la réforme est actée, c'est la ministre de l'Education qui le précise quand elle déclare : "La réforme doit s’appliquer à la rentrée 2016".

Toutefois, votre texte est très intéressant pour Le Plus. Surtout si vous expliquez pourquoi vous n'allez pas arrêter de manifester contre la réforme des collèges et pourquoi vous continuerez d'exprimer votre opposition. Il faudra alors retravailler votre texte en conséquence.

Merci de votre compréhension,

Cordialement,

Paul Laubacher


C'est vrai que cibler une journaliste quand on demande un droit de réponse c'est gênant... et diffamant !!!!!
Bref j'ai reformulé mon article sans citer Madame et en faisant en sorte de mettre toute la presse dans le même sac en épargnant Marianne... On verra ce que cela donnera...


Dernière édition par John le Mar 13 Oct 2015 - 11:27, édité 2 fois (Raison : titre précisé pour retirer l'ambiguité.)

snoopyves
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par Thalia de G le Lun 12 Oct 2015 - 14:08

Bonjour,
Merci de bien vouloir te présenter dans la section idoine du forum.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par Celadon le Lun 12 Oct 2015 - 14:10

Good luck ! trefle

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par snoopyves le Lun 12 Oct 2015 - 14:14

J'ai souligné mes commentaires. EN espérant rendre le tout plus lisible Wink

Alors se présenter, oui pourquoi pas. Dans la rubrique idoine, aussi... Mais c'est où ? Merci Smile

snoopyves
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par isabe le Lun 12 Oct 2015 - 14:51

Merci pour ces infos.
Si seulement la presse pouvait relayer d'autres sons de cloche.

A part Marianne qui ne nous lâche pas Very Happy

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par Thalia de G le Lun 12 Oct 2015 - 14:56

@snoopyves a écrit:J'ai souligné mes commentaires. EN espérant rendre le tout plus lisible Wink

Alors se présenter, oui pourquoi pas. Dans la rubrique idoine, aussi... Mais c'est où ? Merci Smile
C'est la rubrique "Votre présentation "
Cela dit, aucun lien qui pourrait valider des propos. Pardon, déformation professionnelle de modo. Very Happy

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par John le Mar 13 Oct 2015 - 2:04

Je trouve que la réponse du journaliste est tout à fait correcte.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par stanleymilgram le Mar 13 Oct 2015 - 6:46

@John a écrit:Je trouve que la réponse du journaliste est tout à fait correcte.

C'est ce que je me disais aussi Wink

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par snoopyves le Mar 13 Oct 2015 - 11:18

Pour ma part, je suis désolé de voir que la presse refuse de faire son auto-critique ou pour le moins d'accepter un avis divergeant sur sa manière d'aborder l'information, quand celle-ci est erronée.
Que le journaliste m'ait ensuite répondu cordialement, c'est tout de même la moindre des choses quand cela fait 4 ans que nous collaborons ensemble...

snoopyves
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par John le Mar 13 Oct 2015 - 11:26

Le problème, ce serait qu'il te refuse la parution après réécriture de l'article.
Sur une première version, ça ne me choque pas qu'un journaliste demande de revoir des choses.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Plus refuse un article contre Caroline Brizard

Message par snoopyves le Mar 13 Oct 2015 - 11:52

Et il l'a bien refusé... Alors que j'avais largement dilué et que j'étais allé dans son sens. Jugez plutôt :
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1434902-.html

snoopyves
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum