Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par bernardo le Ven 23 Oct 2015 - 21:49

@henriette a écrit:Je ne vais pas proposer de projet d'EPI-LCA car :
- la seule solution viable pour moi serait la SID qui répartit sur toutes les matières le poids des EPI en les faisant toutes contribuer proportionnellement à leur quota horaire hebdomadaire, or la direction trouve cela "totalement absurde"
- je ne veux pas demander à des collègues de me donner des heures de leur discipline pour faire du latin, en particulier les collègues de lettres qui vont déjà être particulièrement sollicités par l'AP, comme les nouveaux programmes du cycle 4 le montrent (seule matière où la contribution à l'AP est autant fléchée)
- je n'ai pas encore le programme de LCA, qui devait pourtant être remis le 15 octobre, donc je ne sais pas encore où je vais ni en quoi consistera l'enseignement dit de complément, pour voir ce qu'il serait opportun de traiter en EPI,
- je n'ai pas de garantie de pouvoir avoir encore 2 groupes de latin pour chaque niveau comme c'est le cas actuellement (j'ai par exemple 52 latinistes en 5e). Si ce n'est pas le cas, si ce ne peut pas être le latin pour tous comme nous l'ont vendu la ministre et Mme Robine sur tous les médias, alors je préfère que ce soit le latin pour personne l'an prochain car je refuse de devoir désinscrire ou refuser des élèves et  rendre ainsi cette matière sélective et élitiste alors qu'elle ne l'a jamais été : les parents comprendront enfin la vraie nature de cette réforme délétère.
Voilà la position que je vais soutenir.

Voilà, je pense, exactement ce qui ferait avancer les choses : que chaque professeur définisse clairement, comme henriette vient de le faire, la position qu'il ou elle est prêt(e) à soutenir. Pour ma part, voici ma position de professeur de lettres modernes :
- Zéro anticipation de la réforme : je ne participerai à aucune réunion, aucun conseil pédagogique, aucune "formation" sur la réforme, etc. Je suis prêt à me mettre en grève pour cela (pré-avis déposé chaque jour à partir de la rentrée de ces vacances)
- Zéro application : quitte à être mis à pied (ce qui est peu probable quand même, mais mérite d'être envisagé), à voir ma note pédagogique baisser de 60 points, etc., je n'appliquerai pas la réforme. Toutes les heures inscrites dans mon emploi du temps seront consacrées exclusivement à ma discipline : pas d'AP, pas d'EPI, pas de conseil école-collège, pas de nouveau programme, (je dois en oublier), en bref : rien.
La réforme a besoin de moi ; je n'ai pas besoin d'elle. Elle ne passera pas par moi.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par AsarteLilith le Ven 23 Oct 2015 - 21:53

Je refuse un epi LCA sauf si : soit on me bidouille un EPI/EC mais où je fais ce que je veux comme avant, soit ils se débrouillent avec l'epi et je prends l'EC uniquement. Sinon, niet. Je ferai mes heures, soit 18h + 1HSA statutaire et le reste, c'est non. PP, à mon bon vouloir, conseil école-collège si je ne peux pas y échapper.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Luigi_B le Ven 23 Oct 2015 - 23:18


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Audrey le Ven 23 Oct 2015 - 23:31

Tu as oublié un "que"...
"Nous savions également que ce que nous voulons sauver, l’« enseignement de complément », est un monstre pédagogique"

;-)

Tu vas faire quoi, toi, Luigi?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Luigi_B le Ven 23 Oct 2015 - 23:40

Je suis au lycée. Mais ce que je ferais, assurément, ce serait de refuser de faire semblant puisque c'est ce qu'on espère de nous.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Puck le Ven 23 Oct 2015 - 23:41

Je vais refuser l'Epi LCA, et je sais très bien ce qui va se passer : ce sont mes collègues de LM qui vont le faire, le chef va m'accuser d'être la 1ère à vouloir supprimer le latin et le grec. Puis mes collègues de LM vont faire de l'étymologie "amusante", des déguisements toges et autres khô******s. Les élèves vont trouver que c'est bien plus drôle qu'avec moi qui exige de la grammaire, que les déclinaisons soient sues, ainsi que les conjugaisons et le tour est joué, à savoir qu'il n'y a pas plus incompétent qu'un prof de LC pour enseigner les LC.


Dernière édition par Puck le Ven 23 Oct 2015 - 23:43, édité 1 fois (Raison : Foooooote)

Puck
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Audrey le Ven 23 Oct 2015 - 23:44

@Luigi_B a écrit:Je suis au lycée. Mais ce que je ferais, assurément, ce serait de refuser de faire semblant puisque c'est ce qu'on espère de nous.

Mais quelle cruche... désolée... j'ai honte. Je le savais... et j'ai oublié. Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed

Où est le petit coin où je peux me cacher? Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Anaxagore le Ven 23 Oct 2015 - 23:45

@Puck a écrit:Je vais refuser l'Epi LCA, et je sais très bien ce qui va se passer : ce sont mes collègues de LM qui vont le faire, le chef va m'accuser d'être la 1ère à vouloir supprimer le latin et le grec. Puis mes collègues de LM vont faire de l'étymologie "amusante", des déguisements toges et autres khô******s. Les élèves vont trouver que c'est bien plus drôle qu'avec moi qui exige de la grammaire, que les déclinaisons soient sues, ainsi que les conjugaisons et le tour est joué, à savoir qu'il n'y a pas plus incompétent qu'un prof de LC pour enseigner les LC.

Pauvre Puck. Evil or Very Mad

Il y a toujours un *** pour creuser la tombe.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Audrey le Ven 23 Oct 2015 - 23:45

@Puck a écrit:Je vais refuser l'Epi LCA, et je sais très bien ce qui va se passer : ce sont mes collègues de LM qui vont le faire, le chef va m'accuser d'être la 1ère à vouloir supprimer le latin et le grec. Puis mes collègues de LM vont faire de l'étymologie "amusante", des déguisements toges et autres khô******s. Les élèves vont trouver que c'est bien plus drôle qu'avec moi qui exige de la grammaire, que les déclinaisons soient sues, ainsi que les conjugaisons et le tour est joué, à savoir qu'il n'y a pas plus incompétent qu'un prof de LC pour enseigner les LC.

Le truc c'est que chez moi, les collègues (du moins en lettres et HG) sont visiblement prêts à tout pour qu'il y ait encore du latin et du grec dans mon collège, enseignés par moi et non par eux...


Dernière édition par Audrey le Ven 23 Oct 2015 - 23:50, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par pamplemousses4 le Ven 23 Oct 2015 - 23:46

@Puck a écrit:Je vais refuser l'Epi LCA, et je sais très bien ce qui va se passer : ce sont mes collègues de LM qui vont le faire, le chef va m'accuser d'être la 1ère à vouloir supprimer le latin et le grec. Puis mes collègues de LM vont faire de l'étymologie "amusante", des déguisements toges et autres khô******s. Les élèves vont trouver que c'est bien plus drôle qu'avec moi qui exige de la grammaire, que les déclinaisons soient sues, ainsi que les conjugaisons et le tour est joué, à savoir qu'il n'y a pas plus incompétent qu'un prof de LC pour enseigner les LC.

Puck, c'est... désespérant.

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Tangleding le Ven 23 Oct 2015 - 23:55

Superbe ton billet, Luigi. Je pense bien à vous, nos collègues de LC.

Quelle bande de crapules, tout de même. Cela ne fait que renforcer ma détermination.

Je pense que ce genre de procédé du MEN est assez dangereux, que le MEN risque de le payer cher par retour de boomerang, en suscitant la colère froide d'un grand nombre d'entre nous, une colère dont les effets sont durables et imprévisibles.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par HORA le Sam 24 Oct 2015 - 0:24

Merci, Luigi, pour tout en général, et pour cette note au bas de ton dernier billet en particulier :

"Rien dans les textes n’indique, par exemple, que l’« enseignement de complément » devra être conditionné à l’existence – par définition précaire – d’un enseignement pratique interdisciplinaire."

C'est bien ce qu'il me semblait, rien d'explicite mais tout dans la menace insistante : achtung, pas d'epi, pas d'ec...
Cette nouvelle me réjouit car j'ai la chance d'être dotée d'un cde plus que tiède à propos de cette réforme et qui m'a bien laissé entendre qu'il ne me mettrait pas la pression à ce sujet, mais je crains quelque peu l'interprétation carriéro-compatible des ipr qui ne manqueront pas de brandir la règlementation.

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par bernardo le Sam 24 Oct 2015 - 9:28

@Luigi_B a écrit:Ce fil m'a inspiré ce billet : http://avenirlatingrec.fr/analyses/482-le-deshonneur-ou

Bien parlé !!! Ton texte est à diffuser d'urgence et le plus largement possible : merci à toi encore Very Happy

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Luigi_B le Sam 24 Oct 2015 - 9:55

Merci.

@HORA a écrit:C'est bien ce qu'il me semblait, rien d'explicite mais tout dans la menace insistante : achtung, pas d'epi, pas d'ec...
Le seul argument tangible, c'est l'intitulé : "enseignement de complément".

Cependant, l'enseignement est tellement découplé de l'EPI LCA que cet intitulé est devenu vide de sens.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Iphigénie le Sam 24 Oct 2015 - 10:43

Je suis en tout point d'accord avec Luigi. Mais voilà, je suis en lycée, c'est plus facile d'être catégorique: bon courage aux collègues du collège. chevalier
Non aux ersatz.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Ismyrr le Sam 24 Oct 2015 - 10:59

@HORA a écrit:
"Rien dans les textes n’indique, par exemple, que l’« enseignement de complément » devra être conditionné à l’existence – par définition précaire – d’un enseignement pratique interdisciplinaire."

Rien d'explicite en effet. D'ailleurs, cela avait été évoqué ici, je ne sais plus où, au début. peut-être n'était-ce que dans les projets de texte ?

En tout cas, pour "les gens de là-haut", ça semble évident (faq Eduscol) :
" />

Ismyrr
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par blanche le Sam 24 Oct 2015 - 11:13

Pour ma part, je pense prendre l'EC en espérant pouvoir conserver deux groupes comme présent. Une collègue présente aux journées de formation m'a affirmé qu'on lui avait dit que les marges étant mutualisées (15 heures donc pour cinq classes de 4e par ex), ce ne serait pas un problème que le latin couvre quatre de ces quinze heures...Nous verrons si cela se confirme... J'envisage aussi de demander l'ouverture d'un EC de grec en 3e puisque même chose, c'est l'un des arguments qui ont été donnés lors de ces journées pour "rassurer" les profs de LC...
Concernant les EPI, je ne vois pas non plus ce qui peut être fait puisque le programme du cycle 4 ne correspond pas à l'Antiquité. Si quelqu'un pouvait nous expliquer, d'ailleurs!... J'attends donc de voir ce qui sera proposé (pas par moi c'est sûr!) mais pense que cet EPI sera assuré par mes collègues et non par moi, seule prof de LC du collège...Cela étant dit, je n'en reviens toujours pas que l'intitulé de cet EPI soit "LCA" et qu'il ne soit pas nécessaire qu'un prof de LC l'assure...
Dans mon établissement où le latin est bien vivant, la direction semble être prête à maintenir cette discipline, et je ne peux pas me résoudre à ne pas aller dans ce sens, ma priorité étant le maintien du latin (en espérant, à travers l'EC, pouvoir faire des cours de qualité, encore une fois, je ne parle pas de l'EPI quand j'évoque le maintien du latin), même si cette réforme me mine littéralement.

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Ronin le Sam 24 Oct 2015 - 13:16

Je trouve le texte de Luigi très bon et la citation de Churchill n'a jamais été aussi adapté qu'à ce type de situation. Je n'aide pas vu que je suis PE mais encore une fois je vous soutiens.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par dami1kd le Sam 24 Oct 2015 - 13:37

Mari-aime a écrit:
@HORA a écrit:
"Rien dans les textes n’indique, par exemple, que l’« enseignement de complément » devra être conditionné à l’existence – par définition précaire – d’un enseignement pratique interdisciplinaire."

Rien d'explicite en effet. D'ailleurs, cela avait été évoqué ici, je ne sais plus où, au début. peut-être n'était-ce que dans les projets de texte ?

Oui, j'en avais parlé car la question a été posée par une prof de LC lors des journées de formation des formateurs de mon académie.
L'IPR de Lettres a répondu qu'il n'y avait pas besoin de textes, mais simplement de comprendre ce que veux dire Enseignement de Complément aux EPI. Puisque c'est un complément, il doit y avoir EPI avant (c'est son interprétation).
Mais, dans ce cas, il ne faudra pas venir dire que la bilangue de continuité est un EC en 6e, puisqu'il n'y a pas d'EPI...

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Luigi_B le Sam 24 Oct 2015 - 14:06

Si l'EPI LCA était pluriannuel et si l'EC était garanti à chaque niveau, on pourrait parler de éventuellement parler de "complément". En l'état, ça n'a aucun sens.

On peut aussi répondre que l'EPI langues et cultures de l'antiquité est sans rapport avec les langues anciennes puisqu'il est impossible de les enseigner sur un horaire retranché d'une discipline du tronc commun. Et dans une certaine mesure des cultures de l'Antiquité, s'agissant des EPI sur les documents latins du Moyen Âge proposés dans les programmes.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par jilucorg le Sam 24 Oct 2015 - 16:28

@Luigi_B a écrit:On peut aussi répondre que l'EPI langues et cultures de l'antiquité est sans rapport avec les langues anciennes puisqu'il est impossible de les enseigner sur un horaire retranché d'une discipline du tronc commun.
... en quoi il pourra j'imagine être répondu que précisément, l'EC est là pour apporter le complément, sous forme de pure étude de la langue, de l'EPI LCA, lequel ne traitera () que d'aspects pluridisciplinaires − et pouvant se passer de profs de LC − autour des LCA, n'abordant donc les LA que dans leurs apports à et rapports avec blablabla => EPI + EC = un enseignement complet des LCA, bien plus riche qu'avant comme on vous l'a dit et répété, dites-nous merci !   (et bien sûr on voit dans ces conditions que l'EC ne peut se suffire à lui-même puisqu'il n'est par définition consacré qu'à l'étude de la langue − et que c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il lui a été attribué moins d'heures qu'à l'option, dans laquelle le prof de LC faisait de tout...) Je vois bien ce discours-là, non ?

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Luigi_B le Sam 24 Oct 2015 - 16:30

Dans ce cas-là, il faut le complément pour tous. Sinon LCA ne rime à rien ! Wink

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Luigi_B le Sam 24 Oct 2015 - 16:31

Les contorsions linguistiques des concepteurs de cette réforme doivent être retournées contre elle.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par jilucorg le Sam 24 Oct 2015 - 17:45

@Luigi_B a écrit:Dans ce cas-là, il faut le complément pour tous. Sinon LCA ne rime à rien ! Wink
Voilà, c'est ÇA, l'Argument !

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Ajupouet le Dim 25 Oct 2015 - 7:21

Les Neos, merci d'éclairer ma lanterne, je ne comprends plus rien. Et pourtant, j'essaie. scratch
Pour un élève lambda, les EPI sont obligatoires, OK. Mais peut-il choisir ses EPI parmi ceux proposés?
Je crois avoir compris que non... Prenons alors l'exemple d'un élève faisant latin cette année ( au hasard, ma fille) . Si le collège ne propose pas d'EPI LCA pour tous les élèves l'année prochaine, l'enseignement du latin sera réduit ( 2h d'EC contre 3h de latin, j'ai bon?)
Si le collège propose l'EPI LCA, ce sera donc un cours obligatoire pour tous les élèves n'ayant donc en majorité jamais fait de latin. Et cet horaire d'enseignement LCA sera en plus pris sur les horaires de cours fondamentaux?

Admettons maintenant un instant que les élèves aient la possibilité de s'inscrire dans les EPi de leur choix: Mais alors... Vu que tous les élèves ne suivent pas les mêmes EPI, impossible de faire une partie du programme en EPI puisque tous les élèves n'y auront pas accès?

cafe





_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par lisette83 le Dim 25 Oct 2015 - 8:03

D'après ce que j'ai compris , il y aura 2 thématiques par niveau donc es élèves n'auront pas le choix. En revanche, il est malheureusement vrai qu'à part au moment de l'EPI ECLA, les élèves auront 1h de moins de latin par semaine.
A savoir que le cumul latin/grec doit être possible en 3e donc 4 heures.
P.S : tout à fait d'accord avec ce qui est dit ci-dessus, il faut prendre au pied de la lettre l'"esprit" de la réforme et élargir l'enseignement de complément à bien plus de classes et groupes qu'aujourd'hui. De fait cela ne constitue qu'une heure(puis 2) de plus à l'emploi du temps donc potentiellement, plus de volontaires.

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum