Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Celadon le Mar 13 Oct 2015 - 9:43

Je reste médusée de constater à quel point les engagements pris par FH au cours de sa campagne pour l'élection présidentielle sont bafoués et trahis sans vergogne.
Le pire c'est qu'aucune porte de sortie n'est offerte, à part l' échéance électorale suivante qui fait alterner les mêmes.
On se sent pris au piège d'institutions assez peu démocratiques au fond et de carriéristes formés dans nos écoles avec nos impôts, toujours prêts à taper sur ceux qui bronchent dans la société civile à coups de décrets, de lois, d'arrêtés, de tout l'arsenal à leur disposition...
Je ressens un grand, un immense ralbol d'être prise au piège et ne suis pas la seule, loin de là.
Il devrait y avoir un moyen de vérifier l'adéquation de la politique menée par l'élu avec ses promesses de campagne. Ils nous pondent des Commissions, des comités Théodule, des Conseils destinés à planquer jusqu'à la retraite les serviteurs zélés, des cours des comptes qui trouvent toujours où faire des économies sauf chez elles, et on n'est pas capables de mettre sur pied un comité de vigilance avec pleins pouvoirs d'éjecter le président élu qui montrerait ne serait-ce que le signe de vouloir tromper son électorat ?
Non mais quel pays ! Qu'est-on devenus !


Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Zagara le Mar 13 Oct 2015 - 10:01

@Celadon a écrit:
Il devrait y avoir un moyen de vérifier l'adéquation de la politique menée par l'élu avec ses promesses de campagne.

Le référendum révocatoire est appliqué dans plusieurs Etats. Il s'agit, sous condition de réunir suffisamment de signatures de gens enregistrés sur les listes électorales, de convoquer un référendum avec la question : "Est-ce qu'on vire M. Machin ?". Il peut être appliqué à diverses échelles et je trouve que ce serait très sain pour rappeler leurs engagements aux politiques.

@Celadon a écrit:
Ils nous pondent des Commissions, des comités Théodule, des Conseils destinés à planquer jusqu'à la retraite les serviteurs zélés, des cours des comptes qui trouvent toujours où faire des économies sauf chez elles, et on n'est pas capables de mettre sur pied un comité de vigilance avec pleins pouvoirs d'éjecter le président élu qui montrerait ne serait-ce que le signe de vouloir tromper son électorat ?
Non mais quel pays ! Qu'est-on devenus !

Donner un pouvoir de contrôle à un comité sur des élus serait très dangereux. C'est ouvrir la porte à un pouvoir des technocrates non-élus, comme ceux de l'Union européenne. Ou à une sorte de tribunal révolutionnaire. Pourquoi chercher à confisquer le pouvoir dans un comité alors qu'il y a l'ensemble des citoyens pour se porter garants de l'application de la politique d'un élu ? Si l'élu a obtenu une majorité sur son programme, alors il paraît évident et logique de permettre aux citoyens de réaffirmer leur soutien au travers d'un vote direct, ou, au contraire, s'ils se sentent trahis, de virer le type.

Multiplier les commissions c'est dissoudre le pouvoir du citoyen.


Dernière édition par Zagara le Mar 13 Oct 2015 - 10:07, édité 2 fois

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par stench le Mar 13 Oct 2015 - 10:04

C'est pour ça, entre autres, que je ne vote plus (c'est nous, en votant, qui légitimons leur pouvoir) et que j'ai rejoint des organisations politiques qui justement, militent pour que les choses que tu exposes ne soient plus possibles.

Est-ce utile, je n'en sais rien, mais au moins je me sens droit dans mes bottes.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Zagara le Mar 13 Oct 2015 - 10:07

A l'heure d'Internet, il est d'autant plus facile d'organiser des référendums de masse.

Un exemple très actuel : les Pays-Bas ont voté une loi disant qu'on peut convoquer un référendum consultatif (malheureusement) sur n'importe quelle question si on réunit 300000 signatures (dans un petit pays comme celui-là, ça paraîtrait énorme avant Internet, et c'est sûrement parce que les vieux élus n'ont rien compris à la modernité de cet outil qu'ils ont accepté de voter cette loi).

Il y a quelques semaines, un site d'information en ligne a lancé une opération pour réunir 300000 signatures. Le sujet du référendum : accepter ou non le traité d'association de l'UE avec l'Ukraine (largement refusé par l'opinion néerlandaise mais poussée par les politiques. Je rappelle que leurs politiques leur ont fait le même coup qu'à nous en 2005 : non au traité de Lisbonne par référendum, puis oui au parlement ; ce référendum-ci serait donc la poursuite des conflits à propos de l'UE entre élus et citoyens néerlandais).

Grâce à la numérisation des signatures et aux réseaux sociaux, ils ont obtenu 450000 signatures ; le référendum se tiendra bientôt.

Il suffit d'adapter cette mécanique à un référendum coercitif, et, magie, on recrée de la vraie démocratie.


Dernière édition par Zagara le Mar 13 Oct 2015 - 10:10, édité 3 fois

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par stench le Mar 13 Oct 2015 - 10:08

Ces idées d'initiatives populaires fonctionnent aussi en Suisse.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par John le Mar 13 Oct 2015 - 10:11

Le référendum révocatoire est appliqué dans plusieurs Etats
Je crois que le parti de gauche y est favorable.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Ascagne le Mar 13 Oct 2015 - 10:50

Un bon conseil à donner serait de porter des candidats qui fondent leur programme sur des prévisions réalistes et qui donnent de véritables gages sur les orientations de leur éventuelle future politique, mais je vois que beaucoup de Français préfèrent les énormes meetings et les petites phrases à une campagne électorale s'adressant au citoyen tout autant (voire plus) qu'au simple électeur, et ce de manière plutôt contractuelle.
Pour ma part, je ne suis pas du tout surpris que Hollande n'ait pas tenu certains de ses engagements. En ce qui concerne la proportionnelle aux législatives, par exemple, il a choisi d'abord la temporisation, puis la dilution (on en est à la deuxième commission se penchant sur ce genre de sujet), avant d'expliquer, sur un plateau télévisé et à l'Élysée, que c'était un sujet "secondaire" vu la situation du pays, et de chuchoter hors caméras qu'il n'était pas pensable de faire entrer plein de FN à l'Assemblée (argument pratique, il est vrai, et tant pis si c'est le genre de raisonnement qui accroît davantage la puissance du FN).
Un François Bayrou, dans son programme, proposait un référendum quelques semaines après la présidentielle, pour régler dès le début du mandat diverses questions de moralisation de la vie publique, installer la proportionnelle aux législatives, etc. Comparez cela aux promesses sur le coeur des députés socialistes d'alors à propos du non-cumul des mandats !

Pour le reste, je n'ai pas lu le dernier livre de Rosanvallon et j'ai juste écouté le tout début de la série de cours au Collège de France qui l'a occasionné, mais il étudie justement, me semble-t-il, les notions de démocratie d'autorisation et de démocratie d'exercice.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Thierry30 le Mar 13 Oct 2015 - 13:28

L'idéal serait de sanctionner le parti au pouvoir en votant pour l'opposition, en imaginant que cette dernière suivra une autre politique...
C'est du reste ce que nous avons fait en 2012, avec le résultat que l'on sait: la même politique suivie-avec l'aval, cette fois, des syndicats godillots-ce qui est encore pire.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Celadon le Mar 13 Oct 2015 - 13:37

Voilà pourquoi il faut sortir à tout prix de ce cercle infernalement vicié et vicieux.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par benjy_star le Mar 13 Oct 2015 - 15:16

L'idéal serait de devoir produire un programme avec une partie chiffrée. Si 80 % des objectifs chiffrés n'ont pas été atteints à la fin du mandat, interdiction de se représenter.

Oui, je rêve, c'est purement impossible

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Thalia de G le Mar 13 Oct 2015 - 15:26

@benjy_star a écrit:L'idéal serait de devoir produire un programme avec une partie chiffrée. Si 80 % des objectifs chiffrés n'ont pas été atteints à la fin du mandat, interdiction de se représenter.

Oui, je rêve, c'est purement impossible
Impossible en effet, mais l'idée me paraît intéressante.
______

Dans quels pays le référendum révocatoire est-il appliqué ? Avec succès ou pas ? L'idée est séduisante, je crains toutefois qu'il ne bride l'action. Aspect positif : il obligerait les candidats à des propositions réalistes. Cf ce qu'écrit Ascagne supra.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par benjy_star le Mar 13 Oct 2015 - 16:51

@Thalia de G a écrit:
@benjy_star a écrit:L'idéal serait de devoir produire un programme avec une partie chiffrée. Si 80 % des objectifs chiffrés n'ont pas été atteints à la fin du mandat, interdiction de se représenter.

Oui, je rêve, c'est purement impossible
Impossible en effet, mais l'idée me paraît intéressante.
______

Dans quels pays le référendum révocatoire est-il appliqué ? Avec succès ou pas ? L'idée est séduisante, je crains toutefois qu'il ne bride l'action. Aspect positif : il obligerait les candidats à des propositions réalistes. Cf ce qu'écrit Ascagne supra.
Ce serait trop honnête pour notre classe politique.

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Leclochard le Mar 13 Oct 2015 - 16:52

@benjy_star a écrit:L'idéal serait de devoir produire un programme avec une partie chiffrée. Si 80 % des objectifs chiffrés n'ont pas été atteints à la fin du mandat, interdiction de se représenter.

Oui, je rêve, c'est purement impossible

Le problème, c'est qu'on te répondra que les objectifs n'ont pas été atteints pour des raisons extérieures (crise internationale, bilan précédent calamiteux...).

J'aimerais plus simplement qu'on ne puisse pas se représenter plus de deux fois à une élection -qu'on soit élu ou non. Déjà, ça permettrait d'éviter les situations de rente et que le personnel politique se renouvelle plus rapidement.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Thierry30 le Mar 13 Oct 2015 - 17:17

@Leclochard a écrit:
@benjy_star a écrit:L'idéal serait de devoir produire un programme avec une partie chiffrée. Si 80 % des objectifs chiffrés n'ont pas été atteints à la fin du mandat, interdiction de se représenter.

Oui, je rêve, c'est purement impossible

Le problème, c'est qu'on te répondra que les objectifs n'ont pas été atteints pour des raisons extérieures (crise internationale, bilan précédent calamiteux...).

J'aimerais plus simplement qu'on ne puisse pas se représenter plus de deux fois à une élection -qu'on soit élu ou non. Déjà, ça permettrait d'éviter les situations de rente et que le personnel politique se renouvelle plus rapidement.

topela
Pour commencer, ce serait déjà un grand pas...

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par benjy_star le Mar 13 Oct 2015 - 17:29

J’avoue préférer les objectifs chiffrés, ça oblige à un programme honnête. Smile

L'autre idée reste séduisante. Smile

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Voltigeur le Mar 13 Oct 2015 - 17:38

@Leclochard a écrit:J'aimerais plus simplement qu'on ne puisse pas se représenter plus de deux fois à une élection -qu'on soit élu ou non. Déjà, ça permettrait d'éviter les situations de rente et que le personnel politique se renouvelle plus rapidement.

Bien d'accord. C'est la base pour assainir et régénérer ce milieu, le déprofessionnaliser et restreindre le jeu des connivences et des clientèles. Enfin, peut-être...

_________________
«Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense» (Walter Lippman)

Voltigeur
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Zagara le Mar 13 Oct 2015 - 17:41

@Thalia de G a écrit:
@benjy_star a écrit:L'idéal serait de devoir produire un programme avec une partie chiffrée. Si 80 % des objectifs chiffrés n'ont pas été atteints à la fin du mandat, interdiction de se représenter.

Oui, je rêve, c'est purement impossible
Impossible en effet, mais l'idée me paraît intéressante.
______

Dans quels pays le référendum révocatoire est-il appliqué ? Avec succès ou pas ? L'idée est séduisante, je crains toutefois qu'il ne bride l'action. Aspect positif : il obligerait les candidats à des propositions réalistes. Cf ce qu'écrit Ascagne supra.

Deux types de referendums d'initiative populaire :

- pour statuer sur une loi : Suisse, Italie, Slovénie, des landers allemands, des Etats des USA.
- révocatoire à partir du mi-mandat : des Etats des USA (en Californie la procédure de recall par exemple), Venezuela

C'est une mesure rare mais je la trouve très intéressante et applicable. Je ne pense pas que ça immobiliserait l'action. Et étant donné ce qu'ils font actuellement, il est nécessaire de mettre la pression sur des élus hors sol.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Ascagne le Mar 13 Oct 2015 - 18:52

J'aimerais plus simplement qu'on ne puisse pas se représenter plus de deux fois à une élection -qu'on soit élu ou non. Déjà, ça permettrait d'éviter les situations de rente et que le personnel politique se renouvelle plus rapidement.

affraid
Non, cela rendrait encore plus difficile, voire impossible, la possibilité des candidats "différents" de passer et ce serait mille fois pire que la situation actuelle pour toutes les élections. A moins d'être soutenu par les gros partis, il faut souvent plusieurs scrutins pour se forger une place et pouvoir, par exemple, passer au second tour (je pense aux municipales mais c'est aussi vrai pour l'élection présidentielle).
Cette idée reviendrait donc au contraire à condamner la véritable possibilité de renouvellement du personnel politique, qui dépend des électeurs, des militants/adhérents des partis, des choix de listes, etc.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Leclochard le Mar 13 Oct 2015 - 19:35

@Ascagne a écrit:
J'aimerais plus simplement qu'on ne puisse pas se représenter plus de deux fois à une élection -qu'on soit élu ou non. Déjà, ça permettrait d'éviter les situations de rente et que le personnel politique se renouvelle plus rapidement.

affraid
Non, cela rendrait encore plus difficile, voire impossible, la possibilité des candidats "différents" de passer et ce serait mille fois pire que la situation actuelle pour toutes les élections. A moins d'être soutenu par les gros partis, il faut souvent plusieurs scrutins pour se forger une place et pouvoir, par exemple, passer au second tour (je pense aux municipales mais c'est aussi vrai pour l'élection présidentielle).
Cette idée reviendrait donc au contraire à condamner la véritable possibilité de renouvellement du personnel politique, qui dépend des électeurs, des militants/adhérents des partis, des choix de listes, etc.

Je ne sais pas. Peut-être à un niveau local. Car dès qu'il s'agit d'avoir de devenir député, sénateur ou maire d'une grosse commune, il y aura toujours du monde. Quand je vois le nombre de candidats aux municipales, j'ai du mal à trouver crédibles les discours de plainte.

Aux USA, un candidat qui se plante aux présidentielles a la dignité de ne pas postuler une seconde fois et, ma foi, j'aime bien ce principe. Les élections ne sont pas un jeu où on finit à l'usure par gagner le droit d'occuper un job bien rémunéré et plein d'avantages.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Ascagne le Mar 13 Oct 2015 - 20:07

Quand je vois le nombre de candidats aux municipales, j'ai du mal à trouver crédibles les discours de plainte.
On n'a pas trop la même vision du champ politique. Les situations sont fort diverses quand on le considère dans son entier. Aux dernières cantonales, il n'y avait aucun représentant de mon parti ni de ma famille politique sur le canton où j'ai voté, par exemple. Dire qu'il y a "toujours du monde", c'est très rapide : c'est parfois vrai, mais cela ne présage pas de la qualité des listes et des candidats (à mes yeux, les candidats compétents, solides et responsables sont plutôt rares). Cela revient aussi à faire accroire que se présenter, ce n'est pas grand chose, alors qu'il y a du travail et de l'argent derrière (je l'écris en tant que rejeton d'un candidat à deux municipales, une cantonale, une élection législative).
Les partis les plus puissants et influents ont les moyens de parachuter des candidats s'ils considèrent que le terrier n'est pas assez bon à leurs yeux, et ils peuvent s'appuyer sur un socle électoral, d'adhésion ou d'habitude, solide (et notamment solidifié par le jeu de yoyo de l'alternance opposition/majorité, droite/gauche). Ce n'est pas le cas pour d'autres formations. Le candidat qui aura enfin réussi à se faire un peu connaître, à passer la barre du second tour ou à la tutoyer, se retrouverait, si on appliquait cette idée, devant l'impossibilité de continuer son chemin (alors qu'il pourrait, sinon, éventuellement devenir maire à la troisième tentative). Or, si l'on se présente, à moins de faire une candidature d'opinion ou de simple existence (visant par exemple à assurer à une petite formation quelques € en plus aux législatives malgré un score de moins de 1%), c'est en espérant gagner (un jour ou l'autre, du moins) et au moins peser. Si on me dit d'entrée de jeu que la deuxième fois sera forcément la dernière, je ne vais même pas prendre le risque de me présenter...

Aux USA, un candidat qui se plante aux présidentielles a la dignité de ne pas postuler une seconde fois et, ma foi, j'aime bien ce principe.
J'ai totalement l'opinion opposée. Je suis bien content, par exemple, de voir que Bayrou est conscient de sa responsabilité et qu'il pourrait se présenter en 2017 (si Sarkozy passe aux primaires de la droite, par exemple) afin d'offrir une autre option aux Français. Franchement, la présidentielle américaine, comme système, ne me fait absolument pas du tout rêver. Laughing Shocked


Dernière édition par Ascagne le Mar 13 Oct 2015 - 20:26, édité 2 fois

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Le grincheux le Mar 13 Oct 2015 - 20:11

@Thierry30 a écrit:L'idéal serait de sanctionner le parti au pouvoir en votant pour l'opposition, en imaginant que cette dernière suivra une autre politique...
C'est du reste ce que nous avons fait en 2012, avec le résultat que l'on sait: la même politique suivie-avec l'aval, cette fois, des syndicats godillots-ce qui est encore pire.
Le problème, en France, c'est que nous n'avons le choix qu'entre des socialistes de gauche et des socialistes de droite... Rien ne changera tant que le pays ne sera pas allé dans le mur (à la grecque). C'est malheureux, mais c'est vraiment ce qui nous pend au nez. Aucun programme politique, de l'extrême gauche à l'extrême droite (peut-être à l'exception de Bayrou et encore je ne sais pas ce qu'il ferait une fois au pouvoir) ne résiste à une analyse sérieuse et non partisane.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Le grincheux le Mar 13 Oct 2015 - 20:13

@Leclochard a écrit:
@benjy_star a écrit:L'idéal serait de devoir produire un programme avec une partie chiffrée. Si 80 % des objectifs chiffrés n'ont pas été atteints à la fin du mandat, interdiction de se représenter.

Oui, je rêve, c'est purement impossible

Le problème, c'est qu'on te répondra que les objectifs n'ont pas été atteints pour des raisons extérieures (crise internationale, bilan précédent calamiteux...).

J'aimerais plus simplement qu'on ne puisse pas se représenter plus de deux fois à une élection -qu'on soit élu ou non. Déjà, ça permettrait d'éviter les situations de rente et que le personnel politique se renouvelle plus rapidement.
Qu'on ne puisse pas se représenter tout court. Lorsqu'on a voté (enfin pas moi) pour le quinquennat, Giscard avait milité pour le dizennat (?) avec interdiction de se représenter. Ça laisse le temps de réformer et on n'essaie pas de plaire au bon peuple. Problème : nous avons une oligarchie républicaine qui fait carrière.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Zagara le Mar 13 Oct 2015 - 20:45

Vous réfléchissez seulement avec les vieux outils faillis du siècle dernier (partis, élections, alternance entres 2 forces...)
Ces rustines ont montré leurs limites et leur capacité à confisquer le pouvoir au profit d'une petite caste qui recrute dès la sortie de sciences po ou de l'ena pour fabriquer des politiciens.

Je suis sûre qu'il faut inventer des formes radicalement nouvelles de démocraties, et que le malaise actuel n'est pas une question de personnes ou de partis mais la faillite d'une représentation à bout de souffle issue d'un temps révolu.

Y'a pas mal de pistes explorées autour des conseils citoyens locaux, referendums récurrents, intégration d'Internet comme outil de contrôle et d'action.... ça germe un peu partout, c'est peut-êtree le signe que s'invente, en ce moment même une nouvelle démocratie, plus directe et moins phagocytée par la caste politicienne.

De plus en plus de gens se rendent compte que les politiciens ne peuvent pas réformer car ils ne pensent qu'à leur réélection. Une seule solution : faire table rase de ce qui s'apparente maintenant à un parasitisme de la nation et inventer de nouveaux outils.


Dernière édition par Zagara le Mar 13 Oct 2015 - 20:48, édité 2 fois

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Leclochard le Mar 13 Oct 2015 - 20:45

@Ascagne a écrit:
Quand je vois le nombre de candidats aux municipales, j'ai du mal à trouver crédibles les discours de plainte.
On n'a pas trop la même vision du champ politique. Les situations sont fort diverses quand on le considère dans son entier. Aux dernières cantonales, il n'y avait aucun représentant de mon parti ni de ma famille politique sur le canton où j'ai voté, par exemple. Dire qu'il y a "toujours du monde", c'est très rapide : c'est parfois vrai, mais cela ne présage pas de la qualité des listes et des candidats (à mes yeux, les candidats compétents, solides et responsables sont plutôt rares). Cela revient aussi à faire accroire que se présenter, ce n'est pas grand chose, alors qu'il y a du travail et de l'argent derrière (je l'écris en tant que rejeton d'un candidat à deux municipales, une cantonale, une élection législative).
Les partis les plus puissants et influents ont les moyens de parachuter des candidats s'ils considèrent que le terrier n'est pas assez bon à leurs yeux, et ils peuvent s'appuyer sur un socle électoral, d'adhésion ou d'habitude, solide (et notamment solidifié par le jeu de yoyo de l'alternance opposition/majorité, droite/gauche). Ce n'est pas le cas pour d'autres formations. Le candidat qui aura enfin réussi à se faire un peu connaître, à passer la barre du second tour ou à la tutoyer, se retrouverait, si on appliquait cette idée, devant l'impossibilité de continuer son chemin (alors qu'il pourrait, sinon, éventuellement devenir maire à la troisième tentative). Or, si l'on se présente, à moins de faire une candidature d'opinion ou de simple existence (visant par exemple à assurer à une petite formation quelques € en plus aux législatives malgré un score de moins de 1%), c'est en espérant gagner (un jour ou l'autre, du moins) et au moins peser. Si on me dit d'entrée de jeu que la deuxième fois sera forcément la dernière, je ne vais même pas prendre le risque de me présenter...

Aux USA, un candidat qui se plante aux présidentielles a la dignité de ne pas postuler une seconde fois et, ma foi, j'aime bien ce principe.
J'ai totalement l'opinion opposée. Je suis bien content, par exemple, de voir que Bayrou est conscient de sa responsabilité et qu'il pourrait se présenter en 2017 (si Sarkozy passe aux primaires de la droite, par exemple) afin d'offrir une autre option aux Français. Franchement, la présidentielle américaine, comme système, ne me fait absolument pas du tout rêver. Laughing Shocked

Le système américain a beau avoir plein de défauts: il a au moins cette qualité. Maintenant, il semble qu'en France, on aime avoir des dirigeants âgés. J'ai tendance à penser que dans beaucoup de domaines, l'expérience est utile mais qu'en politique, c'est au final, un inconvénient car on se retrouve avec des gestionnaires trop prudents et sans vision. Bayrou, je le trouve sympathique mais que c'est pathétique d'échouer tant de fois ! Cet homme n'a-t-il donc aucun ami pour lui dire la vérité ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non respect des engagements de campagne : quelles sanctions ?

Message par Ascagne le Mar 13 Oct 2015 - 21:12

Vous avez une conception fort particulière de l'élection présidentielle en particulier et des élections en général...
En tout cas, si vous considérez que ne pas être choisi trois fois à la suite dans le cadre d'une présidentielle est "pathétique", je suppose qu'en toute logique vous considérez les 99,999999 % de Français, vous et moi inclus, qui ne se sont pas présentés à cette élection et n'ont même pas pu ne pas être choisis, comme des moins que rien absolus. Laughing

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum